Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat russe

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 12 juin 2015

On continue la série des grands espoirs, après la République-Tchèque direction la Russie avec les cinq jeunes qui ont marqué différemment le championnat russe. Des temps de jeu, des postes et des trajectoires différentes mais surtout des joueurs qui ont en commun le fait qu’il faudra les suivre dans le futur. Sortez les carnets, lancez Football Manager, c’est parti pour les meilleurs espoirs du championnat russe !

Davydov

Denis Davydov

Denis Davydov (Spartak Moscou | 22.03.1995)

Dans le marasme de la saison du Spartak, une chose aura été intéressante, ce sont les jeunes. En effet, les jeunes joueurs du club qui possède le meilleur centre de formation russe ont eu l’occasion se montrer au plus haut niveau cette saison. Pendant que la réserve montait en FNL, certains joueurs ont pu être essayés en équipe première et le jeune Denis Davydov a su sortir du lot, récoltant même une première sélection en équipe de Russie contre le Kazakhstan. Même s’il est clair que Capello appelle tout le monde et souvent n’importe qui, Davydov a fait une rentrée intéressante n’hésitant pas à prendre des initiatives même si son jeu s’est révélé trop personnel par moment. Il fut aussi titulaire durant toute la fin de saison avec son club, disputant seize matchs sans néanmoins parvenir à marquer pour le moment. Il s’agit d’ailleurs plutôt d’un attaquant de percussion et de provocation, doué d’une belle technique balle au pied et pouvant être utilisé sur l’aile. La saison prochaine sera sans doute celle de la confirmation, avec un nouveau projet faisant la part-belle aux jeunes sous les ordres d’Alenichev. Rappelons-nous tout de même que les espoirs russes sont les grands spécialistes de la déception.

 

Georgii Tigiev (Torpedo Moscou | 20.06.1995)

Son intégration en équipe première pour les cinq derniers matchs correspond au léger mieux entrevu du côté des « constructeurs de voitures ». Cependant, cela n’a pas suffit pour maintenir le club dans l’élite du football russe, un club qui n’est même pas encore sûr de repartir en FNL. De son côté, le jeune défenseur a lui aussi reçu sa première convocation des mains de Fabio Capello, même s’il va devoir attendre pour revêtir officiellement le maillot de la Sbornaya. Arrière gauche puissant et trapu, il est en tout cas l’un des espoirs défensifs de la Russie qui manque cruellement de relève derrière et il faut espérer qu’il saura confirmer, même s’il peut redouter la concurrence de Nabiullin au même poste. Il est d’ailleurs annoncé sur le départ au Torpedo et nul doute qu’il saura attirer les convoitises du côté des clubs de Russian Premier League.

 

Aleksey Miranchuk (Lokomotiv Moscou | 17.10.1995)

Aleksey est le plus doué des deux frères jumeaux Miranchuk, il a d’ailleurs débuté en équipe première du Lokomotiv Moscou il y a déjà trois ans quasiment. Cependant, c’est seulement cette saison qu’Aleksey a su passer un cap et s’installer plus durablement chez les cheminots avec 21 matchs disputés. J’imagine que ce n’est plus une surprise pour vous mais il a été également appelé par Capello en sélection nationale à un moment où son temps de jeu était encore assez réduit. Une sélection avec qui il a porté pour la première fois le maillot la semaine dernière contre la Biélorussie. Vingt minutes pour se montrer, et ce fût chose faite car il a marqué un but important pour la Sbornaya. Dans un Lokomotiv très laborieux, le jeune Aleksey aura toute latitude pour confirmer les progrès entrevus lors de la saison prochaine. Le jeune milieu latéral, assez technique, a d’ailleurs été nommé joueur du mois par les supporters en avril et en mai. Et pour cause ! C’est lui qui a offert la coupe au Lokomotiv dans la prolongation de la finale qui se disputait à Astrakhan face au Kuban Krasnodar.

 

Elmir Nabiullin

Elmir Nabiullin

Elmir Nabiullin (Rubin Kazan | 8.03.1995)

Ce jeune défenseur latéral gauche a fait parler de lui cette saison, au point d’apparaître dans notre équipe type de la saison en RPL et dans celle de la plupart des spécialistes. Il a réussi à confirmer les espoirs que l’on plaçait en lui et c’est déjà une chose suffisamment rare dans ce beau pays qu’est la Russie. Devenu titulaire indiscutable au sein d’un Rubin Kazan en reconstruction, il va maintenant falloir rester au plus haut niveau et c’est ce que nous verrons dès cet été. Il a lui aussi connu les joies d’une première sélection même si dans son cas, on ne peut absolument pas parler de surprise. Joueur très offensif pour son poste, il est souvent comparé en Russie (toutes proportions gardées) à Gareth Bale pour sa capacité d’accélération et de déstabilisation des premières lignes défensives adverses. Le jeune Tatar fait d’ailleurs l’objet de nombreuses rumeurs de départ même si son entraîneur Bilayetdinov souhaiterait le garder au moins un an de plus pour le protéger. Enfin son coéquipier en sélection dit de lui qu’il doit être un exemple pour le reste des jeunes espoirs russes.

 

Sergey Serchenkov (Ural Ekaterinburg | 1.01.1997)

Serchenkov est le petit jeune de cette sélection d’espoirs. C’est un peu notre pari car le très jeune milieu offensif n’a joué qu’un match cette saison ! Le match du maintien où il est rentré en cours de jeu et a réussi à marquer son premier but en professionnel. Il est difficile de s’enflammer pour de très jeunes joueurs en Russie étant donné qu’ils confirment très rarement les attentes placées en eux, de toute façon, très peu d’entre-eux ont leur chance en équipe première. Enfin, la saison prochaine Ural devra se battre de nouveau pour le maintien et c’est une très bonne chance pour lui de s’affirmer dans ce collectif qui va perdre de nombreux joueurs offensifs dont son meilleur buteur Fyodor Smolov. Joueur à suivre donc, avec la plus grande attention.

 

J’espère que vous suivrez ces joueurs l’an prochain ainsi que quelques autres qui auraient pu être cités, notamment Aleksandr Golovin et Oleksandr Zinchenko.

 

Adrien Laëthier

Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat russe
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Hagi, de joueur de génie à entraineur mécène.

Est-il encore nécessaire de présenter Gheorghe Hagi? Reconnu par beaucoup dans et en dehors du pays comme le meilleur joueur...

Fermer