Saison 2017/2018 – Six mois de football en Albanie

Antoine Jarrige
Antoine Jarrige - Publié le 19 janvier 2018

Le football albanais a offert la saison dernière une journée finale d’anthologie. Kukësi a remporté le titre à la surprise générale, mettant ainsi un terme à l’hégémonie du Skënderbeu. Club historique, le KF Tirana a de son côté été relégué. Alors, qui régnera sur l’Albanie en fin de saison?

KATEGORIA SUPERIORE

1 – KF Skënderbeu Korçë – 37 points

S’il y a un homme qui n’a pas supporté l’échec de la saison dernière, c’est bien Ardian Takaj. Le président du club, furieux de voir l’ogre aux six titres consécutifs perdre le titre face à une équipe largement inférieure sur le papier, a chamboulé tout son effectif cet été avec pas moins de dix-sept arrivées pour dix-huit départs ! Un recrutement massif avec une perte majeure, le milieu Latifi ayant rejoint la Puskás Akadémia en Hongrie pour un million d’euros… Une somme bienvenue pour le Skënderbeu, qui a pu accueillir Sowe Ali (Chievo Vérone) et Nespor (Zaglebie) en prêt et, chose rare, un joueur a même été acheté. Car oui, en Albanie les accords entre les clubs sont fréquents et les transferts généralement gratuits. Mais cette fois-ci, le président a claqué 60 000 euros pour un jeune ailier kosovar (qui n’a toujours pas marqué) en provenance du Rabotnicki. Un renouvellement d’effectif, mais une mayonnaise qui prend vite. L’été a été radieux à Korçë car le Skënderbeu a réalisé un magnifique parcours en Ligue Europa avec, à la clé, une qualification pour la phase de groupes. Le parcours lors des tours préliminaires a pourtant été compliqué, avec des adversaires tels que le Kairat Almaty, le Mlada Boleslav et le Dinamo Zagreb. Le Skënderbeu a terminé à la dernière place de son groupe de C3 (pour ce qui était seulement la deuxième participation de son histoire) mais n’a pas été ridicule, avec notamment une victoire contre le Dynamo Kiev (3-2). Cette belle campagne a eu des répercussions sur le championnat. Les Rouge et Blanc ont marché sur la compétition, meilleure attaque de la Kategoria Superiore, onze victoires pour une seule petite défaite contre Laçi, neuf points d’avance sur le deuxième, autant dire que le Skënderbeu est sur une bonne lancée pour remporter le titre.

Meilleur buteur: Sowe Ali (6 buts)

Affluence moyenne: 1 860 spectateurs (2/10)

2 – KS Flamurtari Vlorë – 28 points

Deux grosses surprises cette saison en Albanie et la première se nomme Flamurtari! Très embêté par de nombreux problèmes financiers, le club était à deux doigts de ne pas finir la saison l’année dernière. Pénalisé par un retrait de plusieurs points par la fédération, le club était à deux doigts de descendre mais s’est finalement sauvé en fin de saison. Alors comment expliquer une seconde place plus qu’inattendue? 27 ans après son seul titre de champion, le club de Vlorë retrouve le haut du classement, notamment grâce à de nombreux renforts arrivés cet été – pour la bagatelle de zéro euro, comme d’habitude. Que des joueurs libres et pas mal de joueurs d’expérience du championnat albanais. Polozanhi, l’ancien du Torpedo Moscou ou  l’international kosovar Adis Nurkovic sont venus garnir les rangs d’un effectif qui devait se maintenir et rien de plus. Alors pour faire plaisir à des supporters excédés par la saison précédente, le Flamurtari s’est fait violence. Même si sur le terrain le jeu n’est pas exceptionnel, les Rouge et Noir se sont appuyés sur une défense de fer (la meilleure du championnat) pour remporter le plus de points! Et au final ça paye, les hommes de Duro sont deuxièmes au classement, n’ont connu la défaite qu’à deux reprises cette saison et sont toujours en lice en coupe! Bref tout baigne. Quasiment déjà sauvé, le Flamurtari va devoir jouer le coup à fond car les poursuivants veulent jouer l’Europe!

Meilleur buteur: Tomislav Busic (6 buts)

Affluence moyenne: 1 275 spectateurs (3/10)

3 – KF Laçi – 27 points

La deuxième surprise de l’année, c’est le petit Laçi, que nous avons plus l’habitude de retrouver en coupe d’Albanie. Vainqueur à deux reprises au cours des cinq dernières années de ce trophée, le club de Pashk Laska avait plutôt tendance à délaisser le championnat au profit du trophée mais semble cette fois-ci décidé à jouer le coup à fond. Pourtant cet été, Laçi perdait Mensah, qui prenait la direction de la Grèce. Une perte majeure au milieu de terrain comblée par l’arrivée d’un jeune Albanais qui jouait en division inférieure italienne, Sherif Kallaku. Mais tous les regards vont se poser sur un homme, le joueur international du Mozambique Reginaldo, venu tout droit du Luftëtari. Un gros coup puisque ce Reginaldo réalise un très gros cycle aller! Sept buts pour cet attaquant passé par la D2 portugaise avant de tenter l’aventure albanaise. Contrairement aux prédictions qui voyaient Laçi jouer la relégation, le club brille, et termine l’année à la troisième place grâce à un excellent mois de décembre. Une troisième place synonyme d’Europe en Albanie, mais Laçi va forcément jouer la coupe à 100% pour remporter un quatrième trophée.

Meilleur buteur: Reginaldo (7 buts)

Affluence moyenne: 273 spectateurs (8/10)

4- FK Kukësi – 25 points

Mais qu’est ce qu’il se passe chez le champion en titre? Auteur d’un véritable exploit la saison dernière, Kukësi accuse le coup cette année même s’il est toujours en course pour viser un podium. L’été a été très difficile, une préparation catastrophique (deux énormes défaites 7-0 et 6-0 contre le Dinamo Moscou et un club autrichien), une défaite en Supercoupe d’Albanie contre le KF Tirana et surtout une élimination dès son entrée au deuxième tour de Ligue des Champions. Pour sa grande première, le club albanais n’a pas pu venir à bout du Sheriff Tiraspol, un adversaire pourtant à sa portée. Tombé 1-0 en Moldavie, Kukësi s’impose 2-1 en terre albanaise mais ne passe pas à cause du but à l’extérieur. Pejic peut encore se mordre les doigts d’avoir manqué un penalty en fin de match, lui qui est vendu dans la foulée au Slaven Belupo (Croatie). On pensait Kukësi déjà hors course pour le titre, mais contrairement aux attentes des journalistes, le club sort un énorme début de saison, notamment grâce à son nouveau buteur Elis Bakaj. Auteur de dix buts, l’ancien attaquant de Vllaznia remplace parfaitement son homologue Izair Emini, parti au Shkëndija Tetovo. Ses dix buts font du bien, mais le Kukësi s’effondre littéralement fin octobre! Deux victoires en neuf matchs, et voici Kukësi largement distancé par Skënderbeu. Même pas européen pour l’instant, le champion en titre va devoir cravacher lors du cycle retour pour accrocher une place en Europa League, et ça c’est la rude tâche de l’autrichien Peter Pacult, nommé entraîneur début janvier.

Meilleur buteur: Elis Bakaj (10 buts)

Affluence moyenne: 900 spectateurs (4/10)

5 – FK Partizani – 24 points

Panique en Kategoria Superiore! Après la relégation du KF Tirana la saison dernière, un autre monument est en péril! Avec ses quinze titres de champion et autant de coupes nationales, l’autre club de la capitale tire la langue cette saison et peut sembler bien heureux de finir à cette cinquième place après un cycle aller plus qu’inquiétant. Auteur d’un superbe parcours européen la saison dernière avec une élimination en barrages d’Europa League, le Partizani a cette fois ci complètement loupé sa campagne! Battu deux fois par les Bulgares du Botev Plovdiv au premier tout, le club albanais gagnait le droit de vivre un été tranquille sans aucun match puisque la reprise était en septembre. Les attentes étaient grandes après une deuxième place et un titre de champion manqué à la dernière journée. Malheureusement le Partizani est en grande difficulté dès la reprise, quatre matchs sans victoire, avec notamment un match nul 0-0 contre le modeste Lushnja, et le club se retrouve lanterne rouge début octobre! Changement d’entraîneur et changement de staff, le Partizani redresse plus ou moins la tête avec trois victoires consécutives. Une bonne série enfin… qui sera suivie par trois défaites! Trop inconstant et à la peine offensivement (huitième attaque du championnat), le FK Partizani est l’ombre de lui même. Humilié 5-0 par le Luftetari, le club devra impérativement lever la tête. La course pour l’Europe est toujours là, mais il faudra toutefois regarder derrière, pour éviter de connaître le même sort que le KF Tirana la saison dernière …

Meilleur buteur: Lorenc Trashi (4 buts)

Affluence moyenne: 2 160 spectateurs (1/10)

6 – FC Kamza – 23 points

Cinq ans après sa dernière participation à la Kategoria Superiore, le petit club de Kamza est de retour dans l’élite. Difficile d’exister dans le football albanais, surtout quand on est un promu. En effet chaque année, au moins un promu sur deux retourne à l’échelon inférieur. La concurrence est rude et chaque point crucial. Mais le FC Kamza a réalisé un très bon mercato cet été dans l’optique du maintien. Discret, il a tout de même enregistré les signatures de Stevan Racic (un habitué de la Superleague Serbe), du japonnais Masato Fukui (Skenderbeu) ainsi que Sebino Plaku, qui n’a jamais pu s’imposer à la pointe de l’attaque du Skenderbeu. Un effectif expérimenté pour l’opération maintien qui fait une petite sensation en début de saison. Kamza joue les premiers rôles et pose de gros soucis aux meilleurs équipes du pays. Costauds défensivement, les joueurs de Ramadan Ndreu réussissent à accrocher deux fois le Skenderbeu et s’imposent même contre le Partizani. Un peu emporté dans son élan, Kamza redescend sur terre à la fin du cycle aller avec une élimination en coupe contre le Teuta et une série de trois défaites consécutives qui ternissent quelque peu le bon cycle aller de l’équipe. Une bonne sixième place au final, il faudra rester costaud toutefois pour se maintenir!

Meilleur buteur: Sebino Plaku (6 buts)

Affluence moyenne: 275 spectateurs (7/10)

7 – FC Luftëtari – 19 points

Passé tout près du podium pour son grand retour dans l’élite la saison dernière, le Luftëtari a eu beaucoup plus de mal lors de ce cycle aller. La perte de son meilleur buteur Reginaldo s’est faite ressentir, et ce n’est pas le transfert de Bruno Toledo en provenance du Liverpool FC (Uruguay) qui a fait oublier le buteur du Mozambique. Des joueurs improbables, il y en a un bon paquet en Albanie. De nombreux jeunes venus d’Amérique du Sud et d’Afrique viennent tenter leur chance en espérant rejoindre rapidement un grand championnat. Malheureusement pour notre ami Toledo, sa carrière européenne n’aura pas duré bien longtemps. Huit petits matchs et monsieur est cordialement renvoyé au pays. Sur le terrain, le club de Gjirokastër s’est fait peur, très peur. Un mois d’octobre et novembre catastrophique et le club se retrouve relégable. Heureusement pour eux, ses joueurs retrouvent des couleurs juste avant la trêve, avec une qualification en coupe et surtout deux victoires contre le Partizani (5-0!) et Kukësi. Tout proche de la zone rouge, le Luftëtari va devoir faire bien mieux et faire attention à ses arrières pour se maintenir en Kategoria Superiore.

Meilleur buteur: Dejvi Bregu (6 buts)

Affluence moyenne: NC

8 – KF Teuta Durrës – 15 points

Les saisons se suivent et se ressemblent pour le Teuta Durrës! Sauvé in-extremis la saison dernière, le club fondé en 1920 est reparti sur les mêmes bases et devra se battre jusqu’au bout pour obtenir son maintien. Le début de saison était pourtant pas si mauvais avec deux victoires d’entrée, maisl’équipe s’effondre ensuite au fur et à mesure des matchs. Très friable défensivement (avant dernière attaque du championnat) le Teuta a laissé filer beaucoup de points en route, avec notamment une défaite 2-1 sur la pelouse de la lanterne rouge. Il est donc logique, au vu d’un mauvais cycle aller, de voir le club de Durrës à la lutte pour espérer rester dans l’élite la saison prochaine. Le club, qui possède un groupe ultra (ce qui est assez rare dans l’élite du football albanais), réalise tout de même un très bon parcours en coupe avec comme notamment une victoire 4-0 contre Kamza au dernier tour. De quoi motiver les troupes pour la fin de saison.

Meilleur buteur: Anel Dedic (4 buts)

Affluence moyenne: 780 spectateurs (5/10)

9 – KF Vllaznia – 15 points

Qu’il semble loin le temps où le KF Vllaznia dominait le football albanais dans les années 80 et 2000 … Depuis quelques saisons Vllaznia est en chute libre. Disposant pourtant d’un des plus grand stade du pays, le club est sur le déclin. Descendant progressivement au classement saison après saison, il est désormais relégable, au grand dam des amateurs de football de Shkodër, mais surtout de ses dirigeants, qui voulaient réaliser une bonne saison et pourquoi pas un bon parcours en coupe. Pour cela ils sont partis dénicher un joueur que seul le football albanais peut nous offrir: Charles Atsina, ghanéo-italien, passé par l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la Finlande et la Lituanie. Le buteur, qui n’a jamais laissé de grands souvenirs dans les pays traversés, est tout de même le meilleur marqueur du club cette saison avec seulement deux petites réalisations! Un cycle aller dans lequel Vllaznia n’a jamais semblé exister avec seulement quatre victoires et une élimination en coupe contre le KF Tirana. Il faudra impérativement faire mieux lors de ce cycle retour, sous peine de rejoindre la deuxième division.

Meilleur buteur: Charles Atsina (2 buts)

Affluence moyenne: 700 spectateurs (6/10)

10 – KS Lushnja – 8 points

Pour son grand retour dans l’élite trois ans après sa dernière relégation, le Lushnja n’a malheureusement pas vu la lumière du jour. Le club au blason très certainement dessiné par un enfant de maternelle a eu le mérite de se battre lors de chaque rencontre, mais en vain la plupart du temps. Ses supporters, toujours présents malgré les nombreuses défaites, font du bruit dans le petit stade de Roza Haxhiu. Pire attaque et pire défense du championnat, Lushnja a tout de même remporté deux succès cette saison, mais semble déjà condamné à la relégation. En tout cas, le meilleur joueur du club, Fatjon Sefa, motivera ses troupes jusqu’au bout quelque soit le résultat en fin de saison.

Meilleur buteur: Fatjon Sefa (5 buts)

Affluence moyenne: NC

Le splendide logo de Lushnja

ET SINON?

La D2 albanaise est un championnat mélangeant équipes réserves, jeunes équipes et clubs historiques du pays. Cette saison c’est le KF Tirana (relégué la saison dernière) qui semble le mieux parti pour remonter en Kategoria Superiore. Le club de la capitale, qui avait remporté la coupe la saison dernière, s’est fait sortir dès le premier tour d’Europa League mais est leader de son groupe de championnat. Il devra se méfier du Kastrioti Krujë, qui réalise une bonne saison ainsi que du Byllis Ballsh et de l’Egnatia Rrogozhinë, qui se battront jusqu’au bout. Au niveau des autres équipes, on retrouve le légendaire Dinamo Tirana en milieu de tableau ainsi que le Korabi Peshkopi (qui évoluait dans l’élite la saison dernière), bien lancé pour une deuxième relégation consécutive.

Antoine Jarrige

Saison 2017/2018 – Six mois de football en Albanie
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Antoine Jarrige

Antoine Jarrige

Antoine, 21 ans. Etudiant en kiné en Alsace, grand amateur du football russe . Amoureux d'Ural, le grand club de Sibérie occidentale, mon coeur ne bat que pour Smolov et Lungu.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Le football dans les RSS – # 30 l’Estonie : Depuis l’indépendance

À moins d’un an de la Coupe du Monde, nous avons décidé de nous replonger dans l’histoire du football soviétique...

Fermer