Retour sur l’assassinat de Marko Ivković, membre des Delije poignardé à mort à Istanbul

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 24 novembre 2014

Vous en avez certainement entendu parler, ce week-end un drame a eu lieu à Istanbul avec la mort de Marko Ivković, supporter du Crvena Zvezda et membre des Delije. Venu encourager et défendre ses couleurs en Turquie pour un match d’Euroligue (Basket) entre le club serbe et le Galatasaray, ce jeune homme de 25 ans ne verra finalement jamais les rouges et blancs sur le parquet du Abdi İpekçi Arena. Pour comprendre comment ce jeune supporter a pu être poignardé à mort, revenons sur cette soirée du Vendredi 22 Novembre 2014.

Commençons dans un premier temps par l’organisation de ce déplacement. La ferveur des supporters du Crvena Zvezda n’a pas peur des kilomètres, ainsi environ 400 personnes avaient fait le déplacement, qui n’était pas organisé par le club, pour Istanbul. Devant cette forte mobilisation, le club serbe et le consulat ont essayé, en vain, de contacter le club de Galatasaray et l’Euroligue mais rien n’a été fait pour accueillir les visiteurs. Une situation déjà mal embarquée qui, malheureusement, ne fera qu’empirer puisque seulement 50 dès 400 visiteurs étaient autorisés à pénétrer dans l’enceinte du Galatasaray. Une interdiction de vente qui déclenchera les hostilités, aux conséquences que l’on connait, entre fans des deux camps et policiers.

Rapidement les médias serbes annoncent le décès de Marko Ivković tandis que cette vidéo circule sur la toile. Une vidéo qui semblerait montrer un supporter turc avec une machette.

Devant cet assassinat de nombreuses personnes se sont mobilisées et ont rapidement pris la parole. À commencer par le premier ministre serbe Aleksandar Vučić qui s’est déclaré « stupéfait par ce meurtre odieux » en ajoutant « la Serbie demande (aux autorités turques) d’identifier et d’arrêter immédiatement le meurtrier et de le punir de façon la plus sévère »

De même, de nombreux messages de commémoration sont apparus des les tribunes à commencer par les Delije.

Plus surprenant les Grobari, supporters du Partizan, ont brûlé un drapeau de Galatasaray, soutien inattendu à Zvezda.

14167639699752

2 (1)

La tristesse a frappé la Serbie, dernier salut du Sud.

Des soutiens qui se déplaceront jusqu’à l’ambassade de Turquie où des centaines de personnes se sont réunis pour rendre hommage à la victime.

navijaci-crvene-zvezde-odaju-pocast-nastradalom-marku-ivkovicu-u-beogradu-mondo-stefan-stojanovic-33

 

marko6091588152209304434

Malheureusement l’heure n’était pas au recueillement pour tout le monde comme on peut le voir …

e2a84f00e4491447231483cb7cce496c

Du côté de Galatasaray ce n’est pas forcement plus réjouissant …

sp zasto

Marko Ivković est mort pour sa passion, pour ses couleurs. Les Delije ne l’oublieront certainement pas, espérons que dans leurs chants la passion de ce dernier continuera d’exister et résonnera encore longtemps dans le Marakana.

B2_5oqUCMAAZFXl

REPOSE EN PAIX.

Pierre Vuillemot

Retour sur l’assassinat de Marko Ivković, membre des Delije poignardé à mort à Istanbul
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Mais que font des joueurs japonais dans le championnat du Monténégro ?

Un simple regard sur la liste des buteurs du championnat monténégrin vous mettra la puce à l'oreille. Kohei Kato, Masato...

Fermer