En attendant la dernière journée des éliminatoires de l’Euro 2016

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 11 octobre 2015

Le suspense est encore entier à une journée de la fin des éliminatoires de l’Euro 2016. Qui se qualifiera à l’instar de la République tchèque ou de l’Autriche ? Qui ira en barrages ? Qui restera à quai ? On le saura mardi aux alentours de 23h00. En attendant, voici la présentation des matchs de la dernière journée.

Les chocs

POLOGNE-IRLANDE | Groupe D | 11 octobre, 20h45 | Varsovie

Au vu des résultats inattendus de jeudi soir, le suspense est encore entier dans ce groupe D. L’Allemagne, la Pologne et l’Irlande se tiennent en un point avant le coup d’envoi de la dixième journée ; journée qui verra la Pologne recevoir l’Irlande (à égalité de points) pour une véritable « finale » pour la qualification directe. Les Polonais seront qualifiés pour l’Euro 2016 s’ils parviennent à battre l’Irlande ou s’ils font match nul sur un score de 0-0 ou 1-1. En effet, le match aller s’était terminé sur un score de 1-1 et après les confrontations directes le nombre de buts inscrits à l’extérieur est le deuxième critère permettant de départager deux équipes à égalité. Tout autre résultat qualifierait les Irlandais. La seule probabilité pour que les deux équipes passent ensemble serait un match nul accompagné d’une (improbable) défaite de l’Allemagne face à la Géorgie.
(diffusion en France sur Canal+ Sport)

UKRAINE-ESPAGNE | Groupe C | 12 octobre, 20h45 | Kiev

L’Espagne revient sur la terre qui l’a vu remporter son deuxième titre européen consécutif. C’est en effet à Kiev que la Roja avait humilié l’Italie (4-0) en finale de l’Euro 2012. Elle s’apprête cette fois à rencontrer l’Ukraine. Si pour les Espagnols, déjà qualifiés, la rencontre sera sans enjeu, elle sera en revanche capitale pour les Ukrainiens. Ces derniers devraient terminer à la troisième place du groupe derrière la Slovaquie et donc aller en barrages. Il leur reste néanmoins une ultime possibilité pour échapper à une épreuve dans laquelle ils n’ont jamais brillé : se qualifier directement en tant que meilleur troisième. Pour atteindre cet objectif, l’Ukraine devra tout simplement l’emporter face à l’Espagne. Simple, non ?
(diffusion en France sur Canal+ Sport)

PAYS-BAS-RÉPUBLIQUE TCHÈQUE | Groupe A | 13 octobre, 20h45 | Amsterdam

Au début des années 2000, les Pays-Bas et la République tchèque se sont souvent rencontrés : lors de l’Euro 2000, lors des éliminatoires de l’Euro 2004, lors de l’Euro 2004 et lors des qualifications pour la Coupe du monde 2006. La dernière confrontation entre les deux équipes remonte au mois de septembre 2014 à l’occasion de la première journée des éliminatoires de l’Euro 2016 et les Tchèques avaient créé la surprise en l’emportant en toute fin de match face à une équipe pourtant troisième du Mondial quelques mois plus tôt (2-1). Ce match avait marqué le début d’un excellent parcours tchèque qui a fini par déboucher sur une qualification logique pour l’Euro tout comme il a marqué, à l’inverse, le début du calvaire pour les Néerlandais. Déjà qualifiée, donc, la République tchèque n’aura aucune pression particulière à Amsterdam. À l’inverse, son adversaire du jour sera dans l’obligation de s’imposer pour espérer les barrages sans pour autant avoir son destin en main.
(diffusion en France sur Foot+ 24/24)

Encore un effort

ÎLES FÉROÉ-ROUMANIE | Groupe F | 11 octobre, 18h00 | Tórshavn

Laborieuse en cette fin d’éliminatoires, la Roumanie rejoindra l’Irlande du Nord à l’Euro si elle parvient à s’imposer aux Îles Féroé. On a connu des missions plus difficiles.

ARMÉNIE-ALBANIE | Groupe I | 11 octobre, 20h45 | Erevan

Pour se qualifier pour l’Euro 2016, l’Albanie devait battre la Serbie et espérer que le Danemark perde au Portugal. Si les Scandinaves se sont inclinés, les Albanais n’ont pas rempli leur part du contrat. Incapables de s’imposer, ils n’ont même pas su tenir le match nul et ont encaissé deux buts dans les arrêts de jeu de la deuxième mi-temps. L’Albanie n’a toutefois pas renoncé à la qualification : une victoire en Arménie et elle ira à l’Euro 2016. Tout autre cas de figure l’enverrait en barrages.

RUSSIE-MONTÉNÉGRO | Groupe G | 12 octobre, 18h00 | Moscou

Le miracle est sur le point de se produire. Quasiment condamnée (à participer aux barrages au meilleur des cas) en juin, la Russie a remporté ses trois derniers matchs comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2016. Actuelle deuxième du groupe G loin derrière l’Autriche, elle se qualifiera directement pour l’Euro si elle ne perd pas face à une équipe du Monténégro déjà éliminée ou si la Suède ne parvient pas à battre la Moldavie.
(diffusion en France sur Foot+ 24/24)

LUXEMBOURG-SLOVAQUIE | Groupe C | 12 octobre, 20h45 | Luxembourg

Un air de déjà-vu. Il y a six ans, la Slovaquie avait perdu à domicile face à la Slovénie (0-2) un match qui aurait pu l’envoyer à la Coupe du monde 2010 et elle avait dû attendre le match suivant pour obtenir sa qualification. Vendredi soir, alors qu’il lui suffisait d’une victoire face à la Biélorussie pour aller à l’Euro 2016, la Slovaquie s’est inclinée à domicile (0-1). Comme en 2009, la Slovaquie sera contrainte de remporter le match suivant pour se qualifier. Au vu du niveau de son prochain adversaire, le Luxembourg, il serait très étonnant de ne pas voir la Slovaquie s’imposer et donc aller à l’Euro.

SAINT-MARIN-SLOVÉNIE | Groupe E | 12 octobre, 20h45 | Serravalle

Tenue en échec à domicile par la Lituanie (1-1) pendant que la Suisse écrasait Saint-Marin (7-0), la Slovénie ne peut plus viser la qualification directe pour l’Euro 2016 dans le groupe F. Elle reste néanmoins dans une position très favorable pour aller en barrages : il lui faudra pour cela ne pas perdre à Saint-Marin et même une très improbable défaite ne serait pas rédhibitoire puisqu’il faudrait dans le même temps que l’Estonie batte la Suisse en rattrapant un retard considérable à la différence de buts.

CHYPRE-BOSNIE-HERZÉGOVINE | Groupe B | 13 octobre, 20h45 | Nicosie

Incroyable : à une journée de la fin, la Bosnie-Herzégovine a son destin en main en vue des barrages. Sa victoire face au Pays de Galles (2-0) associée à la surprenante défaite d’Israël face à Chypre (1-2) lui a permis de s’emparer de la troisième place. La Bosnie-Herzégovine assurera sa troisième place si elle l’emporte à Chypre ou si elle fait match nul et que dans le même temps la Belgique bat Israël. Les Bosniens seraient bien inspirés de se méfier d’un adversaire qui avait créé la surprise en l’emportant à l’aller (2-1) et qui peut lui aussi toujours espérer aller en barrages.

Ils n’ont pas leur destin en main

GRÈCE-HONGRIE | Groupe F | 11 octobre, 18h00 | Le Pirée

La Hongrie terminera au pire des cas à la troisième place mais elle peut encore espérer se qualifier directement pour l’Euro 2016. Il lui faudra pour cela battre la Grèce et espérer que la Roumanie ne l’emporte pas aux Îles Féroé. Autre possibilité pour la Hongrie : passer en tant que meilleur troisième, ce qui sera le cas si l’Ukraine ne parvient pas à battre l’Espagne.
(diffusion en France sur Foot+ 2)

ESTONIE-SUISSE | Groupe E | 12 octobre, 20h45 | Tallinn

À égalité parfaite avec la Slovénie dans les confrontations directes, l’Estonie a une chance infime de participer aux barrages : elle doit battre la Suisse, espérer une défaite de la Slovénie à Saint-Marin tout en rattrapant son retard à la différence de buts (-4 contre +5). Ce genre de miracle ne devrait pas se produire.
(diffusion en France sur Foot+ 2)

MALTE-CROATIE | Groupe H | 13 octobre, 20h45 | Ta’ Qali

La Croatie devrait ramener les trois points de son déplacement à Malte. Ces points seront-ils suffisants dans l’optique d’une qualification directe pour l’Euro 2016 ? Oui, seulement si dans le même temps la Norvège ne venait pas à l’emporter en Italie. Les chances de qualification de la Croatie sont donc assez bonnes même si l’Italie, déjà qualifiée, pourrait se relâcher.

Les autres rencontres

Serbie – Portugal | Groupe I | 11 octobre, 18h00 | Belgrade | Canal+ Sport
Allemagne – Géorgie | Groupe D | 11 octobre, 20h45 | Leipzig | Foot+ 24/24
Autriche – Liechtenstein | Groupe G | 12 octobre, 18h00 | Vienne
Suède – Moldavie | Groupe G | 12 octobre, 18h00 | Solna | Canal+ Sport
Biélorussie – Macédoine | Groupe C | 12 octobre, 20h45 | Borissov
Lituanie – Angleterre | Groupe E | 12 octobre, 20h45 | Vilnius | Foot+ 24/24
Lettonie – Kazakhstan | Groupe A | 13 octobre, 20h45 | Riga
Bulgarie – Azerbaïdjan | Groupe H | 13 octobre, 20h45 | Sofia

Karim Hameg


Photo à la une : uefa.com

En attendant la dernière journée des éliminatoires de l’Euro 2016
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
En route pour l’Euro 2016 – 9ème journée

Les éliminatoires de l’Euro 2016 arrivent bientôt à leur terme et tout le monde n’aura pas sa place. Groupe A...

Fermer