Saison 2015-2016 : Un an de football en Macédoine

Antoine Jarrige
Antoine Jarrige - Publié le 29 mai 2016

On continue notre retour sur nos championnats, aujourd’hui la Macédoine et son championnat local.

Premier – Vardar Skopje – 80 points (groupe de championnat)

Neuvième titre de champion de Macédoine pour le Vardar qui accroît encore un peu plus sa domination sur le football local. La saison fut impressionnante et, avec seulement deux petites défaites en championnat, le club de la Skopje a largement survolé le championnat. Quasiment déjà qualifié cet hiver pour le groupe de championnat, le champion en titre n’a pas forcé pour apporter un nouveau titre à son palmarès. S’appuyant sur une défense solide (17 buts encaissés cette saison), le Vardar n’a laissé que des miettes à ses poursuivants. L’arrivée du grand espoir du football macédonien, le défenseur Darko Velkovski, montre les ambitions du club qui ne souhaite absolument pas baisser le rythme. Les attentes des supporters malgré ce titre de champion n’ont pas été respectées, éliminé dès son entrée en qualifications de Champions League contre l’APOEL Nicosie et en quart de finale de la coupe nationale contre le Shkendija, le club peine toujours a brillé sur la scène européenne. A résoudre dès l’année prochaine?

Le Vardar celèbre son titre | © Footballski

Le Vardar celèbre son titre | © Footballski

Meilleur buteur: Dejan Blazevski – 10 buts

Affluence moyenne: 824 spectateurs (3/9)

Deuxième – Shkendija Tetovo – 75 points (groupe de championnat)

Le retour au premier plan du club albanais de Tetovo est en train de se faire saison après saison. Six ans après son dernier titre de champion, le Shkendija vient d’obtenir son meilleur classement depuis cette époque. Le club dirigé par Bruno Akrapovic commence à remonter progressivement sur le Vardar ce qui devrait nous promettre de futures saisons encore plus étriquées! Vainqueur de la coupe contre le Rabotnicki, le club de la ville universitaire de Tetovo remporte ainsi son deuxième trophée depuis sa création. Bien aidé par l’ancien ailier droit du Metalurg Skopje et grand espoir du football macédonien, Marjan Radeski et Besart Ibraimi, meilleur buteur championnat avec 26 buts, le Shkendija a impressionné offensivement avec 74 buts inscrits! La meilleure attaque de cette PRVA Liga pourra regretter les trois points perdus assez bêtement contre le Sileks alors le l’équipe avait le match bien en main. Éliminé sans perdre dès son entrée en qualifications en Europa League contre les écossais d’Aberdeen, le Shkendija Tetovo sera l’équipe à suivre l’année prochaine.

Meilleur buteur: Besart Ibraimi – 26 buts

Affluence moyenne: 2253 spectateurs (1/9)

Troisième – Sileks Kratovo – 44 points (groupe de championnat)

C’est un gouffre qui sépare les deux premiers du championnat et le troisième, le Sileks Kratovo. 31 points d’écart qui montrent bien la disparité du football macédonien, deux rouleaux compresseurs et quelques équipes qui essayent de progresser comme elles le peuvent. Le Sileks ne fait pas exception à la règle, le club s’est bien battu et peut même se réjouir d’avoir battu les deux premiers en championnat. Auteur d’un parcours assez moyen en coupe avec une élimination en quart de finale, le Sileks Kratovo devra confirmer la saison prochaine. Il faut dire que le club revient de loin. Descendu en 2013 en division inférieure, le club de la ville de Kratovo a su remonter immédiatement et monter un projet qui lui permet aujourd’hui de jouer le haut du tableau. Récompensé par une place européenne, le Sileks aura néanmoins beaucoup de travail la saison prochaine!

Meilleur buteur: Igor Nedeljkovic – 11 buts

Affluence moyenne: 547 spectateurs (5/9)

Quatrième – Rabotnicki Skopje – 43 points (groupe de championnat)

C’est la petite déception de la saison. Dauphin du Vardar la saison dernière, le Rabotnicki n’était pas loin de se qualifier en Europa League et d’envoyer en compétition européenne une équipe macédonienne pour la première fois de l’histoire de ce petit pays. Éliminant les Estoniens du Flora Talinn, les Lettons de Jelgava ainsi que les Turcs de Trabzonspor, excusez du peu, le club de la capitale a finalement buté en barrages contre le Rubin Kazan. Les joueurs n’ont jamais pu retrouver un second rythme après un été riche en émotions. Qualifié difficilement pour le groupe de championnat, le Rabotnicki n’a pas su remonter le Sileks et loupe le podium pour un petit point. Défait en finale de coupe par le Shkendija, le Rabotnicki participera néanmoins aux qualifications pour l’Europa League la saison prochaine.

Meilleur buteur: Baze Ilijoski – 13 buts

Affluence moyenne: 500 spectateurs (6/9)

Cinquième – FC Shkupi – 38 points (groupe de championnat)

Pour sa grande première dans la PRVA Liga, le FC Shkupi, la troisième force albanaise du football macédonien, a montré de très belles choses. Fusionné en 2012 six ans après la disparition de son prédécesseur, le FK Sloga Jugomagnat, l’autre club de la capitale a réalisé une saison pleine lui permettant même de disputer le groupe de championnat bien que le club était trop loin pour espérer atteindre quelque chose. Club très populaire de la capitale macédonienne, Shkupi a remis à jour la quasi-totalité de son effectif pour être le plus compétitif possible dans l’élite du football local. Autant dire que ça a payé, même si le club a perdu ses cinq rencontres de groupe de champion. Il sera intéressant de jeter un coup d’œil au FC Shkupi la saison prochaine pour observer la progression du club.

Les joies du football macédonien

Les joies du football macédonien

Meilleur buteur: Muharem Bajrami – 6 buts

Affluence moyenne: 1344 spectateurs (2/9)

Sixième – Bregalnica Stip – 38 points (groupe de championnat)

Club habitué du milieu de classement, le Bregalnica Stip n’a pas dérogé à la règle cette saison. Renforcé par l’arrivée de deux joueurs talentueux de l’Horizont Turnovo, Gjorgi Tanusev et Kostadin Zahov, le club de Stip a terminé à une bonne sixième place et a pu, par la même occasion, participer au groupe de championnat, une première depuis 2013. Auteur d’un début de saison très compliqué avec cinq défaites d’affilée, dont une sévère contre le Shkendija 5-1, le Bregalnica a connu beaucoup de haut et de bas. Le bon parcours en coupe avec une défaite en demi-finale contre Rabotnicki ainsi qu’un cycle retour bien géré sont les points positifs de cette saison. Il faudra désormais viser plus haut la saison prochaine avec pourquoi pas un premier trophée dans l’histoire du club?

Meilleur buteur: Angel Nacev – 8 buts

Affluence moyenne: 573 spectateurs (4/9)

Septième – Renova Dzepciste – 47 points (groupe de relégation)

On pensait le Renova Dzepciste revenu sur une pente ascendante avec sa quatrième place lors de l’épisode 2014/2015 après deux saisons galères à se battre pour le maintien, mais ce ne fut pas le cas. La saison fut très difficile et les performances pas vraiment au rendez-vous, comme lors de la défaite 1-0 contre le Metalurg Skopje pourtant à la ramasse. Éliminé très tôt en coupe contre le Sileks, le club pourra au moins se réjouir d’avoir parfaitement géré son groupe de relégation avec six victoires pour un match nul. Insuffisant aux yeux des supporters qui ont fait part du mécontentement général en délaissant le Gradski Tetovo.

Meilleur buteur: Argjent Gafuri – 9 buts

Affluence moyenne: 366 spectateurs (8/9)

Huitième – Horizont Turnovo – 46 points (groupe de relégation)

L’Horizont Turnovo du petit frère de Goran Pandev, Sasko Pandev, est en grande difficulté. A force de flirter avec la zone rouge, il fallait bien que ça arrive un jour avec une place en barrage pour le maintien contre Pelister. Pourtant, le club n’était pas loin d’atteindre le groupe de championnat! A égalité de points, le club de la ville de Turnovo a finalement dû jouer le groupe de relégation, la faute à une mauvaise différence de buts. La défaite contre le Renova lors de l’avant-dernière journée a laissé beaucoup de traces. Le club peine à relever la tête et est en très fâcheuse posture après avoir perdu le match aller des barrages pour le maintien, 1-0 à domicile.

Meilleur buteur: Sasko Pandev – 16 buts

Affluence moyenne: 438 spectateurs (7/9)

Neuvième – Metalurg Skopje – 19 points (groupe de relégation)

C’est une triste surprise que nous avons pu vivre cette saison. Le Metalurg Skopje, grand club macédonien du début des années 2010 avec notamment 4 podiums, va descendre en deuxième division l’année prochaine. La cause est incompréhensible, le club n’a pourtant pas un mauvais effectif mais les joueurs n’ont jamais su jouer correctement. Avec 24 défaites en 33 matchs, le Metalurg aura eu l’honneur d’avoir tout donné jusqu’au bout et éviter la dernière place en battant le Carev Dvor 4-0. Le club de la capitale aura du mal à renaître de cette relégation, les supporters ayant définitivement cessé de se rendre au stade …

Meilleur buteur: Blagoja Naumoski – 6 buts

Affluence moyenne: 244 spectateurs (9/9)

Dixième – Mladost Carev Dvor – 19 points (groupe de relégation)

Pour sa grande première en PRVA Liga, le rêve de succès et de réussite aura duré jusqu’à fin septembre. Impressionnant en début de saison, le Mladost se voyait bien faire une surprise retentissante. Loin de là, puisque le club termine finalement bon dernier du championnat. Pire défense et pire attaque du championnat, le club aura le mérite d’avoir découvert le top niveau national et aura permis aux supporters les plus téméraires de la capitale de Skopje de s’aventurer dans les campagnes macédoniennes.

Meilleur buteur: Blagojce Markovski – 4 buts

Affluence moyenne: Non communiquée

Antoine Jarrige


Image à la une : © Footballski

Saison 2015-2016 : Un an de football en Macédoine
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Antoine Jarrige

Antoine Jarrige

Antoine, 21 ans. Etudiant en kiné en Alsace, grand amateur du football russe . Amoureux d'Ural, le grand club de Sibérie occidentale, mon coeur ne bat que pour Smolov et Lungu.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Saison 2015-2016 : Un an de football en Pologne

L’Ekstraklasa s’est terminée en apothéose, une douce soirée de dimanche où les astres brillants dans le bleu céruléen ont rendu...

Fermer