Tatatam! Joyeuse année à toutes et à tous ! Footballski revient en 2020 avec votre rendez-vous hebdomadaire pour ne rien louper du football pur, du football fou, du football qui sent bon la pilsner et les graines de tournesol salées, du football qui est impatient de retrouver Mathias Coureur dans ses oeuvres au Cherno More. Le football qu’on aime, le football de l’Est !

Et pour cette première fournée de l’année, nous vous emmenons dans les ambiances les plus chaudes de Bulgarie et de Roumanie, dans les derbies à Prague, à Budapest, à Bakou, et même jusqu’à Nicosie et Cracovie. Que de poésie nous attend ce week-end !

Levski Sofia vs. CSKA Sofia, samedi 15 février, 13h45

La reprise nous offre donc le second derby éternel de la saison, qu’on retrouvera sans doute au cours des play off. Au-delà de la suprématie sur le stade et sur la ville, il s’agira de ne pas laisser une miette au Ludogorets, leader autoritaire et qui dispose de cinq points d’avance sur le Levski, second, et neuf sur le CSKA, quatrième.

Les « Bleu » contre les « Rouge », Levski contre CSKA, la nation bulgare face à l’armée étoilée, les deux clubs les plus titrés du pays divisent littéralement la Bulgarie footballistique en deux, chaque homme et chaque femme étant sommés de choisir son camp. La féroce rivalité qui s’est construite au cours des années a connu son apogée en 1985, lorsque les deux équipes se sont chamaillées sur le terrain suite à des décisions arbitrales discutables. Le Comité Central du Parti communiste bulgare a décidé de bannir les deux équipes – avant d’abroger cette mesure un an plus tard, obligeant le Levski à s’appeler « Vitosha », et le CSKA « Sredets », quelques mois durant.

Dans les gradins, la suprématie sur la ville, et par là sur le pays – n’en déplaise aux clubs de Plovdiv, est un enjeu capital pour les supporters des deux équipes et donnent lieu à l’une des plus chaudes ambiances d’Europe. Parfois électrique, la folie des tribunes vire de temps à autres à la bataille rangée entre les franges les plus radicales des deux clans.

Le dernier derby s’était soldé par un match nul 2-2, en septembre dernier. Ce samedi, le stade Georgi Asparuhov, antre du Levski, résonnera très fort pour encourager les leurs, à la recherche d’un titre de champion depuis 2009.

🇭🇺 Ferencváros vs. MOL Fehérvár, samedi 15 février, 19h30

Duel au sommet en OTP Bank Liga, entre les deux premiers du classement (et les deux derniers champions de Hongrie). Leader, Ferencváros compte trois longueurs d’avance sur MOL Fehérvár (2e), tout en ayant disputé deux matchs de moins. Pour maintenir le suspense, les Vidi seraient donc bien inspirés de s’imposer sur le terrain de Fradi.

🇧🇬 Botev Plovdiv vs. Lokomotiv Plovdiv, dimanche 16 février, 13h30

Week-end de derbies en Bulgarie avec la Bataille de Plovdiv ce dimanche ! Le Botev est en besoin urgent de points s’il veut encore croire aux play off, auxquels le Lokomotiv devrait sauf surprise participer. Qu’importe, les tribunes seront une nouvelle fois en feu pour ce derby de la Capitale européenne de la culture 2019, avec une ambiance assurée par les ultras des deux clubs. Rendez-vous ce dimanche avec un bon petit verre de vin de Thrace à la main!


Lire aussi : Botev-Lokomotiv : la bataille de Plovdiv


🇵🇱 KS Cracovia vs. Lech Poznan, dimanche 16 février, 17h30

Petit duel entre amis ce samedi en Ekstraklasa. Entre amis, certes, mais un match important pour les deux clubs. Le Cracovia talonne le Legia et voudra engranger des points, en espérant un faux pas de son rival pour prendre les commandes du championnat. Côté Lech, on ne se frise pas encore la moustache mais le premier match de reprise face au Rakow Czestochowa a été plutôt convaincant et a permis aux coéquipiers de Jozwiak de revenir dans le TOP 5 à cinq point de leur hôte. Tout ça s’annonce donc très intéressant.

🇷🇴 Dinamo Bucarest vs. FCSB, dimanche 16 février, 19h

L’ambiance risque d’être électrique à l’Arena Națională. Ce n’est pas l’aspect sportif qui importe ici, entre un Dinamo condamné aux play down, et un FCSB déjà assuré des play off. La rivalité est d’un autre ordre : d’un côté, la Peluza Cătălin Hîldan (PCH) vient d’entrer dans l’actionnariat du Club Dinamo, à hauteur de 10 %, et compte bien fêter cette implication historique pour le football roumain par une victoire ce dimanche. De l’autre, la Peluza Nord, qui avait décidé un boycott depuis l’imbroglio Steaua vs. FCSB, a annoncé son retour aux matchs du FCSB à partir de ce dimanche, après que son leader, Gheorghe Mustață, est sorti de taule – 4000 des 8200 billets qui leur ont été accordés sont déjà vendus.

Le FCSB n’a plus remporté le moindre match contre son éternel rival depuis septembre 2017. Quatre derbies, quatre matchs nuls. La donne pourrait changer avec un stade comble et le show offert par les deux tribunes.

🇷🇴 CFR Cluj vs. Viitorul, vendredi 14 février, 19h

Le club de Gheorghe Hagi, dont on a fêté le 55e anniversaire la semaine passée, doit encore engranger quelques points pour assurer sa place parmi les six premiers aux dépends du Gaz Metan, son poursuivant. Actuellement 6e, le Viitorul concède déjà dix points de retard sur le leader, le CFR Cluj, qu’ils ont battu à Ovidiu en octobre (3-1). Un match entre les deux derniers vainqueurs de la Liga I reste dans tous les cas une belle affiche à suivre en Roumanie.

🇨🇾 APOEL vs. Apollon, samedi 15 février, 16h

L’APOEL est troisième, à cinq points de l’étonnant leader Famagouste, et possède trois points d’avance sur son adversaire du jour, l’Apollon, qui reste sur trois défaites consécutives. Une victoire assurerait sans doute une place parmi les six premiers au vainqueur.

🇧🇬 Dunav Ruse vs. Cherno More, dimanche 16 février, 16h

Le Dunav Ruse lutte en bas de tableau tandis que le Cherno More est aux portes des play off et doit gagner pour s’assurer une place parmi les six premiers. Ils pourront compter sur le retour de la légende vivante Mathias Coureur, grand artisan de la victoire en Coupe 2015 et véritable globetrotter, qui a décidé cet hiver de revenir sur les côtes de la Mer Noire pour porter le Vert et le Blanc du club de Varna.

🇦🇿 Neftchi vs. Keshla, dimanche 16 février, 16h

Le derby de Bakou oppose ici le second au troisième, un point d’écart sépare les deux équipes qui courent déjà derrière Qarabag – le champion en titre possède huit points d’avance sur le Neftchi. Une défaite et le titre s’envole. Attention au vaincu.

🇨🇿 Bohemians 1905 vs. Slavia Prague, dimanche 16 février, 17h

Le petit derby de Prague. Le club « des intellectuels et artistes » reçoit le Slavia qui compte déjà seize points d’avance sur le Viktoria Plzen, second, autant dire que les Rouge et Blanc sont quasi déjà champions. Les Bohemains ont réalisé des résultats intéressants lors des amicaux de la trêve hivernale, notamment une victoire la semaine dernière face à Mlada Boleslav. Les locaux voudront bien démarrer cette seconde partie de saison face aux rivaux qui ont leur stade à quelques centaines de mètres.

N’oubliez pas que vous pouvez suivre certains championnats d’Europe de l’Est gratuitement grâce au Footballski Live !

La rédaction de Footballski

1 Comment

  1. Vasilev 19 février 2020 at 20 h 57 min

    Gros Derby de Sofia cska dans nos cœurs le vrai club de la ville et de Bulgarie. Par contre légende vivante l’autre de varna calmez vous c’est un joueur quelconque

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.