Champion d’Ukraine quelques jours après avoir remporté la coupe, le Shakhtar Donetsk a pu étrenner son nouveau statut à l’occasion du choc face au Dynamo Kiev. De son côté, Oleksandriya est rentré dans l’histoire.

La lutte pour l’Europe

JOURNÉE 29

Dynamo Kiev 2-1 Mariupol

L’entame de match est similaire à celle de la semaine passée pour le Dynamo qui domine son adversaire dans les grandes largeurs. A la demi heure de jeu, les locaux comptent déjà dix tirs, malheureusement sans danger pour l’adversaire. Viktor Tsygankov croit tenir l’ouverture du score à la suite d’une superbe passe de la poitrine de Volodymyr Shepelev qui le met en position de fusiller Kudzhamov. Repris de volée, le ballon s’écrase lourdement sur la transversale. Ce n’est que parti remise puisque quelques minutes plus tard c’est Carlos De Pena qui marque à la suite d’un corner. Le premier but sous ses nouvelles couleurs.

La trame de ce match se poursuit en seconde période avec les tentatives à répétition du Dynamo qui continu de butter sur Kudzhamov, quand les frappes ne fuit pas le cadre. Mariupol fini pas enfin se montrer dans cette rencontre, à la 53ème avec une frappe d’Oleksandr Zubkov bien repoussée par Grigoriy Bushchan. En manque cruel d’inspiration, Mariupol ne peut revenir dans la rencontre et fini par encaisser le deuxième. Tsygankov profite d’un corner repoussé pour envoyer un boulet de canon depuis l’entrée de la surface dans la lucarne adverse. Les visiteurs sauvent finalement l’honneur à la 91ème avec la réduction du score de Valery Fedorchuk de la tête, bien trop tard pour une équipe de Mariupol décevante.

Zarya Lugansk 0-1 Shakhtar Donetsk

Zarya XI : M. Shevchenko/Tymchyk – Bilyi – Vernydub – B. Mykhaylichenko/Silas (75′ Kabayev) – L. Arveladze/Karavayev© – Ledniyev (63′ Kochehrin) – Khomchenovskyi/Budkivskyi (51′ Hromov)
Shakhtar XI : Pyatov/Bolbat – Kryvtsov – Khocholava – Ismaily (77′ Matviyenko)/Stepanenko – Marcos Antônio/Wellington Nem (71′ Tetê) – Kovalenko (86′ Alan Patrick) – Taison©/Júnior Moraes

Quatre jours après sa victoire en coupe d’Ukraine, le Shakhtar Donetsk retrouve Zaporizhya avec la perspective d’y décrocher un nouveau titre, en l’occurrence celui de champion d’Ukraine. Pour cela, il faut s’imposer face au Zarya Lugansk.
De nouveau buteur sur les derniers matchs après une longue période d’abstinence, Júnior Moraes retrouve l’efficacité au meilleur des moments possibles. C’est lui qui ouvre le score en reprenant un centre de Bolbat, ne laissant aucune chance à Mykyta Shevchenko (11′). Quasiment rien d’autre n’est à signaler en première période : le Zarya ne se procure pas d’occasions tandis que Taison manque d’un rien de doubler la mise d’une frappe qui passe de peu à côté (40′). À la pause, en menant 1-0, le Shakhtar Donetsk est champion.
Il ne se passe pas non plus grand chose de notable en deuxième période, sinon une frappe croisée de Kovalenko qui manque de peu le cadre (52′).
Le Shakhtar l’emporte (1-0) face au Zarya Lugansk et s’assure donc son douzième titre de champion d’Ukraine (soit trois de moins que le Dynamo Kiev). Les hommes de Paulo Fonseca remportent ainsi leur troisième titre consécutif et, mieux encore, leur troisième doublé coupe – championnat de rang. Le Zarya reste quant à lui cinquième et à la lutte pour les places européennes.

Après six défaites en autant de matchs depuis le début de la deuxième phase, le FK Lviv a enfin renoué avec la succès en créant la surprise sur le terrain d’Oleksandriya (1-0) grâce à un but du Brésilien Pedro Vitor (58′). Oleksandriya devra donc attendre avant de valider sa troisième place et donc sa qualification pour les poules de la Ligue Europa.

JOURNÉE 30

Shakhtar Donetsk – Dynamo Kiev

Shakhtar XI : Pyatov©/Butko – Kryvtsov – Khocholava – Matviyenko/Alan Patrick (75′ Kovalenko) – Marcos Antônio/Tetê – Solomon (66′ Ordets) – Fernando (46′ Dentinho)/Kayode
Dynamo XI : Boyko/Kędziora – Burda – Shabanov – Sidcley/Shepeliev – Sydorchuk©/Tsyhankov – Andriyevskyi – de Pena/Besyedin (65′ Shaparenko)

Un Classico pour du beurre à Kharkiv.

Après un round d’observation, le Shakhtar pourtant remanié, semble mieux en place dans cette rencontre. Malgré la maîtrise du jeu, les champions en titre ne parviennent pas à tenir Tsygankov sur le côté gauche. L’ailier vedette du Dynamo multiplie les incursions et finit par se faire attraper par Fernando qui provoque un penalty. La sanction est exécuté par Tsygankov lui même. Les esprits déjà échauffés, comme toujours, ne se calment en rien après l’ouverture du score. Artem Shabanov trouve le moyen de récolter un second carton jaune pour une faute stupide juste avant la pause. C’est à dix que rentre aux vestiaires le Dynamo.

Le couperet tombe des l’entame de seconde période avec l’égalisation de Tete bien servi dans l’axe par Kayode. La défense de Kiev est totalement prise de vitesse et Denys Boyko perd son duel. À peine le temps de reprendre ses esprits que le défenseur Khocholava rejoint les vestiaires après avoir contrer du bras une frappe prometteuse du Dynamo. Le rouge semble pourtant sévère, tout comme celui de Shabanov. Compensation ? La fin de match est folle avec un face à face remporter par Pyatov sur De Pena avant de voir Tsygankov envoyer une frappe dans les nuages après s’être ouvert le chemin du but. Le dernier remous de ce match agité est l’œuvre de Tete, parfaitement servi dans l’axe mais qui ne peut trouver que le poteau. Le montant de Boyko sauve le Dynamo dans les toutes derniers secondes. Le match en reste là, les deux cadors du championnat repartent dos à dos.

C’est officiel, Oleksandriya terminera troisième et jouera les poules de la Ligue Europa 2019/2020. Le point nécessaire a été obtenu à Mariupol (1-1). Tout avait pourtant mal débuté pour Oleksandriya qui concédait un penalty en tout début de rencontre sur lequel Pankiv se montrait impérial devant Zubkov (9′). Mariupol finira par ouvrir le score peu avant la demi-heure de jeu grâce à Pikhalyonok (28′) avant de concéder un penalty et de se retrouver en infériorité numérique après l’expulsion de Yavorskyi (44′). Le capitaine d’Oleksandriya Zaporozhan se chargeait de transformer la sentence et d’obtenir le précieux point qui a permis à son équipe d’entrer dans l’histoire.
Si Oleksandriya terminera quoi qu’il arrive à la troisième place, Mariupol est quatrième et encore sous la menace de ses poursuivants.

La lutte pour le maintien

JOURNÉE 29

  • Le leader ne l’est plus. Le Desna Chernigiv a en effet été battu (0-2) sur le terrain du Karpaty Lviv. Ce dernier a pourtant été réduit à dix après l’expulsion de Karim Yoda (51′) ce qui ne l’empêchera pas de marquer quasiment dans la foulée par Ponde (52′) avant de doubler la mise par Myakushko (77′).
  • Dans le même temps, le Vorskla Poltava l’a emporté (2-0) face à l’Arsenal Kiev grâce à Kolomoyets (6′) et Vasin (58′). Le Vorskla parvient grâce à ce succès à doubler le Desna.
  • Enfin, battu (1-2) par l’Olimpik Donetsk, les Chornomorets Odessa restent lanterne rouge. Dieye a ouvert le score pour l’Olimpik (17′) avant que Pavlov n’égalise en début de deuxième période (47′). Peu après, Vantukh donnera un avantage définitif à l’autre club de Donetsk (49′).

JOURNÉE 30

  • Un but de Todor Petrović (30′) a suffi au bonheur du Vorskla Poltava. En s’imposant (1-0) sur le terrain du Desna Chernigiv dans le choc des leaders de cette deuxième moitié de tableau, le Vorskla a officiellement assuré son maintien et est en position de force dans la quête du « trophée prestige ».
  • Malgré sa défaite, le Desna Chernigiv est lui aussi assuré de rester dans l’élite grâce à la surprenante victoire des Chornomorets Odessa face au Karpaty Lviv (3-1). Árni Vilhjálmsson a ouvert le score pour la lanterne rouge en début de rencontre (9′) avant l’égalisation sur penalty de Serhiy Myakushko (74′). Vasyl Pavlov redonnera quasiment dans la foulée l’avantage aux Chornomorets (75′) avant que Dmytro Ryzhuk n’ajoute un troisième but (83′). Tandis que le Karpaty Lviv reste barragiste, les Chornomorets Odessa croient de nouveau au maintien.
  • En effet, l’Arsenal Kiev, avant-dernier et barragiste, a été tenu en échec (1-1) par l’Olimpik Donetsk. Vyacheslav Tankovskyi (31′) a répondu à l’ouverture du score de Matar Dieye (25′). L’Arsenal ne compte plus qu’un point d’avance sur les Chornomorets tandis que l’Olimpik, premier non-relégable, creuse un peu l’écart avec les barragistes.

Les classements

Matchs joués // Victoires // Nuls // Défaites // Buts Marqués // Buts Encaissés // Différence de Buts // Points

Lutte pour le titre

1Shakhtar Donetsk3024516611+5577
2Dynamo Kiev3020645017+3366
3Oleksandriya3014793829+949
4Mariupol30117123342-940
5Zarya Lugansk301010103530+540
6FK Lviv30810122435-1134

Lutte pour le maintien

7Vorskla Poltava30125132839-1141
8Desna Chernigiv30115143438-438
9Olimpik Donetsk30711123643-732
10Karpaty Lviv3078153848-1029
11Arsenal Kiev3075182452-2826
12Chornomorets Odessa3067172648-2225

Le but du week-end

Quatre buts ont été sélectionnés : deux pour la 29ème journée et deux pour la 30ème. On commence avec ce coup de canon sous la pluie signé Serhiy Myakushko lors de la victoire du Karpaty Lviv sur le terrain du Desna Chernigiv (2-0).
Plus en finesse, Viktor Tsyhankov s’est illustré en ouvrant le score face à Mariupol (2-1, à 6:17).

Oleksandr Pikhalyonok n’a quant à lui pas fait dans le détail pour ouvrir le score pour Mariupol face à Oleksandriya (1-1). Enfin, ce but inscrit par Matar Dieye pour l’Olimpik Donetsk face à l’Arsenal Kiev (1-1) se distingue davantage par la qualité du contrôle de l’attaquant que par sa finition.

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Shakhtar Donetsk | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Chornomorets Odessa | © ultras.org.ua
Karpaty Lviv | © ultras.org.ua
Metalurg Zaporyzhya (D3) | © ultras.org.ua
Minay (D3) | © ultras.org.ua
Minay (D3) | © ultras.org.ua
Koravel (D3) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la Une :

Donnez votre avis

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.