Footballskitrip Prague #5 : On a vécu Slovan Bratislava vs. FK Krasnodar

Antoine Jarrige
Antoine Jarrige - Publié le 18 août 2015

A peine remis de nos émotions après le match entre le Sparta Praha et le CSKA Moscou de la nuit précédente, notre FootballskiTrip reprend direction Bratislava pour assister au match d’Europa League entre le Slovan Bratislava et le club russe du FK Krasnodar. Suite à un trajet de quatre heures dans un train surchauffé (génial avec la canicule régnant déjà à l’extérieur) nous rejoignons enfin notre hôtel en milieu d’après-midi. Damien et moi-même partons à la découverte de la capitale slovaque tandis que notre compère Adrien se repose à l’hôtel. La vieille ville de Pressburg est totalement différente de ce que nous avons pu voir à Prague, en moins bon état et beaucoup moins charmante surtout du point de vue architectural. Après de longs moments d’errance nous trouvons un grand parc nous menant à une citadelle sur les hauteurs de Bratislava, un beau panorama nous attend, certainement le plus beau de la capitale slovaque.

20150806_184149

La faim se fait ressentir et c’est à ce moment-là que notre Trip va devenir quelque peu épique. Nous trouvons un petit restaurant plus ou moins gastronomique à proximité de la citadelle proposant du halušky, plat typique slovaque, et nous décidons de nous y rendre. La qualité de notre accent slovaque fait des siennes, et au lieu de recevoir notre plat, nous recevons un verre d’eau de vie locale! On se dit alors que le plat viendra plus tard et que l’alcool fait partie du package touristique …

Une heure et demie plus tard, soit quinze minutes après le coup d’envoi officiel du match, nous interpellons le serveur qui, surpris de notre demande, nous ramène finalement notre plat. S’ensuit une véritable course dans Bratislava qui offre le bonheur d’un tramway toutes les quinze à vingt minutes pour arriver avant la mi-temps. Heureusement que notre ami Adrien, bien plus sérieux que nous, a préféré la buvette du stade pour être à l’heure au coup d’envoi.

On a manqué la première mi temps mais on a bien mangé, c'est l'essentiel

On a manqué la première mi-temps mais on a bien mangé. C’est l’essentiel.

Passons désormais au football. Le Slovan reçoit Krasnodar pour ce match retour du troisième tour qualificatif pour l’Europa League. A l’aller les Slovaques ont perdu 2-0 en étant totalement dominé et n’ont absolument rien montré face à des Russes largement supérieur. Malgré tout, les locaux sont motivés et vont tâcher de faire au moins mieux qu’au match aller. Tandis que le XI des Russes n’apportant pas grande surprisse, on notera côté slovaque la titularisation du nouveau venu Gonzalez au milieu au côté de Sekulic repositionné milieu défensif pour l’occasion tandis que Peltier fait son retour après sa Gold Cup. Présence également de Jan Mucha dans les cages du Slovan et de Kornel Salata en défense, deux habitués du football russe après des passages à Samara et à l’Arsenal Tula pour le premier et à Rostov ou Tom Tomsk pour le second.

XI Slovan: Mucha - Podany, Salata, Hudak, Gorosito - Gonzalez, Sekulic - Kubik, Milinkovic, Peltier - Vittek
XI Krasnodar: Dikan - Jedrejczyck, Sigurdsson, Granqvist, Petrov - Gazinsky, Ahmedov, Mamaev - Laborde, Smolov, Ari
Sympa l'affichage

Sympa l’affichage !

C’est dans un stade peu garni que débute cette rencontre, les ultras slovaques sont présents mais font part du mécontentement des supporters vis-à-vis de la situation tendue avec les dirigeants. Sur le terrain, les Russes sont d’entrée les plus dangereux. Quelques minutes après un premier coup franc qui frôle le montant de Mucha, Smolov pénètre dans la surface et est stoppé irrégulièrement par l’argentin Gorosito, pénalty assez généreux, que transforme Mamaev au bout de seulement six minutes de jeu.

Trois minutes plus tard, Mamaev double la mise suite à un magnifique mouvement dans la défense slovaque. 2-0 en dix minutes le match est déjà quasiment plié, il faudrait alors que le Slovan Bratislava marque 5 buts pour se qualifier … Alors qu’ils n’ont frappé qu’à deux reprises sur des tentatives lointaines tandis que Mucha a sauvé son camp à plusieurs reprises déjà ! C’est dans une ambiance tendue que les joueurs regagnent les vestiaires tandis que les ultras, furieux, quittent le stade.

20150806_211139

Le parcage Ultras est vide dès la mi-temps.

La deuxième période est bien meilleure du côté Slovaque, il faut dire que les Russes jouent en marchant et se préservent pour le derby contre le Kuban qui se déroule quelques jours plus tard, et c’est un seul homme qui va remettre le Slovan dans le droit chemin, l’inévitable Robert Vittek! Sur un corner à la 56ème minute, il reprend victorieusement la balle de la tête et réduit le score. Les enfants qui mettent l’ambiance à la place des ultras sont ravis, les quatre ultras de Krasnodar ayant fait le déplacement sont justes déçus de ne plus pouvoir insulter ceux d’en face.

Après ce premier but, l’ancien joueur du LOSC se permet d’égaliser cinq minutes plus tard après un superbe service en profondeur. 2-2, l’espoir renaît! Et le bel homme du soir ne s’arrête pas là! À la 77ème minute, il reprend un centre en retrait victorieusement et donne l’avantage aux Slovaques! Les supporters sont heureux mais savent que l’exploit est impossible. Dans le temps additionnel Krasnodar obtiendra un nouveau pénalty transformé par Smolov.
3-3 score final, un très beau match malgré les faiblesses défensives des deux équipes. Le Slovan pourra se mordre les doigts de sa première période ratée et d’un coup franc de Milinkovic sur la transversale. Il est l’heure pour nous de quitter le vieux stade Pasienky pour d’autres horizons, qui dans notre cas se traduise par un Brno-Slavia le lendemain mais également la rencontre avec une demoiselle connaissant Adrien avec qui Damien aura un échange passionnant à propos de son idole de toujours, Peter Sagan.

Certainement le stade le plus vétuste de notre trip

Certainement le stade le plus vétuste de notre trip.

Les notes de Footballski :

Slovan Krasnodar

Standing du stade (1,5/5):

Stade à l’ancienne. Vraiment à l’ancienne …

Disponibilité des billets (4,5/5):

Billetterie en ligne, guichets au stade … Si vous voulez voir le Slovan, vous verrez le Slovan. A noter que si vous arrivez à la mi-temps comme nous, vous rentrez gratuitement.

Tarifs (5/5):

Huit euros la place en latérale. Vous ne trouverez pas moins cher, surtout pour une compétition européenne.

Ambiance (1/5):

Le stade est complètement ouvert ce qui limite l’ambiance, surtout quand les ultras décident de partir à la pause.

Risques (3/5):

On a croisé des ultras assez remontés à la pause, la présence policière est assez limitée mais si vous ne faites pas de bêtise il n’y aura pas de problème.

Accessibilité et transports (4/5):

Grand parking souterrain, ligne bus et de tram. Le Pasienky est très bien desservi mais il faudra un peu marcher avant d’arriver à destination.

Boissons (2/5):

On vous conseille de manquer la première mi-temps et de manger dans un vrai restaurant, vraiment. Mais sinon il y a quand même quelques sandwichs, une bière dégueulasse et du Kofola pour ceux qui ne manqueraient pour rien au monde une mi-temps de Jan Mucha.

Quartier environnant (4,5/5):

Grand centre commercial moderne à proximité, le quartier est plus que correct. Au centre de la nouvelle ville de Bratislava.

Antoine Jarrige

Footballskitrip Prague #5 : On a vécu Slovan Bratislava vs. FK Krasnodar
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Antoine Jarrige

Antoine Jarrige

Antoine, 21 ans. Etudiant en kiné en Alsace, grand amateur du football russe . Amoureux d'Ural, le grand club de Sibérie occidentale, mon coeur ne bat que pour Smolov et Lungu.

pays de l'auteur footballski

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Le FK Zeta Golubovci, premier champion du Monténégro

Nous avons décidé sur Footballski de vous parler un peu plus du Monténégro, et ce avec l'aide d'Ivica Madzarovic, spécialiste...

Fermer