Bulgarie : la folie Plovdiv !

Pour la première fois, la finale de Coupe de Bulgarie opposait les deux clubs de Plovdiv, le Botev et le Lokomotiv. Pour ce grand derby, les supporters des deux équipes ont ambiancé le grand stade Vasil Levski de Sofia, et le Lokomotiv s’est imposé sur la plus petite des marges (1-0), mais surtout grâce à une magnifique inspiration du Slovène Alen Ozbolt en fin de match.

Ce sont ainsi les Blanc et Noir du Loko qui ont fêté leur trophée dans les rues de Plovdiv au lendemain de leur brillante victoire. Avec un invité surprise : la Trabant tigrée que le club avait utilisée pour fêter son dernier titre national, en 2004 ! Avec à son bord Hristo Krusharski, fier propriétaire du club.

Avant de se retrouver au volant du petit bolide, Atanas Uzunov, directeur administratif du club, a fait impression lors du conseil municipal de la ville. Conseiller municipal, l’ancien arbitre est ainsi allé prendre son poste… avec le déguisement de mascotte du club !

Bosnie : Sarajevo en fête

4ème titre de champion pour Sarajevo qui succède au rival Croate du Zrinjski ! Il suffisait justement d’une victoire face au modeste Zvijezda pour que le Zrinjski ne puisse plus revenir au classement. Chose faite sans trembler, 4 – 0.

Bosnie : grimace de l’autre côté de la ville

Soupe à la grimace de rigueur à Grbavica qui a vu son equipe favorite s’incliner et perdre tout espoir de podium malgré une ambiance fantastique. Les ultras avaient d’ailleurs déployé une banderole « Soyez sur le terrain comme nous en tribune : combatifs ». Une directive peu appliquée et la 4ème place finale fera jaser…

Kosovo : Dur comme Feronikeli

Troisième titre de champion pour le KF Feronikeli à l’issue d’une saison disputée jusqu’au dernier match. Et pour cause, les verts et blancs ont du batailler jusqu’au bout lors d’un match assez pauvre pour s’imposer face à leur dauphin Prishtina et s’assurer d’un nouveau titre.

© KF Feronikeli

Un titre fêté on le dira dans la simplicité, avec une remise du trophée sur le terrain, quelques maillots imprimés pour l’occasion. Ne manque que la tranche de quatre-quart et un verre d’Oasis. Vushtria, le champion de deuxième division avait lui au moins prévu quelques ballons de baudruche.

Slovénie : Maribor reprend le titre !

Confisqué en 2018 par Ljubljana, le trophée est retourné sur les bords de la Drave. Seul hic : le titre aurait pû être acquis lors de la journée précédente à domicile contre le rival de la capitale. Une lourde défaite 3 – 0 a donc repoussé l’échéance 3 jours plus tard à Celje. Saluons par la même occasion le travail de l’équipe design du club qui réalise du superbe travail depuis de nombreuses années.

Croatie : polémiques en U14

Lors de la finale de la Coupe de Croatie U14, Osijek rencontrait l’Hajduk Split. Osijek l’a emporté mais c’est la prestation de l’arbitre qui a largement éclipsé le match. Avec 11 cartons jaunes distribués aux jeunes de Split plus un rouge, et en poussant un joueur après le match (sous les yeux du comité de la fédé et d’une caméra), l’arbitre a tout fait pour donner l’impression de favoriser Osijek. Informés de ces évènements, les ultras de la Torcida ont décidé de venir réconforter leur équipe de jeunes à l’aéroport de Split à 22h !

Estonie : le patator de Vassiljev

Rentré au pays cette année, Konstantin Vassiljev fait les beaux jours du Flora Tallinn depuis le début du championnat, où son équipe se montre impériale. Vainqueur de ses dix premiers matchs, le Flora a dû se contenter d’un nul (2-2) face au Trans Narva ce week-end, et ce malgré le missile de son meneur de jeu.

Pour son premier match de l’année sur la pelouse naturelle de la A. Le Coq Arena, enfin rouverte, le Flora concède le nul sur un but de l’un des siens, Joseph Saliste, prêté au Trans Narva pour l’année. Un Saliste qui a fêté son but quelques secondes, avant de se rendre compte qu’il était inscrit contre son club formateur…

Roumanie : le retourné de Teixeira

Pour son dernier match avec le FCSB, le Franco-portugais Felipe Teixeira a fait de brillants adieux à la Liga 1 en offrant la victoire aux siens face au CFR Cluj d’un superbe geste technique. A 38 ans, le milieu de terrain prouve qu’il a encore la forme, et que la réputation de son professionnalisme n’est pas usurpée !

Roumanie : l’extérieur de Golofca

En playdowns de Liga 1, le FC Botoșani s’est imposé (0-2) sur le terrain du Dunărea Călărași grâce à un Golofca des grands jours. Après avoir obtenu un penalty sur un slalom au milieu de la défense adverse, l’attaquant furtivement passé par le FCSB l’an dernier a clôt la marque avec un but somptueux, de l’extérieur du pied en pleine lucarne !

Roumanie : le raté du Viitorul

C’est superbe. Ca se passe en demi-finale de championnat U19 entre le CS U Craiova et le FC Viitorul. Malgré cet invraisemblable raté, le Viitorul se qualifie pour la finale (2-3, mais 4-1 à l’aller), où il retrouvera le Dinamo pour la troisième année consécutive.

Roumanie : belle fête entre amis

Héritier du défunt Progresul Bucarest (également connu sous le nom de FC Național durant quelques années), le Progresul Spartac a tenu à fêter le 75e anniversaire de la fondation de son illustre prédécesseur. Avec un grand tifo reprenant le nom des grands noms de l’histoire du club (joueurs, fondateurs, entraîneurs, dirigeants et supporters), parmi lesquels Titus Ozon, dont nous avons conté l’histoire sur Footballski.

© Colectivul Progresul Spartac

Puis, après la victoire face au CS Afumați en championnat de Liga 3, a été organisé un match amical entre anciennes gloires du Progresul/Național et du Rapid Bucarest. L’occasion d’une belle fête entre deux clubs rivaux sur le terrain mais amis en dehors, comme l’avait montré le match de championnat organisé voila quelques semaines. La mulți ani Progresule !

© Progresul Spartac ’44
© Rapid Old Boys
© Progresul Spartac ’44

Serbie : Zvezda fête sa troisième étoile

Déjà assuré du sacre de champion de Serbie, Crevna Zvezda a pu fêter ce nouveau titre devant son public. Un trentième sacre pour le champion qui pour rappel s’accompagnera la saison prochaine d’une troisième étoile sur l’écusson, symbolisant ces 3 dizaines de titres.

FK Crvena Zvezda

Un titre bien évidemment fêté comme il se doit par les Delije, qui fêtaient eux leurs…30 ans. Malgré un déluge de printemps au moment du spectacle de pyros.

Serbie : Saša Ilić un capitaine fêté dignement

Ce week-end c’était le dernier match du légendaire capitaine du Partizan Saša Ilić. L’homme de 41 ans qui a joué près de 370 matchs avec le Partizan a été fêté avant, pendant et après le match par son club. Il a d’abord reçu une Rolex personnalisée ainsi qu’un gateau avant des livrer à un tour d’honneur avant le match. Le numéro 22 a ensuite joué 82 minutes. Son numéro 22 va être retiré et pour ce match presque de gala tous les tickets étaient au modique prix de 22 dinars.

Biélorussie : Des beaux buts en pagaille

Les buteurs s’étaient donnés le mot pour offrir du spectacle aux quelques spectateurs ayant fait le déplacement dans les stades biélorusses pour le compte de la huitième journée. Ainsi, Oleksandr Vasilyev (FK Minsk) a sorti sa plus belle demi-volée pour offrir un point à son équipe dans le temps additionnel ; Evgeni Yablonski a permis au BATE Borisov de s’imposer sur la pelouse du Neman Grodno, Bogdan Myshenko (Torpedo-BelAZ Zhodino) et Vitali Kvashuk (Gomel, meilleur buteur du championnat) se sont échangés les coups francs lors du match qui opposait leurs deux équipes ; la Madjer de Yuri Kovalev a donné plus d’ampleur à la victoire du Shakhtyor Soligorsk face au Dinamo Minsk alors que la frappe lointaine d’Aleksey Zaleski, entrée avec l’aide du poteau, offre un point important au Dnyapro Mogilev sur le terrain de Slutsk.

La fédération biélorusse a eu la bonne idée de compiler tous ces beaux buts dans une vidéo pour qu’on n’ait pas à le faire. Vive la Biélorussie, vive le football biélorusse.

Pologne : Un pot-pas si-pourri pour finir la saison en apothéose !

La saison polonaise s’est achevée dans l’agresse et l’euphorie de découvrir un nouveau champion du côté de Gliwice. Les trois premières divisions sont maintenant terminées et beaucoup de belles choses ce sont passés dans les tribunes le week-end dernier. De Varsovie à Czechy, de la première à la dernière division, des célébrations de titres aux espoirs déchus voici le pot-pourri d’un week-end tout tifo tout flamme

Une bataille pour le trône à Czechy remportée par les locaux et qui permet donc à l’Hutnik Huta de se rapprocher du Podlasie Sokolow leader. La saison de GOT n’est pas tout à fait fini du côté de Siedlce et sa sixième division.

Si le Legia a laissé passer le titre de champion cette saison et malgré l’alternance de « désespoir » puis « d’espoir » la Zyleta repartira une fois encore avec le titre de champion de Pologne de la créativité, de la qualité de ses choreo et tifos cette saison. Il faut toujours regarder le bon côté des choses non ?

Et c’est comme un nouveau roi couronné que Gliwice s’est endormie, dans les rougeurs d’une nuit de joie après l’épopée de cette nouvelle dynastie des Piast. Un roi inattendu, sacré lors d’une fête teintée de rouge et bleu, de larmes de bière et de feux sacrés. Gliwice est une fête, disait le poète

A Czestochowa aussi la nuit fut rouge, courte et plein. Le Rakow sacré champion de deuxième division a pu enfin communier en contrebas du monastère de Jasna Gora avec ses supporters venu nombreux pour le baptême du feu sous la protection de sa Vierge Noire

Et comme toute les bonnes choses ont une fin (sauf les Kielbasy qui en ont deux), on vous laisse sur une note festive et humoristique avec les deux plus beaux parcages extérieurs de la saison en Pologne. Le premier fait de bric et de broc à Przeworsk et le second dans un style plus « Escaliers d’Escher » à Siedlce

La rédaction de Footballski

Image à la Une ©

#151 – Les images de la semaine
5 (100%) 4 vote[s]

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.