Russie : Hommage à Lev Yachine

La RPL rendait hommage ce week-end au grand Lev Yachine, l’Araignée noire, à l’occasion des 90 ans de sa naissance. Un hommage rendu par plusieurs gardiens du championnat, à l’image ici du portier d’Orenbourg ou encore d’Anton Shunin, gardien de but du Dynamo Moscou, le club de la légende.

Roumanie : divisions inférieures, ambiances supérieures

En attendant le retour au plus haut niveau des clubs historiques, c’est loin de la Liga 1 qu’il faut chercher les grosses ambiances en Roumanie. En Liga IV par exemple, avec le Steaua Bucarest qui recevait cette semaine le Rapid FNG, club fondé par la T2, une partie des supporters du Rapid. Vainqueur 10-0, le Steaua continue son sans-faute, avec dix victoires en autant de matchs, et surtout 72 buts marqués contre un seul encaissé !

Le Rapid justement. En Liga 2, l’autre Rapid, celui qui a battu le Steaua dans la course à la promotion voila deux ans, recevait le Petrolul Ploiești. Dans un stade Regie comble pour cette affiche entre prétendants à la montée un peu en difficulté. Les Bucarestois s’imposent 1-0, dans une belle atmosphère.

Toujours en Liga 2, le grand derby de l’ouest entre l’UTA Arad et le Poli Timișoara a une fois encore tenu toutes ses promesses. Entre les Transylvains et leurs voisins du Banat, la rivalité est toujours aussi forte, même si les deux équipes n’ont plus le lustre d’antan. Et si sur le terrain, l’UTA Arad est resté maître à domicile (1-0), les ultras du Poli sont restés les plus bruyants en tribune !

Hongrie : un derby explosif

Le derby Ferencvaros – Ujpest était notre grande affiche du week-end sur Footballski. Une affiche bouillante entre Fradi, qui reste en haut du classement derrière le MOL Féhervar, et Ujpest, bloqué en milieu de classement. Dans un stade plein (18 500 spectateurs, dont 1 000 supporters visiteurs), les locaux se sont imposés 1-0 dans une ambiance des très grands soirs.

Bosnie : Mostar est rouge

C’est LE derby d’Herzégovine, et le plus gros derby du pays avec Zeljeznicar-Sarajevo. Le Zrinjski se déplaçait ce week-end sur le terrain du Velez pour un derby sous haute tension à Mostar. Pour rappel, le Velez Mostar, associé aux Bosniaques musulmans aujourd’hui et historiquement représentatif de toute la communauté, a comme rival honni le Zrinjski, à l’identité croate sans ambiguïté.

Une rivalité qui atteint son paroxysme lors de la guerre de Bosnie lorsque le vieux pont symbolique de Mostar fut dynamitée par l’armée croate et à l’issue de laquelle la ville de Mostar se trouva partagée de fait entre les croates d’une part et les bosniaques et autres bosniens d’autre part. Mais pour en savoir plus lisez donc nos divers articles sur place.

Au coeur des rivalités bosniennes

Velez Mostar, une légende reconstruction

On a suivi les supporters du Velez Mostar en déplacement à Bihac

Le stade Vrapcici, construit pierre par pierre par les propres supporters du Velez depuis la cession de leur stade historique au… Zrinjski, a donc vu la première victoire des Rodeni du Velez sur leurs rivaux en première division depuis quatre ans. Une victoire qui permet dans un premier temps de laver l’affront de la défaite 1-0 au match aller de l’autre côté de la Neretva et permet également au promu de prendre de l’air sur la zone de relégation.

Croatie : amical de feu

Avant son déplacement sur le terrain du Velez, le Zrinjski Mostar est allé en Croatie durant la trève internationale, pour y disputer un match amical face à Rijeka. Pour l’occasion, c’est dans le sublime stade Kantrida, désormais ancien stade de Rijeka, que la fête a eu lieu. Et c’est peu dire qu’elle a été belle ! Avec plus de 8 000 spectateurs, dont 150 supporters ayant fait le déplacement depuis la Bosnie.

Lettonie : occasion manquée

Le Riga FC pouvait être couronné champion de Lettonie ce week-end en Virsliga. Mais après avoir ouvert le score, le leader du classement s’est incliné (2-1) sur le terrain de Ventspils. Avec notamment un superbe but égalisateur du Brésilien Lucas Villela Rezende pour Ventspils (à 1’39), et un but vainqueur marqué à la 95e minute !

Lettonie : deux Français champions

Si la Virsliga n’a pas encore connu son dénouement, les choses sont déjà faites à l’étage inférieur, avec le sacre de Tukums 2000. Un titre qui ne faisait aucun doute, puisque l’équipe n’a connu sa première défaite que ce week-end, alors que la saison touche bientôt à sa fin. Mais avec surtout 102 buts marqués contre onze encaissés seulement !

Deux joueurs français font partie de cette réussite. Ou plutôt faisaient ! Car Ndualu Pahama et Terence Muimba, meilleurs buteurs avec respectivement 15 et 18 buts, ont quitté la Lettonie, sans que l’on ne sache réellement où il sont…

Ukraine : en fumée !

Pour le derby entre Karpaty Lviv et FC Lviv, c’est peu dire que les ultras locaux ont mis le paquet sur les fumis !

La rédaction de Footballski

Image à la Une © facebook.com/Unterwegs-in-Sachen-Fussball

1 Comment

  1. Michel Lamorlette 23 octobre 2019 at 21 h 28 min

    Merci pour ces images des ultras du vrai et unique STEAUA !

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.