La Moldavie fait stade comble face à la Suède

Moldavie Suède 2011 seca.md
Thomas Ghislain
Thomas Ghislain - Publié le 27 mars 2015
Moldova - Suedia - Zimbru Arena

La Zimbru Arena affiche complet depuis mercredi pour la venue de la Suède en Moldavie !

Plus de 10 000 fans répondent présents

« C’est un match crucial pour notre équipe nationale, crucial pour la campagne qualificative » a déclaré d’emblée Pavel Cebanu, président de la Fédération moldave de football (Federaţia Moldovenească de Fotbal, ou FMF). Il a été reçu cinq sur cinq par les fans, puisque la Zimbru Arena, 10 500 places, affiche complet depuis mercredi pour ce Moldavie-Suède tant attendu, avec le prix du ticket montant pourtant jusqu’à 180 lei (il reste hasardeux de convertir cela en euros pour le moment).

« Pour nous, lorsqu’il arrive que le stade soit rempli, c’est toujours un plus pour notre équipe et on fera tout notre possible pour que les gens ne soient pas déçus après le match » promet pour sa part le capitaine Alexandru Epureanu. A demi-mot, il admet ce que tout le monde pressent : les Tricolorii font figure de petit poucet face au dauphin de l’Autriche dans ce groupe G et il faudra être dans un excellent jour pour arracher quelque chose dans ce qui semble être le match de la dernière chance pour la Moldavie. Après la défaite surprise face au Liechtenstein en novembre dernier, la dernière place de la poule s’offrait à elle et n’était pas vraiment l’objectif affiché au début des éliminatoires ; d’autant plus qu’une victoire ce soir leur permettrait de revenir à deux petits points des Suédois.

Viorel Frunza - credit FMF.md

Viorel Frunza : « Un match nul est aussi un bon résultat »

Du côté de la sélection, peu de surprises dans les 23 sélectionnés par Alexandru Kurteyan, si ce n’est le retour du vétéran Viorel Frunză, 35 ans et un triplé lors du dernier carton du FC Dacia (6-2 face au Dinamo-Auto). Il renforce un secteur offensif déjà bien fourni mais où le seul Boghiu faisait office de pur attaquant. Dans un 5-3-2 a priori défensif, la colonne vertébrale Cebanu-Epureanu-Gâțcan-Ioniță devrait être reconduite. Reste à voir quel sera le rôle d’un Dedov (jusqu’à passer dans un 5-4-1), quelles seront les deux turbines qui arpenteront les flancs et si le coach titularisera ou non une pointe (Boghiu ou Frunză, voire les deux ?).

Zlatan et le reste du monde

En face, au-delà des excellents Granqvist, Ekdal, Källström ou Berg, les yeux seront évidemment braqués sur Zlatan Ibrahimovic, encore en course pour devenir le premier joueur à écoper de trois suspensions consécutives dans trois compétitions différentes. « On va essayer, on va lutter, c’est un très bon joueur, c’est normal s’il nous pose des problèmes mais on va s’y préparer » martèle Kurteyan dès qu’on lui pose la question, sans langue de bois aucune bien évidemment. La défense solide, physique et compacte reste le point fort de la Moldavie – les Russes s’y sont cassés les dents, même s’ils se sont procurés pas mal d’occasions – et il est possible qu’une bonne organisation et un respect des consignes puisse permettre de museler le géant suédois. Cependant, il reste injouable lorsqu’il est en forme et gare à ne pas en faire l’unique danger des Blågult, au risque de voir ses partenaires faire le taf et profiter de la vigilance accrue autour de leur star.

Alex Kurteyan - credit Publika.md

Alexandru Kurteyan, le sélectionneur des Tricolorii

Quoiqu’il en soit, les Tricolorii ont des qualités pour déstabiliser la Suède, à condition qu’ils soient dans un bon jour. « N’importe quelle équipe peut faire un bon match (…) le match contre le Liechtenstein était un seul match, où l’on s’est montré très mauvais. Nous devons éviter cela, ce n’était pas notre match, ce n’était pas notre façon de jouer » a justement rappelé Gâţcan : il faudra afficher un tout autre visage et concrétiser face au but. Et qui sait, qui d’autre que Viorel Frunză, meilleur buteur de l’actuelle sélection (7 buts en 36 capes) comme l’a indiqué Kurteyan durant la préparation, possède les qualités nécessaires pour permettre à tout un peuple de chavirer le temps d’un soir ?

Le onze probable : Cebanu – Golovatenco, Armaş, Epureanu, Racu, Jardan – Gâţcan, Patraş , Ioniţă – Dedov, Boghiu.

Réponse ce vendredi, à 20h45 (heure de Paris), à la Zimbru Arena de Chişinău !

Thomas Ghislain

La Moldavie fait stade comble face à la Suède
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Thomas Ghislain

Thomas Ghislain

La Syldavie gagnera l'Euro 2020. Folie sur la PMAN.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
En attendant la 5ème journée des éliminatoires de l’Euro 2016

Les éliminatoires de l'Euro 2016 vont aborder un tournant décisif en ce début de printemps avec la cinquième journée. Tour...

Fermer