On a vécu un Partizan vs. HB Torshavn

Lazar Van Parijs
Lazar Van Parijs - Publié le 22 juillet 2014

Belgrade, sa cathédrale Saint-Sava, son Kalemagdan et ses nombreux clubs de football. Les plus connus sont l’Etoile Rouge (Crvena Zvezda) et le Partizan. Alors que l’Etoile Rouge avait gagné le titre et donc le droit de représenter la Serbie en ligue des champions, des complications financières sont venues obstruer ce parcours et c’est finalement le Partizan qui est de la fête. Mais ça, vous le savez car vous avez déjà lu mon article.

On va pas se mentir, quand on m’a annoncé l’adversaire du FKP, j’ai ouvert wikipedia. Havnar Bóltfelag Torshavn (littéralement Club de balle du Port) … C’était pas gagné d’avance pour glâner des informations… On va s’en tenir aux faits qu’il sont champions 2013, en retard de 7 points sur le leader du championnat et ont déjà passé un tour face à un club de Gibraltar.

Achat des billets au stade uniquement le lundi et le mardi avant le match. 600 dinars en latéral à payer en cash (environ 5€). Il faut normalement une pièce d’identité et on est limité à 4 entrées. En tant qu’étranger on m’a rien demandé.

Début du match à 20h45, ce qui laisse le temps de prendre des cevapi au Kafana Uzice et de monter vers le stade. Plus authentique que ton kebab habituel. Sur la route, on retrouve un certain nombre de petits vendeurs: écharpes et maillots mis sur l’étandoir de belle-maman pour mieux les mettre en avant; d’autres vendent des graines de tournesol. Le genre de consommation affreuse qui envahit le stade et laisse des traces comme pour le petit poucet.

2014-07-15 20.56.40

Le Partizan se présente dans son 4-4-2 habituel alors que le HB joue lui en 4-2-3-1. Environ 10000 spectateurs dans un stade d’un peu plus de 30000. Juste après sa signature à Liverpool le prodige Markovic était de passage dans les tribunes, tout comme Radomir Antic. L’ambiance était bon enfant. Des pères sont venus avec leur(s) fils. Les enfants crient, sautent, embêtent la sécurité en se mettant sur la grille séparant les tribunes de la piste d’atlhétisme. La sécurité est en général assez jeune et frêle. Souvent provoqués par des insultes venant des tribunes, ils ne peuvent s’empêcher de rigoler. Cependant on sent le pression sur les épaules des responsables. Peu de femmes dans les tribunes mais si elles ne sont pas non plus absentes. D’ailleurs à propos des tribunes, comme vous pouvez le voir sur la photo ci dessus, les portes communiquent et donc on rentre où on veut et on prend des fauteils. On peut ainsi se déplacer dans toutes les tribunes latérales.

formation

 

Pas grand chose à noter des compositions, on retrouve un brésilien côté féringien. Coté Partizan, on retrouve Pantic, nouvel espoir du club. On peut également observer que Nikolic ne fait jouer aucune recrue.

Les joueurs font leur entrée sur l’hymne du club « Pesma navijaca Partizana » poussé à fond par les enceintes du stade. Tout le monde est debout, et chante. On a des frissons; c’est aussi pour ça qu’on est venu après tout !

Dès le coup d’envoi, les 2 groupes de supporters se font face par des chants. A notre droite les Grobari, courant officiel on va dire, composés entre autre des Alcatraz; et en face de nous, les Zabranjeni (les interdits) en tribune est. Les 2 groupes sont opposés depuis 2011. Les 2 groupes s’ignorent la majeure partie du temps et chantent l’un au-dessus de l’autre.

2014-07-15 20.59.48

Ici la tribune est. 2×45 minutes de chant et d’encouragements. Gros blanc et repos pendant la mi-temps.

Du côté sud on a eu le droit à 2 banderoles.

2014-07-15 21.03.32

« Oustachis- gitans film sur JNA est une honte. Nous demandons que l’idiot responsable soit viré » JNA est le stade du Partizan. Un film sur l Etoile Rouge a été tourné au JNA récemment et on pouvait donc y voir des drapeaux de l’Etoile rouge et du Dinamo Zagreb; 2 clubs ennemis du Partizan. Provocation pour les ultras qui ont d’abord récupéré ces drapeaux pendant le tournage et, l’ayant en travers de la gorge, demandent le limogeage du responsable.

2014-07-15 22.17.36

« Bora, la légende, repose en paix » hommage des fans à Bora Todorovic, célébre acteur serbe, fan du partizan. Les fans souhaitaient un hommage officiel du club; mais en absence de communiqué de presse, ils ont décidé d’agir par eux même. C’est l’homme dessiné au dessus au A de Grobari.

2014-07-15 20.59.15

Célébration après le premier but de Danko Lazovic.

Danko Lazovic est sûrement le meilleur joueur des noirs et blancs et ce, depuis son arrivée du Zenith. Une classe d’écart avec le reste. Très bon toucher de balle. Un joueur qui aurait le potentiel pour aller en europe de l’ouest dans un championnat majeur, mais à 31 ans le veut-il ? Sur ce match, c’est 2 buts et une passe décisive. Solide. Sorti à 83ème minute sur un standing ovation de la part du public.

Petrovic, le défenseur gauche aux chaussures roses (seul de ce match) a été très remuant, et percutant. Il trouva la tete de Skuletic qui échoua sur la barre à la 64éme. Lazovic en profita pour marquer au rebond.

Zivkovic (n°17, ailier droit de 18 ans) a fait une bonne rentrée. Devrait pas trainer au pays, a récupéré de nombreux ballons.

Sacha Ilic est entré en jeu à la 72ème minute. Capitaine habituel, il a eu droit a son ovation et a récupéré tout de suite son bien, aka le brassard de capitaine.

Ces matchs de pré-saison, c’est aussi l’occasion de voir des joueurs non affutés. Mention spéciale à Trajkovic et à Drincic côté belgradois. Andrew Qv Flotum a été exceptionnel du côté des visiteurs. Entré en cours de jeu; il a marché, réalisé un certain nombre de fautes et a perdu tous ses ballons. Coaching gagnant. Ou pas.

Toujours côté visiteur, j’aurais tendance à dire que le numéro 7 s’est pris son carton suite à la bronca du public. Question de sensation depuis les tribunes.

Pour Ingason, jeune milieu de 18 ans a fait une entrée interessante. Sa protection de balle semble prometteuse; à voir dans d’autres conditions, ou plutôt quand il aura une condition physique digne d’un professionnel. A montré également de l’envie.

Le Partizan a dominé de la tête et des épaules ce match, empêchant carrément Torshavn de tirer. Cependant la précision devra être au rendez-vous au prochain match (9 tirs dont 5 cadrés; 10 corners et 1 corner concédé; des problèmes d’automatisme et surtout trop de fautes: 13 commises par le Partizan contre 8 pour l’ HB).

Joueurs à retenir:

-Partizan:Lazovic, Pantic, Zivkovic, Drincic.

-Torsavn: Benjaminsen, Edmunson.

2014-07-15 22.34.19

Vue de la tribune sud, grosse présence de la sécurité.

2014-07-15 21.35.54

Alex prépare sa reconversion et pensait passer inaperçu en Serbie. Manque de chance, footballski était là pour le débusquer.

2014-07-15 21.43.42

Personne dans la tribune des visiteurs… Etonnant et vue sur la tribune est.

2014-07-15 22.01.03

Les Young Boy, membres des Grobari (sud)

2014-07-15 22.39.16

Les joueurs remercient le public à la fin du match

Lazar Van Parijs

On a vécu un Partizan vs. HB Torshavn
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Lazar Van Parijs

Lazar Van Parijs

Je me suis réveillé un beau matin à Belgrade à cheval entre Europe de l' Ouest et le bloc soviétique après une nuit sur un Splav à boire de la Rakija. J'ai décidé de prendre le train de nuit suivant, direction Moscou, finir l'aventure devant l' Hotel Ukraina !

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Que sont devenus les meilleurs joueurs de chaque club roumain de 2013/2014 ?

Avant que le championnat ne reprenne ce week-end, un petit retour sur l'été des meilleurs joueurs de chaque club de...

Fermer