Mondial – Equipe Footballski: Samuel Inkoom

Après M’Bohli et Srna, voici notre troisième titulaire.

Samuel Inkoom (25 ans/ Dnipro Dnipropetrovsk – prêté à Platanias / Ghana / 39 sélections / 1 but)

inkoom

En club :

Le Ghanéen passé par Bastia en 2013 (4 matches seulement) est arrivé en Janvier en prêt à Platanias pour son 6ème club à seulement 25 ans. Il y a notamment côtoyé Antar Yahia lui aussi passé par le club corse. Le ghanéen a vécu une demi-saison mouvementée en Grèce avec un changement d’entraineur (le second de la saison pour le club) et une quatorzième place avec 38 points, exæquo avec le Skoda Xanthi (16ème) frôlant le barrage pour le maintien en Superleague grecque.

Mais avec une quinzaine de matches au compteur en 5 mois, le latéral, prêté par le Dnipro Dnipropetrovsk, s’est bien intégré dans l’équipe mais également au pays (voir ses photos de week-end en Crète, notamment, sur son compte Twitter). Néanmoins, Inkoom ne connaîtra pas le nouveau changement d’entraîneur de Platanias (Angelos Athanasiadis est en effet retourné au PAOK Salonique) et devrait donc retourner en Ukraine à l’issue de ce prêt. A moins que le Mondial ne lui offre une exposition qui lui permette de changer – encore – d’air.

En sélection :

L’homme au plus de 100,000 fans sur Facebook est adoré au Ghana et reste un joueur important dans l’équipe dirigée par James Kwesi Appiah. Champion du monde des moins de 20ans en 2009, il aura à cœur de montrer que les Black Stars peuvent (enfin) être la 1ère équipe africaine à entrer dans le dernier carré de la plus importante des compétitions FIFA. Celui qui a disputé le 1/8ème et le 1/4 de finale en 2010 devrait être un élément moteur pour faire mieux lors de cette édition dans un groupe G très relevé (Allemagne, Portugal et Etats-Unis).

Foot fiction :

Malheureusement, des faits de jeu défavorables lors du 1er match contre l’Allemagne (un but injustement refusé à Gyan et un but concédé malgré un hors-jeu de Klose) mettent à mal les nerfs de Samuel Inkoom. Il se fait exclure et prend 2 matches de suspension pour excès d’engagement sur un tacle trop appuyé – à la John Boye diront certains – sur un Thomas Muller qui en rajoutera pas mal. Fin de la Coupe du Monde pour le Ghana et Inkoom dès la phase de groupe. Ils reviendront très forts en 2018, c’est certain !

Kirill Marchandovski

Mondial – Equipe Footballski: Samuel Inkoom
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Invité

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Saison 2014/201: 5 espoirs du championnat hongrois

On continue notre tour d'Europe des jeunes espoirs. Voilà la Hongrie avec notre expert Tomasz Mortimer. Zsolt Kalmar (Gyor –...

Fermer