Nouvelle formule pour les matchs du week-end. Footballski vous propose une grande affiche, quelques rencontres à ne pas rater et plusieurs matchs à suivre afin d’organiser votre agenda en fonction de ce programme alléchant.

Ferencvaros vs. Ujpest, samedi 24 octobre, 19h30

Le derby budapestois le plus chaud revient ce weekend ! Malgré un match de retard sur Videoton, le Ferencváros est déjà leader avec un début d’exercice sans faute si ce n’est un nul dans l’autre grande affiche historique de la capitale face au MTK Budapest. Fessé pour son retour en Ligue des Champions mardi face au FC Barcelone, le tenant du titre enchaîne les matches importants depuis quelques semaines. Ujpest marche bien depuis plusieurs semaines, et voudra confirmer une belle sixième place (à trois points du FTC) compte tenu du climat délétère qui règne dans l’institution du nord de Pést. Les “Ultras Viola” comptent bien mettre le feu à Ulloi út, eux qui boycottent les rencontres à domicile depuis le début de la saison. Enjeu sportif et spectacle assuré dans les tribunes !

🇺🇦 Shakthar vs. Vorskla, samedi 24 octobre, 13h

Après son coup d’éclat à Madrid, le Shakhtar (2ème) aura à cœur de confirmer en championnat après un début de saison peu impressionnant. Les hommes de Luis Castro en auront l’occasion samedi en se frottant au dauphin du Dynamo Kiev, le solide Vorskla Poltava.

🇧🇦 Velez vs. Zeljeznicar, samedi 24 octobre, 17h

Le 4ème reçoit le 2ème. Déjà une belle promesse. Mais quand c’est en plus le club de Mostar qui reçoit un des deux clubs de Sarajevo cela promet un beau match plein d’intensité. En cas de victoire le Velez peut monter sur le podium du championnat. En revanche pour Zeljo il faut impérativement s’imposer pour espérer suivre le rythme du FK Sarajevo en tête.

🇪🇪 Nomme Kalju vs. Paide, dimanche 25 octobre, 14h

Derrière un Flora intouchable, Paide réalise la meilleure saison de son histoire. Deuxième du classement avec quatre points d’avance sur Kalju (qui a joué un match de plus), le Paide LM peut même assurer sa place au classement en cas de victoire. Et pour une fois, il part favori. Restant sur dix victoires consécutives en championnat (dont deux face au FCI Levadia), l’équipe du coach Zahovaiko fait une excellente impression. A l’inverse du Nõmme Kalju, qui se remet difficilement de la coupure due à l’infection massive de son effectif. Petit motif d’espoir : les Roosad Pantrid sont bien les derniers a avoir battu Paide, en juillet dernier

🇲🇩 Sfântul Gheorghe vs. Petrocub, dimanche 25 octobre, 13h

Duel de haut de tableau entre les habituels prétendants au podium, en Divizia Națională. Derrière un Sheriff intouchable, c’est un pléonasme (42/42, série en cours), la victoire est obligatoire pour encore croire au titre. Léger avantage au Petrocub, deuxième au classement avec trois points de plus que son adversaire du jour. Le Sfântul Gheorghe a en effet laissé un peu plus de plumes dernièrement, contre des adversaires prenables. Ca joue encore avec quelques spectateurs en Moldavie, rendez-vous ce dimanche pour un beau match avec un bon petit verre de vin.

🇬🇪 Dinamo Batumi vs. Locomotive Tbilisi, lundi 26 octobre, 15h

Après 13 journées de championnat le Dinamo Batumi est leader avec quelques longueurs d’avance sur ses poursuivants. Sur le terrain d’un Locomotive bien en jambe en ce début de saison, on devrait voir un match de qualité entre deux équipes joueuses et talentueuses.

🇷🇴 FCSB vs. FC Hermannstadt, lundi 26 octobre, 20h

Duel entre meilleurs ennemis en Liga 1 avec la réception par le FCSB de Gigi Becali de la surprise Hermanstadt, fraîchement reprise par Anamaria Prodan. Après l’épisode covid qui a réduit à néant ses espoirs européens, le FCSB se montre bien irrégulier, et pas vraiment convaincant. Sixième du classement, le club de Sibiu se montre de son côté plutôt surprenant, avec une seule défaite au compteur (face au CFR Cluj) sur les sept premières journées. S’ils veulent tenir le rythme du CFR Cluj et ne pas être irrémédiablement distancés par le leader Craiova, les Bucarestois ont l’obligation d’élever le niveau de jeu pour s’imposer. Pas une mince affaire.

N’oubliez pas que vous pouvez suivre certains championnats d’Europe de l’Est gratuitement grâce au Footballski Live !

La rédaction de Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.