L’œil du recruteur revient et c’est toujours le même principe. Un rapport détaillé, technico-tactique d’un joueur de nos championnats, qui mériterait de jouer à un niveau un peu plus élevé qu’il ne le fait actuellement. L’occasion de vous faire découvrir un joueur que vous devriez voir dans un championnat plus huppé d’ici peu. Aujourd’hui, Khvicha Kvaratskhelia du Rubin Kazan.

Gavriil Grigorov/TASS (Photo by Gavriil Grigorov\TASS via Getty Images)

Khvicha Kvaratskhelia

Nom complet : Khvicha Kvaratskelia
Né le : 12 février 2001 à Tbilissi
Pays : Géorgie
Taille – Poids : 1.83 m – 70 kg
Poste (pied) : Ailier (droit, ambidextre)
Autre(s) poste(s) : Milieu offensif, attaquant
Club : Rubin Kazan – Russian Premier League
5 sélections avec la Géorgie (1 but)

Carrière

Commençons par une précision : « Rvi-cha » – « Kva-ra-tsré-lia ». Voici comment essayer de prononcer ce patronyme parfaitement incompréhensible pour les francophones. Ce qui est bien dommage car ce jeune ailier géorgien est en train d’enthousiasmer championnat russe et pourrait bien continuer à nous régaler dans un club un peu plus huppé.

Kvaratskhelia c’est un nom qui revient depuis quelques années déjà lorsqu’on s’intéresse aux jeunes talents géorgiens. Pour dire vrai, au pays de Kaladze c’est peut être la jeune pousse sur laquelle on place le plus d’espoir depuis Jano Ananidze. Pur produit de la formation du Dinamo Tbilissi, il joue son premier match en pro âgé d’à peine 16 ans. Dans le même temps il saigne littéralement les catégories de sélections jeunes en Géorgie (il jouera 20 matchs pour la sélection U17 inscrivant 15 buts). Régulièrement surclassé, les convoitises s’intensifient pour l’ailier aux deux pieds magiques.

De manière peu banale, Khvicha quitte finalement le Dinamo Tbilissi pour s’engager avec le modeste FC Rustavi, tout juste promu en première division. Un transfert qui s’explique de façon très simple, le FC Rustavi étant entrainé par…son père, Badri Kvaratskhelia, lui même ayant joué et entrainé entre la Géorgie et l’Azerbaidjan. Dans ce cadre familial Khvicha poursuivra son développement en grappillant quelques apparitions en Erovnuli Liga, ce qui lui permet d’apparaitre dans notre top 5 des jeunes joueurs à suivre en 2019. Le tout avant de faire le grand saut vers le voisin russe.

Saison 2019 : 5 espoirs du championnat géorgien

L’expérience russe de Khvicha commence au Lokomotiv Moscou l’année dernière, âgé de 18 ans à peine, dans le cadre d’un prêt. Dans le club de la capitale, tout juste auréolé d’un titre de champion, le gamin géorgien débarque prudemment. Bien aidé par la présence dans le vestiaire de son compatriote Solomon Kvirkvelia il grappille finalement son temps de jeu en entrant régulièrement en cours de match.. Sa rapidité et sa qualité technique sont évidentes mais son gabarit, très longiligne et frêle, et son manque d’expérience dans un championnat largement plus côté que le championnat géorgien ne lui permettent pas encore de passer ce cap.

Khvicha n’attendra pas longtemps avant de voir un nouveau club de RPL lui proposer de retenter sa chance. La saison suivante il s’engage avec le Rubin Kazan, dans un club au standing certes beaucoup moins élevé que le Loko, mais habitué à donner leurs chances à de jeunes géorgiens (Kvirkvelia, Davitashvili, Mikeltadze pour les plus récents). Il prend cette fois-ci tout de suite ses marques et s’impose sur le front de l’attaque, avec son compère Zurab Davitashvili, disputant une trentaine de rencontres avec le club tatare qui terminera dans le ventre mou du championnat. Cette saison semble commencer sur les mêmes bases et Khvicha, âgé de 19 ans seulement pourra compter désormais sur l’expérience d’une première saison dans l’élite russe.

Utilisation actuelle

Attaquant, milieu de terrain, meneur de jeu, Khvicha a un profil polyvalent. On peut néanmoins dire qu’actuellement son poste de prédilection se trouve sur l’aile. Le plus souvent positionné à gauche il fait parler sa vitesse et surtout son habileté des deux pieds afin d’alterner débordement et centre du pied gauche, mais aussi de repiquer dans l’axe pour décocher une frappe enroulée de son pied droit.

Dans une équipe qui n’a pas le plus souvent la possession du ballon, ses qualités se révèlent particulièrement en contre-attaque. Doté d’une très bonne conduite de balle c’est souvent lui qui permet à son équipe de remonter tout le terrain et lancer ses coéquipiers Despotovic, Bakaev ou Hwang. S’il n’est pas en possession du ballon il joue aujourd’hui un rôle défensif précieux (quelque chose qu’il a corrigé depuis son passage au Lokomotiv) et en phase offensive est capable de multiplier les appels et les courses croisées.

Alors que son physique pouvait laisser craindre de nombreux déboires dans les duels de RPL, il a bien gagné en carrure, sans pour autant perdre son explosivité. On l’a vu ainsi dernièrement en sélection se dépenser sans compter dans les duels, multiplier les tacles et les duels aériens. Petit bémol à ce sujet, le jeu de tête n’est pas un de ses points forts malgré sa taille.

Après une saison bien remplie en 2019 Khvicha vient enfin de commencer cette saison 2020 comme titulaire pour chacun des 14 premiers matchs, au poste d’ailier gauche. Pièce essentielle du trident offensif du Rubin il a pour l’instant marqué 2 buts et délivrées 4 passes décisives. Car malgré son profil d’ailier technique Khvicha est avant tout, dans le 11 de Leonid Slutsky, un joueur qui fait jouer les autres. Ses débordements, ses feintes de corps, ses remontées de balles, servent avant tout à mettre dans les meilleures conditions ses partenaires offensifs. Une preuve supplémentaire de maturité collective pour un joueur de cet âge.

Profil

  • Ailier gauche au profil polyvalent il peut s’appuyer sur deux armes pour bousculer les défenses : sa technique associée à sa vitesse lui permettent de déborder pour chercher soit le centre, soit repiquer dans l’axe et servir un partenaire en retrait.
  • Son habileté des deux pieds lui permettent de mettre constamment la pression sur le latéral adverse et rend son jeu difficilement lisible pour les adversaires. Si on le voit principalement jouer sur l’aile gauche en ce moment il peut très bien occuper également le flanc droit.

  • Que ce soit au Lokomotiv ou au Rubin, Khvicha Kvaratskhelia fait part d’une qualité assez précieuse dans un trio d’attaque : sa capacité à jouer et faire jouer son avant-centre et à le placer dans les meilleures conditions. Malgré sa capacité à percuter il ne cherche pas à tout pris le but, et est donc un très bon passeur décisif.
  • De manière générale il exprime le meilleur de son potentiel dans un 4-3-3. Placé en attaque sur un côté il lui faut une grande zone d’action. Il reste donc à voir s’il serait capable de s’adapter à un dispositif tactique ou son rôle serait plus restreint.
  • De même, Khvicha Kvaratskhelia a plutôt l’habitude, que ce soit au Rubin ou en Géorgie, de jouer dans une équipe peu dominatrice, où il apporte justement sa fraicheur et une explosivité permettant de jouer les contre-attaques à fond. Reste à voir comment ses qualités s’exprimeraient dans une équipe au jeu plus posé, jouant en attaques placées.
  • Malgré son profil de joueur créatif, son implication défensive n’est pas à remettre en cause. Mais, en étant parfois à contre temps, cette débauche d’énergie peut le desservir une fois repassé en phase offensive, en terme de fraicheur physique et de lucidité.
  • Malgré son mètre 83, son jeu de tête n’est pas un de ses points forts.
  • Plutôt bon finisseur jusque là, il a besoin, comme tout attaquant de son âge, de devenir encore plus « tueur » devant le but, mais on l’a déjà vu convertir plusieurs occasions comme un vrai renard des surfaces.

Evaluation

Sous les ordres de Leonid Slutsky depuis près de 2 ans au Rubin, Khvicha apprend et progresse à vitesse grand V. Passé en 2 ans de débutant dans le championnat géorgien à titulaire dans une équipe de RPL et en sélection, Khvicha Kvaratskhelia a franchi pour l’instant toutes les étapes une à une avec brio.

Reste maintenant le plus dur pour lui, confirmer son statut sur la durée tout en s’imposant, pourquoi pas, dans une équipe plus huppée cette fois-ci. Habitué à jouer le rôle de créateur, d’ailier explosif, dans une équipe qui joue chacun de ses matchs à couteaux tirés, pourrait-il faire évoluer son rôle dans une équipe où ses partenaires auraient les mêmes capacités techniques ?

Par ailleurs, il a pour l’instant fait l’expérience de deux clubs ayant une fibre géorgienne assez forte, et a pu s’intégrer rapidement à ses nouveaux clubs grâce à la présence d’autres joueurs géorgiens (Kvirkvelia au Loko, Davitashvili au Rubin). Comment se passerait-il dans un club d’une autre ampleur en Russie, voire en cas de départ à l’étranger ?

Malgré ces inquiétudes il est certain que Khvicha Kvaratskhelia doit être considéré comme une des nouvelles pépites de ce championnat de RPL. Une pépite qui ne vient pas de nulle part et qui a pour l’instant réussi à progresser de façon rapide mais linéaire. Promis à l’avenir à un club jouant les premiers rôles dans son championnat il a désormais toutes les cartes en main pour confirmer.

Cibles types : Zénit, Leverkusen, Atalanta, Galatasaray, Monaco, Milan AC, Ajax
Prix : 5.000.000 € – 6.000.000 €
Rapport qualité / prix : Bon – avec une très bonne plus-value potentielle
Note du joueur : B+
Note du potentiel : A+

Photo de couverture : Gavriil Grigorov/TASS via Getty Images)

Antoine Gautier

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.