#90 Les images de la semaine

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 20 décembre 2016

Serbie: non à la Ligue des Balkans

Quelques jours après l’annonce de la possible mise en route d’une Ligue des Balkans pour 2018, les Delije n’ont pas attendu pour faire connaître leur idée sur la question. Ces derniers ont ainsi fait stopper le match de leur Etoile Rouge sur le terrain du Radnik Surdulica mercredi dernier. Une interruption momentanée provoquée par des fumigènes, au son de chants hostiles au projet: « même si tu m’offres des millions, des milliards, je ne ferai pas partie de toi, Ligue des Balkans. » Ce qui n’a pas empêché le match d’aller à son terme ni à Zvezda de s’imposer.

Roumanie: l’adieu au Rapid Bucarest

© jurnalul.ro

© prosport.ro

Quelques jours après l’annonce du retour du Steaua Bucarest en quatrième division (voir nos images de la semaine dernière), c’est une annonce plus triste qui a été faite: celle de la disparition du Rapid Bucarest. Privé de Liga 1 à la rentrée, la club bucarestois n’était pas actif cette saison, mais vient de se voir officiellement mis en faillite par la Justice. Endetté à hauteur de 4 millions d’euros, mis en cessation de paiement depuis décembre 2012, le club a vu la Cour d’appel de Bucarest refuser son recours contre la décision de dissolution de sa société. Le club est ainsi dissout, et le liquidateur judiciaire a toute latitude pour mettre aux enchères les possessions du club, et notamment son palmarès. Une vente qui pourrait pourquoi pas intéresser l’AFC Rapid et le Mișcarea CFR, les deux clubs créés cet été, et qui se réclament du Rapid originel.

Roumanie: les Pandurii refusent de jouer

La dernière journée de Liga 1 disputée en cette année 2016 aurait bien fait d’être reportée. Le pays fait en effet face à une belle vague de froid en ce mois de décembre, et certains terrains en souffrent terriblement. C’est notamment le cas à Târgu Mureș, où l’ASA devait recevoir les Pandurii, dans un duel de clubs en route vers la faillite. Au coup d’envoi, et malgré l’acharnement d’un préposé au club local, qui s’est attaqué à la glace avec deux paquets de sel (oui vous avez bien lu), le terrain est difficilement praticable. Au point que deux joueurs des Pandurii, pourtant titulaires (Sânmărtean et Plească) refusent de jouer. Menés 2-0 à la pause, leurs coéquipiers refusent de poursuivre le match, qu’ils perdent donc 3-0 sur tapis vert.

Ce refus de jouer, leur entraîneur Petre Grigoraș le comprend lui-même très bien. Alors que le club n’a plus les moyens de les payer depuis plusieurs mois maintenant, les joueurs n’ont pas voulu risquer de se blesser à quelques jours de voir leurs contrats résiliés, et donc de pouvoir s’engager avec un nouveau club. Une situation que leurs adversaires de l’ASA ont sans doute bien comprise eux aussi. Pénalisés de trois points au classement en raison de leurs dettes (tout comme le Gaz Metan), les deux clubs devraient perdre l’essentiel de leurs joueurs cet hiver. L’ASA Târgu Mureș n’est même pas certain de pouvoir reprendre après la trêve, et pourrait bien disparaître avant la reprise des matchs en février. Ce qui serait une première en Liga 1.

Croatie: un sale record

La première division croate a vu cette semaine le match Lokomotiva Zagreb – RNK Split battre un nouveau record… qui n’est pas vraiment glorieux. Il s’agit en effet du match joué devant la plus faible affluence de l’histoire du championnat, puisque seuls dix (10!) spectateurs ont payé leur place pour s’asseoir en tribune! Un air de huis clos expliqué par le désamour du public pour ces deux clubs sans supporter, en sus de leur jeu assez moyen cette saison. Footballski expliquait d’ailleurs cette situation l’été dernier.

Croatie: derby éternel

C’était le derby, c’était beau, c’était chaud, c’était contre Mamic.

Pologne: fight à Legnica

L’esprit de noël n’était pas au rendez-vous ce week-end à Legnica où, durant une soirée spécialement pour les fêtes de fin d’année, des hooligans du Miedź Legnica se sont fait attaquer par ceux Zagłębie Lubin. Et joyeux Noël.

Pologne: la belle surprise du Wisla

Pour fêter la fin de cette 110ème année d’existence, le Wisla Krakow avait décidé d’organiser un grand repas dans les loges du stade. Et forcément, en Pologne, on sait recevoir. Les ultras du club ont décidé d’organiser une petite surprise aux comités et aux employés, comme vous pouvez le constater sur la vidéo ci-dessus.

Kazakhstan: attaque d’un mini-bus de supporters

Bon, le Kazakhstan n’est pas vraiment le pays le plus réputé pour ses scènes ultras et hooligans, c’est le moins que l’on puisse dire. Nouvelle preuve avec quelques débiles du Kairat qui n’ont rien trouvé de mieux que d’attaquer en pleine soirée, après un match de futsal entre le Kairat et Aktobe, un mini-bus de supporters d’Aktobe qui n’avaient pas franchement prévu de se faire déranger d’une telle manière. Autant dire que le geste est plutôt tourné en ridicule qu’autre chose.

Grèce: Larissa en feu

L’Alkazar club de Larissa était en forme pour le dernier match de l’année, contre le Pana. Et cela a porté ses fruits, puisque l’AEL a accroché le club athénien (0-0), à l’endroit même où ils avaient battu l’Olympiakos.

Grèce: le but de la semaine

Le but de la semaine est absolument incroyable. Il est l’oeuvre de Tomas Pekhart, qui ouvre le score pour l’AEK Athènes face au PAS Giannina. Un but qui ne permet pas à l’AEK de s’imposer (1-1 au final) mais qui suffit amplement à nous régaler.

Et voilà. C’était la dernière de l’année. On espère que vous avez apprécié le voyage durant cette année 2016. On se donne rendez-vous après cette longue trêve internationale, en attendant nous vous souhaitons de passer d’agréables fêtes de fin d’année. Portez-vous bien et faites chauffer les pyros.

Pierre Vuillemot & Pierre-Julien Pera


Image à la une : © fotoporebski.pl

#90 Les images de la semaine
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine, de Divizia Nationala moldave, de Premium Liiga estonienne et de la Zone Est de 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
vorogovskiy
Saison 2016 : 5 espoirs du championnat kazakh

L’année 2016 fut compliquée pour les jeunes joueurs kazakhs sans la règle qui obligeait, jusqu’à cette année, la participation à...

Fermer