Semaine spéciale Dnipro: Le titre pour Séville, les honneurs pour le Dnipro

Rémy Garrel
Rémy Garrel - Publié le 28 mai 2015

C’était à Varsovie jeudi soir que le Dnipro avait rendez-vous avec son histoire face à une équipe andalouse spécialiste de cette compétition. Plus de 9000 ukrainiens étaient présents dans la capitale polonaise pour une soirée historique.

11351161_910166979049060_9029396738926928524_n

Comme prévu par le coach Markevych, le Dnipro laisse venir cette équipe de Séville en début de match et procède en contre. Il faudra attendre seulement 6 minutes pour voir Artem Fedetskiy trouver Nikola Kalinic sur une longue ouverture, puissant dans les airs le Croate gagne son duel et dévie le ballon sur le brésilien Matheus qui lui remet magnifiquement dans les airs. Son vis-à-vis espagnol sera trop court pour défendre et Kalinic en profite pour ouvrir le score contre toute attente !

Il faudra attendre vingt bonnes minutes pour voir le FC Séville réagir avec une égalisation sur un corner joué à deux puis un centre détourné d’Ever Banega qui va créer la confusion au point de penalty. C’est finalement le local Grzegorz Krychowiak qui héritera du ballon pour crucifier Footballski et le Dnipro d’une frappe puissante entre les jambes d’un défenseur ukrainien. Imparable pour Denys Boyko, Krychowiak réalise son rêve en inscrivant un but devant son public.

Une poignée de minutes plus tard c’est encore les Sévillans qui vont scorer. José Antonio Reyes va profiter d’un mauvais alignement de la défense ukrainienne pour lancer magnifiquement le colombien Carlos Bacca qui s’en ira effacer Boyko et redonner l’avantage aux siens.

Période difficile pour le Dnipro qui va s’en remettre à son chef d’orchestre Ruslan Rotan. Sans élan, tout en maîtrise et finesse, le coup franc du capitaine viendra tromper le portier Sergio Rico et remettre le score à égalité avant la mi-temps.

La seconde période sera un peu plus équilibré avec des occasions de part et d’autre, Konoplyanka va plusieurs fois se mettre en valeur sur son côté et dans l’axe mais la punition arrivera à un quart d’heure de la fin. Un ballon mal renvoyé par Douglas puis par Kankava va traîner à l’entrée de la surface avant la sublime passe décisive de Vitolo qui lance Bacca une nouvelle fois vainqueur dans son duel avec le gardien ukrainien. 3-2 pour le FC Séville qui se dirige vers sa 4 ème C3. Fedetskiy aura une dernière occasion en fin de rencontre, mais c’est bien les hommes de Unai Emery qui vont s’imposer dans une finale de grande qualité jouée par deux formations combatives.

La fin de rencontre sera marquée par le malaise du brésilien Matheus suite à un choc tête contre tête. Des images qu’on ne veut pas voir sur un terrain de football et qui ont jeudi soir littéralement glacé ce stade de Varsovie. Finalement, ce dernier semble ne souffrir que d’une commotion et d’un nez cassé.

ef82D6BZAm8

Matheus évacué sur civière

Toute l’équipe de Footballski a rendu hommage cette semaine à cette équipe du Dnipro Dnipropetovsk et le fait à nouveau aujourd’hui au lendemain de cette finale d’Europa League. Un parcours exceptionnel pour ce club que personne n’attendait aussi loin et pour une nation rongée par la guerre.

Bonus :

Les ultras du Dnipro

Les ultras de Dnipropetrovsk à Vasrsovie

SMkeR_WXFu8

Venus soutenir leurs frères du Dnipro, les ultras du Dynamo Kiev avec en bonus ceux du Kop of Boulogne (PSG).

 

Rémy Garrel

Semaine spéciale Dnipro: Le titre pour Séville, les honneurs pour le Dnipro
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Rémy Garrel

Rémy Garrel

Agent double dans la fonction publique, défends l'intégrité territoriale de l'Ukraine sur Footballski. Vodka, Dynamo & KGB.

pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
FC_Tiraspol
Clap de fin pour le FC Tiraspol

Jamais deux sans trois. Et Lilian Popescu de se demander quel diable est en train de le poursuivre depuis un...

Fermer