Nouvelle saison pour la Gazette de l’est qui revient sur les temps forts du week-end dernier avec entre autre, la Supercoupe d’Arménie et la reprise de la RPL en Russie.

Quelques jours à peine après la fin de la saison 2019-20, le football arménien a repris le chemin des terrains ce week-end, avec la Supercoupe pour débuter la nouvelle saison. Une affiche où se sont retrouvés les deux meilleurs clubs du moment en Arménie : l’Ararat-Armenia (double champion en titre) et le FC Noah, deuxième du dernier championnat et vainqueur de la coupe nationale le mois dernier… face à l’Ararat-Armenia !

Le mois dernier, le FC Noah s’imposait ainsi en finale de coupe aux tirs au but, après un match complètement fou conclu sur le score de 5-5. Pas de séance fatidique cette fois, mais c’est bien depuis le point de penalty que le Noah a une nouvelle fois fait la différence. L’Ararat-Armenia de Yoann Gouffran (entré à l’heure de jeu) pensait pourtant avoir fait le plus difficile en ouvrant le score en seconde période grâce au Néerlandais Mailson Lima (ex-Viitorul) suite à un pressing réussi sur les défenseurs adverses. Mais les joueurs de David Campaña, nouvel entraîneur espagnol de l’Ararat-Armenia, craquent à la dernière minute du temps réglementaire.

Sur un corner mal repoussé par la défense, le jeune Russe Dmitrij Lavrishchev profite d’un marquage léger pour s’étendre, égaliser et envoyer les deux équipes en prolongations. Et c’est sur une action anodine qu’intervient le tournant du match : sur un ballon filant en sortie de but, l’arbitre accorde un penalty pour une faute fort discutable. L’Ukrainien Denys Dedechko ne fait pas de sentiment et donne l’avantage aux siens. L’Ararat-Armenia obtient ensuite plusieurs belles occasions de revenir au score, mais butte à chaque fois sur l’Italien Valerio Vimercati, impérial sur sa ligne. Au final, le FC Noah s’impose 2-1 et s’offre le deuxième trophée de sa courte histoire.

Dans un football arménien en plein renouveau depuis deux ans, les héros d’hier ne sont plus ceux d’aujourd’hui. Créé en 2017 dans la ville de Stepanakert sous le nom d’Artsakh, le FC Noah a depuis rejoint la capitale Erevan et participera, grâce à la Coupe d’Arménie, à la Ligue Europa la semaine prochaine pour la toute première fois (face au Kayrat Almaty). Créé lui aussi en 2017 (sous le nom d’Avan Academy), l’Ararat-Armenia se basait à sa création sur les équipes de jeunes du Pyunik Erevan. Il a depuis dépassé son glorieux aîné, remportant les deux derniers championnats et la Supercoupe l’an dernier. Après avoir réussi à passer deux tours préliminaires de Ligue des Champions l’an dernier pour sa première participation, le club espère faire aussi bien cette saison, face à l’Omonia Nicosie.

Le Spartak voit rouge

La saison vient de débuter en Russie mais il y a déjà un gros scandale d’arbitrage. Habitué des décisions douteuses de certains arbitres en sa défaveur, le Spartak Moscou a une nouvelle fois vécu un match tourmenté. Dominateur dans le jeu contre Sochi, les gladiateurs n’ont pu faire mieux qu’un match nul 2-2 avec deux penaltys plus que généreux pour Sochi. Scandale en Russie, le Spartak menace de se retirer du championnat et l’arbitre de la rencontre passera même au détecteur de mensonges. Le Spartak est à cette heure toujours dans le championnat mais n’hésitera pas à refaire pression si besoin.

RPL

Deux semaines après la fin de l’épisode 2019/2020 de la RPL, le nouvel épisode est déjà disponible. Pour cette première saison on semble repartir sur les mêmes bases que l’année dernière. En effet les favoris ont tous gagné, à l’exception du Spartak Moscou qui n’a pu faire mieux qu’un match nul 2-2 à domicile contre Sochi dans une rencontre marquée par des décisions arbitrales très contestées.

En ouverture du championnat, le CSKA s’est imposé tranquillement 2-0 contre le promu Khimki. L’autre promu, le revenant Rotor Volgograd, fêtait son grand retour dans l’élite en recevant le Zénit Saint Pétersbourg, même score que le CSKA avec un succès 2-0 pour le champion en titre. Résultat identique pour le Lokomotiv Moscou en déplacement sur la pelouse du Rubin ainsi que du Dinamo Moscou contre l’Oural Iekaterinbourg. Autre succès à l’extérieur, celui de Krasnodar sur le terrain d’Ufa avec notamment un doublé de Cabella. Tula et l’Akhmat se séparent sur un score nul et vierge.

Il ne valait mieux pas recevoir lors de cette journée, en effet aucune victoire pour les équipes à domicile!

FNL

Déjà deux journées de disputées en FNL et c’est pour l’instant un sans-faute pour le Nizhny Novgorad, le Yenisey et Orenbourg qui veut remonter dans l’élite dès cette saison. On soulignera parmi les satisfactions le bon début de saison du Veles Moscou (promu) actuellement quatrième. De son côté le Krylia Sovetov a du mal à s’habituer à la FNL et n’a remporté qu’un petit point depuis la reprise, il faudra faire mieux pour une remontée immédiate.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Il avait terminé la saison dernière en force avec son club de Krasnodar, Rémy Cabella a bien lancé sa saison avec un doublé dès le premier match sur la pelouse d’Ufa. Écarté des terrains une bonne partie de la saison dernière pour cause de blessure, le français veut se rattraper et mener Krasnodar aux sommets.

La rubrique Caucase reprend du service après cette pause forcée. Si les championnats azerbaidjanais et arménien se sont clôturés, le championnat géorgien 2020 (disputé sur année civile) a lui plié bagage au bout de deux journées disputées fin mars, avant de reprendre depuis fin juin. Une situation post-covid qui donne de drôles de résultats pour l’instant en Géorgie, avec des favoris qui peinent à imposer leur domination sur un championnat assez homogène.

Au bout de neuf journées, les deux Dinamo mènent déjà la danse, mais de façon moins nette que l’année dernière. En effet le Dinamo Tbilissi, leader, a remporté cinq de ses neuf matchs (pour trois nuls et une défaite). Son poursuivant, le Dinamo Batumi, a quand lui déjà réalisé cinq matchs nuls en neuf matchs, ce qui ne l’empêche pas de s’accrocher à la deuxième place.

Car derrière le championnat est très homogène, le Dila Gori et Saburtalo n’étant qu’à quelques points, tout comme le FC Telavi et le Locomotiv Tbilissi. Une situation assez particulière qui pourrait s’éterniser, avec l’engagement de plusieurs de ces clubs dans les tours préliminaires européens en août et septembre, et donner une situation particulièrement indécise jusqu’à la fin du championnat en novembre.

PERSHA LIGA

A une journée de la fin, le suspense est total en Persha Liga avec quatre clubs prétendants au titre se tenant en deux points. Le match nul (1-1) de l’Ingulets à domicile contre le Rukh permet au Minay, vainqueur (0-2) sur la pelouse de l’Avangard, de revenir ex-æquo à la première place. Petrove conserve tout de même l’avantage au classement avec une différence de but de +25 contre +22 au Minay. Avec 59 points chacun, aucun des deux clubs n’aura le droit à l’erreur lors de l’ultime journée, d’autant que l’Agrobiznes et le Volyn se tiennent en embuscade avec 57 points.

L’Agrobiznes vainqueur (0-1) à Odessa pour cette 29ème journée, quand le Volyn Lutsk s’impose facilement (3-0) contre le Girnik-Sport. Avec 55 points, à la cinquième place, le Rukh peut encore espérer accrocher la troisième place pour la montée.

A noter que la dernière journée verra l’opposition entre le FC Minay (2e) et le Volyn Lutsk (4e) dans une lutte décisive pour la montée.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Buteur ce week-end, Denys Kozhanov a permis à son club du Volyn de se maintenir dans la course au titre. Avec cette 18ème réalisation, l’attaquant vétéran de 33 ans se place en tête du classement des buteurs.

ENTRÉE EN EUROPE

Les tirages de Ligue des Champions et de Ligue Europa ont eu lieu cette semaine, et les clubs baltes sont évidemment partie prenante des premiers tours préliminaires. Et nous aurons notamment droit à deux confrontations entre clubs lituaniens et estoniens!

En Ligue des Champions tout d’abord, où le Flora Tallinn recevra le Suduva Marijampolé, avec peut-être un léger avantage. Car, outre le fait de recevoir à domicile lors de ce tour disputé sur un match sec, le Flora caracole en tête de Premium Liiga estonienne, où il écrase la concurrence. Alors que, de son côté, Suduva fait grise mine. Loin du niveau qui lui a permis de chiper au Zalgiris Vilnius les deux derniers titres nationaux, le club lituanien aligne les résultats très moyens cet été, et ne devrait pas faire la passe de trois.

L’autre duel entre voisins prendra place en Ligue Europa, où le Zalgiris Vilnius recevra Paide Linnameeskond. Et cette fois, l’avantage est clairement côté lituanien dans ce duel entre deux équipes en pleine forme. Leader de A Lyga, le Zalgiris a l’expérience des joutes européennes qui fera défaut aux Estoniens. Car Paide est un nouveau venu sur la scène européenne. Quatrième de Premium Liiga l’an dernier, le club a bénéficié du doublé championnat-coupe du Flora pour s’offrir sa première qualification européenne. Si l’espoir d’une qualification existe, les coéquipiers d’André Frolov seront surtout déçus de ne pas pouvoir fêter ça dans leur stade.

Pour les autres rencontres, la Lettonie n’a pas été gâtée puisque ses clubs joueront tous à l’extérieur : le champion en titre Riga FC sur le terrain du Maccabi Tel-Aviv en Ligue des Champions, et le RFS chez le Partizan Belgrade et Valmiera à Poznan en Ligue Europa.

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE

Rotor Volgograd

L’ACTU EN BREF

  • Ninua en Grèce : Nika Ninua est tout proche de s’engager avec le PAOK. Le jeune milieu de terrain et capitaine du Dinamo Tbilissi rejoint le club de Thessalonique alors que l’on avait cru pendant longtemps que son avenir s’écrirait sur les rives du Bosphore à Besiktas. S’il n’est pas le transfert le plus éclatant de ce mercato sur nos rives on gardera un oeil sur ce milieu intelligent et excellent tireur de coups de pied arrêtés. On pourrait même en profiter pour relire notre article sur les 5 espoirs du championnat géorgien en 2019.
  • Premier transfert pour Lucescu : Le latéral gauche du Lech Poznan Volodymyr Kostevich s’est engagé avec le Dynamo Kiev cette semaine. L’ancien joueur du Karpaty Lviv ne devrait en revanche rejoindre la capitale ukrainienne qu’en janvier 2021

La rédaction Footballski

1 Comment

  1. Labarrian 13 août 2020 at 18 h 56 min

    Petit rectificatif l’ararat armenia n’a pas aucun tour de qualif en ligue des champions. Ils ont perdu au premier tour l’an dernier . Il a ensuite passé le 2eme et le 3eme tour de ligue Europa et a perdu en barrage au tirs au but ;). En espérant qu’ils pourront accrocher la phase de groupe cette année .

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.