#106 Les images de la semaine

Thomas Ghislain
Thomas Ghislain - Publié le 23 mai 2017

Serbie : Belgrade en feu

Deux clubs. Deux ambiances. Un champion. Pour cette dernière journée de championnat serbe, Belgrade a senti la fumée et fut illuminée grâce à la beauté de ses engins pyrotechniques. Champion, le Partizan et ses supporters ont décidé de tout donner en dégoupillant es dizaines et dizaines de pyros un peu partout dans le Stade JNA. De quoi terminer en beauté.

A quelques mètres de là, c’est Zvezda et les Delije qui ont décidé de finir cette saison en enflammant le Marakana comme ils savent si bien le faire.

Croatie : Fin d’hégémonie pour le Dinamo

Ils l’ont fait! Après une saison remarquable et remarquée, Rijeka vient de mettre officiellement l’hégémonie du Dinamo Zagreb au tapis. Pour le plus grand bonheur du peuple dalmate. Meilleure défense, meilleure attaque, une seule petite défaite au compteur, il n’en fallait pas plus à Rijeka pour prendre ce titre de champion de Croatie une journée avant la fin. Une dernière journée sous le signe de la passation de pouvoir entre le Dinamo Zagreb et Rijeka. Le tout avant la finale de Coupe qui opposera également ces deux clubs. De quoi terminer cette saison fantastique de la meilleure des façons.

Rijeka remporte ainsi le tout premier titre de champion de son histoire. Un titre historique qui met également fin à la passation de pouvoir entre l’Hajduk et le Dinamo, une passation interrompue pour la dernière fois en 2001/2002 avec le NK Zagreb. Une éternité.

Macédoine : la Coupe pour Pelister

Enfin ! Pour son troisième retour en première division macédonienne, Pelister a regoûté aux joies des trophées en remportant la Coupe, face à Shkëndija aux tirs au but, leur premier trophée depuis 2001 (une Coupe nationale, déjà). Inutile de dire que les insultes ont fusé de part et d’autre durant la rencontre, jusqu’à ce que celle-ci ait dû être arrêtée, les capitaines devant alors se présenter devant leur kop pour les calmer afin que le jeu reprenne. Au final, les joueurs de Pelister ont fêté ça comme il se doit avec les bouillants Čkembari. Auteurs d’une jolie saison puisqu’ils sont actuellement quatrième, le souci d’être européen ne leur trotte donc plus dans la tête à l’heure de recevoir le déjà champion et surtout grand rival Vardar ce dimanche, pour une fin de saison en apothéose ?

© Facebook / ФК.Пелистер Битола

© Facebook / ФК.Пелистер Битола

Russie : le Dinamo Saint-Pétersbourg retrouve la FNL !

Jour de fête à la Nova Arena ce dimanche, où nous avons eu la chance d’assister à la plantureuse victoire contre Strogino (5-0), qui a permis aux supporters et aux joueurs de l’équipe de fêter la promotion comme il se doit, au terme d’une saison rondement maîtrisée. Il y aura donc deux clubs de Saint-Pétersbourg en FNL la saison prochaine, puisque le Dinamo rejoint le Zenit-II.

© Footballski.fr

© Footballski.fr

© Footballski.fr

 

Pologne : « Incognito. »

C’est l’histoire qui a fait couler beaucoup d’encre ce week-end en Pologne. Cette histoire, c’est celle d’un joueur d’un petit club de football polonais et surtout supporter du Lechia qui a décidé de se rendre à Poznan afin de soutenir son club. Jusque là, rien de bien fou. Sauf que ce dernier a décidé, avec deux amis à lui, de réaliser une opération « incognito. » Malheureusement pour lui, la clairvoyance n’étant visiblement pas son fort, ce dernier a décidé de poster cette opération directement sur son Facebook, avec, pour couronner le tout, une identification GPS marquant le stade. Manque de peau, l’un de ses amis a décidé de le balancer devant l’affront qu’il faisait subir aux supporters du Lechia.

Alors que l’information se propage petit à petit, la sécurité est alors obligée d’intervenir afin d’assurer la sécurité des trois protagonistes, qui ne sont plus vraiment incognito à partir de là.

Le groupe auquel ce supporter appartient s’est rapidement désolidarisé de son acte, critiquant son choix et lui faisant remarquer que, s’il voulait vraiment supporter le Lechia, il fallait « aller en tribune avec ses frères. » Ils ont également décidé d’y aller un peu plus fort en affichant une « photo dossier » en rappelant que, s’il n’avait jamais réussi à percer dans le football, c’est qu’il était bien trop mauvais pour cela. Les joies de la Pologne et de ses tribunes, même sur Internet.

 

Pologne : Legia, « Mistrz Polski 2017 ? »

Dans une course au titre toujours aussi folle, les ultras du Legia ont décidé de sortir l’artillerie lourde à travers un tifo en plusieurs temps. Dès le coup d’envoi, les Légionaires ont décidé de sortir le tifo feuilles couvrant une bonne partie des tribunes où l’on pouvait y lire « (L) ne renoncez pas! » ; puis la Zyleta a décidé de sortir un voile fêtant -déjà- un titre de champion qui n’est toujours pas officiel. C’est à travers cette ambiance que le club de la capitale s’est imposé deux buts à zéro face au Lech. Une victoire qui permet au Legia de garder sa première place, à deux points seulement de ses trois poursuivants : Jagiellonia, Lech et Lechia.

© JP85.pl

© JP85.pl

Pologne : Derby de Lodz

Derby toujours chaud à Lodz. Au programme, un magnifique tifo feuilles « Notre Derby. » par les ultras du Widzew , un hommage des joueurs du ŁKS pour leurs ultras à travers des t-shirts d’avant-match et enfin un trophée brûlé sur la place publique par les ultras du ŁKS.

Bosnie : Derby de Sarajevo

Triste derby de Sarajevo ce week-end dans un stade qui sonnait bien creux. Heureusement, les ultras des deux clubs étaient là pour enflammer un peu ce match.

Roumanie: Arad remporte le derby du Banat

C’est l’un des plus gros derbys de Roumanie. Ce week-end, l’ASU Poli Timișoara recevait son voisin et rival, l’UTA Arad. Son maintien assuré, le Poli n’avait plus rien à jouer, si ce n’est la très importante suprématie locale. Il n’en a rien été. A la lutte pour la promotion en Liga 1, la Vieille Dame n’a laissé aucune chance à son hôte, avec une victoire 0-3 qui lui permet d’espérer encore rejoindre l’élite. Si le (vrai) Poli a perdu, ce match été une réussite en tribunes. Plus de 10 000 personnes sont venues voir cette affiche, une superbe affluence pour de la deuxième division. Loin du record cependant, puisqu’il y a quarante ans, la même affiche, déjà en Divizia B, avait rassemblé 40 000 personnes dans le grand stade Dan Păltinișanu!

© Facebook/sspolitimisoara

© Facebook/sspolitimisoara

La rédaction de Footballski


Image à la Une : © JP85.pl

#106 Les images de la semaine
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Thomas Ghislain

Thomas Ghislain

La Syldavie gagnera la Coupe du Monde 2018. Folie sur la PMAN.

pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Viktoria Plzen, les tragédies derrière les succès

Plzeň. La dernière fois que l'on s'est vue, tu étais belle, calme, posée. Tes habitants étaient heureux, heureux de voir...

Fermer