Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat tchèque

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 11 juin 2015

Vous vous en souvenez peut être, l’année dernière nous avions fait pour la plupart de nos pays un top 5 des espoirs des différents championnats. Cette saison, nous avons décidé de reprendre le concept. Dans un premier temps, nous allons revenir sur la saison des 5 espoirs de la précédente édition et dans un second temps, vous présenter les 5 espoirs de la saison qui vient de s’écouler. On commence cette série d’article avec le championnat tchèque et des représentants des cadors comme le Sparta Praha ou Viktoria Plzen mais aussi avec des clubs moins connus du grand public.

Nos précédents espoirs :

Ladislav Krejci (Sparta Praha | 05.07.1992)

L’ailier du Sparta Praha devait aller à l’Euro U21 comme l’un des leaders de l’équipe et en véritable joueur clé. Au lieu de ça, il se rendra dans le tournoi en mauvaise forme et en véritable manque de confiance après quelques mois difficiles. Avec plus de quarante rencontres avec le Sparta ainsi qu’avec la sélection nationale, Ladislav aura connu une grosse saison, certainement trop même. Bien qu’il soit indéniable qu’il ait du talent, sa saison aura surtout été marquée par un surmenage et une grosse baisse de niveau. Cet ailier à l’ancienne qui aime particulièrement tenir son côté et fournir des munitions pour ses attaquants aura aussi subi la mauvaise gestion de son cas dans la hiérarchie du Sparta par son entraineur, Vítězslav Lavička.

Jaromir Zmrhal

Jaromir Zmrhal

 

Jaromir Zmrhal (Slavia Praha | 02.08.1993)

La plus grande force de Jaromir Zmrhal est aussi sa plus grande faiblesse. En effet, Jaromir possède une polyvalence rarement vue. Que ce soit sous Alex Pastoor ou Miroslav Koubek, Jaromir aura bougé de poste en poste. Une polyvalence qui lui aura paralysé son développement. Avec Miroslav Beranek, Jaromir Zmrhal joue désormais dans son rôle favori qu’est celui d’être au cœur du milieu de terrain. Un poste qui coïncide avec les bons résultats du Slavia en début de saison et qui se voit dans ses stats avec trois buts dans les cinq premiers matchs du championnat ainsi qu’une poignée de passes dangereuses sur le front de l’attaque. Mais, car il y a toujours un « mais » avec les talents tchèques en ce moment, ses performances ont diminué en même temps que la régression du Slavia au classement. Sur bien des points il joue au même niveau que le Slavia. La question demeure, à savoir si Jaromir joue à son réel niveau ou est ce qu’il est tiré vers le haut par les autres ? Cela reste à voir.

Lukas Masopust (Jablonec | 12.02.1993)

Il ne sera peut être jamais aussi bon que son célèbre homonyme mais Lukas Masopust s’est construit progressivement une carrière solide malgré une saison relativement délicate. Avec un été passé dans le magnifique cadre qu’est la table de kiné, il aura su rebondir de ses blessures et revenir dans les esprits tchèques avec une poignée d’apparitions étincelantes en Novembre dernier, y compris dans un match remporté face au Viktoria Plzen, futur champion du pays. Son départ de Jihlava n’a pas été une grande surprise. Sa destination, un peu plus. Il a préféré s’engager avec Jablonec alors que le Sparta Praha et le Viktoria Plzen étaient en lice pour sa signature. Dans son nouveau club, il a connu une sévère concurrence avec Milan Kopic et Ruslan Mingazov mais il aura su faire son chemin et s’imposer progressivement dans le XI de départ. Il est logiquement sélectionné avec la sélection U21, reste à savoir si nous le verrons prendre place sur le terrain ou sur le banc. Dans tout les cas, cette expérience reste vitale pour lui et pourrait prédire une prochaine grande saison.

Michael Luftner

Michael Luftner

Michael Luftner (Teplice | 14.03.1994)

Il y a un mot qui décrit parfaitement Michael Luftner : Solide. Il n’a pas forcement eu la saison la plus passionnante mais le défenseur central de Teplice est aujourd’hui l’un des jeunes défenseurs les plus fiables en République-Tchèque avec de nombreuses bonnes prestations. Sa baisse de forme en fin de saison apporte quelques questions mais il n’a pas été le seul à stagner après le court passage de Petr Rada au club en tant qu’entraineur.

Daniel Holzer (Banik Ostrava | 18.08.1995)

Pour Daniel Holzer on peut dire qu’il y a un « Avant Frnka » et « Après Svedik ». Avant Frnka, il était un ailier gauche repositionné défenseur gauche dans la défense la plus prometteuse du championnat tchèque depuis des années. En compagnie de Jan Baranek, Patrizio Stronati, Michal Frydrych et le gardien Jiri Palenka, Holzer était un joueur capable de couvrir chaque brin d’herbe de son flanc et de prendre le dessus sur n’importe quel joueur.
Cependant, après l’éviction étrange de Svedik et la vente de la colonne vertébrale de l’équipe, le Banik a connu une chute libre : Petr Frnka n’a pas su appréhender sa nouvelle équipe et a semblé perdre la foi en Holzer beaucoup trop rapidement. Après cette saison compliquée et frustrante, Holzer devrait être autorisé à quitter le club, un club est qui est aujourd’hui dans un désordre complet. Ainsi, son futur transfert serait une vraie nécessité pour le futur de sa carrière et ne pas être laissé pour compte et oublié.

Nos futurs espoirs :

Daniel Holzer (Banik Ostrava | 18.08.1995)

Le talent est là, il ne lui reste plus qu’à en mesure de jouer régulièrement. Si le temps de jeu l’accompagne dans les douze prochains mois, il pourrait être un membre régulier des U21 tchèques et peut être même au Sparta Praha qui s’est déjà montré intéressé par le défenseur gauche du Banik. Un club qui pourrait enfin l’emmener sur la route de la scène continentale mais aussi internationale.

Ales Mateju (Viktoria Plzen | 03.06.1996)

Mateju est un jeune défenseur latéral s’étant pleinement épanoui durant la première moitié de l’année 2015. Son talent l’a amené à taper dans l’œil du PSV Eindhoven. Même si son transfert vers les Pays-Bas n’a jamais eu lieu, Ales aura gagné un transfert lucratif vers le Viktoria Plzen où il devrait être le remplacent à long terme de l’indiscutable David Limbersky. La question immédiate reste de savoir s’il se contentera de cette place ou si le club et le joueur préféreront un retour vers Pribram pour continuer à jouer régulièrement en équipe première et ainsi progresser dans des conditions qu’il connait déjà.

Jakub Plsek

Jakub Plsek

Jakub Plsek (Sigma Olomouc | 13.12.1993)

Je dois l’avouer, je n’ai jamais vu jouer Jakub Plsek en direct. Ce milieu de terrain jouant au Sigma Olomouc, club de seconde division tchèque, reste un joueur que l’on peut observer par un seul moyen, celui des vidéos youtube posté par le service média du club. Dans chacune d’entre elles, on peut voir la facilité qu’a Jakub avec le ballon. Une aisance balle au pied qu’il combine parfaitement avec un bon placement et une très bonne vision du jeu. En plus de ces qualités, Jakub est un milieu capable de scorer. Beaucoup même. Ce dernier finissant la saison avec un total de 10 buts en 26 apparitions.
Très clairement, il est le joueur à suivre du côté du Sigma la saison prochaine en première division tchèque. Reste à savoir s’il tiendra le coup physiquement, la moitié de ces apparitions cette année étant comme remplaçant. Mais, en République-Tchèque, on aime ces milieux de terrain buteurs capable de mettre en danger n’importe quelle défense adverse.

Jan Suchan (Viktoria Plzen | 18.01.1996)

Il y a un point commun entre Jan Suchan et Ales Mateju précédemment cités, ils ont tous les deux porté le maillot de Pribram où ils ont su y jouer régulièrement et s’installer progressivement dans l’équipe et comme Ales, Jan Suchan a lui aussi été happé par le Viktoria Plzen.
Souvent comparé stupidement à d’innombrables milieux offensifs de renom comme Marco Reus, le pays s’est rapidement enflammé sur ce joueur en oubliant souvent son jeune âge. Technique, intelligent et capable de surprendre et de battre ses adversaires par des gestes de haut niveau, il est clairement l’un des joueurs les plus prometteurs du pays. Reste à savoir comment se passera son développement à Plzen et s’il aura une chance avec le récent champion de Tchéquie.

Michal Travnik (Slovacko | 17.05.1994)

Travnik n’est pas le joueur le plus excitant à voir jouer. Cependant, il ne faut pas oublier ce qu’il a réalisé dans sa carrière. Oublié par beaucoup d’observateurs, il est à 21 ans un joueur déjà établi en Synot Liga et possède une vaste expérience internationale, tant avec les U19 et les U21. Capable de trouver le fond des filets mais aussi ses coéquipiers en une ou deux passes, il est l’un des joueurs clés du Slovacko et est très souvent sous-estimé. À l’aise en position reculé, il assure la solidité du milieu de terrain et préfère assurer pour son équipe en laissant ses coéquipiers récolter les lauriers.

Pierre Vuillemot

Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat tchèque
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Papa de Footballski. À l'Est de nulle part avec mon crâne rasé, un stylo et du football slovaque. Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

Contact : Pierre.Vuillemot@footballski.fr

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Sargis Hovsepyan, un nouveau sélectionneur pour retrouver de l’allant

L'Arménie-Portugal du 13 juin sera le premier match en tant qu'entraineur de la sélection arménienne pour Sargis Hovsepyan. Actuel entraineur...

Fermer