Nouvelle formule pour les matchs du week-end. Footballski vous propose une grande affiche, quelques rencontres à ne pas rater et plusieurs matchs à suivre afin d’organiser votre agenda en fonction de ce programme alléchant.

FK Sarajevo vs. Zeljeznicar, samedi 30 novembre, 16h

Un derby de Sarajevo on ne peut pas passer à côté. Qu’on soit joueur ou supporter, ce qu’il faut c’est vibrer mais surtout gagner. Perchés tout en haut du classement, les deux clubs de Sarajevo se livrent comme à l’accoutumée une lutte sans merci pour la suprématie du championnat bosnien et surtout pour une ville partagée entre les bordo du FK et les bleus de Zeljo. Sportivement, petite avantage au FK Sarajevo, champion en titre et leader avec trois points d’avance, alors qu’en face, Zeljeznicar sera revanchard après avoir trébuché le week-end dernier sur son terrain face à Siroki Brijeg.

🇧🇾 Energetik-BGU Minsk vs. Dnyapro Mogilev, dimanche 1 décembre, 12h

Dernière journée de la saison en Biélorussie. Peu d’enjeu : le titre est entre les mains du Dynamo Brest, le BATE Borisov finira deuxième, le Shakhtyor Soligorsk troisième et le Dinamo Minsk quatrième. En bas, le surprenant Gomel va descendre alors que le Torpedo Minsk a mis la clé sous la porté mi-championnat. En revanche, le suspense est immense pour la 14e place, celle de barragiste. L’Energetik-BGU et le Dnyapro s’affrontent alors que les deux équipes sont à égalité de points. Le club de la capitale possède l’avantage de la différence de buts particulière. 

🇬🇪 Dinamo Tbilisi vs. WIT Georgia et Lokomotiv Tbilisi vs. Dinamo Rustavi, dimanche 1 décembre, 13h

C’est la lutte finale. Le Dinamo Tbilissi a toutes les cartes en main pour remporter son 17ème titre de champion de Géorgie. Il lui suffit pour cela de dominer le modeste WIT Georgia, lanterne rouge. Mais il ne faut pas trembler car à l’orée de cette dernière journée le Dinamo Batumi, promu cette saison on le rappelle, est opposé lui aussi à une formation de bas de classement et, au moindre faux pas de son faux frère Dinamoéli sur lequel il ne compte que deux points de retard, peut à tout moment coiffer le champion au poteau !

🇷🇺 Zenit vs. Spartak Moscou, dimanche 1 décembre, 17h

El Klassikov ce week-end en Russie! Le leader du championnat reçoit le Spartak Moscou qui n’est même pas dans les places européennes. Les gladiateurs devront renverser une montagne pour repartir de l’ancienne Leningrad avec des points. Mais dans ce genre de match tout est possible!

🇬🇷 Olympiakos vs. PAOK, dimanche 1 décembre, 18h30

LE choc au sommet. Si le derby entre l’Olympiakos et le Panathinaïkos a depuis des décennies gagné sa renommée, celui entre l’Olympiakos et le PAOK, opposant la capitale à sa rivale de Thessalonique, est peut-être le plus fort à l’heure actuelle en Grèce. Déjà, parce que le parcours du PAOK ces deux dernières années, avec deux coupes et un titre de champion, a forcément piqué le mastodonte du Pirée, qui reste sur deux saisons blanches. Mais surtout parce que les deux formations, à égalité parfaite de points, sont parties pour se tirer la bourre jusqu’au bout. Alors, l’affiche de ce dimanche, dans un stade Karaiskakis à huis clos, et chauffée par des petites piques de part et d’autres pendant la semaine, promet d’être explosive.

🇧🇦 Sloboda Tuzla vs. Tuzla City, samedi 30 novembre, 13h

Il n’y a pas que le derby de Sarajevo ce week-end, il y a aussi celui de Tuzla. Le club historique Sloboda accueille sur sa pelouse l’étonnant promu Tuzla City, qui s’accroche au podium du championnat après avoir été longtemps leader. Qui s’arrogera la suprématie sur Tuzla ?

🇸🇰 Zilina vs. Slovan Bratislava, dimanche 1 décembre, 15h

Si le Slovan est éliminé de l’Europa League après sa défaite face à Besisktas, en championnat il est sans concurrence. Avec neuf points d’avance sur le DAC et dix sur Zilina les hommes de Jan Kozak mènent de la tête et des épaules la Fortuna Liga. Le match de ce dimanche devrait donc leur permettre d’accroire un peu plus leur avance sauf si Zilina se réveille enfin après une série de trois matchs sans victoire

🇧🇬 CSKA Sofia vs. Ludogorets, dimanche 1 décembre, 17h

La Bulgarie ne cesse de nous offrir des affiches. Ce dimanche, c’est le CSKA Sofia qui a la lourde tâche d’entamer la fuite en avant de l’inatteignable Ludogorets. Leader confortable et sans aucune défaite jusqu’ici, Ludogorets compte déjà sept points d’avance sur son dauphin, le Levski, et 11 points les séparent du CSKA, son dauphin de la saison dernière. Les deux clubs s’étaient alors livrés à une lutte acharnée. Tout peut arriver dans ce gros choc.

🇭🇺 Kaposvar vs. Ferencváros, dimanche 1 décembre, 18h

Choc des extrêmes entre le promu qui perd tout et le champion en titre déjà leader malgré son match en retard. Fradi voyage néanmoins moins bien que ses concurrents pour le titre, le match vaudra donc le coup d’œil.

🇷🇴 Botosani vs. Viitorul, lundi 2 décembre, 19h30

Brillant en début de saison, le FC Botoșani est dans le dur avec deux victoires seulement sur les six dernières journées. Conséquence, les coéquipiers d’Hervin Ongenda ont chuté à la septième place, à quatre points d’une place en play-offs. La réception du Viitorul s’annonce ainsi difficile. Mais l’équipe de Gheorghe Hagi est un modèle d’inconstance ! Capable de battre le CFR Cluj comme de faire match nul face à Clinceni ou le FC Hermannstadt, le Viitorul, deuxième de Liga 1 malgré tout, est imprévisible. De quoi donner du piment à cette affiche de clôture de la 18e journée du championnat.

N’oubliez pas que vous pouvez suivre certains championnats d’Europe de l’Est gratuitement grâce au Footballski Live !

La rédaction de Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.