C’est terminé ! La saison 2018/2019 s’est achevée en Ukraine cette semaine. Retour sur deux journées qui ont permis d’établir le classement final et de déterminer les noms du relégué et des barragistes.

La lutte pour l’Europe

JOURNÉE 31

Dynamo Kiev 2-1 FK Lviv

Dernière de la saison à domicile pour le Dynamo qui entame parfaitement son match avec une première incursion d’Artem Besedin en territoire adverse et première alerte sérieuse. Le numéro 41 du Dynamo passe en revue son vis à vis avant de tromper le portier d’Lviv. Le ballon est sauvé in-extremis sur sa ligne par un défenseur rester derrière couvrir son but. Le FK Lviv ne se démonte pas et réplique par l’ouverture du score. Le brésilien Alvaro Luis Tavares Vieira dit Alvaro frappe depuis son côté droit et trouve un trou de souris dans l’angle fermé de Bushchan. Une superbe réalisation. Dans la foulée, c’est Bruno qui pense tenir le break avec un face à face, malheureusement pour lui manqué suite à la parade de Bushchan. En difficulté, le Dynamo ne parvient plus qu’a inquiéter Lviv sur des frappes lointaines.

Changement de plan en seconde période avec deux remplacements côté Dynamo et les entrée en jeu de Sydorchuk et Sidcley. Malgré de timides incursions, Kiev renverse la vapeur avec l’égalisation de la tête de Besedin, bien servit dans les airs aux 6 mètres par Carlos De Pena. La machine se met (enfin) en marche et écrase cette fin de match. Mykyta Burda donne l’avantages aux siens d’une tête surpuissante sur corner. Dernière frayeur en fin de match avec un ballon sauver sur sa ligne par Mykolenko qui permet au Dynamo de prendre les trois points.

Shakhtar Donetsk – Mariupol

Face à Mariupol, le Shakhtar Donetsk joue pour la dernière fois de la saison à Kharkiv avec la volonté d’offrir du spectacle à son public d’adoption au terme d’une saison en tout point réussie, tout du moins sur la scène nationale.
Paulo Fonseca choisit de remanier un peu son équipe : Taras Stepanenko fait son retour comme titulaire, Butko, Ordets, Solomon et Fernando sont de la partie tout comme Dentinho, aligné en pointe pour suppléer un Júnior Moraes blessé, et le jeune gardien Anatoliy Trubin qui ne sera majeur que dans quelques mois.
Ces changements dans le onze de départ n’empêchent pas le Shakhtar de très bien démarrer : Matviyenko, d’une frappe croisée, manque de peu le cadre (15′). Quasiment dans la foulée, Fernando ne parvient pas à cadrer en reprenant une frappe de Tetê repoussée par Halchuk (17′). Dentinho (20′) et Stepanenko, de loin (24′), se montrent également maladroits. À la pause, le score est nul et vierge.
Le nouveau champion tergiverse moins en seconde période : servi par Stepanenko d’une subtile talonnade, Dentinho bat Halchuk tout en finesse et ouvre la marque (52′). Quatre minutes plus tard, le Brésilien s’offre un doublé sur une passe de son compatriote Tetê suivie par un dribble sur Polehenko et une frappe en force sur laquelle le portier de Mariupol ne peut rien faire (56′). La seule véritable opportunité de la rencontre pour les visiteurs arrive à la 69ème minute : Illya Putrya trouve le poteau sur sa tentative lointaine. Moins de dix minutes plus tard, le revenant Marlos (de retour de blessure et entré en jeu à la place de Solomon) réussit une ouverture de l’extérieur du pied sur Butko dont le centre en retrait trouve Tetê qui inscrit le troisième but du match (78′). Le festival offensif du Shakhtar Donetsk s’achève deux minutes plus tard avec à nouveau Marlos et Butko à l’origine de l’action : l’arrière droit international ukrainien centre pour la tête de Dentinho qui marque (80′) et s’offre donc un triplé.
Pour sa dernière à Kharkiv, un Shakhtar Donetsk porté par un grand Dentinho écrase (4-0) Mariupol. Ce résultat est sans conséquence pour le champion en titre mais il en a davantage pour son adversaire, désormais sous la menace du Zarya Lugansk dans la lutte pour la quatrième place.

Opposé à une équipe d’Oleksandriya qui n’avait plus rien à jouer car déjà assurée de terminer troisième et donc de participer aux poules de la prochaine Ligue Europa, le Zarya Lugansk s’est imposé (3-1) grâce à des buts d’Artem Hromov (30′), Maksym Lunyov (44′) et Dmytro Khomchenovskyi (68′). Un but précoce d’Oleksiy Dovhyi (12′) avait pourtant permis à Oleksandriya de prendre les devants. Ce succès permet au Zarya de s’emparer de la quatrième place au détriment de Mariupol qui sera son adversaire lors de la dernière journée.

JOURNÉE 32

FK Lviv – Shakhtar Donetsk

Cette dernière sortie de la saison est l’occasion pour Paulo Fonseca de faire tourner une dernière fois l’effectif. Ainsi, face à une équipe de Lviv qui aligne six joueurs brésiliens ainsi que le gardien Bohdan Sarnavskyi (un ancien du Shakhtar), Bondarenko, Marquinhos Cipriano, Fernando et le gardien Oleh Kudryk sont titulaires. Viktor Kovalenko est capitaine tandis que, comme face à Mariupol, Dentinho est titulaire à la pointe de l’attaque.
Malgré une bonne entame, le Shakhtar ne parvient pas à se procurer d’occasions franches. Au contraire, c’est le FK Lviv qui manque de peu d’ouvrir le score en exploitant une erreur de Matiyenko. Ce dernier, après avoir raté son interception, contre la tentative de Bruno Duarte qui termine sa course sur le poteau (21′). À la pause, le score est de 0-0.
Le pari d’aligner Dentinho à la pointe de l’attaque s’avère être payant en deuxième période. Triple buteur face à Mariupol, l’habituel milieu offensif ouvre le score en renard des surface sur un centre en retrait de Manor Solomon (65′). Cette ouverture du score libère le Shakhtar qui déroule : entré à l’heure de jeu, Taras Stepanenko double la mise d’une très belle frappe à l’entrée de la surface après une remise de Dentinho (78′). L’action faisait suite à un coup franc de Tetê (lui aussi entré en jeu plus tôt dans la partie) péniblement dégagé par la défense du FK Lviv. Le dernier remplaçant du Shakhtar, Marlos, est quant à lui à l’origine du dernier but des siens : après avoir fait la différence sur son côté droit, il sert Dentinho qui trouve Mykola Matviyenko. L’arrière gauche envoie un missile qui ne laisse aucune chance à Bohdan Sarnavskyi qui n’a pu qu’effleurer le ballon (85′).
Score final : 3-0, grâce notamment à un Dentinho des grands soirs. Face au sixième, le Shakhtar Donetsk l’a emporté sans surprise et conclut ainsi une saison réussie : 83 points, une seule défaite et 73 buts marqués en 32 matchs.

Oleksandriya – Dynamo Kiev

Pour cette dernière sortie de la saison, le troisième reçoit le second. Le début de match est entaché de petites erreurs défensives des deux côtés. Alibekov perd la balle dans l’axe offrant une occasion pour Oleksandriya avant que Yuri Pankiv ne voit son dégagement contré devant son but. Sans conséquences, le portier d’Oleksandriya rattrape sa bourde en venant gagner son duel face à Nazary Rusyn.
Kiev fini par avoir le dernier mot avec un entre côté gauche de Carlos De Pena, touché de la tête par Rusyn puis par Viktor Tsygankov qui ouvre le score à la 20ème. Dix minutes plus tard, le jeune Ahmed Alibekov récolte un second carton jaune et doit laisser ses coéquipiers du Dynamo à dix. Oleksandriya met alors la pression sur les visiteurs sans réussite. Kyrylo Kovalets échou en fin de première période face à Georgiy Bushchan.

Malgré l’avantage numérique, le rapport de force ne semble pas s’inverser en seconde période. Bien lancé côté gauche après un une-deux avec De Pena, Artem Besedin bute sur la jambe de Pankiv qui évite le but du break. Ce n’est que partie remise puisque les locaux se jettent tête baissée dans la bataille et finissent par se découvrir. Besedin profite des larges espaces derrière pour servir Tsygankov à l’entrée de la surface. Le capitaine du Dynamo passe en revue les deux derniers défenseurs avant de tromper Pankiv d’une frappe croisée pour le 2-0. Oleksandriya obtient dans la foulée l’occasion de revenir sur une attaque éclair mais Yevgeny Protasov, seul face au but, envoi sa frappe au dessus de la barre transversale. Oleksandriya a laissé passer sa chance de faire douter le Dynamo. Le score de 2 à zéro n’évoluera pas entre le deuxième et le troisième de cette édition 2018/2019 de l’UPL.

Alors qu’un match nul lui suffisait pour s’offrir la quatrième place, le Zarya Lugansk a craqué à Mariupol (1-3). Un but contre son camp d’Oleksandr Pikhalyonok (12′) avait pourtant permis au Zarya de prendre les devants et de mener à la pause. Il suffira à Mariupol de quelques minutes en seconde période pour renverser le cours du match avec des buts d’Oleksandr Zubkov (66′) et Vladyslav Vakula (67′). Au bout du temps additionnel, Andriy Boryachuk a enfoncé le clou (90’+4). Ce résultat permet à Mariupol de s’emparer de la quatrième place au détriment du Zarya Lugansk : les deux équipes comptent le même nombre de points mais Mariupol est devant à la différence particulière, ayant remporté trois des quatre matchs qui l’opposait au Zarya. Les deux équipes sont qualifiées pour la Ligue Europa mais le Zarya Lugansk devra commencer sa campagne dès la fin du mois de juillet avec le deuxième tour préliminaire tandis que Mariupol entrera en lice au troisième tour préliminaire, début août.

La lutte pour le maintien

JOURNÉE 31

  • Face aux deux leaders, les derniers ont connu des fortunes diverses. Après un début de deuxième phase plutôt prometteur, l’Arsenal Kiev a confirmé sa mauvaise passe actuelle en s’inclinant (0-1) sur le terrain du Desna Chernigiv. L’ancien joueur du Dynamo Kiev Andriy Bohdanov a inscrit de fort belle manière l’unique but de la rencontre (31′) et a quelque peu compensé l’échec de son coéquipier Denys Favorov sur penalty en début de rencontre (8′). Ce résultat a de lourdes conséquences pour l’Arsenal Kiev qui n’a pas gagné en championnat depuis le 5 mai.
  • Dans le même temps, les Chornomorets Odessa ont crée la surprise en s’imposant (2-1) chez le Vorskla Poltava. Volodymyr Koval a ouvert le score pour le club d’Odessa (25′) avant que Yuriy Kolomoyets n’égalise (54′). Volodymyr Tanchuk (62′) offrira finalement la victoire à des Chornomorets qui termineront la rencontre en supériorité numérique après l’expulsion de Chesnakov, le capitaine du Vorskla (68′). Grâce à ce deuxième succès de rang, les Chornomorets Odessa quittent une dernière place qu’ils occupaient sans discontinuer depuis la mi-avril au détriment de l’Arsenal Kiev. Le Vorskla Poltava reste quant à lui septième.
  • Le Karpaty Lviv a manqué une occasion en or de sortir de la zone des barrages. Rapidement mené au score par l’Olimpik Donetsk après l’ouverture du score rapide de Matar Dieye (2′), le Karpaty a su réagir et prendre les devants grâce à Martin Hongla (15′) et un doublé de Serhiy Myakushko a l’entame du dernier quart d’heure (75′ sp, 77′)… avant de craquer en fin de rencontre, l’Olimpik parvenant à revenir grâce à Oleksiy Hay (83′) avant d’égaliser par Matar Dieye, à nouveau (89′). Ce match nul (3-3) fait les affaires de l’Olimpik Donetsk qui est presque officiellement maintenu après ce succès. Le Karpaty Lviv devra sans doute se contenter des barrages.

JOURNÉE 32

  • Il avait craqué au pire des moments possibles et il devait s’imposer, sans avoir son destin en main, pour espérer rester dans l’élite. S’il a ouvert le score assez rapidement grâce au vétéran Oleksandr Kovpak (4′), l’Arsenal Kiev n’a ensuite rien pu faire face au Karpaty Lviv. Andriy Nesterov (18′), Serhiy Myakhuskho (20′ sp) et Denys Miroshnichenko (45’+2) ont permis au Karpaty de plier la rencontre avant même la mi-temps. Le but inscrit dans le temps additionnel par Artur Avahimyan (90’+2) ne sera qu’un lot de consolation et un ultime baroud d’honneur en UPL pour l’Arsenal Kiev qui descend en deuxième division après une seule saison seulement dans l’élite. Le Karpaty Lviv, malgré son succès, devra se contenter des barrages.
  • Un point suffisait à l’Olimpik Donetsk pour valider sa neuvième place et donc son maintien direct. Mené 0-2 à la pause sur le terrain du Vorskla Poltava qui a marqué par Vyacheslav Sharpar (5′) et Denys Vasin (44′ sp), l’Olimpik a arraché le match nul grâce à un doublé dans le dernier quart d’heure de Maksym Dehtyaryov, auteur de ses septième et huitième buts de la saison (75′ et 83′). Ce match nul (2-2) fait le bonheur des deux équipes : l’Olimpik Donetsk s’assure une place en UPL la saison prochaine tandis que le Vorskla Poltava, pour la deuxième fois en trois éditions depuis la mise en place du championnat à deux phases, remporte le « trophée prestige ».
  • Dans le même temps, le Desna Chernigiv s’est en effet lourdement incliné (0-3) chez les Chornomorets Odessa. Tout s’est joué dans la dernière demi-heure : Volodymyr Tanchyk a ouvert le score (62′) avant que Dmytro Nemchaninov ne se fasse expulser pour une faute en position de dernier défenseur, provoquant un penalty transformé par Árni Vilhjálmsson (73′). L’attaquant islandais prêté par le club polonais du Bruk-Bet Termalica Nieciecza, s’offrira le doublé en fin de rencontre (85′) pour terminer la saison avec un très honorable bilan de sept buts marqués en douze matchs. Les Chornomorets Odessa terminent la saison à l’avant-dernière place et vont donc en barrage tandis que le Desna Chernigiv termine huitième.
  • Les barrages de promotion-relégation auront lieu les 4 et 8 juin prochains. Le Karpaty Lviv affrontera le Volyn Lutsk tandis que les Chornomorets Odessa défieront le Kolos Kovalivka. Les pensionnaires de l’élite se déplaceront au match retour. L’Arsenal Kiev, relégué en deuxième division, cède quant à lui sa place au SK Dnipro-1, champion de deuxième division.

Les classements finaux

Matchs joués // Victoires // Nuls // Défaites // Buts Marqués // Buts Encaissés // Différence de Buts // Points

Lutte pour le titre

1Shakhtar Donetsk3226517311+6283
2Dynamo Kiev3222645418+3672
3Oleksandriya32147113934+549
4Mariupol32127133647-1143
5Zarya Lugansk321110113934+543
6FK Lviv32810142540-1534

Lutte pour le maintien

7Vorskla Poltava32126143143-1242
8Desna Chernigiv32125153541-641
9Olimpik Donetsk32713124148-734
10Karpaty Lviv3289154453-933
11Chornomorets Odessa3287173149-1831
12Arsenal Kiev3275202656-3026

Le but du week-end

Il y a eu plusieurs jolis buts lors de ces deux dernières journées, à commencer par celui inscrit par Matar Dieye pour l’Olimpik Donetsk face au Karpaty Lviv (3-3, à 1:13). Tout en puissance, Andriy Bohdanov a inscrit l’unique but du Desna Chernigiv face au Karpaty Lviv (1-0). Buteur sur penalty, l’attaquant des Chornomorets Odessa Árni Vilhjálmsson s’est également distingué grâce à cette belle reprise de volée lors de la victoire des siens face au Desna Chernigiv (3-0, à 3:34) Enfin, difficile de ne pas passer à côté de ce boulet de canon de Mykola Matviyenko pour clore la marque lors du succès du Shakhtar Donetsk chez le FK Lviv (3-0).

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Oleksandriya | © ultras.org.ua
Desna Chernigiv | © ultras.org.ua
Metalist 1925 (D2) | © ultras.org.ua
Metalist 1925 (D2) | © ultras.org.ua
Metalist 1925 (D2) | © ultras.org.ua
Avangard (D2) | © ultras.org.ua
Krystal Kherson (D3) | © ultras.org.ua
Niva (D3) | © ultras.org.ua
Bukovina (D3) | © ultras.org.ua
Polissya (D3) | © ultras.org.ua
Niva Ternopil (D3) | © ultras.org.ua
Zirka (Ligue amateur) | © ultras.org.ua
Dnipro (Ligue amateur) | © ultras.org.ua
Dnipro (Ligue amateur) | © ultras.org.ua
Dnipro (Ligue amateur) | © ultras.org.ua
Dnipro (Ligue amateur) | © ultras.org.ua
Dnipro (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la Une : © ultras.org.ua

Retour sur les journées 31 et 32 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote[s]

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.