Saison 2017 : 5 espoirs du championnat géorgien

Saison 2017 : 5 espoirs du championnat géorgien
Antoine Gautier
Antoine Gautier - Publié le 13 janvier 2018

La promotion des espoirs géorgiens en 2016 était bien fournie avec plusieurs joueurs ayant tenté leur chance à l’étranger, avec des fortunes différentes. A l’issue d’une saison 2017 à l’issue dantesque, quels jeunes joueurs ont su tirer leur épingle du jeu dans cette Erovnuli Liga ?


Retrouvez la totalité de nos espoirs de cette nouvelle saison et des précédentes éditions


Retour sur les précédents espoirs Footballski

Commençons par les satisfactions. On vous parlait l’an dernier de Giorgi Papunashvili, il a signé quelques mois après au Real Saragosse, en deuxième division espagnole. Dans un championnat qui correspond très bien à ses caractéristiques de rapidité et de technicité, il a tout de suite trouvé sa place et disputé la plupart des matchs de son équipe en tant que remplaçant principalement. Bénéficiant d’une très bonne cote de popularité auprès des supporters grâce notamment un but salvateur en Coupe du Roi, « Papu » est parti pour une belle carrière en Espagne.

Un championnat de deuxième division dans lequel il croisera sans doute Otar Kakabadze. Au Gimnastic Tarragone, le latéral droit s’est imposé dans son couloir depuis son retour de prêt du Danemark, où il est désormais le titulaire indiscutable. Une place qu’il a également prise en sélection où il a disputé toute la campagne de qualification à la Coupe du Monde comme titulaire. Il ne serait donc pas étonnant qu’on le retrouve dans un championnat de première division très bientôt.

Passons alors au rayon des déceptions et les deux meilleurs attaquants de la saison 2016/2017 du championnat local. Budu Zivzivadze, meilleur buteur avec Samtredia avec qui il a remporté le titre, avait tenté dans la foulée, l’aventure au Danemark en rejoignant la colonie géorgienne à Esbjerg. Malheureusement, il ne s’y est jamais imposé, disputant des bouts de matchs avec l’équipe première et parfois relégué en équipe réserve avec qui il n’était même pas sûr de jouer. Il évoluera la saison prochaine au Dinamo Tbilissi, prêté par son club danois.

On espérait un destin au moins aussi prometteur pour Bachana Arabuli, lui aussi révélé avec Samtredia où il était envoyé en prêt de la part du Dinamo Tbilissi, qui lui accordera un bon de sortie par la suite. La destination est un peu moins clinquante puisque c’est Balmazujvaros, un club du fond de classement du championnat hongrois qui s’attache les services du néo-international. Un pari plutôt réussi pour le moment puisque avec 6 buts en 18 matchs, il est le meilleur buteur de son équipe.

On termine avec les performances de deux espoirs dont on vous parlait il y a peu, aujourd’hui en Pologne. Nika Katcharava tout d’abord (fils de l’entraîneur du Dinamo Tbilissi, passé par le FC Rostov notamment) fait progressivement son trou au Korona Kielce (4 buts et 4 passes décisives en 12 matchs), peu aidé par le rendement global de son équipe. Néanmoins, il reste dans le viseur du sélectionneur qui l’a appelé pour les deux derniers matchs face à Chypre et la Biélorussie. Une situation bien différente pour Mate Tsintsadze, l’ex petit prodige de l’Académie Dinamo qui est actuellement relégué en équipe réserve au Pogon Szczecin où il n’a joué que 4 petits matchs avec l’équipe première depuis son arrivée il y a un an.


Saison 2016-2017 ; 5 espoirs du championnat géorgien


Les espoirs 2017

Otar Kiteishvili (Dinamo Tbilissi | Milieu offensif/Meneur de jeu | 20 ans)

Déjà cité l’année précédente, Kiteishvili continue de faire ses gammes et de monter en puissance au sein du Dinamo Tbilissi. Pour preuve le milieu offensif de poche (1.70m), réputé comme très introverti a porté le brassard de capitaine durant toute la saison. Lors du dernier match c’est lui qui prend ses responsabilités dans les ultimes pour tirer le pénalty qui pouvait offrir le titre au Dinamo. Bien qu’il ait manqué ce tir décisif (ce qui lui a provoqué « Deux semaines à en faire des cauchemars toutes les nuits »), il est intéressant de voir que cette année a été celle de la confirmation pour le capitaine de la sélection U21, qui a l’air prêt à forcer sa nature pour s’imposer au plus haut niveau.

Vato Arveladze (Locomotive Tbilissi | Ailier droit | 19 ans)

Fils de Revaz et donc neveu du grand Shota Arveladze on sait déjà que le garçon a de qui tenir. Révélation de cette année au Locomotive avec l’avant-centre Irakli Sikharulidze, il s’est adapté en un temps record à l’effectif du Locomotive pour sa première saison en professionnel. Après avoir joué des bouts de matchs, il s’est imposé progressivement pour finir la saison avec 25 apparitions en championnat, 6 buts et 7 passes décisives. Positionné en ailier, c’est un joueur extrêmement rapide, doué dans les enchaînements et bon finisseur. Il a d’ailleurs reçu le deuxième prix Alexandr Chivadze, une nouvelle distinction lancée cette saison par la fédération géorgienne et récompensant les meilleurs joueurs de moins de 19 ans. Géré par Mino Raiola, nul doute qu’on le reverra faire de belles choses la saison prochaine, en Géorgie ou ailleurs.

Luka Lakvekheliani (FC Saburtalo | Latéral gauche | 20 ans)

Le premier du prix Alexandr Chivadze c’est d’ailleurs lui. Agé d’à peine 18 ans en début de saison il est parmi les symboles d’une équipe de Saburtalo qui tente de proposer un beau football. S’il a raté un match cette saison c’était pratiquement à chaque fois à cause d’une blessure. Dans le groupe ayant joué la Youth League, il n’est pas pour rien dans la belle performance des jeunes de Saburtalo ayant éliminé Bursaspor (grâce notamment à une passe décisive de Lakvekheliani) avant de tomber contre Brodarac. Il a aussi impressionné lors de l’Euro U19 disputé en Géorgie cet été, preuve de sa bonne intégration où qu’il joue. A l’heure où la sélection géorgienne se cherche désespérément un latéral gauche fiable, il est naturellement un espoir vers lequel beaucoup de regards se tournent.

Credit : Facebok LakvekhelianiOfficial

Giorgi Kharaichvili (FC Saburtalo | Milieu offensif/Meneur de jeu| 21 ans)

Il a atteint une vraie maturité cette année, récompensée par deux sélections au mois de janvier dernier, pour les amicaux de revue d’effectif face à l’Ouzbekistan et la Jordanie. Capitaine de son équipe et de la sélection U21 (avec Kiteishvili donc), il est la plaque tournante de cette équipe de Saburtalo. Positionné en meneur de jeu, dans un rôle encore plus offensif que l’année dernière il s’est ainsi illustré avec 17 buts et 5 passes décisives. Doté d’une très bonne qualité de passes il a également une bonne couverture de balle et sait alterner passes courtes et passes longues.

Akaki Shulaia (Dinamo Tbilissi | Milieu droit| 21 ans)

C’est un peu le pari que l’on vous propose dans la sélection. Formé au Merani Martvili et passé par Tskhinvali et le Sioni Bolnisi, il a rejoint les rangs du Dinamo cet été, inscrivant 3 buts et 7 passes décisives en 17 matchs. S’il est difficile d’évaluer sa vraie valeur il est de ce genre de joueurs qui ne laissent pas indifférent, en lesquels on sent qu’il y a « un truc », tels Valentin Vada ou Miralem Pjanic à leur tout début, ce qui ne présage en rien de la suite de sa carrière. Cadre régulier de la sélection U21 il est capable d’évoluer sur pratiquement tous les postes du côté droit, ailier, milieu voir latéral, son poste de formation où il apporte toute sa vitesse et sa percussion.


Antoine Gautier

Photo de couverture : Otar Kiteishvili © fcdinamo.ge

Saison 2017 : 5 espoirs du championnat géorgien
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Antoine Gautier

Antoine Gautier

Khinkalis et khatchapouris sur footballski. Caucasiophile, mon horizon s'élargit à l'Est toujours avec un stylo et un micro.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
2017 – Un an de football en Lettonie

Un second sacre consécutif pour le Spartaks Jurmala, une compétition très serrée en haut du classement, peu de buts et...

Fermer