Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat autrichien

Adrien Mth
Adrien Mth - Publié le 10 juillet 2015

Nouvelle étape dans notre saga à la recherche des espoirs Footballski. Aujourd’hui un détour par le pays de Sissi l’Impératrice pour découvrir les jeunes en devenir de la Bundesliga autrichienne. Dans un championnat à 10 équipes, se distinguer aux yeux des recruteurs est plutôt aisé, comme Kampl, Mané, Hosiner et Alan auparavant, voici ceux qui nous ont tapés dans l’œil cette saison.

Valentino Lazaro (Red Bull Salzburg | 24.03.1996)

Lié jusqu’en 2019 avec le champion en titre, Valentino Lazaro du haut de ses 19 ans a un avenir radieux devant lui. Déjà sélectionné à 4 reprises chez les A autrichiens, il a pu cette saison profiter pleinement des places laissées vacantes par Mané et Kampl sur les ailes (1478 minutes disputées contre 441 en 2013/2014). Avec 4 buts et 6 passes décisives, il a participé à sa manière au septième sacre de l’ère Red Bull à Salzbourg. Très rapide et également redoutable en un contre un, Lazaro a un « profil similaire » à la Sterling, à savoir le jeune ailier qui a explosé très vite en équipe première. Capable de jouer sur tout le front de l’attaque, Lazaro a déjà été adopté par le patron du RB à savoir le grand Jonathan Soriano. À lui de confirmer ses belles promesses la saison prochaine.

La coiffure de Valentin Lazaro provoque des jalousies au sein de la rédaction.

La coiffure de Valentino Lazaro provoque des jalousies au sein de la rédaction.

Philipp Schobesberger  (Rapid Vienne | 10.12.1993)

Nous vous avions déjà parlé l’an dernier des deux prodiges du Rapid, à savoir Robert Beric et Louis Schaub. Un troisième jeune a su se distinguer cette saison chez les verts et blancs. Philipp Schobesberger a connu une progression fulgurante. L’an dernier il évoluait en troisième division autrichienne, au FC Pasching, soit l’équivalent (niveau de jeu) de notre DHR ! Il a notamment remporté la coupe nationale en 2013 ce qui est un véritable exploit à l’échelon autrichien, où les mastodontes de Salzbourg et Vienne écrasent tout. Pour sa première saison en pro, Schobesberger a pu confirmer toutes les qualités entraperçues à Pasching : ailier qui repique fortement vers l’intérieur, très bon tireur de coups de pied arrêtés et excellente frappe de loin. Avec un total de 8 buts et de 8 passes décisives, il a su être un des hommes clés du Rapid cette saison. Le club a d’ailleurs entamé des négociations pour prolonger son contrat qui court jusqu’en 2017 pour le moment. Des clubs de seconde division allemande sont déjà venus aux renseignements. Pour le jeune Philipp, l’heure du choix s’annonce crucial : continuer à progresser avec un club stable ou tenter sa chance dans un championnat plus relevé et exposé. On lui fait confiance pour prendre la bonne décision.

Marko Kvasina (Austria Wien | 20.12.1996)

Dans la morosité ambiante des violets cette saison, un jeune buteur a su se montrer et cela, à seulement 18 ans. Marko Kvasina est autrichien mais possède également des origines croates par sa mère. L’Austria se cherche un vrai buteur depuis le départ de Philip Hosiner au Stade Rennais. Kvasina a une grosse pression sur ses épaules pour assurer une telle relève. Avec 3 buts il est encore très loin des 31 réalisations de Soriano mais par son envie et son physique atypique, 1m94 et une carrure assez impressionnante, il a de quoi remuer les défenses de Bundesliga dans les années à venir. Il a également pu être appelé chez les jeunes autrichiens. Par exemple cette année il a été retenu à 7 reprises chez les U19 où il a pu planter 6 buts.Un ratio qui rappelle celui de son année en U18 (23 pions en 30 matchs) ce qui lui avait permis d’accéder à l’équipe première de l’Austria. Kvasina n’est pourtant pas encore une cible prioritaire des clubs européens. Patience Marko, ton heure viendra.

Marcel Ziegl (SV Ried | 20.12.1992)

Dans un registre plus défensif, le milieu de la modeste équipe du SV Ried a fait preuve d’une incroyable régularité cette saison. Avec 27 matchs disputés, il a presque doublé de temps de jeu par rapport à 2013/2014. Son coach, Oliver Glasner, lui a confié les clés de l’entrejeu et cette prise de risque fut une réussite. Malgré un effectif limité et des infrastructures d’un autre temps, Ried a su se maintenir (6e place) et Ziegl n’y est pas pour rien. Le jeune de Seewalchen a été un précieux élément notamment par son activité incessante au milieu. Excellent tacleur et très juste sur ses replis défensifs, Marcel Ziegl a démontré une véritable maturité dans un registre souvent redouté pour un jeune. En phase offensive il a même su mettre sa pierre à l’édifice avec 4 passes décisives. Son implication en a fait l’un des cadres du SV Ried, un véritable joueur de devoir à seulement 22 ans. Il ne lui reste plus qu’un an de contrat, il sera à coup sûr l’une des attractions de ce mercato estival en Autriche.

Naby Keita (Red Bull Salzburg | 10.02.1995)

Quand le champion en titre est venu en Provence offrir 1,5 million d’euros au FC Istres pour un jeune guinéen, le scepticisme a clairement dominé. Comment le Red Bull a pu s’intéresser à Naby Keita, jeune milieu qui a seulement 23 matchs en pro derrière lui ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que le natif de Conakry a su rapidement faire taire ses détracteurs. Après 44 matchs disputés et deux titres, Naby Keita s’est imposé comme la révélation étrangère du championnat autrichien. Associé au milieu avec Ilsanker ou Leitgeb, l’ancien istréen a été tout simplement monstrueux cette saison. Dans un championnat très porté vers l’avant, il a su être la clé de voute du dispositif d’Adolf Hutter en 4-4-2; aussi bien relayeur pour les attaquants que sentinelle pour les défenseurs.  Déjà international avec la Guinée (12 sélections), sa valeur a triplé en un rien de temps avec Salzbourg. Il a même pu se montrer à son aise devant les buts avec 5 réalisations. À n’en pas douter, de grosses écuries européennes (Angleterre sans doute) viendront prochainement taper à la porte du Red Bull Salzbourg.
Adrien Mth

Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat autrichien
4 (80%) 1 vote

A propos de l'auteur

Adrien Mth

Adrien Mth

Étudiant en journalisme à l'IJBA de Bordeaux. Passionné par le pays du Tyrol, de l'escalope, de Natascha Kampush et du Prater. Vous l'avez compris, la Bundesliga autrichienne, c'est mon dada. Également auteur du FootballskiTrip en Ukraine.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Jelena Polic serial entrepreneuse du foot feminin serbe

L’année dernière, nous vous avions fait découvrir Jelena Polic, nous la redécouvrons cette année après l’ouverture d’un nouveau club de...

Fermer