#87 Les images de la semaine

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 30 novembre 2016

Russie: Mollo brille sur la neige de Samara

Dire que les situations de jeu sont dures en Russie est un doux euphémisme. A Samara, la neige recouvre le terrain, sur lequel on joue avec un ballon orange, mais avec une tenue bien blanche. De quoi donner des difficultés au Tom Tomsk, battu 3-1 avec notamment un doublé du Français Yohan Mollo. Le Krylia Sovetov n’a pas fini de faire profiter ses adversaires du froid sibérien, puisqu’il rejoue dès demain sur son terrain face au Spartak Moscou.

krylia-sovetov-tom-tomsk

© Peter Walker

https://www.youtube.com/watch?v=iosCsaV7Yo0

Géorgie: Déjà le dénouement en finale de Coupe!

La coupe de Géorgie était déjà de retour mercredi dernier avec une belle finale disputée sur la pelouse de Zestafoni entre deux outsiders que sont le Torpedo Kutaisi (4ème de son groupe de championnat) et Merani Martvili, qui est lui engagé depuis hier pour ne pas descendre en 3ème division ! Pour rappel, la fédération de Géorgie a décidé de repasser à un format de compétition sur une année civile, organisant un mini-championnat sur quatre mois (mais avec de vraies qualifications pour la Ligue des Champions) ainsi que la coupe. Le format de cette coupe express (les clubs finalistes se sont engagés en septembre) a donc probablement permis cette affiche surprise avec des rencontres sur un match sec calées entre des matchs de championnat à gros enjeux.

La fédération géorgienne avait fait un choix raisonné en organisant cet événement dans cette ville de 75.000 habitants au centre du pays et non à Tbilissi, dans l’immense mais désespérément vide Boris Paichadze Dinamo Arena. Au contraire, la ville hôte, privée de football de haut niveau depuis le mois de mai 2015, avait fait le nécessaire pour faire de cet événement une belle fête. Le club du FC Zestafoni s’était en effet volontairement retiré du championnat en mai 2015 pour des problèmes de financements. La structure existe toujours mais ne fait jouer que des équipes de jeunes et le stade de 5.000 places attendait avec impatience de se remplir pour une nouvelle soirée épique.

Loin des images du stade du Dinamo aux 3/4 vides pour un tour de barrages d’Europa League, c’était une belle ambiance de soir de Coupe qui se dégageait au Dabit Abashidze Stadion. Pour ajouter à l’ambiance, rappelons également que Martvili est une petite ville de 5.600 habitants dans les montagnes de Svanétie, qui jouait encore en première division l’an dernier. Finalement, c’est le Torpedo Kutaisi, vainqueur du Dinamo Tbilissi en demi, qui s’impose 2-1 face au petit poucet au terme d’un match très agréable.

Ukraine: La fête à Lutsk malgré le huis clos

La Fédération Ukrainienne de Football avait prononcé le mois dernier un huis clos de deux matchs à l’encontre du club de Volyn Lutsk, faisant état de propos racistes tenus par les ultras lors de la 12ème journée. La sanction n’a pas empêché les fans du club de se rassembler à l’extérieur du stade samedi pour soutenir leur équipe, rejoints pas ceux du Dynamo Kiev. C’est dans une ambiance festive que les ultras des deux clubs ont regardé ensemble le match sur vidéo projecteur.

15267786_1265449100187511_5889483315440157226_n

Ⓒ ultras.org.ua

15267534_1265449156854172_6981034342619897313_n

15179122_1265445263521228_4178509282942083554_n 15202580_1265458406853247_7073208039442231577_n 15230599_1265458473519907_5565758577115283511_n 15232099_1265449150187506_5920262755616215634_n 15241789_1265449153520839_848449409021270384_n

15181307_1821843001396102_4530390844753750518_n

Ⓒ wbc.kiev.ua

Moldavie: Le derby entre Zimbru et Sheriff

Samedi après-midi, c’était jour de derby en Moldavie, entre les deux plus grandes équipes du pays, le Zimbru et le Sheriff. Si sur le terrain (annexe à l’arène principale), Ricardinho a fait la loi et mené le Sheriff à la victoire (1-4) malgré l’ouverture du score rapide des locaux, les Ultras Boys et l’Oastea Fiară ont assuré une ambiance des grands jours dans le petit parcage qui leur était réservé et qui était bien gardé par les policiers. Entre autres, plusieurs tifos dont un réalisé par la brigade Bad Boys, qui montre un Zimbru (c’est-à-dire un aurochs) étrangler une abeille jaune et noir avec l’inscription, en russe oblige pour être compréhensible pour les ultras adverses, « голос прорезался ??? на трассе бы скулили!« , soit « Avez-vous de la voix ??? Vous gémissiez sur l’autoroute! », sans doute en référence à la bataille rangée qui avait eu lieu il y a un an à Tiraspol. Un autre calico célèbre le troisième anniversaire de leurs potes de Iaşi: « Neomologaţi, Neconformaţi, Neafiliaţi / Ultras Iaşi – de 3 ani peluza colorat » soit « Non homologués, inconvenants, non affiliés / Ultras Iaşi – depuis trois ans une tribune colorée ». Enfin, un dernier message de soutien à Alinus Bălaşa, fille de Daniel Bălaşa, un ancien joueur roumain passé au Zimbru il y a quelques années. Âgée de 4 ans, on lui a récemment diagnostiqué une maladie incurable. « Alături de Alinuş Bălaşa« , soit un sobre et puissant « Nous sommes avec toi, Alinuş Bălaşa ». Et nous aussi, Alinuş et Daniel.
(Photos : © Oastea Fiara sur FB et notamment Vadim Caftanat)

Un résumé du match est disponible ici.

Дерби. Зимбру шериф. Полотно, адресованное « охранникам » шифера.

Une photo publiée par Сергей Зелёный (@psultras) le

Pologne: Le Legia de retour à la fête

© legionisci.com

© legionisci.com

© legionisci.com

© legionisci.com

© legionisci.com

© legionisci.com

Après sa déconvenue européenne et sa défaite historique huit buts à quatre, le Legia retrouvait les terrains polonais afin de se refaire une santé et reprendre sa marche en avant vers les premières places. Une remontée qui a parfaitement continué ce week-end grâce à une nouvelle victoire en championnat face au Slask, le tout avec quatre buts. Autant dire que le Legia sait faire le spectacle. Enfin, du côté des tribunes aussi le spectacle fut au rendez-vous.

Autriche: 20 bougies pour les Tornados Rapid

Quand les Tornados Rapid fêtent leur 20 ans, ils le font bien. Preuve ce week-end face au Sturm Graz.

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

Serbie: Le raté de la semaine en quatrième division

No comment.

Croatie: La Torcida sort les fleurs

À cause d’une trop grande utilisation des pyros, la fédération coate a eu l’idée de fermer le secteur de la Torcida. Ni une, ni deux, les ultras de l’Hajduk ont parfaitement su réagir en changeant tout simplement de secteur pour son match face à l’Inter Zaprešić. Le tout en jetant des fleurs. Paix.

Moldavie: Les vétérans de Chișinău à l’honneur

Il n’y a pas d’âge pour jouer au football. La « Coupe FMF » est une nouvelle fois retournée à Chișinău, qui a battu Constanța en finale sur le score de 7-0 sur les bords du Dniestrm à Vadul lui Voda. Parmi les joueurs ayant évolué dans le tournoi, on compte l’entraîneur actuel de l’équipe nationale, Igor Dobrovolski, Radu Rebeja, ou encore Dănuț Oprea, Serghei Epureanu ou Oleg Sishkin. Lors de la finale, c’est un jeune retraité, en l’occurence Viorel Frunză (actuel coach de l’Academia) qui s’est offert un petit quintuplé des familles, avec quelques belles pralines ! A noter que les Roumains ont loupé deux pénalties durant la rencontre. Il s’agit de la neuvième coupe pour l’équipe Chișinău, et la quatrième consécutive.

Le but de la semaine

C’est beau et décisif. Face au Zenit, Tornike Okriashvili donne la victoire au FK Krasnodar à la toute dernière seconde du temps additionnel avec cette reprise acrobatique de toute beauté. Pour la plus grande joie des plus de 31 000 spectateurs de cette affiche de RPL!

Footballski : #ForçaChape

De Tbilisi à Minsk, de Moscou à Varsovie, de Tiraspol à Vienne, de Belgrade à Tashkent, de Kiev à Dresden, du Pirée à Sarajevo, et de partout ailleurs. #ForçaChape

capture

Reposez en paix

La rédaction Footballski


Image à la une : © legionisci.com

#87 Les images de la semaine
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#3 Sport & société en URSS – Les services secrets

Nouvel épisode consacré aux coulisses du sport en Union Soviétique et cette fois-ci, fini de rire, puisque l’on s’attaque à...

Fermer