Pologne : A la Sainte Barbe, les mineurs de Leczna se souviennent

Le match de Coupe de Pologne en semaine entre le Gornik Leczna et le Legia Varsovie a été l’occasion pour les locaux de rendre hommage à l’histoire du club en ce jour de Sainte Barbe. Les ultras de club de mineurs (Gornik = Mineur) de Leczna ont déployé une bâche portant l’inscription suivante : « Podejmując ryzyko, znamy konsekwencje Święta Barbaro miej nas w swojej opiece » (« Nous prenons des risques, nous assumons les conséquences, Sainte-Barbe nous protège ») pour célébrer ce passé minier.

Pologne : L’Arka Gdynia et le Gwardia Koszalin, petite sauterie entre amis

L’Arka recevait le Pogon lors de la dernière journée de championnat, l’occasion pour les supporters du club de Gdynia d’afficher en grand leur amitié avec ceux du Gwardia Koszalin. Avec des bâches bariolées et des fumigènes craqués, le Stadion GOSiR avait des allures chaudes sud-américaines ce week-end.

<blockquote class="twitter-tweet tw-align-center"><p lang="und" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/ARKPOG?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#ARKPOG</a> <a href="https://t.co/PQB7xdlYUk">pic.twitter.com/PQB7xdlYUk</a></p>&mdash; Łukasz Jesionowski (@lukasz_je) <a href="https://twitter.com/lukasz_je/status/1200799525750919169?ref_src=twsrc%5Etfw">November 30, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pologne : Ekstraklasa, un championnat doté d’une classe extra

Car l’Ekstraklasa c’est avant tout la première division polonaise (la « classe extra » en version française), on vous offre ci-dessous la plus belle action du week-end dernier.

<blockquote class="twitter-tweet tw-align-center"><p lang="und" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/Ekstraklasa?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Ekstraklasa</a> 😂😎🥳 <a href="https://t.co/ZuaXAOIKUM">pic.twitter.com/ZuaXAOIKUM</a></p>&mdash; clapek.PL (@MClapinski) <a href="https://twitter.com/MClapinski/status/1200855416944701445?ref_src=twsrc%5Etfw">November 30, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Moldavie : Eclairage nocturne à Lozova !

A quelques pas de Capriana et de son monastère érigé par Ștefan cel Mare lui-même, le village de Lozova va bientôt disposer d’un stade de football disposant d’un éclairage nocturne, ce qui est chose assez rare en République de Moldavie – seuls le Sheriff, le Zimbru, Milsami et le Petrocub peuvent s’en vanter.

© moldfootball.com

Les travaux vont bon train pour enfin accueillir le FC Codru Lozova, pensionnaire de l’élite – et qui s’est sauvé de justesse cette année au prix d’un match de barrage remporté 1-0 dans les arrêts de jeu face aux Spartanii. Jusqu’ici, le club entraîné par Valeriu Andronic, l’ancienne gloire du FC Zimbru, jouait ses matchs… sur le terrain annexe du FC Zimbru, à Chișinău. Soulignons que ce n’est pas le seul club dans ce cas en Divizia Națională puisque le Speranța Nisporeni joue ses matchs à Orhei le temps que son stade municipal soit également rénové.


Lire aussi : On a discuté avec Valeriu Andronic, ancien international moldave


Une bonne nouvelle en tout cas pour les supporters du FC Codru ainsi que pour les habitants de ce village paisible, qui avait récemment été l’un des seuls à avoir réussi sa campagne de levée de fonds, soutenue par le PNUD et la Coopération suisse, en vue de l’achat d’un tracteur multifonctionnel d’occasion pour l’entretien de ses voiries.

Géorgie : Le Dinamo brille à nouveau de mille feux

C’était quasiment acté avant cette dernière journée de championnat, ce fut officiel au bout de 90 minutes maitrisées face à un pâle WIT Georgia. Le Dinamo Tbilissi remporte, 4 ans après son dernier titre, un nouveau championnat, le 17ème de son histoire.

Le Dinamo Tbilissi devance finalement son cousin du Dinamo de Batumi, promu cette saison on le rappelle, et qui aura été dans le course pour le titre jusqu’à la dernière journée. Le champion sortant, Saburtalo, freiné cet été par son parcours européen, complète le podium. De quoi nous offrir de belles images, dans un stade Dinamo qui aura vu quelque 5 000 âmes, soit 10 fois plus que la moyenne annuelle, assister à cette dernière lutte pour le titre.

Macédoine du Nord : La motivation d’Osogovo

Il neige dans le sud des Balkans. Cela vaut un petit cri de guerre des U14 du GFK Osogovo !

La rédaction de Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.