Saison 2018 : 5 espoirs du championnat serbe

Lazar Van Parijs
Lazar Van Parijs - Publié le 24 octobre 2018

Fidèle à ses bons résultats en équipe de jeunes, la Serbie s’est présenté à la Coupe du Monde avec une équipe relativement jeune. Cette jeunesse est entretenue par un important vivier à domicile, voyons de plus près la cuvée 2018 des espoirs du championnat serbe.

Que sont-ils devenus ?

En 2016, nous vous présentions Srdjan Plavsić, Erhan Masović, Dusan Vlahović, Marko Ilić et Milos Stojanović. Srdjan Plavsić est aujourd’hui titulaire au Sparta Prague, le petit gabarit enchaîne les matchs mais le club est dans une situation compliquée et l’entraîneur change régulièrement ses plans. Erhan Masović a fait une saison blanche en Belgique et a été prêté cette saison à Trencin et, loin d’être devenu titulaire, il compte trois titularisations. L’ancien attaquant du Partizan, Dusan Vlahović, a joué en septembre face à l’Inter les premières minutes de sa carrière avec la Fiorentina. Le reste du temps, il évolue avec la réserve. Marko Ilić n’a toujours pas quitté la Serbie. L’ancien gardien de Vojvodina a été transféré cet été à Voždovac. Le parcours est plus sinueux pour Milos Stojanović. Après avoir quitté Zvezda pour Voždovac, il a rejoint cet été le club de Bezanija en seconde division. Ainsi, les joueurs connaissent des fortunes diverses.

Concernant la cuvée 2017, Djordje Ivanović a porté à quatre reprises le maillot du Partizan cette saison pour un seul but. Ranko Veselinović a été transféré à Lens, s’est rapidement imposé comme excellent défenseur et ne devrait pas rester longtemps dans le nord de la France si le club ne gagne pas son ticket pour la Ligue 1. Djordje Jovanović s’est envolé pour Lokeren cet été et a déjà trouvé les filets belges à une reprise en six apparitions. Bogosavac est toujours l’arrière droit titulaire de Cukaricki. Uros Racic a rejoint l’Espagne et Valence précisément. Le transfert a été rentable pour Zvezda avec un chèque de 2,2 millions d’euros. Le joueur est cantonné à l’équipe B pour l’instant.

Les espoirs de la saison 2018-2019

Marko Mrkic (Radnicki Nis | 20.08.1996)

Formé à Jagodina, l’attaquant et ailier droit a percé il y a près de deux ans et poursuit progressivement son apprentissage de la première division. Mrkic fait partie de ces joueurs issus du championnat de Serbie qui ont été appelés pour un amical face aux Etats-Unis en janvier 2017 après leurs bonnes performances en championnat local. Cette saison, sous les ordres de Lalatovic, Mrkic continue de se développer.

Dejan Joveljić (Crvena Zvezda | 07.08.1999)

Dejan Joveljić a été annoncé dans la liste des espoirs la saison dernière. Ce ne doit donc pas être une surprise pour vous de le retrouver. Alors que l’attaque de l’équipe première de Zvezda s’est renforcée cet été dans l’optique de jouer la Ligue des Champions, le jeune Dejan montre sa classe en Youth League, auteur des deux buts en deux matchs de son équipe. Face à Paris, il a régalé. Il sait tout faire : dribbler, crochets, passes millimétrées, tir précis et sang froid. Tueur devant le but, il préfère son pied droit mais peut utiliser les deux. Cette saison, il fait partie des 40 finalistes nominés au Golden Boy Award. Aujourd’hui, son principal problème, c’est lui-même. Son corps qui doit encore se développer et lui permettre de jouer en A.

Filip Stuparević (Voždovac | 30.18.2000)

Né en 2000, l’attaquant a déjà marqué à trois reprises cette saison soit déjà plus que toute la saison dernière. Il mesure 1.82 m et son pied fort est le gauche. L’attaquant, qui a évolué dans les équipes de jeunes serbes, est complet, doté d’un bon sang froid, précis devant le but. Il est également capable de garder le ballon, accélérer voir dribbler. Il fait preuve d’un développement tactique impressionnant compte tenu de son âge et du football serbe.

Svetozar Marković (FK Partizan | 29.11.2000)

Le défenseur du Partizan a été élu meilleur espoir du championnat serbe la saison dernière. Ce titre l’a conduit à renouveler son contrat avec le Partizan en septembre dernier jusqu’en 2023. Le Partizan aurait refusé une offre de la Roma cet été, celle-ci n’aurait pas été financièrement assez intéressante pour le club serbe. Bien que grand d’1.85 m, Marković est particulièrement bon de la tête. Il est le profil type du défenseur propre et athlétique, il marque l’homme. Il n’a pas peur d’aller au contact, il est doté d’une bonne mentalité et ne se laisse pas abattre. Il intercepte régulièrement des ballons.

Njegoš Petrović (Rad Belgrade | 18.07.1999)

Njegoš Petrović a été repéré à l’age de 10 ans et a reçu dans la foulée des offres de l’OFK, du Partizan et de Rad. Il a choisi cette dernière équipe et, à l’age de 16 ans, était intégré en équipe première. Le garçon fait preuve d’une grande maturité pour son âge et sait qu’il n’arrivera pas au plus haut niveau sans une importante dose de travail et d’humilité. Principalement actif pour remonter le ballon, il peut également évoluer à un poste de récupérateur avec son 1.85 m. Au sein de son équipe, il est fréquemment comparé à Steven Gerrard.

Lazar VP


Image à la une : Davut Colak / ANADOLU AGENCY via AFP Photos

Saison 2018 : 5 espoirs du championnat serbe
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Lazar Van Parijs

Lazar Van Parijs

Je me suis réveillé un beau matin à Belgrade à cheval entre Europe de l' Ouest et le bloc soviétique après une nuit sur un Splav à boire de la Rakija. J'ai décidé de prendre le train de nuit suivant, direction Moscou, finir l'aventure devant l' Hotel Ukraina !

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour sur la journée 12 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football

En s'imposant dans les toutes dernières minutes, le Shakhtar Donetsk conserve de justesse sa place de leader devant le Dynamo Kiev, pendant...

Fermer