#91 Les images de la semaine

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 7 février 2017

Kazakhstan : Adieu l’artiste !

finonchenko, karaganda

Il fallait bien que l’histoire se termine un jour. Après 17 saisons et 132 buts pour le club de sa ville natale, le Shakhter Karagandy, l’attaquant de légende se retire, laissant ses quelques kilos en trop sur le bord du terrain. Andreï Finonchenko peut être certain d’avoir écrit à jamais son nom en lettres d’or dans l’histoire du football à Karagandy. Dans les bons moments (la phase de poules d’Europa League) comme dans les mauvais (crise financière, joueurs plus payés), l’illustre Andreï Finonchenko aura toujours été fidèle à ses valeurs, la fidélité et l’honnêteté. Ancien international kazakh (21 sélections), il restera probablement à jamais comme le meilleur buteur de l’histoire du club. Tu nous manqueras Andreï. On te pleurera Andreï.

« Comme beaucoup de garçons de Karagandy, je rêvais de jouer pour le Shakhter. Je suis arrivé comme un stagiaire, j’ai été formé ici, puis quand je suis arrivé dans l’équipe première, j’ai compris que je voulais marquer le club. J’avais des offres ailleurs, mais l’argent n’est pas la chose la plus importante dans la vie. Il y a des bons et de mauvais moments, mais je remercie le destin d’être ici »

Russie : Tour de France

Connaissez-vous le phénomène Tour de France en Russie ? Non ? Pourtant vous avez pu y assister en direct, avec les récents événements à Marseille lors du dernier Euro dans notre cher pays. Depuis, disons-le, les hooligans russes ne se sentent plus pisser et aiment brandir ces événements comme l’un des plus grands faits d’armes de la scène hooligan en général. Si ce n’est pas forcément faux, cet événement prend aussi une autre ampleur grâce à son ampleur pendant, mais aussi après les différents heurts dans le sud de la France. Une exposition que l’on retrouve aujourd’hui un peu partout et sur divers supports, allant des classiques tags et t-shirts reprenant le fameux slogan Tour de France, mais aussi à travers la musique, avec le rappeur Feduk, connu pour être dans la BO du film Okolofutbola, ou encore, et c’est ce qui nous intéresse aujourd’hui, dans une bière Tour de France. Eh oui! Ironique quand on sait que la plupart de ces hooligans adoptent une alimentation hyper healthy et ne touche pas, ou très rarement, à l’alcool.

Pour les amateurs, la bière en question est une Imperial Red Ale à 9,5%, brassée « en l’honneur des heurts à Marseille et à la violence sur les supporters anglais. » Direction le Pub Kruzhka pour se désaltérer. Et se taper dessus.

Roumanie : Les ultras se mobilisent

Face aux derniers décrets du gouvernement Dragnea, toute la Roumanie s’est soulevée et est descendue dans la rue pour protester contre la corruption institutionnalisée. Avec une ferveur et une obstination que l’on n’avait plus vu depuis les événements de 1989 et 1990. Dans 69 villes, ce sont au total près d’un million de personnes  qui se sont mobilisées contre le gouvernement. Les ultras font évidemment partie du lot, avec des banderoles, et aussi malheureusement quelques heurts qui leur sont, à tort ou à raison, imputés.

Bucarest

Iași

« Les Ultras, dernier bastion de la liberté d’expression » Petrolul Ploiești

« Les abus et la corruption font la loi, Roumain, lutte ou part! » Arad

« Quand l’injustice devient loi, la révolte devient devoir » Arad

Roumanie: les travaux avancent à Craiova

Alors que le CS U Craiova évolue au Stade Extensiv cette saison, le grand Stade Ion Oblemenco continue sa mutation. Les travaux de la nouvelle arène  avancent bien, même lorsque la neige tombe en abondance, comme lors de la prise de ces photos fin janvier. De belles images.

© romanianultras.net

© romanianultras.net

© romanianultras.net

© romanianultras.net

Autriche : Un autre football pour Salzburg

Ce week-end avait lieu un match un peu particulier du côté de Manchester avec une rencontre entre deux clubs symboles d’un autre football, j’ai nommé : United of Manchester et l’Austria Salzburg. D’un côté un club fondé par un groupe de supporters de Manchester United, de l’autre l’Austria, fondé pour continuer à faire vivre le véritable club de la ville, celui qui existait bien avant que Red Bull décide d’y déposer ses valises. Autant dire que cela sentait bon le football populaire et ça, les ultras de l’Austria Salzburg l’ont bien compris avec un sacré trip et une ambiance parfaite.

Pierre Vuillemot, Pierre-Julien Pera et Damien F.


Image à la une : © fanat1k.ru

#91 Les images de la semaine
4.6 (92%) 5 votes

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Papa de Footballski. À l'Est de nulle part avec mon crâne rasé, un stylo et du football slovaque. Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

Contact : Pierre.Vuillemot@footballski.fr

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a vécu le congrès annuel de la Conifa (Confédération des fédérations d’associations indépendantes).

Que peuvent bien avoir à se dire un Abkhaze, un Lapon, un Pendjabi ou encore un Somalien, rassemblés pour deux...

Fermer