De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est revient sur les événements marquants du week-end dernier. Actu, matchs, polémique et Histoire, votre dose hebdomadaire d’Europe de l’Est c’est ici et nulle part ailleurs.

RPL

Que de regrets pour le CSKA Moscou! Revenu à deux petits points du Zénit Saint Pétersbourg, le club de la capitale avait l’occasion de mettre la pression sur son adversaire avec un déplacement à Tula plutôt abordable. Mais comme souvent, le CSKA se saborde lors des matchs à enjeux, défaite 2-1 sur la pelouse de l’Arsenal.

Une mauvaise performance pour le CSKA car dans le même temps le Zénit Saint Pétersbourg s’impose largement à domicile contre l’Akhmat Grozny sur le score de 4-0. De son côté, le Spartak Moscou réalise une bonne opération. Le derby de Moscou contre le Dinamo tourne en la faveur des gladiateurs qui s’imposent 2-1.

Dans les autres rencontres on signalera le bon succès du Lokomotiv Moscou contre Sochi. François Kamano est en feu depuis la reprise et a planté un doublé, victoire 3-1 pour les cheminots. Face à un Tambov à la dérive, Krasnodar s’impose 4-0 mais reste englué dans le ventre mou.

Oufa continue de sombrer et s’incline 3-0 à la maison face à un Roubin en grande forme et qui semble lorgner de plus en plus sur les places européennes. Khimki de son côté enchaîne un neuvième match sans perdre et s’impose 1-0 contre Rostov. Dans la dernière rencontre du week-end, l’Oural Ekaterinbourg s’impose sur le même score contre le Rotor Volgograd.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Plutôt en difficulté depuis son arrivée en Russie, François Kamano semble avoir pris de bonnes résolutions pour la nouvelle année. Titulaire indiscutable depuis la reprise, il vient de planter son premier doublé à Moscou et permet à son équipe de s’imposer 3-1 contre Sochi.

Cela se décante en haut du classement en Géorgie. Le Dila Gori, vainqueur sur le terrain du promu Samgurali garde la tête du classement, devant le Dinamo Batumi, vainqueur également. La bonne opération du week-end est à mettre à l’actif du Dinamo Tbilissi, vainqueur de Saburtalo dans un match spectaculaire (4-3) et qui remonte à la 3ème place.

Peu de mouvements au classement en Arménie. Une journée jouée en pleine semaine et plusieurs matchs reportés. On notera seulement que Pyunik se rassure en allant gagner 1-0 sur la pelouse du Noah FC et prend un peu d’air sur la zone rouge.

En Azerbaïdjan le mano a mano se poursuit entre Qarabag et Neftchi. Tous les deux vainqueurs à domicile (le Neftchi grace notamment à un but de Steven Joseph-Monrose), Qarabag et Neftchi (qui vient d’accueillir le japonais Keisuke Honda) se partagent toujours la tête du classement avec 12 ponts d’avance sur le troisième.

UPL

Avec Donetsk, Lviv est l’une des deux seules villes ukrainiennes à avoir deux clubs dans l’élite. Le Rukh Lviv et le FK Lviv auraient du s’affronter ce week-end mais la rencontre entre ces deux clubs de bas de tableau n’a pas eu lieu.

La sélection ukrainienne doit en effet disputer deux matchs comptant pour les éliminatoires de la prochaine Coupe du monde à domicile face à la Finlande puis au Kazakhstan et elle avait choisi de disputer ces matchs à l’Arena Lviv, considérée comme son stade porte-bonheur.

En conséquence, le derby de Lviv a été reporté afin de préserver la pelouse du stade. La précaution s’est finalement avérée inutile : face au taux de contamination au Covid-19 plutôt élevé dans la région de Lviv, les deux rencontres internationales à venir ont été déplacées à Kiev.

Seuls six matchs se sont donc disputés ce week-end parmi lesquels deux chocs de haut du tableau. Les regards étaient notamment braqués sur Zaporijjia où un Zarya Lugansk qui restait sur une série de sept victoires consécutives recevait le Dynamo Kiev, leader. Une victoire aurait pu permettre au Zarya de s’inviter dans la lutte pour le titre mais sans surprise le club de la capitale s’est imposé (2-0), mettant sans doute fin aux rêves de titre pour un Zarya désormais à onze points de la première place (avec un match en moins).

La lutte pour le titre opposera donc comme d’habitude le Dynamo à un Shakhtar Donetsk qui n’a pas renoncé : sa large victoire (4-0) face au Desna Chernigiv lui permet de rester à quatre points du club de Kiev. Le Desna reste quant à lui quatrième et il peut s’estimer heureux d’avoir vu le Vorskla Poltava se faire surprendre chez lui par le SK Dnipro-1 (0-1). En cas de victoire, le Vorskla aurait en effet chipé au Desna la quatrième place qualificative pour l’Europe.

La lutte pour les places européennes concerne plus que jamais le Kolos Kovalivka qui a battu (4-1) Mariupol et Oleksandriya qui s’est imposé (2-0) face à l’Olimpik Donetsk. Ces deux équipes ont quatre points de retard sur le Vorskla.

Enfin, l’Inhulets Petrove a remporté une rencontre capitale dans la lutte pour le maintien face à Mynai (1-0). L’Inhulets compte désormais trois points d’avance sur le Rukh Lviv et Mynai et quatre sur le FK Lviv, lanterne rouge et seul relégable.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Désormais meilleur buteur de son club cette saison, le milieu israélien Manor Solomon a planté ce week-end sin doublé en l’espace de trois minutes dans une victoire tranquille 4 à 0 du Shakhtar.

LETTONIE

Reprise du championnat ce week-end avec comme depuis quelques années deux grands favoris, le Riga FC et le RFS Riga. L’actualité de l’intersaison à été entretenue par le projet Noah Jurmala qui au final accouche d’une souris…

Le projet, il faut le dire, était des plus curieux se basant sur la fusion du Lokomotiv Daugavpils et du Dinamo Riga pour relocaliser le club à Jurmala ou existe déjà le Spartaks Jurmala qui peine déjà à avoir un peu de public. Derrière ce projet, un groupe d’investisseurs arméniens qui possède déjà le Noah Erevan (anciennement appelé FC Artsakh, officiellement détenu par Karen Abrahamyan, ancien ministre de la défense de l’Artsakh) et l’ACN Sienne, détenue par le Berkeley Capital et dont le président Roman Gevorkyan vient d’investir dans le KFC Uerdingen…

Le projet Noah Jurmala semble néanmoins sérieux, un stage en Turquie est organisé avec apparemment l’ambition de construire une équipe solide. Mais quelques jours avant la reprise du championnat, on apprenait que les investisseurs arméniens avaient déserté.

Les rumeurs indiquent que le Lokomotiv Daugavpils avait de nombreuses casseroles (salaires impayés, documents falsifiés…), d’autres disent que les investisseurs voulaient avoir 100% du contrôle du club, ce que ne voulait pas le propriétaire du Lokomotiv. A peine porté sur les fonts baptismaux, le Noah Jurmala disparait donc quasiment dans la foulée et le championnat letton se disputera finalement avec huit équipes.

Un petit nouveau pour la reprise !

La saison reprend au Kazakhstan avec une nouvelle tête : le FK Turan Turkestan. Sa présence demeure d’ailleurs un mystère car personne n’a clairement expliqué comment ce club qui a soufflé seulement sa 3ème bougie se retrouve en KPL, en dépit de toutes les règles et réglementations en vigueur jusqu’à présent.

Seulement sa 3ème bougie, car bien que fondé en 2002 sous le nom de Kostyn et renommé ensuite Arys, le club cesse toute activité après une piteuse dernière place de sa conférence en seconde division. En 2018, le FK Arys ressort du tombeau et fait une belle saison en troisième division. Sa 2ème place le mène à l’échelon supérieur où il finit 2ème de sa poule, ce qui ne doit pas le faire monter. Mais miracle, la KPL passe de 12 à 14 équipes et un billet est donné au FK Arys ! Etrange coincidence, un nouveau stade dans la ville de Turkestan vient d’être inauguré en 2020…

Le FK Arys devient le FK Turan. Ce n’est d’ailleurs pas un nom inconnu dans le football : le Turan Tovuz officie en Azerbaidjan, le Turan Dashoguz au Turkménistan, le Turanspor Ankara en Turquie ou le Turanspor Mannheim en Allemagne (fondé par des turcs). Il y a donc désormais un Turan aussi au Kazakhstan.

Et sportivement ? Bon nombre de joueurs rompus à ce niveau sont arrivés. Sinon il est drôle de constater que le capitaine Shynbolat Maksymkhan est le fils du président et que Nurgaini Buribayev, 18 ans, sur le banc lors de la 1ère journée contre Astana, n’est autre que le fils du coach.

Le but premier sera le maintien et dans cette optique, le très bon résultat ramené lors de ce match de water-football contre Astana (2-2) est de bon augure. Du côté d’Astana, les choses ne s’améliorent pas malgré un but EXCEPTIONNEL de Baysebekov. Suite au prochain épisode.

LE BUT DE LA SEMAINE

Magnifique action collective du Shakhtar avec cette double talonnade, conclue par Manor Solomon

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE

Zenit Saint Petersbourg

L’ACTU EN BREF

  • Le nouveau défi de Honda : C’est l’information improbable de ce milieu de semaine. La star japonaise Keisuke Honda, connu notamment pour son passage au CSKA Moscou et au Milan AC s’est engagé avec le Neftchi Bakou, avec qui il participera à la lutte pour le titre en Azerbaïdjan. Fait intéressant, Honda s’était engagé il y a moins d’un mois avec le club portugais de Portimonense… Avant de rompre son contrat moins d’une semaine après, le club étant dans l’incapacité de le faire enregistrer par la fédération portugaise. Ah et il est également toujours sélectionneur du Cambodge sur son temps libre à côté de ces expériences footballistiques aux 4 coins de la planète.

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.