Le Videoton FC Fehérvár champion de Hongrie !

Videoton FC champion de Hongrie
Romain Claudel - Publié le 8 mai 2015

Ce weekend  le Videoton FC Fehérvár est devenu champion de Hongrie pour la 2ème fois de son histoire. Revenons sur ce club et sur leur incroyable parcours cette saison.
Toute la petite ville de Székesfehérvár était en fête ce weekend pour célébrer leur équipe aimée, qui a remporté le titre de champion de Hongrie. C’est la 2ème fois après le sacre de 2011 que le Videoton FC Fehervar est couronné champion. Leur victoire de samedi à Debrecen conjuguée au match nul du rival Ferencvaros à Pecs permettent aux « vidi » de fêter le titre à 5 journées de la fin.

Videoton a survolé la Nemzeti Bajnokság I cette saison et, avec leur 13 points d’avance, mérite plus que jamais leur victoire.

La ville de Székesfehérvár célèbre le titre de Videoton

La ville de Székesfehérvár célèbre le titre de Videoton

 

Un peu d’histoire

Commençons par en apprendre un peu plus sur ce club, inconnu du grand public, mis à part quelques souvenirs flous de supporters du Paris Saint Germain qui se rappellent d’une cinglante défaite 4-2 au Parc des Princes en 1984 en coupe de l’UEFA.

Le logo du club

Le club a été fondé en 1941 dans la charmante ville de Székesfehérvár, située entre le lac Balaton et Budapest pour ceux qui maîtrisent un peu la géographie hongroise. Il répondait alors au doux nom de Székesfehérvári Vadásztölténygyár Sports Klube. Ce n’est qu’en 1968 suite au rachat du club par une société d’électronique que le club prendra le nom de Videoton SC.  Cela ne les a pas empêché de connaître une saison catastrophique cette année-là avec 18 défaites, se retrouvant relégué en D2. Pour l’anecdote, le club a changé de nom 14 fois depuis 1941, toute la liste est ci-dessous pour les curieux :

Les changements de nom du club via wikipedia

Les changements de nom du club via wikipedia

Le club de Székesfehérvári n’a pas connu les succès de ses voisins de Budapest à ses débuts. Leur heure de gloire arrive 16 ans plus tard, en 1985 en coupe de l’UEFA.

Videoton bat tout d’abord le Dukla Prague 1-0 sur deux matchs (pendant que l’ennemi Györ se prend 5 buts par le Manchester United pré-Ferguson et que Tottenham étrille Braga 9 à 0 à l’extérieur)

Videoton retrouve ensuite le Paris Saint-Germain en 16èmes de finale pour un duel épique joliment raconté dans cet article par @michelkollar. Le PSG, emmené par son capitaine Luis Fernandez,  est humilié à domicile par les hongrois pour ce qui reste un très mauvais souvenir pour les supporters parisiens.

Videoton au parc des princes

Videoton au parc des princes

 

Videoton corrige ensuite le Partizan Belgrade sur le même score 5 à 2. Mais l’exploit le plus significatif, celui reste encore dans les cœurs des fans de foot hongrois, est l’élimination de Manchester United aux tirs-au-but en quarts. (0-1, 1-0, et 5-4)

En demi ils battent le Željezniar Sarajevo et leur épopée se termine par une double confrontation contre le Real Madrid en finale. Après une défaite sans appel 3-0 à Bernabeu avec des buts de Míchel et Jorge Valdano, Videoton parvient quand même à gagner le match retour 1-0.

 

Une saison de rêve

Depuis quelques saisons, Videoton est de retour au premier plan. L’équipe est aujourd’hui entraînée par le talentueux espagnol Joan Carrillo Milán, qui, pour sa première année sur la banc, n’a pas lâché la tête du championnat depuis la 4ème journée. Ils ont démarré en trombe en enchaînant 10 victoires lors des 10 premiers matchs en marquant 27 fois et en encaissant seulement 3 buts ! Videoton est resté 15 matchs invaincu, emmené par l’excellent avant-centre Nemanja Nikolić, auteur de 21 des 62 buts de son équipe. Après une saison sans coupe d’Europe, Videoton peut sereinement envisager l’avenir et la campagne qualificative à l’Europa League tant leur niveau de jeu affiché était séduisant. Compétition qu’ils retrouvent après leur campagne prometteuse en 2012/2013 ponctuée par deux victoires à domicile contre le FC Bâle et le Sporting Portugal.

Nemanja Nikolić avec le maillot de la sélection hongroise

Nemanja Nikolić avec le maillot de la sélection hongroise

Avec 70 points en 27 matchs, ils ne sont plus qu’à 4 points du record absolu de point en une saison, détenu par Debrecen, c’est l’objectif affiché en cette fin de saison. Ils leur restent également une finale de coupe de Hongrie à jouer le 20 Mai contre Ferencvaros pour un doublé historique. Kecskeméti les avait empêché de le réaliser en 2011.

Le Videoton FC est symbolique d’un football hongrois en plein renouveau après une quinzaine d’année très morose. Le gouvernement hongrois investit lourdement dans le football et espère revoir briller ses clubs et sa sélection dans les années à venir. Un nouveau stade est d’ailleurs attendu pour 2016 à Székesfehérvár. Un investissement de 9 milliards de Forints (30 millions d’euros) qui fait couler beaucoup d’encre ici. Car oui, en Hongrie, le football est loin d’être la principale source de préoccupation d’une population qui subit de plein fouet la crise économique.

Romain Claudel

Le Videoton FC Fehérvár champion de Hongrie !
5 (100%) 6 votes

A propos de l'auteur

Romain Claudel

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Semaine #19: Matchs du week-end et bons coups

Vous êtes fans du foot de l'est et cherchez à savoir ce qu'il se passe ce week-end ? Vous voulez...

Fermer