De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est numéro 32 revient sur les événements marquants du week-end dernier.

RPL

Et si cette saison quelqu’un terminait devant le Zénit Saint Pétersbourg au classement? En tout cas le double champion en titre semble moins en forme et a encore perdu des points contre l’Oural Iekaterinbourg en concédant le match nul 1-1 à l’extérieur. Sochi avait donc l’occasion de prendre la tête du classement mais le club de la mer Noire s’incline 3-2 contre l’Arsenal Tula avec notamment deux buts somptueux de Tkachaev. Dans le haut de tableau on notera aussi le succès du Spartak Moscou 2-0 sur la pelouse du Rubin Kazan et celui du CSKA en déplacement à Ufa (1-0).

Dans les autres rencontres le FK Krasnodar a cartonné offensivement en explosant Khimki sur le score de 7-2. Le promu semble complètement dépassé et aura du mal à rester dans l’élite cette saison. Le Dinamo Moscou s’est un peu rassuré après son élimination européenne surprise en s’imposant à domicile 1-0 contre l’Akhmat Grozny. Même score pour le Lokomotiv Moscou qui a eu toutes les peines du monde pour venir à bout de Tambov.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Un doublé et deux passes décisives pour Viktor Claesson qui a régalé offensivement comme toute son équipe contre Khimki. Auteur d’une bonne dernière saison avec Krasnodar, le suédois semble reparti sur de très bonnes bases !

Seul pays ou cela jouait ce week-end, une grosse surprise s’est produite en Azerbaïdjan, où Qarabag est tombé dès la 3ème journée, et à domicile qui plus est, face au Neftchi (1-2). Le classement est toujours serré, avec 3 clubs en 6 points en tête du championnat : Sabah, Sumqayit et le Neftchi donc. Qarabag ne pointe en revanche qu’à la 5ème place du classement (sur 8).

Pendant ce temps là en Géorgie le championnat ne revient que ce week-end, afin de laisser le temps aux clubs de disputer les tours préliminaires de coupe d’Europe, avec succès pour l’instant.

Enfin en Arménie on préfère jouer en milieu de semaine.

UPL

Le début de saison parfait du Vorskla Poltava se poursuit. Vainqueur sur le terrain d’Oleksandriya (2-0), le Vorskla a obtenu sa troisième victoire en trois matchs et sera assuré de rester en tête du championnat même si le Shakhtar Donetsk remporte son match en retard prévu sur le terrain du Roukh Lviv. Le quadruple champion en titre a en effet déjà cédé ses premiers points de la saison sur le terrain du Zarya Lugansk (2-2), une équipe qui avait pourtant perdu ses deux premiers matchs. Le Dynamo Kiev s’est quant à lui imposé face au dernier le FK Lviv (3-1) dans la douleur car ayant marqué deux fois en fin de rencontre. Le club de la capitale est seul deuxième puisque dans le même temps le Desna Chernigiv n’a pu faire mieux qu’un décevant match nul (1-1) chez le promu Inhulets Petrove. Si le Desna fait partie des quatre équipes encore invaincues cette saison, il a vu trois équipes lui passer devant au classement : le Kolos Kovalivka qui a surfé sur sa forme européenne pour l’emporter (2-1) chez le Rukh Lviv, l’Olimpik Donetsk qui, emmené par son buteur iranien Shahab Zahedi, s’est montré impitoyable avec le FK Mynai (3-0) et enfin Mariupol qui est allé chercher un succès sur le terrain du SK Dnipro-1 (2-1).
Le Vorskla Poltava est en tête avec neuf points sur neuf possibles soit deux de plus que le Dynamo Kiev et trois de plus que le Kolos Kovalivka, l’Olimpik Donetsk et Mariupol. Avec un match en retard, le Shakhtar Donetsk n’est pour l’instant que septième. Les deux équipes de Lviv, avec zéro point chacune, occupent les deux dernières places.

PERSHA LIGA

La belle victoire (2-3) du Chornomorets sur le terrain de l’Obolon permet au club d’Odessa de prendre le commandement du championnat, ex-æquo avec l’Alians Lypova Dolyna vainqueur (1-0) de Mykolaïv et le Metalist 1925 tombeur (1-0) de l’Agrobiznes. A noter aussi la belle victoire du Veres, trois à zéro contre le Prykarpattia.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Arrivée gratuit en Ukraine après deux saisons en D2 islandaise, l’Iranien Shahab Zahedi s’est illustré ce week-end avec sa nouvelle formation de l’Olimpik en inscrivant un solide doublé en six minutes. Avec cette victoire 3 à 0, le second club de Donetsk se classe 4ème du championnat.

Ion Nicolaescu, le conte de fées

La carrière du jeune attaquant moldave, Ion Nicolaescu, a pris un sacré tournant en une semaine. Formé au Zimbru, il avait quitté le club historique de la capitale moldave en 2018 pour rejoindre le club biélorusse du Shakthyor Soligorsk. Après deux saisons passées principalement sur le banc, il est alors prêté au FC Vitebsk où son éclosion se confirme en pleine pandémie.

Avec neuf buts lors de la saison 2020 (sur les 24 marqués par son équipe), Nicolaescu a convaincu le DAC Dunajská Streda de l’intégrer dans son effectif. Arrivé le 16 septembre, il entre en jeu le lendemain, à la 78e minute du match de Ligue Europa contre le Jablonec, alors que le DAC est mené 2-3. Auteur du but égalisateur et du 4-3 inscrit au début des prolongations, en véritable renard des surfaces, Ion Nicolaescu s’est sans doute mis les supporters dans la poche en dix petites minutes. Nul doute qu’il sera à surveiller lors du déplacement au LASK, cette semaine, tandis qu’il représente une féroce concurrence à Vitalie Damașcan pour le poste de numéro 9 en équipe nationale.

Estonie : espoirs !

Nous en parlions la semaine dernière, Konstantin Maestro Vassiljev affirme que pour le bien de l’équipe nationale, il faut que les meilleurs joueurs due Premium Liiga puissent évoluer à l’étranger. Les jours qui ont suivi ont exaucé ce vœu. Car après Kristopher Piht qui a quitté Paide pour la SPAL (voir la semaine dernière), ce sont deux autres jeunes qui ont rejoint de grands clubs européens.

A 17 ans, Maksim Paskotši quitte la Premium Liiga sans y avoir joué la moindre minute. Après une semaine de tests au mois d’août, le défenseur central du Flora Tallinn s’est engagé pour trois ans avec la Youth Academy de Tottenham. Une formidable opportunité pour l’international U17, que le Flora a encouragé, et officialisé sur son site.

fcflora.ee

Dans le même temps, Oliver Jürgens annonçait sa signature avec la Primavera de l’Inter Milan ! Après une saison avortée à l’AS Roma pour cause de coronavirus, l’attaquant de 17 ans était rentré au pays, s’entraînant avec le FCI Levadia. Mais c’était pour mieux rebondir. Suivi par plusieurs clubs en Italie et en Espagne, Jürgens rejoint donc les Nerazzuri pour un an. De grands espoirs pour ces jeunes joueurs, et pour le fooball estonien !

Pendant ce temps, la Premium Liiga a repris son cours. Avec le grand retour du Nõmme Kalju, défait par le FCI Levadia (2-1) avec un effectif encore limité après l’épisode covid-19. De son côté, le Flora Tallinn a été privé del’affiche face à son dauphin Paide. Encore engagé en Ligue Europa, le champion en titre est épargné par l’EJL pour mieux préparer son match de jeudi.

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE

Kryvbas (D3 Ukraine)

L’ACTU EN BREF

  • Kravets, c’est déjà fini : L’ancien buteur du Dynamo Kiev Artem Kravets était de retour au pays cet été après des passages à Stuttgart, Grenade et Kayserispor. Après un mois et une seule apparition, l’aventure est déjà finie. D’un commun accord, le club du Dynamo à mis fin au contrat de Kravets afin qu’il puisse trouver du temps de jeu ailleurs.

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.