#136 – Les images de la semaine

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 7 novembre 2018

Roumanie : le Dinamo au fond du gouffre

Nous en parlions la semaine dernière, le Dinamo Bucarest vit un passage difficile. En position de barragiste en Liga 1, le club n’a plus remporté la moindre victoire en championnat depuis le mois d’août, soit sept journées sans aucun succès. Cette semaine, le Coupe de Roumanie n’a pas arrangé les choses. Face à une équipe de Liga 3, le Csikszereda Miercurea-Ciuc (équipe notamment financée par le gouvernement hongrois), les Bucarestois ont été éliminés au terme d’une improbable séance de tirs au but.

Dernier tireur, le jeune Belge Kino Delorge s’élance mais voit son tir bloqué par le gardien adverse. Passée la joie des locaux, l’arbitre fait retirer le penalty, au motif que le gardien n’était pas sur sa ligne. Une décision surprenante (cela a été le cas sur plusieurs tirs) qui offre une seconde chance à Delorge. Le Belge ne la saisit cependant pas, et voit son tir à nouveau repoussé. Passé une seconde d’hésitation, le portier peut finalement fêter la qualification des siens!

La soirée a été longue pour les joueurs du Dinamo. Sur le chemin du retour, leurs supporters, toujours aussi furieux contre la situation, ont bloqué le bus des joueurs sur le chemin du retour pour réclamer leurs maillots, criant notamment « vous ne les méritez pas. » Des comptes ont également été réclamés à certains joueurs ainsi qu’à l’entraîneur Mircea Rednic après cette humiliation face à une équipe de troisième division.

Les choses ne se sont pas arrangées dès le lendemain pour deux acteurs du match. Kino Delorge, qui a échoué par deux fois aux tirs au but, ainsi que Gicu Grozav, dont la panenka est lamentablement passée au-dessus de la barre transversale quelques minutes plus tôt, ont tous deux vu leur contrat résilié avec effet immédiat par le club. Un troisième joueur, le Français Teddy Mézague, qui n’a pas pris part à ce match, a également été libéré par le club. La révolution enclenchée par Rednic depuis sa récente arrivée sur le banc continue, mais les résultats manquent encore à arriver.

Ce résultat a néanmoins fait des heureux : les Hongrois! Au lendemain de la surprenante qualification du Csikszereda, le journal Nemzeti Sport a fait sa Une sur ce match, avec le titre « Quel miracle. »

© Nemzeti Sport

Roumanie : tensions à Craiova

La Liga 3, troisième division roumaine, a été le théâtre d’une affiche surréaliste, comme seule la Roumanie sait nous en offrir. Après le Poli Timișoara contre Poli Timișoara en Liga 2, voici l’U Craiova contre l’U Craiova! D’un côté, la réserve du CS U Craiova, club créé par la mairie, et de l’autre, le FC U Craiova, créé et détenu par Adrian Mititelu, ancien patron du défunt U Craiova, dont les deux clubs se disputent l’héritage. Le premier nommé recevait donc le second lors de la 11e journée de Liga 3. Et comme on pouvait s’y attendre, le match n’a pas été de tout repos. Après l’égalisation des leurs, les supporters du FC U Craiova ont ainsi mis le feu à leur coin de tribune. Le match est alors arrêté, le temps que les pompiers interviennent et que la police évacue le secteur. Pendant que le match s’est terminé (1-1), de heurts ont eu lieu entre supporters et policiers, avec notamment des jets de pavés.

Anecdote amusante illustrant la rivalité entre les deux clubs : le CS U Craiova, qui a diffusé le match sur sa chaîne, a refusé de marquer le nom du club adverse, se contentant d’un simple « oaspeți » (invités).

© capture d’écran ucv1948.ro

Roumanie : grosse inquiétude autour de Mihăilă

Le décès de Patrick Ekeng est encore dans toutes les têtes. Deux ans après le drame du joueur du Dinamo, l’inquiétude a été à son comble à Iași. Après une grosse faute de Laurențiu Rus, le jeune Valentin Mihăilă s’est effondré, sans connaissance. Le temps pris par les secours pour intervenir a semblé infini. Toutes les leçons ne semblent – malheureusement – pas avoir été retenues. Après plusieurs minutes d’inquiétude, le jeune joueur du CS U Craiova a repris ses esprits sur le chemin de l’hôpital, où il a passé la nuit en observation, accompagné notamment du médecin du Poli Iași. Le club moldave a également annoncé prendre en charge tous les frais hospitaliers et de rééducation du jeune joueur, pour lequel tout est heureusement rentré dans l’ordre.

https://www.youtube.com/watch?v=Maz7Llwx4KM

Lettonie : le Riga FC champion !

Premier titre de champion pour le Riga FC ! Après deux années de domination du Spartaks Jurmala, un nouveau club inscrit son nom au palmarès de Virsliga. Issu de la fusion entre le Caramba Riga et le Dinamo Riga, le Riga FC s’offre son tout premier titre au bout de sa troisième saison seulement dans l’élite du football letton. Mieux encore, il s’offre un doublé, deux semaines après sa victoire aux tirs au but face à Ventspils en finale de Coupe de Lettonie.

République Tchèque : chaud derby de Prague !

« Chers supporters, nous vous rappelons que l’utilisation d’engins pyrotechniques est interdite dans l’enceinte du stade. Merci. » Voilà, à peu de choses près, le message de l’écran géant lors du grand derby de Prague entre le Sparta et le Slavia. Entendu à sa juste valeur par les supporters du Sparta, devant les yeux ébahis de quelques-uns de nos rédacteurs. Parce que Footballski ne pouvait décemment pas rater ça.

© Julien Duez/ Footballski

© Julien Duez/ Footballski

© Julien Duez / Footballski

© Julien Duez / Footballski

Pas en reste, les supporters du Slavia ont eux aussi bien saisi le message.

© Julien Duez / Footballski

© Julien Duez / Footballski

© Julien Duez / Footballski

Et évidemment, l’interruption du match pour cause de fumée !

République Tchèque : le Slavia en quart de Ligue des Champions

On vous l’a dit quelques rédacteurs se sont offerts un voyage en terre tchèque ces derniers jours afin de se délecter de football au pays du grand Milan Baros. Mais avant l’apothéose du pragusky derby le programme était déjà chargé, en commençant par un huitième de finale de Ligue des Champions féminine qui a vu le Slavia Prague dominer au bout du suspens le FC Rosengard en tenant le 0-0 après sa victoire 3-2 en Suède. Le tout devant une Eden Arena certainement pas pleine mais qui n’a pas manqué de fêter cette belle qualification avec ses filles.

Antoine Gautier / Footballski

Moldavie : le Sheriff fête son titre

Au terme d’une rencontre facilement gagnée face au Sfântul Gheorghe, le Sheriff Tiraspol a célébré en bonne et due forme son 17e titre de champion, acquis voilà 10 jours à la suite d’un match nul contre Milsami. Devant une assistance somme toute clairsemée, Badibanga et co. ont donc reçu le trophée des mains du vice-président de la Fédération, le 4e d’affilée, le 17e en 19 saisons, bref la mainmise du Sheriff continue sur la Divizia Nationala !

Russie : extérieur de qualité

Bosnie et Herzégovine : Nouveau derby de Sarajevo

Il est là, comme chaque année, il est beau il est chaud, c’est le derby de Sarajevo, toujours aussi riche en pyros. Et sur le terrain c’est Sarajevo qui a gagné (2-1).

Balkan Tifo

Pologne : Varsovie, de blanc et de rouge vêtue

Affrontant le Gornik Zabrze, le Legia Warszawa et plus particulièrement sa célèbre Zyleta ont fêté en grande pompe (une semaine avant) les 100ans de l’indépendance polonaise acquise à la fin de la seconde guerre mondiale. Une victoire, un tifo en quatre actes sur les paroles de l’hymne polonais puis un déluge blanc et rouge de fumigènes ont vu l’antre des Legionisci se remplir de fierté, de patriotisme et de magie.

Biélorussie : 13e titre consécutif pour le BATE

Couronné à la dernière minute de la dernière journée l’an passé, le BATE Borisov a repris ses habitudes en remportant le titre de champion de Biélorussie à trois journées de la fin. Les célébrations après la victoire in extremis face au Neman Grodno (1-0) ont duré plusieurs dizaines de minute et le club n’a évidemment pas oublié de rendre hommage à Anatoli Kapski, président légendaire du club décédé il y a quelques semaines. C’est le 13e titre consécutif du BATE Borisov (15e au total), la plus longue série en Europe.

fcbate.by

fcbate.by

fcbate.by

fcbate.by

La rédaction de Footballski


Image à la Une © Julien Flux / Footballski

#136 – Les images de la semaine
5 (100%) 8 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour sur la journée 12 de RPL 2018/2019 – Championnat de Russie de football

Le CSKA Moscou qui perd de précieux points à domicile, le Zénit qui s'envole en tête, le Loko qui cartonne,...

Fermer