L’œil du recruteur #19 : Nicolae Stanciu

Hadrian Stoian
Hadrian Stoian - Publié le 9 juin 2016

L’œil du recruteur revient et c’est toujours le même principe. Un rapport détaillé, technico-tactique d’un joueur de nos championnats, qui mériterait de jouer à un niveau un peu plus élevé qu’il ne le fait actuellement. L’occasion aussi de vous faire découvrir un joueur que vous verrez évoluer dans quelques jours pendant le Championnat d’Europe des Nations en France. Aujourd’hui, Nicolae Stanciu du Steaua Bucarest.

Nicolae Stanciu

Nom complet : Nicolae Claudiu Stanciu
Né le : 7 mai 1993 à Alba Iulia
Pays : Roumanie
Taille – Poids : 1.70 m – 70 kg
Poste (pied) : Milieu offensif central
Autre(s) poste(s) : Ailier gauche, Ailier droit
Club : Steaua Bucarest, Roumanie
5 sélections, 4 but avec la Roumanie

Carrière

« Nicușor » Stanciu, comme on l’appelle, a fait ses grands débuts en pro dans l’équipe de sa ville, Alba Iulia où il y évolue pendant deux saisons. Par la suite, il rejoint le FC Vaslui, alors en première division roumaine. Au sein de cette équipe, Stanciu offre des prestations remarquées qui permettent à son équipe de se classer deuxième de Liga 1 roumaine la première année, puis de continuer à occuper le haut du classement jusqu’en 2014. Il quitte le club un an avant sa rétrogradation administrative et arrive alors au Steaua pour la saison 2013/2014. Mais le jeune milieu offensif peine à s’adapter et à se faire sa place dans l’effectif stelist. En difficulté mais tenace, Stanciu se montre enfin comme l’élément-clé de son équipe cette saison, à la faveur d’une position plus axiale sur le terrain. Avec au final un bilan de 9 buts et 6 passes décisives en 20 matchs, ce qui est plus qu’honorable pour un milieu de terrain.

© Dean Mouhtaropoulos/Getty Images

© Dean Mouhtaropoulos/Getty Images

Utilisation actuelle

Titulaire indiscutable de l’effectif du Steaua, Stanciu est aujourd’hui utilisé principalement en tant que milieu offensif axial. Distributeur du jeu, il semble se plaire à ce poste. Toutefois, l’une des forces de Stanciu est sa polyvalence. Il n’a pas été rare cette saison de le voir ainsi démarrer sur les ailes, tant il semble à l’aise sur chacune d’elles. Sa qualité de centre est indéniable et Stanciu peut donc s’acquitter facilement de cette tâche.

Profil

  • Un excellent point d’ancrage de Stanciu au sein de son effectif est sa capacité à tirer les coups de pied arrêtés. Buteur de nombreuses fois sur coup-franc direct avec le Steaua, Stanciu sera le tireur attitré de l’équipe de Roumanie pour cet Euro, en compagnie de Lucian Sânmărtean.
  • Stanciu est capable de renverser le jeu rapidement et efficacement grâce à de longues transversales très précises permettant à l’attaquant de surprendre le défenseur adverse.
    • Exemple lors du match face à l’Espagne avec deux renversements. Le premier permet de déplacer la zone de jeu et déclencher une action sur le côté opposé où l’on peut retrouver un plus grand nombre de joueurs roumains. Le second est plus dangereux avec une petite balle dans la surface de réparation qui aurait très bien se terminer en but. Une preuve de la belle vision du jeu du milieu roumain.

  • Très à l’aise avec le ballon, Stanciu est capable de gestes techniques rapidement exécutés efficaces pour prendre de vitesse les défenseurs adverses ou obtenir le corner. Cela a déclenché de nombreuses fautes sur lui cette saison avec le Steaua.

    • Stanciu est aussi un joueur rapide, capable de déborder en vitesse pure les défenseurs pour se mettre aisément dans une position idéale pour centrer.
    • Enfin, Stanciu est aussi un bon tireur, capable de déclencher ses frappes de loin de façon assez précise.

  • Au niveau de ses points faibles, Stanciu, du fait de son physique assez léger, ne pèse pas vraiment dans les airs et se fait rapidement bouger dans les duels aériens.
  • On peut également rajouter que son travail défensif est encore perfectible et qu’il aurait le mérite à travailler cet aspect afin de se rendre un peu plus complet.
  • Enfin, le joueur manque d’expérience et n’a pas participé à énormement de grands matchs avec seulement 5 sélections et quelques matchs européens. Pas la folie.

Évaluation

© Dean Mouhtaropoulos/Getty Images

© Dean Mouhtaropoulos/Getty Images

Stanciu est sans aucun doute le joueur à suivre de cette équipe roumaine. Inarrêtable cette saison en championnat, il s’affiche aujourd’hui comme l’un des joueurs-clés de cette sélection pour l’Euro. Polyvalent, intelligent et technique, Stanciu est sans nul doute le genre de joueur qui pourrait exploser dans une équipe des plus grands championnats européens. Seule inconnue aujourd’hui, sa constance : ayant signé des performances très en deçà de ce qui était attendu il y a deux ans au Steaua, reste à savoir si cette forme exceptionnelle du joueur sera pérenne et lui permettra d’exposer son talent à la face du monde. Il serait un joueur parfait pour une équipe du haut de tableau français souhaitant miser sur la jeunesse, et semble un pari raisonnable vis-à-vis de son évolution (et donc de l’évolution de son prix).

Nul doute que de bonnes performances de sa part à l’Euro sauront attirer le regard des clubs d’Europe de l’ouest.

Cibles types : Lyon, Lille, Rennes, Borussia Mönchengladbach,
Prix : 3.500.000 €
Rapport qualité / prix : Bon, avec plus-value certaine
Note du joueur : B –
Note du potentiel : B +

Hadrian Stoian


Image à la une : © Dean Mouhtaropoulos/Getty Images

L’oeil du recruteur #1 : Filip Mladenovic (BATE Borisov / FC Köln)
L’oeil du recruteur #2 : Andraz Sporar (Olimpija Ljubljana / FC Basel)
L’oeil du recruteur #3 : Andrija Zivkovic (Partizan)
L’oeil du recruteur #4 : Nikita Korzun (Dinamo Minsk / Dynamo Kiev)
L’oeil du recruteur #5 : Viktor Kovalenko (Shaktar Donetsk)
L’oeil du recruteur #6 : Marko Grujic (Crvena Zvezda / Liverpool)
L’oeil du recruteur #7 : Naby Keita (Red Bull Salzburg)
L’oeil du recruteur #8 : Karol Linetty (Lech Poznan)
L’oeil du recruteur #9 : Bartosz Kapustska (Cracovia)
L’oeil du recruteur #10 : Georgi Melkadze (Spartak Moscou)
L’oeil du recruteur #11 : Arthur Masuaku (Olympiakos)
L’oeil du recruteur #12 : Matúš Bero (AS Trencin)
L’oeil du recruteur #13 : Bartłomiej Drągowski (Jagiellonia Białystok)
L’oeil du recruteur #14 : László Bénes (MSK Zilina)
L’oeil du recruteur #15 : Oleksandr Zinchenko (FK Ufa)
L’oeil du recruteur #16 : Adam Zreľák (Slovan Bratislava)
L’oeil du recruteur #17 : Aleksandr Golovin (CSKA Moscou)
L’oeil du recruteur #18 : Mariusz Stępiński (Ruch Chorzów)

L’œil du recruteur #19 : Nicolae Stanciu
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Hadrian Stoian

Hadrian Stoian

Roumain d'adoption, souvent aperçu une Timișoreana à la main près de Ghencea. Stelist convaincu, amoureux d'un football roumain authentique et désuet. Jamais objectif vis à vis du Dinamo.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Roumanie Euro 2016 : Présentation de la Roumanie

Absent de toute compétition internationale depuis l'Euro 2008, la Roumanie fait beaucoup parler pour son retour sur la scène internationale....

Fermer