Saison 2016/2017 : Un an de football en Macédoine

Antoine Jarrige
Antoine Jarrige - Publié le 1 juillet 2017

Un Vardar Skopje qui écrase tout sur son passage, une sélection nationale qui ne gagne toujours pas, un combat féroce pour les places européennes, le club fondé par Goran Pandev qui débarque en Prva Liga … Retour sur un an de football mouvementé en Macédoine.

La sélection nationale

Après avoir terminée dernière de son groupe pour les qualifications de l’Euro 2016 derrière le Luxembourg, la Macédoine se devait impérativement de mieux faire pour le mondial 2018. La qualification n’était bien évidemment pas à l’ordre du jour dans ce groupe G extrêmement relevé avec notamment l’Espagne, l’Italie et les voisins albanais. Mais la Macédoine se devait de faire bonne figure pour son public. Le résultat à ce jour est une avant-dernière place avec une seule victoire contre le Liechtenstein 3-0 … Mais outre cette déculottée 4-0 contre l’Espagne, la Macédoine a fait bonne figure et a posé beaucoup de problèmes aux grosses nations! L’Italie a du puiser dans ses réserves pour venir à bout de l’équipe d’Angelovski 3-2 et l’Espagne est passée toute proche d’une contre-performance en s’imposant sur le fil 2-1 à Skopje. Alors même si la Macédoine est avant-dernière, celle-ci grandit compétition après compétition et pourrait grappiller encore quelques points dans ce groupe!

La Prva Liga

1er – FK Vardar Skopje – 83 points (Champion’s League)

Neuvième titre de champion de Macédoine pour le Vardar Skopje! Le mastodonte du football macédonien a encore tout écrasé sur son passage … Avec l’arrivée de joueurs extrêmement prometteurs comme le brésilien Jonathan Balotelli (meilleur buteur du club cette saison) ou l’espoir du football géorgien Jigauri en provenance du Dinamo Tbilisi, le Vardar montrait ses intentions de titre comme chaque année. Mais comme d’habitude, le Vardar va rester bloqué au stade du deuxième tour de qualifications pour la Champion’s League. Incapable de passer un tour de la compétition reine européenne, le Vardar s’est incliné contre le Dinamo Zagreb. Se rabattant sur le championnat, le club de la capitale n’a laissé que des miettes à ses concurrents. Trois petites défaites contre le Shkëndija, Pobeda et le Rabotnicki, meilleure attaque et meilleure défense du championnat, deux succès 6-0 et 5-0 contre le Makedonija GP, on peut dire que le Vardar a encore une fois régné sur la Macédoine. Pas de coupe néanmoins cette saison avec une défaite 3-1 à domicile contre le Shkëndija. Opposé à Malmö en Champion’s League, le Vardar devra être à son top niveau pour passer ce tour.

Meilleur buteur: Jonathan Balotelli (11 buts)

2ème – KF Shkëndija Tetovo – 70 points (Europa League)

Pour la première fois de sa jeune histoire, le football macédonien était à 180 minutes de voir un de ses clubs en compétition européenne. Auteur d’un magnifique parcours d’Europa League en éliminant Cracovie, le Neftci Baku et le Mlada Boleslav, le club de la ville universitaire de Tetovo est finalement tombé contre les Belges de La Gantoise. Restait alors le championnat, toujours très offensif avec un Besart Ibraimi qui, pour sa deuxième saison au Shkëndija, va planter la bagatelle de 20 buts. Les rouges et noirs espéraient bien suivre le Vardar et prendre la succession. Tenant trois petits mois, le club de la minorité albanaise du pays va finalement s’écrouler au mois d’octobre après une série de trois matchs sans victoire … Déjà distancé en championnat, il fallait désormais assurer une place en Europe. Elle sera finalement aisément acquise. Cette saison restera tout de même amère pour les supporters : finaliste de la coupe nationale, le Skhëndija va s’incliner aux tirs au but contre le Pelister et n’obtiendra pas le trophée.

Meilleur buteur: Besart Ibraimi (20 buts)

© BELGA PHOTO / JASPER JACOBS via AFP Photos

3ème – FK Rabotnicki Skopje – 54 points (Europa League)

S’il y a bien un club qui souhaite devenir plus populaire à Skopje, c’est bien le Rabotnicki. Champion à la surprise générale il y a deux ans, le Rabotnicki avait quelque peu déçu avec une cinquième place la saison suivante. Européens grâce à sa victoire en coupe, les joueurs de la capitale tomberont d’entrée suite à une défaite 1-0 à Podgorica contre le Buducnost. Lors du mercato, le club avait fait un gros coup en faisant revenir le défenseur central international Vance Sikov au pays après quelques saisons en Azerbaïdjan. Un mercato qui devait placer le Rabotnicki comme un outsider potentiel pour le titre! Un rôle d’outsider que le Rabotnicki aura du mal à assumer … Rapidement distancés par le Vardar, ils ne parviendront pas à refaire leur retard. La faute surtout à un cycle retour bien difficile avec seulement six victoires en dix-huit rencontres. Éliminé dès le second tour de coupe, le Rabotnicki réalise tout de même une bonne saison avec cette troisième place synonyme d’Europa League.

Meilleur buteur: Filip Ivanovski (7 buts)

4ème – FK Pelister Bitola – 52 points (Europa League)

La petite sensation de la saison, c’est le Pelister Bitola. Ce club de province qui peine à se stabiliser dans l’élite du football macédonien va réaliser une saison exceptionnelle et passer à deux doigts du podium. L’ennemi juré du Vardar Skopje qui doit sa présence en Prva Liga grâce à un maintien in extremis la saison dernière après une victoire en play-off est bien décidé à sauver sa peau coûte que coûte. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le Pelister va réaliser sa meilleure saison depuis un bon paquet d’années! Que ce soit en championnat avec cette quatrième place ou en coupe avec une victoire surprise en finale aux tirs au but face au Shkëndija, le Pelister va s’offrir le luxe de disputer l’Europa League avec un premier tour néanmoins bien difficile contre le Lech Poznan!

Meilleur buteur: Lucas Ferreira Cardoso (11 buts)

5ème – FK Renova Dzepciste – 52 points

Habitué au ventre mou et aux play-offs de fin de saison depuis son seul titre de champion en 2009/2010, le club de la ville de Dzepciste qui évolue à Tetovo n’a pas dérogé à la règle cette saison. Une cinquième place bien molle comme on aime, mais peu flatteuse par rapport à la bonne saison du Renova. Finissant à seulement deux petits points du podium, le club de Dzepciste pourra se mordre les doigts d’avoir perdu des points assez bêtement comme cette défaite 3-1 contre la lanterne rouge au mois d’octobre. La maigre satisfaction de la saison sera ce match complètement fou lors du derby contre le Shkëndija avec une rencontre qui se terminera sur le score de 4-4!

Meilleur buteur: Stojance Velinov (7 buts)

6ème – FK Sileks Kratovo – 47 points

Non le Sileks n’est pas qu’une pierre préhistorique avec laquelle on faisait du feu, c’est aussi le nom du club de la ville de Kratovo dans le nord-est du pays. Le Sileks est un grand spécialiste de l’inconstance depuis sa création en 1965. Avec aucun trophée à son palmarès, il peut par exemple enchaîner une relégation en 2012/2013 et une place sur le podium la saison dernière. L’inconstance revient au devant de la scène avec une modeste sixième place et un nombre de matchs nuls impressionnant (14). Éliminé dès le premier tour d’Europa League contre Vaduz, le club de Kratovo aurait pu faire bien mieux s’il n’avait pas laissé des points contre des équipes plus faibles en route!

Meilleur buteur: Igor Nedeljkovic (13 buts)

© FK Pobeda Prilep

7ème – FK Pobeda Prilep – 41 points

Pour sa grande première dans l’élite du football macédonien, on prévoyait l’enfer et une relégation immédiate pour le club de la ville de Prilep. Le moins que l’on puisse dire c’est que le Pobeda a fait taire pas mal de monde malgré un début de saison difficile (quatre défaites d’entrée). Éliminé en quarts de finale de coupe contre le Bregalnica, le FK Pobeda s’est concentré à fond sur le championnat et on pourra les retrouver en Prva Liga la saison prochaine grâce à un mois de mai fabuleux (cinq succès consécutifs). Grand spécialiste du carton rouge (sept matchs en infériorité numérique cette saison), Pobeda devra faire le plus dur en Macédoine, c’est à dire confirmer la saison prochaine!

Meilleur buteur: Blagoja Gesoski (8 buts)

8ème – KF Shkupi – 37 points (sauvé en play-off)

Pour sa deuxième saison dans l’élite du football macédonien, le club le plus albanais de Skopje situé dans le quartier du vieux marché de la ville a eu chaud aux fesses! Quatrième la saison précédente, le Shkupi a eu beaucoup plus de mal cette saison et a dû passer par les barrages pour se maintenir. Décevant offensivement (pire attaque du championnat), le club de la capitale a joué la défense à fond pour éviter de sombrer dans la zone rouge. Opposé au modeste club de Novaci en barrage, le Shkupi s’est tranquillement imposé à deux reprises et on le retrouvera la saison prochaine en Prva Liga. Mention spéciale au Franco-Camerounais Mbella arrivé lors de la trêve hivernale, il a fait beaucoup de bien au jeu du Shkupi!

Meilleur buteur: Jasir Asani (3 buts)

9ème – FK Bregalnica Stip – 24 points (relégué)

Petite sensation cette saison, le club de la ville de Stip ne sera pas en Prva Liga la saison prochaine! Habitué au ventre mou, le Bregalnica a connu une saison calamiteuse avec seulement quatre victoires! Même s’il remportera son dernier match pour l’honneur 6-2 contre le Rabotnicki, celui-ci va descendre en deuxième division pour tenter de remonter dès la saison prochaine.

Meilleur buteur: Goran Zdravkov (11 buts)

10ème – FK Makedonija GP Skopje – 23 points (relégué)

Sept ans après son seul titre de champion de Macédoine, l’autre club de la ville de Skopje faisait son grand retour dans l’élite après trois ans d’absence. Un retour bien compliqué pour le club nommé en l’honneur de Gjorce Petrov, révolutionnaire luttant pour l’autonomie de la Macédoine quand celle-ci appartenait encore à l’Empire ottoman. En effet le Makedonija GP Skopje va finir à la dernière place, la faute a une défense en grande difficulté (80 buts encaissés). Il faudra donc retourner à l’échelon inférieur pour la saison 2017/2018.

Meilleur buteur: Alen Jasaroski (12 buts)

Et sinon?

  • Le club de Goran Pandev, l’Akademija Pandev, accède à l’élite pour la première fois de son histoire. Le FK Skopje rejoint également la Prva Liga.
  • Le Metalurg Skopje continue sa descente en enfer. Après avoir été relégué de Prva Liga la saison dernière, le club finit avant-dernier et jouera en troisième division la saison prochaine.

Antoine Jarrige


Image à la une : © FK Vardar

Saison 2016/2017 : Un an de football en Macédoine
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Antoine Jarrige

Antoine Jarrige

Antoine, 21 ans. Etudiant en kiné en Alsace, grand amateur du football russe . Amoureux d'Ural, le grand club de Sibérie occidentale, mon coeur ne bat que pour Smolov et Lungu.

pays de l'auteur footballski

1 commentaire

  • Très bon article; Le football macédonien est en progression comme en atteste la qualification des U21 au tournoi final du championnat d’Europe où l’équipe a montré de belles choses.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Ligue Europa 2017/2018 : Premier tour de qualification aller

Enfin ! Ca faisait quelques semaines qu'on attendait son retour et plutôt quelques mois qu'elle se privait de son ingrédient...

Fermer