Retour sur la journée 9 de RPL 2018/2019 – Championnat de Russie de football

Antoine Jarrige
Antoine Jarrige - Publié le 5 octobre 2018

Le Zenit qui s’effondre à Makhachkala, Krasnodar qui se rapproche de la première place, le Spartak qui s’incline une nouvelle fois, voici ce que nous a offert la RPL ce week-end !

L’ affiche du week-end

Spartak Moscou vs. FK Rostov : 0-1

XI Spartak : Maksimenko – Rasskazov – Boccetti – Dzhikiya – Kombarov (Ze Luis 77e) – Samedov (Lomovitskiy 64e) – Zobnin – Hanni (Popov 71e) – Fernando – Melgarejo – Adriano

XI Rostov : Abaev – Skopintsev – Wilusz – Sigurdsson – Ingason – Parshivlyuk – Guliev – Gatcan – Kalachev (Yusupov 81e) – Shomurodov  (Kjartansson 60e) – Ionov (Zuev 67e)

Affiche de haut de tableau entre le FK Rostov et le Spartak Moscou, respectivement troisième et quatrième de RPL. Le Spartak traverse actuellement une période de crise interne que Carrera a du mal à endiguer. Et forcément, cela se ressent sur les résultats. Karpin et ses hommes comptaient donc profiter de l’occasion pour faire un coup à l’Otkrytie Arena.

Affiche certes, mais sur le terrain, la prestation fut globalement décevante. Rostov s’est cantonné à défendre en bloc très compact et à sortir sur les quelques contres qu’ils ont eu à leur disposition. Quant au Spartak, on a assisté à une possession de balle stérile. Les rouge et blanc sont rongés par leurs problèmes internes et le jeu collectif s’est totalement évaporé depuis le début de saison. Seul des frappes lointaines de Fernando ont pu apporter le danger mais en première période, c’est surtout les imprécisions des deux équipes qui ont pris le dessus.

Au retour des vestiaires, les deux gardiens durent s’employer sur des frappes lointaines de Parshivlyuk pour Maksimenko et de Fernando pour Abaev. Mais Rostov va profiter d’un contre bien mené et conclu par Aleksander Zuev, tout juste rentré, pour ouvrir le score. Coaching gagnant pour Karpin. Le Spartak est habitué à voir ses anciens joueurs marquer contre lui. Les rentrées de Popov, Ze Luis ou Lomovitskiy n’y changeront rien, le Spartak concède une deuxième défaite de suite à domicile devant un John Terry venu pour l’occasion. Lui qui a refusé de s’engager au Spartak pour raison familiale, sa présence pose question. Quoi qu’il en soit, Carrera commence à épuiser la totalité de son capital confiance auprès des dirigeants, même si les supporters le soutiennent toujours. Le résultat de la confrontation face à Villareal en Europa League cette semaine pourrait décider du sort de Carrera au poste d’entraineur. Quant à Rostov, c’est une excellente opération qui permet de conforter cette troisième place et d’entrevoir de belles choses par la suite.

 

Les autres matchs du week-end

  • Le CSKA a souffert. Il aura fallu un penalty pour que les Moscovites s’imposent sur la pelouse d’Orenbourg qui confirme qu’ils seront difficiles à bouger cette saison !
  • Merci Panyukov ! Ural peut remercier son buteur. Auteur d’un doublé, le joueur prêté par le Zénit permet au club d’Ekaterinbourg d’enchaîner un second succès consécutif contre l’Arsenal Tula. Score final 2-1.
  • Ufa se donne de l’air. En grande difficulté cette saison, Ufa a remporté un précieux succès à domicile contre le Yenisey. Devant seulement 3 500 spectateurs, les locaux remportent le match 2-1.
  • Un Lokomotiv patient. Pas étincelant en ce début de saison, le Lokomotiv a dû attendre la fin de match contre l’Akhmat pour s’imposer 2-0.
  • Enorme Anzhi ! Quelle surprise à Makhachkala ! En grande difficulté financière, l’Anzhi s’impose 2-1 contre un Zénit qui n’avait pas encore perdu en championnat jusque-là. Dyupin a encore réalisé un match exceptionnel dans son but.
  • Krasnodar se ballade. Les Byky sont dans une forme incroyable et ont facilement disposé du Dinamo Moscou sur le score de 3-0. Le Zenit devra se méfier de cette équipe !
  • Kazan au bout du bout. On a longtemps cru que cette rencontre entre le Rubin et le Krylia allait se terminer sur un match nul. Mais Azmoun en toute fin de match donne les trois points à son équipe !

Le classement

L’événement marquant de la semaine

Semaine de coupe de Russie

La surprise de ce tour de Coupe, c’est qu’il n’y a eu quasiment aucune surprise ! Contrairement aux années passées, et surtout à la saison dernière, les clubs de RPL ont fait en sorte de respecter le rapport de force. Sur les quinze rencontres jouées (le match Tyumen – CSKA aura lieu le 10 Octobre), seul Nizhny Novgorod a sorti Ufa, un pensionnaire de RPL (1-0). Le Lokomotiv a dû cravacher contre le Baltika et peut remercier Eder, auteur d’un but sublime pour l’égalisation avant qu’Alan Miranchuk donne la qualification aux siens dans les arrêts de jeu. L’Anzhi aussi a dû attendre la 84e pour composter son ticket face au leader de la PFL Sud, le FK Chayka (2-1). C’est un peu mieux que l’Akhmat qui s’en est sorti après la séance des tirs au but contre le SKA Khabarovsk (3-2).

Pour les autres, le tour s’est passé plutôt tranquillement. Une bonne chose pour le suspense et l’intérêt de la Coupe qui, je le rappelle, a été remportée la saison passée par le FK Tosno, un club qui a cessé d’exister juste après…

Qu’est-il devenu ?

Pavel Nekhaychyk

Pavel Nekhaychyk est un footballeur biélorusse qui a longtemps joué au BATE Borisov, découvrant la Ligue des Champions sous la houlette du bien connu Viktor Goncharenko et marquant lors d’un match nul contre le Zenit Saint-Pétersbourg. Il part au Dinamo Moscou en 2011 avec qui il reste un an, totalisant treize matchs et un but. Il retourne brièvement au BATE Borisov en 2013 avant de signer successivement pour le Tom Tomsk de 2014 à 2016 (54 matchs joués, 14 buts marqués), puis pour le FK Orenbourg de 2016 à 2017. Il quitte la Russie et retourne dans sa république natale, la Biélorussie.

Il totalise seize apparitions et cinq buts en 2017 dont une rencontre de Coupe avec son nouveau club du Dinamo Brest. Il participe lors du printemps 2018 à la victoire du Dinamo Brest contre l’ogre du BATE Borisov (son ancien club) au terme d’une finale palpitante (3-2). Il participe par la suite à une nouvelle victoire face au même adversaire en Supercoupe (2-1), permettant du même coup à son équipe de s’adjuger un deuxième trophée. Nekhaychyk goûte également à ses premiers matchs européens depuis qu’il a quitté le Dinamo Moscou. Son club élimine les Grecs d’Atromitos avant de se faire éliminer par les Chypriotes de l’Apollon Limassol.

 

Le XI

Le but du week-end

Véritable instinct du buteur pour Ari qui décoche un beau patator sous la barre.

L’instant foot amateur par @RUSNLF

Une nouvelle rubrique voit son apparition dans votre chronique hebdomadaire. Dima vous emmène le temps d’un instant dans les divisions inférieures locales, car le football russe ne se limite pas qu’à la RPL !

Clap de fin en D4

La fin de la saison estivale approche rapidement dans le foot amateur russe. Certaines régions aux conditions météorologiques capricieuses ont déjà cessé toute activité footballistique ; c’est le cas de Zolotoe Koltso (anneau d’or), l’est de la Sibérie et l’est de la Russie.

Des champions qui n’accéderont pas forcément à la PFL nécessitant des moyens financiers plus importants. Dans la région du Zoloteo Koltso, où on retrouve de nombreuses villes historiques au nord-est de Moscou, c’est le Fakel Kirov qui remporte le titre. Le mérite revient particulièrement à son jeune entraîneur de 32 ans, Aleksey Orlov, qui prône le jeu offensif. La preuve avec six joueurs qui totalisent plus de six buts en championnat. Plus à l’est, en Sibérie orientale, c’est l’ancien club professionnel, Novokuznetsk, qui remporte le titre haut la main avec 34 points en 14 matchs.

Le championnat de l’est de la Russie (D4), quant à lui, est certainement le plus petit que l’on peut retrouver à l’UEFA. Seulement quatre équipes ont pu participer cette année et à ce petit jeu c’est le FK Nogliaki (anciennement FK Neftyanik), situé sur l’île de Sakhalin, qui remporte le titre. Des moyens importants pour de la D4 avec notamment le gaz et le pétrole de la région font de Nogliaki un candidat sérieux pour la licence PFL la saison prochaine. En tout cas c’est ce qu’on souhaite pour la PFL Est !

Stade Lesnoy, Nogliaki. ©football-dv.ru

L’actu FNL

La FNL en bref…

Quatorzième journée en FNL et aucune équipe ne peut prendre le large en haut de tableau. Tambov prend la place de leader grâce à sa victoire contre l’Avangard Kursk 3-1 et au faux-pas de Tomsk tenu en échec à Vladivostok. Le FK Tambov confirme bel et bien sa bonne saison passée et espère cette année éviter une place de barrage. Leur dernière et unique défaite de la saison remonte au 8 aout dernier contre Krasnodar 2. Depuis, c’est six victoires et trois nuls notamment grâce au bon début de saison de l’Ivoirien Senin Sebai qui a marqué contre l’Avangard son septième but cette saison. Parti comme ça, il va exploser son record de buts par saison. Le Baltika doit s’en mordre les doigts de l’avoir laissé partir libre cet été…

A deux longueurs de Tambov, le Spartak 2 de Victor Bulatov enchaine une troisième victoire de suite contre le Mordovia Saransk. Match compliqué pour les rouge et blanc avec un Mordovia qui n’a pu tromper Vladislav Tereshkin, mais Vladislav Panteleev était là pour décanter la situation grâce à une superbe reprise pied droit sur corner. Huitième but du joueur de 22 ans qui est en pleine confiance ! Le Spartak 2 est actuellement en contraste total avec l’équipe première qui connait une crise interne importante.

Dans les autres matchs, il faut noter le carton plein de Sochi contre Chertanovo 6-2 ! Le but d’Ivan Solovyov est un bijou de frappe qui fait mouche ! Devant, Krasnodar 2 a retrouvé le gout de la victoire en s’imposant 4-2 contre Khimki qui enchaine les mauvais résultats. Les équipes de milieu de tableau peinent à enchainer face au retour en force des équipes de bas de tableau comme Tyumen qui a arraché la victoire en fin de match 3-2 contre Yaroslavl ou le SKA Khabarovsk qui s’impose contre le Fakel Voronezh 2-1. Seul le Zenit 2 continue dans le rouge en s’inclinant 1-0 à Nizhny Novgorod. L’effet Gorshkov fut bien court…

Pour finir, deux matchs opposaient des équipes de bas de tableau. Le Sibir a pris le dessus sur le Baltika 2-1 et Armavir a réussi miraculeusement à accrocher le nul 2-2 contre le Rotor grâce à deux buts totalement gag. Le Rotor peut vraiment s’en vouloir sur ce coup-là. Les points peuvent coûter chers en fin de saison…


L’équipe Footballski

Retour sur la journée 9 de RPL 2018/2019 – Championnat de Russie de football
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Antoine Jarrige

Antoine Jarrige

Antoine, 21 ans. Etudiant en kiné en Alsace, grand amateur du football russe . Amoureux d'Ural, le grand club de Sibérie occidentale, mon coeur ne bat que pour Smolov et Lungu.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
chypre
Du succès et des drames pour le football à Chypre

Sur les 3 clubs chypriotes engagés en barrages de Coupe d'Europe, deux ont rejoint la phase de poules de Ligue...

Fermer