2016 – Six mois de football en Albanie

Antoine Jarrige
Antoine Jarrige - Publié le 19 janvier 2017

Les six derniers mois ont été historiques pour le football albanais. La première participation à un Euro et la victoire contre la Roumanie resteront des moments gravés à jamais pour les plus ardents supporters. Mais le foot albanais, ce n’est pas qu’un football qui fait déplacer les foules pour sa sélection nationale. C’est aussi un football local qui voit Kukësi créer la surprise, le Skënderbeu être dans le dur et Laçi qui frôle la catastrophe. Retour sur six mois de football dans le pays de l’aigle à deux têtes.

La sélection nationale

La diaspora albanaise avait la tête tournée vers la France en cet été 2016. Grande première pour le peuple, la sélection participe à la première compétition internationale de son histoire. Alors bien sûr, les drapeaux sont de sortis : Bollaert, le Vélodrome, Parc OL, trois stades qui entendront entonner des Kuq e Zi! Kuq e Zi! à pleins poumons. Loin d’être ridicule, l’Albanie a longtemps posé problème à l’équipe de France et c’est même offerte le luxe de battre la Roumanie (1-0). Trop juste pour finir meilleur troisième mais une compétition prometteuse.

L’avenir s’est quelque peu assombri quand le Kosovo a obtenu sa reconnaissance et que de nombreux joueurs ont obtenu la permission de quitter la sélection pour le petit pays des Balkans. Exit Ujkani et surtout le jeune prodige Rashica qui passent de l’autre côté de la frontière. De nombreux joueurs quittent la sélection qui est obligée de se reconstruire. Au mois de septembre débute la phase d’éliminatoires pour le Mondial en Russie, une victoire d’entrée sur deux jours dans des conditions dantesques contre le voisin macédonien 2-1 et une victoire 2-0 sur la pelouse du Liechtenstein laisse planer de doux espoirs aux albanais.  Malheureusement l’Espagne s’imposera 2-0 à Shkodër en novembre et, plus surprenant, l’Israël également sur le score de 3-0 après deux expulsions. Avec déjà quatre points de retard sur le deuxième, l’Albanie aura bien du mal à se qualifier mais tâchera de réaliser un nouvel exploit !

La Kategoria Superiore

1. FK Kukësi – 36 points

C’est LA surprise de l’année en Albanie ! On voyait le Skënderbeu rouler sur le championnat comme il le fait chaque année, ou un Partizani se rebiffer… mais non. Le leader à la trêve se nomme Kukësi qui n’a comme simple palmarès une Coupe d’Albanie remportée la saison dernière contre Laçi, ainsi qu’une Supercoupe. Cette supercoupe représentait le début d’une saison prometteuse avec victoire d’entrée 3-1 contre le champion en titre ! Pourtant le mercato fut agité avec la perte du jeune arrière latéral Gledi Mici, qui prenait la direction de Korçë, et celui d’Aldo Teqja, qui n’est resté que deux petits mois au club. La campagne en Europa League fut correcte avec un succès un peu difficile contre les Monténégrins du Rudar mais Kukësi a finalement chuté face à l’Austria Wien.

Le championnat fut une autre affaire, meilleure attaque du cycle aller avec notamment onze buts de son croate Pejic (meilleur buteur du championnat), Kukësi mérite amplement sa première place. Egalement invaincu en 18 matchs, le club d’Ernest Gjoka a battu le Partizani ainsi que Skënderbeu ! Passation de pouvoir ? Il est trop tôt pour le dire. D’autant qu’avec seulement un petit point d’avance sur le Partizani, il faudra continuer les bons résultats et éviter de donner des points aux petites équipes comme ce dernier match nul 1-1 sur la pelouse du Peshkopi. Le club est encore en lice en coupe après avoir éliminé le Berat et le Dinamo Tirana. Un cycle retour qui s’annonce croustillant à Kukës, la première ville mondiale candidate au Prix Nobel de la Paix en 1999.

Meilleur buteur : Pero Pejic (11 buts)
Affluence moyenne : 1 822 spectateurs (3/10)

Le stade de Kukësi sous la neige

2. FK Partizani Tirana – 35 points

Les saisons suivent et se ressemblent pour le club de la capitale ; une maudite seconde place depuis de nombreuses saisons. Une malédiction qui se poursuit cette saison encore. Pourtant, le Partizani avait fait un beau coup en récupérant en prêt le ghanéen Caleb Ekuban du Chievo Verone. Bonne pêche puisque l’avant centre est le meilleur buteur du club cette saison. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le club de Tirana a vécu un été très agité. Qualifié pour le premier tour d’Europa League, le Partizani jouera finalement… un match ! Profitant de la disqualification du Skënderbeu, le club est reversé en Champions League et aura le mérite de passer un tour en disposant du Ferencvaros. Chutant au troisième tour contre le Red Bull Salzburg avec notamment un match devant 6 000 spectateurs (record cette saison), il finira par prendre le bouillon contre Krasnodar en barrages d’Europa League avec une défaite 4-0 en Russie.

Dopé par cette belle campagne européenne, le Partizani va pourtant se faire une belle frayeur en évitant le nul d’entrée contre le Luftetari avec un but sur penalty à la dernière minute. Le reste du cycle aller sera bien maîtrisé avec seulement une petite défaite contre Kukësi. La dernière victoire contre le Skënderbeu permet au club de rester sur les talons de Kukësi. Deux grosses ombres au tableau malgré tout : un zéro pointé dans le derby de Tirana avec deux matchs nuls et zéro but, mais surtout une véritable humiliation en Coupe contre une équipe de division inférieure, une élimination avec aucune victoire sur la double confrontation ! Le bourreau se nomme Beselidhja Lezha qui, pour la petite histoire, n’a plus joué en Kategoria Superiore depuis 2008, année où le Skënderbeu avait fini dernier avec seulement onze petits points et 80 buts encaissés …

Meilleur buteur : Caleb Ekuban (9 buts)
Affluence moyenne : 1 719 spectateurs (5/10)

3. KF Skënderbeu Korçë – 32 points

Mais que s’est t’il passé à Korçë ? On avait laissé le Skënderbeu sur un nouveau titre de champion d’Albanie, le sixième en six saisons, en mai dernier et le voici désormais sur la plus petite marche du podium ! L’été s’annonçait pourtant bien, le club rêvait de disputer la seconde compétition européenne de son histoire. Mais, coup de tonnerre, le Skënderbeu est exclu de toute compétition continentale ! Pourtant, le tirage contre un Ferencvaros à sa portée pouvait laisser rêveur. Pas de compétition européenne et donc de nombreux départs, avec notamment Eskerdinha qui rejoint Maritimo et Vangjeli à l’Astra. Tout s’annonce bien mal, surtout quand celui-ci perd la Supercoupe contre Kukësi.

Les doutes vont rapidement être balayés quand les Rouge et Blanc vont remporter les six premiers matchs du championnat avec en prime une victoire 8-0 en coupe contre Butrinti Sarande. C’est à partir de ce moment que les choses vont se gâter : une défaite 2-1 contre Tirana, une en coupe 2-1 contre l’Apolonia Fier (le club se qualifiera en remportant le match retour), mais surtout deux défaites lors des deux derniers matchs de l’année ! Cela coûtera la tête à Mirel Josa qui sera remplacé début janvier par Ilir Daja, passé par Tirana. Avec quatre points de retard, le Skënderbeu n’a pas abdiqué dans la course au titre mais devra faire beaucoup mieux pour remporter au moins un trophée cette saison.

Meilleur buteur : Hamdi Salihi (6 buts)
Affluence moyenne : 3 138 spectateurs (1/10)

4. KF Tirana – 27 points

Quatre ans après sa dernière compétition européenne, le club le plus populaire de la capitale albanaise est toujours à la recherche d’un renouveau. Club le plus titré de l’histoire du football albanais (24 championnats, 15 coupes, 10 supercoupes), le KF Tirana n’arrive toujours pas à reprendre le dessus sur son grand rival du Partizani. S’appuyant sur sa filière de recrutement africaine, les Bleu et Blanc ont fait comme d’habitude : zéro lek de dépensé pour quatorze arrivées. Un changement en profondeur qui va se faire remarquer avec une série de cinq matchs nuls des familles pour commencer la saison.

©KFTIRANA

Se relançant en gagnant son match de coupe, le KF Tirana va par la suite vivre un mois d’octobre de folie avec six victoires. Une belle série qui fait rêver les supporters ! Jusqu’à ce que les dirigeants décident de virer le coach pour le remplacer par Mirel Josa. Une décision surprenante qui va plomber le club qui n’obtiendra que deux petites victoires en deux mois. Bon, on est un peu dur, Tirana a tout de même fait un bon cycle aller avec seulement trois défaites mais a perdu des points contre de petites équipes. Avec six points de retard sur les places européennes, ça semble bien difficile pour le KF Tirana d’atteindre le podium. A moins de remporter la coupe ?

Meilleur buteur : Afrim Takua (7 buts)
Affluence moyenne : 2 900 spectateurs (2/10)

5. FC Luftëtari Gjirokastër – 22 points

En Albanie, la durée de vie des promus dans l’élite est toujours très faible. La plupart d’entre eux font rapidement l’ascenseur mais, cette année, le club de la petite ville de Gjirokastër (25000 habitants), inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, veut changer la donne. Absent de la Kategoria Superiore depuis 2013, le Luftëtari fait son grand retour après avoir remporté la Ligue 1 (D2 albanaise). S’appuyant sur un recrutement offensif, le promu va connaître des débuts difficiles avec une défaite 5-0 contre le Flamurtari.

Grâce des résultats corrects contre des équipes de bas de tableau, le Luftëtari va faire son petit bonhomme de chemin et va connaître une fin de cycle aller plutôt sympathique avec trois matchs nuls contre les trois premiers du classement. Pire défense du championnat, ils devront serrer les rangs derrière pour obtenir de meilleurs résultats. Eliminé en coupe, le club de Gjirokastër n’a plus que le championnat à jouer et espère se sauver le plus rapidement possible.

Meilleur buteur : Reginaldo (6 buts)
Affluence moyenne : 835 spectateurs (8/10)

6. KF Vllaznia Shkodër – 21 points

Le spécialiste du ventre mou de ses dernières années, c’est bien le Vllaznia Shkodër. Amoureux de cette sixième place, le club de la ville bordant le plus grand lac des Balkans récidive cette saison. Grand club des années 70 et 80 en Albanie, le Vllaznia peine à retrouver les sommets et doit encore une fois se contenter d’une place dans le milieu de tableau. Se basant sur une certaine stabilité avec peu de transferts majeurs lors du mercato estival, le Vllaznia a commencé sa saison sur trois 0-0 en quatre matchs. Le ton était déjà donné pour les fans du club jouant dans le plus grand stade du pays (en attendant l’Arena Kombëtare de Tirana en 2018).

Finalement, le cycle aller ne fut pas si tristounet que ça. Malgré le record de matchs nuls (9), le Vllaznia a réalisé des gros scores en coupe (4-0 contre Mamurassi et 6-0 contre Kamza). Une compétition qui sera certainement son seul objectif vu que l’équipe est déjà bien loin de la zone rouge et du podium. Autant dire que le cycle retour ne sera pas forcément le plus passionnant au Stadiumi Loro Boriçi.

Meilleur buteur : Ndricim Shtubina (5 buts)
Affluence moyenne : 1 570 spectateurs (6/10)

7. FC Flamurtari Vlorë – 17 points

Décevant la saison dernière, le Flamurtari devait faire bien mieux pour espérer retrouver le haut de tableau en Albanie. Avec pas moins de 17 arrivées cet été (vous avez compris que les clubs albanais sont les spécialistes de la refonte d’effectif d’une année à l’autre), le club de la ville de Vlorë effectuait un retour à la case départ. Pénalisé de 6 points de pénalité pour non remboursement de dettes envers trois joueurs, le Flamurtari a effectué une course aux points tout ce cycle aller pour éviter la zone rouge.

Très inconstants, ils ont par exemple battu le Skënderbeu 2-0 mais ont été également capables de s’incliner contre la lanterne rouge. Toujours en lice en coupe après avoir sorti difficilement l’Ilirija Kruja et Terbuni, le Flamurtari devra se battre jusqu’au bout pour assurer son maintien. Pour cela, il pourra s’appuyer sur son attaque de feu (deuxième meilleure du championnat) et devra rembourser ses dettes car le club risque la relégation administrative !

Meilleur buteur : Shkodra Donjet (5 buts)
Affluence moyenne : 1728 spectateurs (4/10)

8. KF Teuta Durrës – 16 points

Qu’il semble bien loin de le temps où le Teuta se battait pour jouer les places européenne s! Surprenant quatrième la saison passée, le club de Durrës disputait les qualifications d’Europa League pour commencer sa saison. Pour son grand retour après une participation en 2013 et une élimination contre le Dacia Chisinau, le Teuta espérait passer un tour cette année. Mais le tirage ne fut pas favorable et le club s’inclina à deux reprises contre le Kairat Almaty avec notamment un but d’Arshavin à l’aller pour les Kazakhs.

Rien de bien neuf à l’issue de cette saison, peu de transferts mais contrairement à la saison dernière, la mayonnaise ne va pas du tout prendre ! Il faudra attendre mi-octobre pour voir la première victoire au Stadiumi Niko Dovana. Toujours en lice en coupe, le Teuta aura intérêt à se réveiller s’il veut éviter le retour de Laçi et une relégation que les joueurs de Gugash Magani n’ont pas connu depuis huit ans.

Meilleur buteur : Faisal Bangual (3 buts)
Affluence moyenne : 778 spectateurs (9/10)

9. KF Laçi – 14 points

Double vainqueur de la coupe d’Albanie, le Laçi était tombé en finale l’année dernière contre le Kukësi. Rien de bien grave, ça arrive à tout le monde ! Sauf que ce match était le début d’une longue et pénible marche vers les bas-fonds de l’élite footballistique albanaise. Les 20 nouveaux joueurs qui ont débarqué à Laçi n’ont jamais réussi à mettre le club dans le droit chemin et avec seulement trois victoires, Laçi est relégable. Impensable quand on voyait celui-ci disputer les qualifications d’Europa League la saison dernière.

Très difficile de cerner le pourquoi du comment, en attendant le club est la pire attaque du championnat avec la lanterne rouge et voit le désamour du public lors de chaque match à domicile (pire affluence de la Kategoria Superiore). Pour tenter de stopper l’hémorragie, un petit nouveau va coacher Laçi : il s’agit de Bledar Sinella qui n’a sur son CV qu’un court passage au Tomori Berat (D2). Autant dire que sa mission va être périlleuse.

Meilleur buteur : Bruno Aquino Morais (3 buts)
Affluence moyenne : 587 spectateurs (10/10)

10. KF Korabi Peshkopi – 11 points

Grande première à Peshkopi ! Pour la première fois de son histoire, le Korabi atteint la Kategoria Superiore ! Avec pas moins de 25 arrivées et 22 départs, le Korabi visait le maintien et seulement le maintien. Mission quasi-impossible à la fin de ce cycle aller avec seulement 2 victoires, pire attaque et pire défense du championnat, éliminé en coupe contre le modeste Kamza, autant dire que le cycle retour va être bien compliqué pour le promu. On va garder une lueur d’espoir avec cette victoire contre le Flamurtari avant la trêve…

Meilleur buteur : Sebino Plaku (4 buts)
Affluence moyenne : 1154 spectateurs (7/10)

Antoine Jarrige


Image à la une : © Partizani.al

2016 – Six mois de football en Albanie
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Antoine Jarrige

Antoine Jarrige

Antoine, 21 ans. Etudiant en kiné en Alsace, grand amateur du football russe . Amoureux d'Ural, le grand club de Sibérie occidentale, mon coeur ne bat que pour Smolov et Lungu.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Footballski et VICE Sports s’associent

En ce début d’année 2017, Footballski va essayer une nouvelle fois de vous proposer encore plus d’Histoire, de récits et...

Fermer