Exploits, déceptions ou confirmations, la quatrième journée des phases de groupes de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa a été riche en enseignements. L’occasion de revenir dessus en faisant un petit bilan noté, pays par pays.

🇦🇹 Autriche – B

Un bon nul pour Salzburg, une écrasante victoire pour Linz et une débacle pour Wolfsberg. Tel est le bilan autrichien mais il est important de garder en tête que les trois équipes ne sont pas favorites de leur groupe. Le RB a ouvert le score grâce à Haaland mais Lozano lui a répondu et la qualification sera désormais délicate à aller chercher. Avec trois points d’avance sur Genk, l’Europa League semble en revanche bien engagée.

Dans cette compétition, Linz est en ballottage favorable après sa démonstration face au PSV (4-1). Le score aurait même être pu sévère tant les hommes de Valérien Ismaël ont dominé les débats. le LASK passe ainsi deuxième avec sept points dans un groupe où Rosenborg est déjà éliminé. Moins de réussite pour Wolfsberg, sèchement battu par Basaksehir (0-3). Les Autrichiens ont coulé après l’expulsion de Rnic (73′) qui a également coûté l’ouverture du score sur penalty. Enzo Crivelli a rajouté deux buts en fin de match. Le groupe reste homogène : les Turcs ont 7 points, Gladbach et la Roma 5 alors que le WAC ferme la marche avec 4 points.

🇧🇬 Roumanie – B

Comme lors du match aller, le CFR Cluj s’impose face à Rennes, et comme au match aller, c’est un petit miracle. En Bretagne, le miracle est venu des expulsions précoces cote rennais. Pas de rouge cette fois, mais un miracle sur la ligne grâce à un Arlauskis au meilleur de sa forme. Certainement le gardien de la semaine en Ligue Europa. Après avoir subi toute la rencontre, les Roumains ouvrent le score en toute fin de match. Le hold-up parfait, doublé de l’exploit du Celtic Glasgow sur le terrain de la Lazio, qui qualifie quasiment les Transylvains. Un petit point suffit désormais aux joueurs de Dan Petrescu pour accéder au printemps européen. Une joie presque inespérée pour le football roumain.

 

https://platform.twitter.com/widgets.js

 

🇭🇺 Hongrie – B

Pour un club hongrois, faire match nul (0-0) face à une formation habituée aux joues européennes telle que le CSKA Moscou peut difficilement être considéré comme un mauvais résultat. Mais Ferencváros espérait sans doute mieux de cette rencontre, deux semaines après avoir rapporté trois points de la capitale russe (0-1). La bonne nouvelle en revanche, c’est que dans l’autre match du groupe, l’Espanyol Barcelone a humilié le Ludogorets Razgrad (6-0). Les espoirs de qualification sont donc plus que jamais d’actualité pour Fradi, qui n’a qu’un point de moins que le club bulgare.

🇷🇺 Russie – C

Décidément la Russie peine à briller cette saison en compétitions européennes ! La seule note positif de la semaine vient du FK Krasnodar qui est totalement relancé en Ligue Europa suite à sa victoire 3-1 contre Trabzonspor. Deux victoires contre les Turcs, tout se jouera donc contre Getafe! Toujours en Ligue Europa, le CSKA Moscou a obtenu son premier point contre Ferencvaros. Encore une fois, les hommes de Goncharenko ont été décevants. Les Moscovites sont déjà éliminés alors que le groupe semblait plutôt abordable.

En Ligue des Champions, le Lokomotiv n’était pas loin d’un exploit contre la Juventus. Mais les Cheminots ont une nouvelle fois craqué en fin de match et s’inclinent 2-1. De son côté, le Zénit a perdu à domicile contre Leipzig (0-2). Tout reste néanmoins possible pour les deux dernières rencontres.

🇬🇷 Grèce – C

S’il n’y a rien d’infamant à perdre sur la pelouse du Bayern, l’Olympiakos a montré un bien triste visage mercredi en Bavière. Dernier de son groupe avec un point, le club grec a sans doute pêché par une trop grande frilosité face à l’armada allemande, qui a dû attendre de dépasser l’heure de jeu pour réussir à battre un José Sa des grands soirs. Si la troisième place n’est pas encore compromise, il faudra montrer tout autre chose pour espérer que les nuits européennes se prolongent au début de l’année 2020.

https://platform.twitter.com/widgets.js

🇺🇦 Ukraine – C+

Il ne fallait pas partir avant la fin à Zagreb pour assister à une folle rencontre entre Croates et Ukrainiens. Après deux buts du Dinamo à la 83ème et 89ème, le Shakhtar est parvenu à revenir au score dans les arrêts de jeu. Moraes à la 93ème d’une superbe tête puis Tetê sur penalty à la 98ème ont permis à Donetsk d’arracher un point en Croatie.

En Ligue Europa, le Dynamo Kiev conserve sa seconde place dans le groupe B après son nul à Copenhague. Benjamin Verbic a répondu à Jens Stage sur son ancienne pelouse. Oleksandriya a une nouvelle fois joué un mauvais tour aux Stéphanois en glanant en toute fin de rencontre le point du match nul. Après avoir été mené 2 à 0, les Ukrainiens sont revenu dans la partie grâce à Denys Bezborodka (84′) et Maksym Zaderaka (90+1′) d’une superbe volée.

🇷🇸 Serbie – C

C’est tout simplement insuffisant pour la Serbie et ses deux représentants. Deux matchs, deux défaites, deux manques de motivation et de fond de jeu. Zvezda a été dépassé dans tous les compartiments du jeu face à Tottenham. La défense du Partizan, qui n’est pas un modèle de solidité a elle servie d’entrainement à des attaquants de Manchester en jambes. 

🇦🇿 Azerbaïdjan – D

Qarabag a tout simplement loupé le coche. Bien mis sur les rails par l’ouverture du score de Medvedev à Nicosie, les Azerbaïdjanais se sont laissés piétiner jusqu’au but de la victoire chypriote signé Ioannou, en fin de rencontre. Un résultat malencontreux qui place Qarabag dans la lutte pour la deuxième place, loin derrière l’intouchable Séville, alors que les trois points les auraient placés en excellente posture avant de se déplacer en Andalousie.

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.