Du bruit, de la joie et de l’amour. Voilà comment décrire cette 92e minute de jeu, lorsque Cristian Bud s’envole, téléguide une tête qui se dépose tranquillement dans les filets adverses, via la transversale et le gant du gardien Koselev. Toute la tribune acquise aux Vulturi roşii se lève et comprend qu’il s’agit peut-être du but le plus important de la saison du FC Milsami. Bud, lui, s’en va fêter son but en courant vers le parcage réservé aux visiteurs…mais pour embrasser sa femme et son fils, qui lui ont magnifiquement porté bonheur au cours de cette après-midi compliquée.

But Bud Milsami Tiraspol
Un Bud, un but, une Mme Bud et un mini-bud. Credits : FB FC Milsami Orhei

En effet, le choc de cette 22e journée oppose le 3e, le FC Milsami d’Orhei, au 4e , le FC Tiraspol du magicien Lilian Popescu. Il pouvait permettre aux hôtes de prendre la tête du championnat en cas de victoire. Celle-ci a eu bien du mal à se dessiner. Le match est intense, les coups se perdent jusqu’à se demander si l’arbitre avait oublié ses cartons au vestiaire, et l’on comprend rapidement l’importance des phases arrêtées dans un tel match à enjeu. Les deux corners gagnés par Milsami en début de partie ne donnent pourtant rien, tandis que le coup franc d’un Belak bien en jambes (31e) est repoussé des poings par Koselev. Les visiteurs ont du mal à exister face au trio défensif du Milsami. Aux côtés des solides Adil Rhaili et Petru Racu, Orye « Bulldozer » Monday parvient à récupérer tous les ballons rien qu’en s’approchant d’un adversaire, ce qui provoque l’hilarité des supporters à chaque occasion.

Petru Racu - Milsami - FC Tiraspol
La rage de vaincre, par Petru Racu. Crédits : FB FC Milsami Orhei

Cependant, le rythme du match retombe rapidement, malgré les efforts vains de Surdu de faire la différence individuellement. Une tête de Boghiu a failli glacer le Complexul Sportiv Raional d’Orhei en début de seconde mi-temps, auquel Andronic a répondu d’un coup franc qui s’écrase sur le toit du but. Un centre-tir venu de la gauche est ensuite dévié de justesse en corner par le gardien du Milsami, Mitu. A part ça, autant être franc, on s’est bien emmerdé. Jusqu’à cette 92e minute et ce coup de boule de Bud. L’attaquant roumain, entré en cours de match, permet au FC Milsami de prendre la tête de la Divizia Natională et de s’offrir par la même occasion une journée de repos ce week-end – le leader étant « bye » pour la 23e journée.

Le résumé de la rencontre en vidéo (crédits : Federaţia Moldovenească de Fotbal) :

Crédits photos : page Facebook du FC Milsami.

Thomas Ghislain, à Orhei.

2 Comments

  1. Pingback: Une lutte à trois se dessine en Divizia Nationala - Footballski

  2. Pingback: footballski: Une lutte à trois se dessine en Divizia Nationala | Blog sur tout les blogs

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.