Les deux journées d’éliminatoires de l’Euro 2020 prévues lors de cette trêve de novembre seront les dernières. Quelles équipes se qualifieront directement et rejoindront entre autres la Russie, la Pologne et l’Ukraine ?

Les matchs non diffusés à la télévision en France sont tous disponibles sur le site internet de la chaîne l’Équipe.

GROUPE A

(tous les matchs auront lieu le 14 novembre à 20h45)
Angleterre – Monténégro | Londres
République tchèque – Kosovo | Plzeň

La rencontre entre la République tchèque et le Kosovo sera déterminante pour l’avenir des deux équipes. En cas de victoire, les Tchèques seraient directement qualifiés pour l’Euro 2020 et obtiendraient ce qui serait leur septième qualification de suite pour un championnat d’Europe. Le Kosovo, assuré de disputer les barrages de la Ligue D, prendrait quant à lui la deuxième place en cas de succès et aurait son destin en main pour la qualification même si un match difficile l’attend lors de la dernière journée avec la réception de l’Angleterre. Un match nul avantagerait la République tchèque, qui devance d’un point son futur adversaire. Le match aller, en septembre, s’était conclu par une victoire kosovare (2-1).

Déjà éliminé, le Monténégro se déplacera en Angleterre face à une équipe qui n’aura besoin que d’un nul pour valider sa qualification. Le match aller avait largement tourné à l’avantage des Anglais (5-1). Exempte et dans l’attente d’éventuels barrages, la Bulgarie affrontera le Paraguay en match amical.

GROUPE B

(tous les matchs auront lieu le 14 novembre à 20h45)
Portugal – Lituanie | Faro | La chaîne l’Équipe
Serbie – Luxembourg | Belgrade

Les maigres espoirs de qualification directe de la Serbie reposeront en partie sur la performance de la Lituanie au Portugal. Troisièmes du groupe à un point des champions d’Europe en titre, les Serbes doivent s’imposer face au Luxembourg et espérer un exploit de la sélection balte en terre portugaise, à savoir un nul ou une victoire. C’est peu probable pour une équipe qui n’a pris qu’un point en sept matchs, qui est déjà éliminée et qui a été laminée chez elle au match aller (1-5).
Qualifiée au pire des cas pour les barrages de la Ligue C, la Serbie devrait quant à elle s’imposer face au Luxembourg, une équipe qu’elle a battue à l’aller (3-1).
Déjà qualifiée pour l’Euro 2020 et assurée de remporter le groupe, l’Ukraine disputera quant à elle un match amical face à l’Estonie avant de disputer à Belgrade son dernier match des éliminatoires.

GROUPE C

Allemagne – Biélorussie | Mönchengladbach | 16 novembre | 20h45 | La chaîne l’Équipe

Éliminée depuis longtemps mais assurée de participer aux barrages de la Ligue D, la Biélorussie va terminer ses éliminatoires par une rencontre de gala en Allemagne face à une sélection qui sera assurée de participer à l’Euro 2020 en cas de victoire. Le match aller, à Borisov, a tourné à l’avantage des Allemands (0-2).

Exempte, l’Estonie affrontera l’Ukraine en match amical. L’autre rencontre du groupe opposera l’Irlande du Nord au Pays-Bas. Ce sera un choc décisif dans la lutte pour la qualification.

GROUPE D

Suisse – Géorgie | Saint-Gall | 15 novembre | 20h45

Comme la Biélorussie, la Géorgie est déjà éliminée mais participera aux barrages de la Ligue D. Et comme la Biélorussie, la Géorgie terminera ses éliminatoires par un match de prestige. La sélection du Caucase ira en Suisse et sera opposée à un adversaire qui devra impérativement s’imposer pour conforter ses chances de qualification. Le match aller avait vu la Géorgie s’incliner à domicile (0-2).
L’autre rencontre verra le Danemark recevoir Gibraltar tandis que l’Irlande sera exempte.

GROUPE E

(tous les matchs auront lieu le 16 novembre)
Azerbaïdjan – Pays de Galles | Bakou | 18h00
Croatie – Slovaquie | Rijeka | 20h45

L’équation est simple pour la Croatie : un match nul ou mieux face à la Slovaquie l’enverrait à l’Euro quoi qu’il arrive. Les vice-champions du monde disputeront en cette neuvième journée leur dernier match de qualification. La Slovaquie n’aura quant à elle d’autre choix que de s’imposer pour prendre la deuxième place et garder son destin en main. Le match aller a vu une équipe de Croatie en démonstration s’imposer largement à Trnava (4-0).

Déjà éliminé, l’Azerbaïdjan recevra quant à lui une équipe du Pays de Galles qui devra également s’imposer pour rester dans la course à la qualification. Les Gallois l’ont emporté de justesse au match aller (2-1). Exempte, la Hongrie recevra l’Uruguay en match amical. Elle inaugurera à cette occasion son nouveau stade : la Puskás Aréna, qui sera l’une des enceintes qui accueillera l’Euro 2020.

GROUPE F

Roumanie – Suède | Bucarest | 15 novembre | 20h45

La Roumanie a raté l’occasion d’aborder la dernière ligne droite de ces éliminatoires à la deuxième place du groupe en concédant le nul dans les dernières minutes face à la Norvège (1-1). Ce résultat lui complique la tâche mais il lui permet malgré tout de conserver son destin en main : si elle remporte ses deux prochains matchs, la Roumanie sera à l’Euro 2020.

La sélection roumaine devra toutefois affronter les deux favoris du groupe, à commencer par la Suède, qu’elle recevra à Bucarest. Une victoire sur les Scandinaves, deuxièmes avec un point d’avance sur la Roumanie, lui permettra de s’emparer de la deuxième place avant un déplacement périlleux en Espagne. Une défaite et la Roumanie serait éliminée en même temps que la Suède irait à l’Euro. Enfin, un match nul serait quasiment synonyme d’élimination pour les Roumains puisque la Suède conserverait sa deuxième place avec un calendrier plutôt favorable puisqu’elle recevra les Îles Féroé lors de la dernière journée.

Le match aller avait vu la Roumanie s’incliner à Solna (2-1).
Les autres matchs du groupe verront une Espagne déjà qualifiée recevoir Malte, lanterne rouge du groupe pendant que la Norvège jouera sa survie face aux Îles Féroé.

GROUPE G

(tous les matchs auront lieu le 16 novembre)
Slovénie – Lettonie | Ljubljana | 18h00
Israël – Pologne | Jérusalem* | 20h45
Autriche – Macédoine du Nord | Vienne | 20h45
(* la rencontre pourrait être déplacée pour des raisons de sécurité)

La situation s’est clarifiée dans ce groupe longtemps indécis. Qualifiée depuis le mois d’octobre, la Pologne se déplacera sans pression en Israël chez une équipe qui n’aura d’autre choix que de s’imposer pour conserver ses maigres chances de qualification. Au match aller, la Pologne l’avait facilement emporté (4-0).
Derrière la Pologne, l’Autriche est la mieux placée pour se qualifier. Un nul face à la Macédoine du Nord la qualifierait officiellement pour le troisième Euro de son histoire, le deuxième consécutif. Une défaite relancerait quelque peu le suspense dans le groupe et placerait la Macédoine du Nord, déjà qualifiée pour les barrages de la Ligue D, à deux points de la deuxième place. Le match aller s’était conclu par une large victoire autrichienne à Skopje (4-1).

Quatrième du groupe à quatre points de l’Autriche, la Slovénie devra battre la Lettonie et espérer une défaite autrichienne pour conserver ses chances. Les Slovènes s’étaient facilement imposés au match aller à Riga (0-5).

GROUPE H

(tous les matchs auront lieu le 14 novembre à 20h45)
France – Moldavie | Saint-Denis | M6
Albanie – Andorre | Elbasan

L’Albanie comme la Moldavie n’ont plus rien à jouer dans ce groupe, les deux équipes étant d’ores et déjà éliminées.Lanterne rouge du groupe, la Moldavie se déplacera à Saint-Denis pour y affronter l’équipe de France. Face à des champions du monde à une victoire de la qualification, la sélection moldave tentera avant tout de limiter les dégâts pour, pourquoi pas, tenter d’obtenir un meilleur résultat qu’au match aller (défaite 1-4).

L’Albanie recevra quant à elle Andorre avec l’ambition de s’imposer comme au match aller (0-3). Une victoire associée à une défaite de l’Islande en Turquie lui permettrait de s’emparer symboliquement de la troisième place avant la dernière journée. L’autre rencontre verra la Turquie recevoir l’Islande. Un match nul suffira à la Turquie pour se qualifier pour l’Euro 2020.

GROUPE I

(tous les matchs auront lieu le 16 novembre)
Chypre – Écosse | Nicosie | 15h00 | La chaîne l’Équipe
Russie – Belgique | Saint-Pétersbourg | 18h00 | La chaîne l’Équipe
Saint-Marin – Kazakhstan | Serravalle | 18h00

Il n’y a guère plus de suspense dans ce groupe en ce qui concerne le nom des qualifiés : quelques jours après la Belgique, la Russie a validé sa qualification pour l’Euro 2020. Reste désormais à déterminer le vainqueur du groupe. Cela tombe bien : cette neuvième journée verra les deux favoris s’affronter à Saint-Pétersbourg. Battue (3-1) au match aller, la Sbornaya reprendra la première place du groupe à la Belgique si elle parvient à s’imposer par au moins deux buts d’écart. Un match nul ou une défaite de la Russie offriront la première place du groupe à la Belgique.

Les autres rencontres, sans enjeu, verront des équipes déjà éliminées s’affronter entre elles. Chypre, troisième, recevra l’Écosse, quatrième, et tentera de prendre sa revanche sur sa défaite du match aller (1-2). Le duel des deux derniers du groupe verra le Kazakhstan se déplacer à Saint-Marin avec pour ambition de faire au moins aussi bien qu’à l’aller (victoire 4-0).

GROUPE J

(tous les matchs auront lieu le 15 novembre)
Arménie – Grèce |Erevan | 18h00
Bosnie-Herzégovine – Italie | Zenica | 20h45 | La chaîne l’Équipe

Dans ce groupe où une place de qualifié direct reste à pourvoir derrière l’Italie, les équipes d’Europe de l’Est font pâle figure. Si la Grèce (qui va manquer sa troisième phase finale consécutive) est déjà éliminée, ce n’est pas encore le cas de l’Arménie et de la Bosnie-Herzégovine, mais la mission de ces deux équipes s’annonce particulièrement délicate : elles comptent en effet cinq points de retard sur la Finlande, deuxième.

L’Arménie, face à la Grèce, et la Bosnie-Herzégovine (qualifiée pour les barrages de la Ligue B), face à l’Italie, devront donc absolument s’imposer pour rester dans la course tout en espérant une défaite finlandaise qui apparaît bien illusoire.
En effet, la sélection nordique va recevoir le Liechtenstein, lanterne rouge du groupe, et elle devrait logiquement s’imposer et valider une qualification historique pour ce qui serait la première phase finale de son histoire.

Une qualification de la Finlande pourrait toutefois faire un heureux côté est-européen : la Finlande ayant remporté son groupe de Ligue des nations, sa qualification entraînerait de facto la qualification pour les barrages de la première équipe sur la liste d’attente de la Ligue C, en l’occurrence la Bulgarie qui n’a plus aucune chance de se qualifier via les éliminatoires. Pour rappel, les matchs aller avaient vu l’Arménie s’imposer en Grèce (3-2) et la Bosnie-Herzégovine s’incliner en Italie (1-2).

Karim Hameg

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.