Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat serbe

Lazar Van Parijs
Lazar Van Parijs - Publié le 29 juin 2015

Nouvel article de notre série des espoirs des championnats Footballski. Faute de moyens, les clubs serbes doivent former et réaliser une plus-value à l’export. Cette liste d’espoirs s’inscrit dans la continuité de la victoire des U20 Serbes lors de la coupe du monde qui vient de se dérouler en Nouvelle-Zélande. La majorité des joueurs sont déjà confirmés dans le championnat, ne demandant qu’une offre de l’étranger pour partir, découvrir un nouveau championnat et continuer de progresser.

Mijat Gacinovic (Vojvodina | 8.02.1995)

Présent dans le groupe depuis trois ans, l’ailier gauche s’est affirmé cette saison avec 25 matchs, et 11 buts, une des grosses satisfactions de l’année à Novi Sad. Trop inconstant, il doit gagner en volume et maintenir son meilleur niveau au maximum. Membre de l’écurie Lian Sport, on imagine mal Gacinovic s’éterniser en Serbie même si encore une fois, le joueur n’est pas l’unique composante du choix final. En effet, celui-ci est détenu à 75 % par un fond suisse.

Predrag Rajkovic (Crvena Zvezda | 31.10.1995)

Élu meilleur gardien du championnat, on ne peut pas dire que le joueur ait usurpé ce statut. A 19 ans, il a déjà été appelé en équipe nationale A, et devrait d’ici peu prendre la place de Mustafa. En 28 matchs, il n’a encaissé que 17 buts soit une moyenne de 0,6 buts par match. Si la défense de Zvezda a aussi bien tenue cette saison, c’est grâce à lui. Il a également été élu meilleur gardien de la Coupe du monde des U20. Bref, grosse côte. Arrivé de Jagodina à l’été 2013 après avoir gagné l’ Euro U19 face à la France, sa première saison s’est déroulée dans l’ombre de Bajkovic. Depuis l’imposant gardien (1,91m) expert des penalties s’est imposé comme un indiscutable à Belgrade !

Andrija Zivkovic (Partizan | 11.07.1996)

On ne présente plus le centre de formation du Partizan, en voici l’un de ses derniers joyaux: Andrija Zivkovic. L’ailier droit (qui peut aussi jouer à gauche ou en 10) a illuminé la Coupe du monde des U20. On a d’ailleurs tous en mémoire le coup franc présenté dans l’article de la victoire des Orlici. Habitué des raids sur son aile, il s’appuie sur un pied gauche et une technique au-dessus de la moyenne. L’ailier de poche (1m69) est le plus jeune capitaine du Partizan et a déjà été appelé avec la sélection A. Cependant, le transfert de Zivkovic sera compliqué. Le fond de Pini Zahavi possède 50 %, son père 25 % et les 25 derniers pourcents sont au Partizan.

Nemanja Mihajlovic (FK Rad | 19.01.1996)

NEMANJA MIHAJLOVIĆ

Nemanja Mihajlovic

Le « Arjen Robben Serbe » comme l’a appelé son entraineur Milan Milanovic après le match face au Partizan a été testé l’hiver dernier par Saint-Étienne. Ses statistiques ne plaident pas en sa faveur avec deux buts et deux passes décisives cette saison, mais l’ailier gauche de 19 ans joue en première division depuis deux saisons et demie.

Ivan Saponjic (Partizan | 02.08.1997)

Le supersub des U20. Alors qu’il était remplaçant, il a par deux fois trompé le gardien adverse lors des prolongations de cette Coupe du monde pour qualifier la jeune équipe serbe. Incorporé au groupe du Partizan après le départ de la doublette Lazovic-Skuletic, il a été titulaire à neuf reprises pour 14 matchs de championnat et 4 buts. Bien que n’ayant pas joué de toute la première partie de championnat, l’athlétique attaquant (1m89, pouvant jouer et user de son physique) a su conserver sa confiance et se rendre indispensable dès ses premières entrées en jeu.

 

On aurait pu également évoquer Slavoljub Srnic, Filip Stojkovic, Mirko Ivanic ou Marko Jevtovic mais nous avons préféré nous concentrer sur des jeunes nés après 1995. Vous pouvez retrouver d’autres espoirs dans notre sélection de l’année dernière.

Lazar Van Parijs

Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat serbe
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Lazar Van Parijs

Lazar Van Parijs

Je me suis réveillé un beau matin à Belgrade à cheval entre Europe de l' Ouest et le bloc soviétique après une nuit sur un Splav à boire de la Rakija. J'ai décidé de prendre le train de nuit suivant, direction Moscou, finir l'aventure devant l' Hotel Ukraina !

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Saison 2015/2016 : 5 espoirs du championnat grec

Dans notre série à la recherche des espoirs Footballski, nous vous proposons de passer en revue les espoirs grecs de moins...

Fermer