Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat slovène

Damien F - Publié le 4 juillet 2015

Dans notre série à la recherche des espoirs Footballski, nous vous proposons de passer en revue les espoirs slovènes de la prva liga 2014-2015. Devant le peu de moyens, les clubs n’ont guère d’autres choix que de faire jouer des jeunes joueurs en espérant qu’ils se révèlent pour pouvoir les revendre. La plupart ne feront pas de grandes carrières mais certains tirent leur épingle du jeu.

Benjamin Verbic (NK Celje | 27.11.1993)

Comment ne pas parler du joueur qui a éclaboussé la prva liga 2014-2015 de toute sa classe? L’ailier gauche a marqué 15 buts et offert 11 passes décisives et a porté son équipe qui a embêté Maribor pendant très longtemps. Né à Celje et ayant effectué toutes ses gammes dans les deux clubs de football de sa ville (Šampion et NK), Verbič a réussi à améliorer ses bonnes statistiques de l’an passé (10 buts, 5 passes décisives). Etant logiquement resté dans son club et sa ville pour confirmer et continuer à progresser, il a montré techniquement, tactiquement et humainement qu’il pouvait partir vers de nouveaux horizons sans se faire trop de soucis. Maribor a tout fait pour rafler la pépite mais c’est finalement le FC Copenhague qui a tiré le gros lot. Un choix qui semble être le bon. En Slovénie, il restera dans les annales pour avoir pulvérisé le record du but le plus rapide de la prva liga : 11 secondes.

 

Tilen Klemencic (NK Celje | 21.08.1995)

Remarqué à Triglav en 2013-2014, le jeune arrière droit a quitté son club relégué pour poursuivre sa progression chez un outsider de la compétition contre 100.000€. Objectif réussi. Avec ses 32 matchs, il s’est imposé comme un élément incontournable de la défense des dauphins de Maribor. Peu pris à défaut, solide et régulier, Klemenčič constitue déjà une valeur sure de la ligue slovène. Celje, pas né de la dernière pluie, lui a offert dès l’hiver un contrat à long terme.

Petar Stojanovic (NK Maribor | 07.10.1995)

Comment trouver le remplaçant de l’excellent Martin Milec parti au Standard Liège ? Les dirigeants et le coach de Maribor n’ont pas cherché plus loin que leur très performant centre de formation. L’arrière droit qui n’avait que 6 matchs de prva liga dans les jambes n’a pas failli et a même surpris. Intraitable défensivement en Ligue des Champions, où il a joué tous les matchs des qualifications à la poule, il a même montré d’intéressantes qualités offensives. Cela a attiré l’attention d’un très grand nombre de clubs et Petar avait même un accord avec Hanovre. Cependant, Maribor a voulu garder son espoir et depuis, le soufflet est quelque peu retombé. Quelques blessures et matchs un peu moins bons ont montré que ce n’est pas pour 6 mois fantastiques qu’il faut s’emballer. Les scouts étrangers se sont calmés et Stojanovic devrait rester à Maribor pour continuer à progresser. Il devra rééditer ses performances des six premiers mois pour prouver qu’il a le niveau et le physique pour s’imposer dans un grand championnat.

Luka Zahovic (NK Maribor | 15.11.1995)

Le fils du directeur sportif et ancienne légende Zlatko a confirmé cette année tous les espoirs placés en lui (nous vous en parlions ici). Avec 12 buts et 5 passes décisives en 30 matchs, ses statistiques sont tout à fait correctes. Dribbleur, percutant, il peut aussi se montrer renard des surfaces. Il marque même de la tête malgré sa taille modeste, comme face au Sporting Portugal en Ligue des Champions. Le symbole était fort puisqu’il est né dans ce pays et a passé ses jeunes années là bas. Ses performances l’ont propulsé devant Jean-Philippe Mendy à la pointe de l’attaque. Il en faudra tout de même plus pour détrôner Marcos Tavares dans le coeur des supporters.

 

Andraz Sporar (NK Olimpija | 24.02.1994)

Le numéro 10 de l’Olimpija ne pouvait que jouer pour ce club puisque son père Miha était capitaine des verts en son temps. Il a été la seule satisfaction de son club cette saison avec ses 13 buts et 5 passes décisives. Celui qui rêve de jouer un jour à Liverpool a fait preuve d’un bel étalage de qualités. Très mobile, il pose beaucoup de problèmes aux adversaires de par sa vitesse et sa puissance de frappe. Certain de ses buts sont superbes, d’autres ont été facilités par la naïveté exaspérante des défenseurs de a ligue slovène. On attend une confirmation voir une progression l’an prochain.  A ce sujet, il a d’ailleurs accepté de prendre part au nouveau projet impulsé par Milan Mandaric. On pourra peut-être à nouveau le voir se prendre pour Mario Balotelli comme après sa volée somptueuse contre Maribor.

Sporar, espoirs slovènes

Damien Goulagovitch

Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat slovène
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Damien F

De contrées en contrées, où le vent du #footballskitrip me mène.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Saxan_Limassol1
On a vécu FC Saxan vs. Apollon Limassol

Nous voilà donc au Zimbru Stadion pour un match d’Europa League. L’été dernier, la pelouse a connu les exploits européens...

Fermer