Présentation de la saison d’UPL 2014/2015

Rusko - Publié le 26 juillet 2014

Toujours aussi instable dans les régions de l’Est, l’Ukraine s’apprête cependant à reprendre le chemin des terrains de foot à partir du 25 juillet prochain (ndlr: Le championnat a commencé hier avec une victoire 2-0 du Dnipro face au Metalurg Donetsk). Les deux clubs de Crimée ayant disparu du paysage footballistique ukrainien, c’est une Ukrainian Premier League nouvelle formule qui voit le jour pour cette édition 2014/2015.

Une UPL nouvelle formule

Sur les recommandations du Shakhtar, l’UPL prend donc une toute nouvelle forme. En voici les modalités :

14 équipes : Shakhtar Donetsk, Dynamo Kyiv, Metalist Kharkiv, Dnipro Dnipropetrovsk, Karpaty Lviv, Chernomorets Odessa, Zorya Lugansk, Metallurg Donetsk, Metallurg Zaporizhya, Volyn Lutsk, Goverla Uzhgorod, Illichivets Mariupol, Vorskla Poltava et Olimpik Donetsk.

Vous remarquerez que le seul promu pour cette nouvelle saison, Olimpik Donetsk, vient porter le nombre d’équipes de Donetsk à 3, ce qui n’est pas sans créer de souci, mais nous y reviendrons. Ces 14 équipes joueront un premier tour à la façon d’un championnat régulier : 26 matchs où les équipes s’affronteront à deux reprises. Une fois ce premier tour terminé, les équipes seront divisées en 3 groupes : les 4 premiers, les 4 suivants et les 6 derniers ensembles.

Les équipes du groupe 1 joueront deux matchs (aller/retour) supplémentaires les unes contre les autres. Même chose pour les équipes du groupe 2. Les équipes du groupe 3 ne s’affronteront qu’une seule fois. Ainsi, à l’issue du 2nd tour, les équipes des groupes 1 et 2 auront joué 32 matchs et les équipes du groupe 3 en auront disputé 31 rencontres.

Les places européennes seront distribuées de la même manière que la saison passée, à savoir : qualification directe en LDC pour le champion, 3ème tour préliminaire de LDC pour le 2nd, qualification en Europa League pour les 3ème (barrage), 4ème (3ème tour de qualification) 5ème (2nd tour de qualification) et champion de Coupe (qualifié directement pour la phase de poule).

Le dernier du groupe 3 sera quant à lui relégué.

Situation des équipes de Donetsk et Lugansk

Sans entrer dans les détails géopolitiques qui nous dépasseraient, et qui ne sont pas l’objet de cette présentation, jouer au football dans les régions de Donestk et Lugansk n’est actuellement pas envisageable.

Situation en Ukraine - source [1]

Situation en Ukraine – source [1]

Ainsi, les 3 équipes de Donetsk ainsi que le Zorya Lugansk joueront leurs matchs à domicile dans d’autres villes, et il pourrait en être de même pour Illichivets, équipe de Mariupol située dans la région de Donestk. Selon toute vraisemblance, le Shakhtar devrait jouer ses matchs à domicile dans le stade du Metalist, à Kharkiv. Le Metalurg Donetsk irait jouer du côté de Dniprodzerzhynsk et l’Olimpik à Kiev. Le Zorya Lugansk, jouerait, quant à lui, à Cherkasy. C’est en tout cas, les dernières informations disponibles sur ce sujet. Une chose est sûre, la sécurité des joueurs est prise au sérieux et aucun risque ne sera pris à ce niveau.

Côté terrain, que pouvons-nous attendre de cette nouvelle saison ?

La lutte pour le titre

ShakhtarShakhtar – Le champion sortant semble affaibli par la situation politique du pays. 6 joueurs (Alex Teixeira, Fred, Dentinho, Ferreyra et Ismaily) ont « déserté » après la défaite 4-1 face à Lyon en match amical. Si Rinat Akhmetov se veut rassurant, nous n’avons actuellement aucune certitude sur le retour de ces joueurs. De toute évidence, le Shakhtar ne bradera pas ses joueurs qui ont tous une clause de libération supérieure à 10M€ selon ce même Akhmetov. Mais, à la veille du match de Super Coupe d’Ukraine face au Dynamo, la situation du Shakhtar reste très obscure. Quid de Bernard par exemple ?

Rinat Akhmetov

Rinat Akhmetov se veut rassurant – Source [2]

Seule bonne nouvelle, Lucescu est toujours à la tête de l’équipe et ne souhaite pas quitter le navire en pareilles conditions. Cette situation compliquée du côté du Shakhtar pourrait profiter aux rivaux annoncés : Dynamo, Dnipro, voire Metalist.

DniproDnipro – Commençons par le dauphin du Shakhtar, le Dnipro, qui a perdu son entraîneur à l’intersaison. Juande Ramos parti, c’est MyronMarkevich, ex entraineur du Metalist, qui est désormais à la tête de l’équipe. Si, pour l’instant, l’effectif du Dnipro n’est pas trop chamboulé, il est à noter que le capitaine Ruslan Rotan n’a pas souhaité renouveler son contrat. Actuellement du côté du camp d’entraînement du Rubin Kazan, la future destination de Rotan n’est pas encore claire et il se pourrait bien qu’il décide de revenir du côté du Dnipro.

En tout cas, la star de l’équipe, Yevhen Konoplyanka est encore bien présente, mais il sera difficile de retenir l’international ukrainien bien longtemps. Du côté du Dnipro, on espère une qualification en phase de groupe de LDC pour pouvoir le garder au moins jusqu’en hiver. Un départ de Matheus a également été évoqué, mais rien de concret pour l’instant.

Côté arrivé, Leo Matos débarque de Chornomorets. La période des transferts est encore bien longue mais dans l’état actuel des choses, ce Dnipro semble bien armé pour rivaliser avec le Shakhtar.

MetalistMetalist – 3ème la saison passée avec une fin de saison héroïque, compte tenu de la situation du club (joueurs non payés), la saison du Metalist ne débute pas sous les meilleures auspices. A l’instar des 6 joueurs du Shakhtar, un joueur du Metalist refuse de revenir en Ukraine. Il s’agit de l’argentin Sebastian Blanco.

Le Metalist enregistre également le départ de Marlos vers le Shakhar. Toujours est-il que Rakhayev est actuellement à la tête de l’équipe et que, mis à part cet épisode Blanco, l’intersaison est plutôt calme jusqu’à présent.

Si l’équipe parvient à reprendre le chemin des terrains sur le même rythme que la fin de saison dernière, ce début de saison 2014/2015 pourrait être très intéressant.

 

DinamoDynamo – Il en va de même pour le Dynamo. Depuis que Rebrov a repris les rênes de l’équipe, tout semble tourner un peu mieux. Difficile de faire pire me direz-vous. En tout cas, le Dynamo n’a pas encore fait de folie sur le marché des transferts. Aucun joueur moyen de championnat européen n’a encore rejoint le club de Kiev comme ce fut le cas lors ces derniers étés. Seul mouvement d’envergure à signaler,Ideye Brown a quitté le club pour signer à WBA pour environ 9M£.

Notez que ce mardi 22 juillet, à Lviv, se joue la Super Coupe d’Ukraine, entre le Shakhtar et le Dynamo. Amputé de ses « déserteurs », le Shakhtar pourrait souffrir et ce match pourrait nous donner quelques indications quant au début de saison à venir. (ndlr: Victoire 2-0 du Shakthar, vous pouvez lire le résumé ICI)

Voilà pour les 4 équipes qui devraient, comme d’habitude, se disputer les premières places. Avec la nouvelle formule du championnat, nous devrions donc avoir droit à plus de confrontations directes entre toutes ces équipes, ce qui n’est pas déplaisant à envisager. En tout cas, si le niveau semble stagner, voire régresser (surtout à cause de la situation du pays et de la volonté de départ de quelques bons joueurs sud américains), la lutte pour le titre devrait être passionnante cette saison.

Derrière ce beau petit monde, quelles sont les équipes qui pourraient tirer leurs épingles du jeu ?

Qui pour intégrer le groupe 2 ?

Malgré le départ de 5 joueurs majeurs l’hiver dernier, Chornomorets a plutôt bien terminé la saison. Cependant le club de la mer noire a du enregistrer un nouveau départ important en la personne de Leo Matos parti du côté du Dnipro. Aujourd’hui, l’effectif, mais surtout le 11 type, de Chornomorets est composé en très grande majorité de joueurs ukrainiens. Côté recrue, Ruslan Fomin est venu renforcer le secteur offensif de l’équipe. Sur le banc, le charismatique Roman Grigorchuk essaiera de continuer à faire des miracles avec cette équipe qui avait donné du fil à retordre à l’OL la saison passée en Europa League.

Qualifié en tour préliminaire de l’Europa League (et vainqueur du match aller 3-0), Zorya pourrait profiter de ce nouvel exercice pour valider sa très bonne saison passée. Cependant, le club a perdu deux joueurs important avec Danilo et Sunjic, tous deux partis du côté du Kuban Krasnodar. Zorya pourra néanmoins, toujours compter sur Yannick Boli, tout du moins pour l’instant.

Le Metalurg Donetsk pourrait également faire partie des équipes qui intégreront le groupe 2 à la fin de la première phase du championnat. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Junior Moraes est toujours au club et le Metalurg pourra s’appuyer sur la force de frappe de son attaquant brésilien pour jouer quelque mauvais tours à ses adversaires.

Junior Moraes est toujours au Metalurg Donetsk. Pour combien de temps ? - Source [3]

Junior Moraes est toujours au Metalurg Donetsk. Pour combien de temps ? – Source [3]

La 4ème équipe de ce groupe 2 pourrait bien être Vorskla. L’équipe de Poltava a fait bonne impression la saison passée et cherchera à se stabiliser dans la première partie de tableau ukrainienne. Toujours très difficile à jouer à domicile, le Vorskla a les moyens d’intégrer ce groupe 2 et de se mêler à la lutte pour une place européenne.

Lutte contre la relégation

Derrière ces deux premiers groupes, des équipes comme Volyn, Illichivets ou encore Karpaty, ne devraient pas avoir de mal à se sauver, mais ne semblent pas véritablement armées pour intégrer le 2ème groupe.

En bas de tableau, Hoverla (Zakarpattya), Metalurg Zaporizhya et Olimpic Donetsk, devraient, sauf surprise, être à la lutte pour éviter la relégation. Le promu Olimpic me semble, cependant, capable de se sauver, laissant Hoverla ou Metalurg derrière au classement.

Bien évidemment, cette présentation est valable aujourd’hui, à savoir le 21 juillet 2014 et tout changement dans les effectifs ou dans la situation géopolitique à l’Est de l’Ukraine pourrait avoir des répercussions sur la saison d’UPL à venir.

Références

[1] – Carte de l’Ukraine

[2] – Image de Rinat Akhmetov

[3] – Image Junior Moraes

The Wolfman & Rusko

Ce bilan est apparu en premier sur SoccerPopulaire

Présentation de la saison d’UPL 2014/2015
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Rusko

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Balázs Dzsudzsák, la star du football hongrois

Mathieu Valbuena étant annoncé au Dynamo Moscou (edit: même si on sait aujourd'hui qu'il a dit "niet"), c’est l’occasion pour...

Fermer