De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est revient sur les événements marquants du week-end dernier. Actu, matchs, polémique et Histoire, votre dose hebdomadaire d’Europe de l’Est, c’est ici et nulle part ailleurs.

Après la défaite surprenante du Zenit Saint-Pétersbourg en Bachkirie contre Oufa, la rencontre entre le FK Krasnodar et le Lokomotiv Moscou passait du statut de choc pour la Ligue des champions à choc pour le titre de champion.

Dans un stade plein (31 231 spectateurs), le match commence de la pire des manières pour un FK Krasnodar tout juste giflé 4-0 en Grèce par l’Olympiakos de Valbuena et désormais privé de Rémy Cabella pour au moins six mois. Dès la cinquième minute, Krychowiak tire de loin. Sans danger pour Safonov qui croit s’emparer du ballon… alors que celui-ci lui passe au travers des mains et termine au fond des filets (0-1, 5′).

Malgré la fatigue d’un calendrier chargé et une épidémie de blessures, puisqu’outre Cabella, Ari et Martynovitch s’étaient joints au groupe de blessés où figuraient déjà Gazinski et Claesson, blessés de longue date, le FKK réagit en passant à l’offensive et l’une de ses attaques réussit juste avant la mi-temps. Un Wanderson très actif attaque sur son couloir gauche et trouve Stotski qui trouve joliment Suleymanov au second poteau, lequel marque d’une tête imparable (1-1, 43′).

En deuxième mi-temps, les deux équipes se procurent de bonnes occasions de but et le FKK passe à un rien de l’emporter en fin de match sur une occasion de Berg qui pouvait reprendre le ballon de Namli mais il ne parvient qu’à concéder le six mètres, puis Guilherme intervient bien pour repousser un tir de Wanderson.

Match nul qui permet aux deux équipes de rejoindre la tête de la RPL où cinq équipes sont à égalité avec quatorze points. Le FK Krasnodar est leader à la faveur de ses points obtenus en confrontations directes contre le Zenit et le Lokomotiv. Rostov et le Spartak Moscou sont les deux autres équipes de tête.

27 août 1911, la création du CSKA Moscou

Le club de la capitale russe fêtait cette semaine son 108ème anniversaire. Fondé par la Société des Amateurs de Ski en 1911, le club sera ensuite lié à l’Armée rouge, d’où son surnom encore aujourd’hui,  » армейцы « , les hommes de l’armée. Membre du premier championnat de l’Union Soviétique en 1936, le CSKA va connaître son heure de gloire sous la période « rouge » dans les années 40 et 50 (5 titres de champion), puis après la chute de l’URSS dans les années 2000 avec notamment une victoire en Coupe de l’UEFA contre le Sporting Portugal.

RPL

Grosse surprise ce week-end en RPL avec la chute du leader, le Zénit! En déplacement sur la pelouse du modeste Ufa, le club de Saint Pétersbourg s’incline pour la première fois cette saison sur le score de 1-0. Une défaite dont les poursuivants n’ont pu profiter. En effet, comme vu auparavant, Krasnodar et le Lokomotiv Moscou se neutralisent (1-1).

C’est un club moscovite qui revient ex aequo sur les leaders, en la personne du Spartak Moscou qui s’impose dans la douleur 2-1 sur la pelouse du Krylia Sovetov Samara. Le CSKA déroule à domicile 3-0 contre l’Akhmat Grozny tandis que Rostov et l’Arsenal Tula restent collés au groupe de tête avec des victoire contre le Rubin Kazan et Orenbourg sur le score à chaque fois de 2-1.

Dans les autres rencontres, on notera la première victoire à l’extérieur de la saison pour le Dinamo Moscou sur la « pelouse » de Tambov (2-0) qui évolue toujours à Saransk dans la Mordovia Arena, tandis que l’Oural Ekaterinbourg se relance à domicile avec une victoire 3-1 contre Sochi.

FNL

Le Torpedo continue d’être en tête de la FNL. Les hommes d’Ignashevich ont infligé la sixième défaite en 10 matchs de Yenisey en s’imposant 2-0. Le Torpedo de son côté engrange une cinquième victoire consécutive. Nous devons nous arrêter sur Ivan Sergeev qui en est déjà à huit buts en 10 matchs ! Le milieu de terrain passé par Strogino et Tambov est essentiel dans le dispositif du Torpedo, et ce depuis son arrivée la saison passée. La montée en FNL (16 buts en PFL), c’est aussi grâce à lui.

2 autres clubs suivent de très près le club noir et blanc. Khimki et le Rotor Volgograd se sont imposés ce week-end et restent en contact du leader. De leur côté, Tomsk et Chertanovo sont légèrement en retrait après leur face-à-face qui n’a pas trouvé de vainqueur (1-1)

En bas de tableau, aucun des clubs dans la zone rouge n’arrive à faire la différence ce week-end. Le maintien s’annonce serré dans ces conditions, comme tous les ans… Cela permet à certains clubs comme le Baltika de rester hors de la zone de relégation. Un club a cependant tiré son épingle du jeu, c’est le FK Chayka qui a battu Tekstilchtik 3-0 ! Trois buts en un match alors qu’il n’avaient marqué que quatre buts en neuf matchs… 

LE JOUEUR DU WEEK-END

Joueur clé de la saison dernière à l’Ural Ekaterinbourg, Nikolay Dimitrov retrouve progressivement sa forme et son niveau de jeu qui lui avaient permit de revenir sous le maillot de la sélection bulgare l’année dernière. Après plusieurs défaites consécutives, l’Ural a pu se relancer à domicile avec une belle victoire 3-1 contre Sochi. Un succès dans lequel Dimitrov a joué un rôle majeur avec un but et une passe décisive. Une performance faisant de lui le joueur du week-end de RPL chez Footballski !

Le chassé-croisé continue en tête du championnat géorgien. Après sa large victoire à Bolnisi (4-0) le Dinamo Batumi reprend la tête du classement à la faveur des matchs nuls du Dinamo Tbilissi et Saburtalo.

Surprenant leader du championnat arménien, l’Ararat Erevan conserve la tête à la faveur d’un match nul face à Alashkert. Le podium est complété par le Shirak Gyumri, vainqueur du FC Pyunik, tandis que l’Ararat Armenia a assuré une victoire 2-1 face à la lanterne du FC Erevan avant son match retour d’Europa League au Luxembourg.

Deux sur deux pour le FC Qarabag. Vainqueur 3-0 de Qabala, les champions s’installent déjà en tête avec deux victoires en deux matchs, à égalité avec Sebail, large vainqueur lui aussi de Sumqayit sur le score de 3 buts à zéro.

UPL

Il sera difficile d’arrêter le Shakhtar Donetsk cette saison. Le tenant du titre a écrasé Mariupol (5-1) grâce à ses Brésiliens et notamment grâce à Júnior Moraes qui a inscrit durant ce match son centième but dans le championnat d’Ukraine, obtenant ainsi sa cinquième victoire en autant de matchs cette saison.

L’autre géant du pays est dans une situation beaucoup plus délicate. Revenu aux affaires quinze ans après son dernier passage comme entraîneur (et après avoir été directeur sportif et entraîneur adjoint), Oleksiy Mykhaylychenko n’a pas connu beaucoup plus de réussite qu’Aleksandr Khatskevich, licencié après l’échec du Dynamo Kiev en Ligue des Champions. Le club de la capitale a en effet été tenu en échec chez lui par l’Olimpik Donetsk (1-1), un club qui ne comptait jusque là que des défaites. Le Dynamo compte déjà huit points de retard sur le Shakhtar Donetsk avec un match de plus à jouer.

Le Desna Chernigiv, vainqueur (3-0) sur le terrain d’Oleksandriya et le Zarya Lugansk, qui s’est imposé (1-0) chez le Karpaty Lviv complètent quant à eux le podium, cinq points derrière le Shakhtar Donetsk.

Le Vorskla Poltava, qui l’a largement emporté (3-0) sur la pelouse du Kolos Kovalivka est quant à lui quatrième devant le Dynamo Kiev et son adversaire du jour grâce aux confrontations directes. Enfin, le FK Lviv l’a emporté (3-2) chez le SK Dnipro-1 au terme d’un match à rebondissements et prend la septième place en passant notamment devant le promu.

PERSHA LIGA

Tenus en échec par l’Obolon Kiev et le Girnik-Sport, les leaders Avangard et Ingulets sont rejoint en haut du classement par l’Agrobiznes Volochysk. Un tir groupé à trois équipes à 10 points. L’affiche du week-end opposait le Volyn Lutsk et le Chornomorets, les deux anciens pensionnaires de la D1. Le duel à tourné en faveur du Volyn (3-2) qui précipite la descente d’Odessa dans le classement avec trois défaites de suite.

La bonne opération de la cinquième journée est pour le Metalist 1925 qui vient à bout (1-4) du Metalurg sur sa pelouse avec un doublé de Yaroslav Yampol. Cinquième du classement avec 8 points, le Metalist reste en embuscade à portée de tir de la première place.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Mateus Cardoso Lemos Martins, plus connu sous le nom de Tetê, a fait parler la poudre ce week-end avec un doublé face à Mariupol. L’ailier droit brésilien que l’on avait souvent vu maladroit devant le but à enfin trouvé la bonne formule en inscrivant les deux premières réalisations de la victoire 5 à 1 du Shakhtar Donetsk.

A 20 ans, j’ai quitté ma province…

La diaspora moldave s’agrandit. Inclus dans nos cinq espoirs pour la saison 2019, Vlad Slivca, âgé de 20 ans seulement et titulaire régulier au Petrocub-Hînceşti, a décidé de suivre son coeur et de dire adieu à ses coéquipiers pour rejoindre sa femme et les Etats-Unis, et plus exactement le Massachusetts. Vlad et sa femme Ilona se sont mariés cet été dans leur bourgade natale de Sărata Galbenă, avant de partir vers l’eldorado. C’en est donc fini de la prometteuse carrière de Slivca en Divizia Nationala. Cependant, l’ex-jeune espoir ne refuserait pas un petit tour en MLS – il va d’abord s’inscrire à l’université et choisir un métier.

Vlad Slivca | © Facebook.com/FCPetrocub

« Je ne suis pas seulement déçu ou fâché, mais je suis aussi heureux. De toute façon, la vie a priorité et chacun fait ses propres choix. Vlad a choisi ça et nous devons le soutenir. Ce n’est pas un problème typique au football, c’est un problème en général dans tout le pays, dans tous les domaines. Dommage qu’il parte » s’est exclamé l’entraîneur du Petrocub Lilian Popescu, interrogé par Publika, en apprenant la nouvelle. Son président Mihai Usatîi lui a souhaité bonne chance, espérant qu’il pourra continuer à jouer au football, « il a un énorme potentiel et il n’en a pas encore découvert la moitié. »

Précoce en ayant été aligné dès ses quinze ans en Divizia B (le troisième échelon), Slivca a joué un total de 93 matchs pour cinq buts et cinq passes décisives dans l’élite. On lui souhaite bonne chance et plein de succès dans tous ses projets futurs!

On fêtait ce week-end les 30 ans de la Voie Balte, chaîne humaine de deux millions de personnes reliant Vilnius à Tallinn, grâce à laquelle Estonie, Lettonie et Lituanie ont acquis leur indépendance. Les supporters ont fêté cet anniversaire symbolique, comme ici à Vilnius.

Lire aussi : Histoire de derbys – Flora Tallinn vs. Levadia Tallinn

Le championnat Kazakh nous offre toujours du suspens, 3 mois avant son dénouement final, ce qui est déjà une belle chose. Et le week-end dernier, il s’est passé des choses côté favoris. Kairat Almaty, leader, a étonnament perdu sur sa pelouse contre le si faible Okzhetpes. Une contre performance qui a profité à Astana, Tobol et Ordabasy…

C’est sur ce dernier club que l’on s’attardera. Car le match entre Ordabasy Shymkent et Shakhter Karaganda restera dans les annales de cette saison 2019. D’un côté, les visiteurs semblaient se concentrer sur la défaite (menés 1-0 sur un pénalty suite à une faute qui semblait à l’extérieur de la surface) avant l’entrée sur le terrain de Luwagi Kizito. Deux buts de l’Ougandais plus tard, Karaganda se trouve devant. Alors que les locaux sont revenus à 2-2, l’arbitre principal ajoute 5 minutes de temps additionnel, qu’il laisse finalement courrir sans raison jusqu’à la 97ème. Le tout pour siffler un pénalty étrange à la dernière seconde du match en faveur de Shymkent. Les joueurs adverses ne prendront même pas la peine d’effectuer le coup d’envoi. Un 3-2 douteux et Ordabasy, 4ème, reste à 3 points du leader.

LE BUT DE LA SEMAINE

Nouveau coup-franc pour le jeune Nika Ninua du Dinamo Tbilissi. Superbe lucarne trouvée face au FC Rustavi par le longiligne milieu de terrain (1,90 m) devenu expert dans cet exercice cette saison.

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE

L’ACTU EN BREF

  • Retour manqué pour Oleksandr Kucher : De retour au pays après un passage en Turquie, l’ancien stoppeur du Shakhtar Donetsk s’est fracturé la jambe à l’entrainement. Un perte importante pour le Karpaty Lviv qui devra se passer de son expérimenté défenseur central.

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.