Retour sur la journée 5 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 26 août 2018

Les patrons sont de retour en Ukraine. Le Dynamo Kiev et le Shakhtar Donetsk se sont emparés des deux premières places, le premier cité mettant (provisoirement ?) fin au tube de l’été Oleksandriya.

Les résumés du week-end

FK Lviv 0-2 Shakhtar Donetsk

Le duel entre les deux leaders, le Dynamo Kiev et Oleksandriya, pouvait aussi profiter au Shakhtar Donetsk qui avait l’occasion de s’emparer de la deuxième place en cas de succès sur le terrain du FK Lviv. Dans la ville où il a reçu pendant près de deux ans et demi (mais au stade Ukraina et non à l’Arena Lviv), le champion en titre alignait son équipe-type.
Favori, le Shakhtar voyait pourtant le promu se procurer la première grosse occasion. Le Brésilien Bruno profitait d’une hésitation de Danchenko pour devancer Pyatov et servir son compatriote Augusto devant la cage désertée. Seul un dégagement salvateur sur sa ligne de Rakitskiy permettait au Shakhtar d’éviter de concéder l’ouverture du score (20′). Il s’agissait, déjà, du tournant du match puisque le club du Donbass ouvrait le score dans la foulée. Parfaitement servi par Taison, Júnior Moraes lançait Marlos dans la profondeur qui devançait la sortie de Bandura pour ouvrir le score d’une balle piquée (21′), inscrivant au passage son troisième but de la saison pour rejoindre son coéquipier Júnior Moraes en tête du classement des buteurs de l’UPL. Júnior Moraes justement manquera d’un rien de doubler la mise en fin de première période sur une tête repoussée par Bandura (43′). Enfin, dans les arrêts de jeu de la première période, une balle piquée d’Alan Patrick était repoussée sur sa ligne par Serhiy Voronin alors que Bandura était battu (45’+3). À la pause, le score était de 1-0 en faveur du Shakhtar Donetsk.
Peu de choses seront à signaler dans une deuxième période globalement maîtrisée par les hommes de Paulo Fonseca. Quelques occasions interviendront en fin de rencontre et notamment un coup franc d’Alan Patrick repoussé au dessus de sa transversale par Bandura (79′). En toute fin de rencontre, c’est Serhiy Bolbat qui s’illustrera. Le joueur formé au club mais qui a enchaîné les prêts depuis le début de sa carrière inscrira en fin de rencontre le deuxième but en profitant d’un cafouillage dans la défense du FK Lviv (89′).
Score finale : 2-0. Le Shakhtar Donetsk se replace avec cette troisième victoire de rang, la quatrième en cinq matchs, et occupe désormais la deuxième place.

Dynamo Kiev 1-0 Oleksandriya

Le match pour la première place débute par une ouverture du score refusée au Dynamo. Le latéral polonais Tomasz Kedziora envoie de la tête le ballon au fond des filets adverses en s’appuyant sur son vis à vis au moment de l’impulsion. Un but logiquement refusé à Kiev. Le leader Oleksandriya réagit timidement avec une frappe de son capitaine Andriy Zaporozhan qui frôle la lucarne de Denys Boyko. Trop imprécis dans leurs combinaisons à l’approche de la surface adverse, les joueurs du Dynamo tentent leur chance de loin en cette fin de première période. Des frappes menaçantes mais sans conséquences au tableau d’affichage.
La seconde période reste timide en occasions avant l’ouverture du score de Viktor Tsygankov qui propulse d’une superbe frappe à l’entrée de la surface le ballon dans le petit filet de Yuri Pankiv qui encaisse son premier but de la saison. Son homologue Denys Boyko doit s’employer dès l’action suivante pour éviter une égalisation dans la foulée. Le match se termine sur le plus petit des écarts et permet au Dynamo de prendre le commandement du championnat avec un match en moins. Le club de la capital est donc désormais le seul encore invaincu avec aucun but encaissé en championnat.

Zarya Lugansk 0-0 Olimpik Donetsk

Le Zarya Lugansk, qualifié pour les barrages de la Ligue Europa en ayant surpris le Sporting Braga, voulait installer une dynamique positive et durable qui lui avait cruellement manqué la saison dernière. La « réception » de l’Olimpik Donetsk se présentait comme une occasion à ne pas laisser passer dans un choc d’équipes basées en zone de guerre et délocalisées.Les « locaux » donnaient le coup d’envoi. Dès le début du match, ils se procuraient une énorme occasion sur un mouvement venu de l’axe à l’issu duquel une frappe pas assez appuyée permettait à un défenseur adverse d’arrêter le ballon. Un peu plus tard, c’était une reprise de volée qui terminait dans les gants du gardien de l’Olimpik. Les visiteurs répondaient sur un coup-franc parfaitement placé dans l’axe et tiré par Ksyonz qui rasait la barre transversale. C’était l’unique occasion de l’Olimpik dans cette rencontre. En deuxième mi-temps, le Zarya assiégeait l’adversaire sans parvenir à trouver la faille et à construire des actions suffisamment précises. Par conséquent, les occasions les plus marquantes étaient des tirs lointains, notamment les deux entrepris par Kharatin. D’abord, une frappe croisée au ras du sol depuis l’extérieur de la surface était rattrapée par le gardien, puis le tir suivant frappé depuis la même position frôlait le poteau de droite. Finalement, la domination du Zarya restait impayée. Si le match avait de quoi rassurer défensivement avant d’affronter Leipzig en barrages de la Ligue Europa, il sera très difficile pour Lugansk d’envoyer le ballon au fond des filets contre cet adversaire aussi relevé (si ce n’est plus) que le Sporting Braga.

Les autres rencontres

  • Enfin un point pour l’Arsenal Kiev. Les hommes de Fabrizio Ravanelli ont obtenu le nul (1-1) à domicile face aux Chornomorets Odessa. Oleksiy Maydanevych a ouvert le score pour l’Arsenal (26′) peu avant que Ruslan Babenko n’égalise (35′). L’autre club de Kiev est toujours lanterne rouge tandis que le club d’Odessa occupe la quatrième place, devançant le Zarya Lugansk au nombre de buts marqués.
  • Pas de vainqueur entre le Desna Chernihiv et le Karpaty Lviv (2-2). Le promu a manqué une belle occasion de l’emporter puisqu’il menait 2-0 à la pause grâce à des buts de Bezborodko (25′) et Favorov (42′). En deuxième période, Miroshnichenko (58′) et le Bosnien Mehremić (80′) ont offert le point du nul au Karpaty. Le Karpaty Lviv est huitième et le Desna Chernihiv neuvième.
  • Face à un Mariupol dont la saison européenne est déjà terminée, le Vorskla Poltava a obtenu sa deuxième victoire de la saison (2-1). Les visiteurs avaient pourtant ouvert le score par Fomin (21′) quelques minutes avant l’égalisation signée Kulach (29′). En fin de rencontre, le malheureux Polehenko a marqué contre son camp, offrant la victoire au Vorskla (88′). Le Vorskla remonte à la septième place à égalité de points avec l’Olimpik Donetsk, sixième, tandis que Mariupol occupe l’avant-dernière place.

Le classement

Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

1Dynamo Kiev440040+412
2Shakhtar Donetsk5401112+912
3Oleksandriya540161+512
4Chornomorets Odessa522154+18
5Zarya Lugansk522143+18
6Olimpik Donetsk51315506
7Vorskla Poltava520347-36
8Karpaty Lviv512257-25
9Desna Chernihiv511368-24
10FK Lviv511335-24
11Mariupol410359-43
12Arsenal Kiev501429-71

L’équipe-type du week-end

Le but du week-end

Mené au score sur sa pelouse par Mariupol, le Vorskla Poltava a fini par s’imposer (2-1). Sa deuxième victoire de la saison, le troisième du dernier exercice la doit en partie à Vladyslav Kulach qui a signé le but de l’égalisation dans un style acrobatique que, comme l’indique le titre de la vidéo, n’aurait pas renié Cristiano Ronaldo.

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Metalist 1925 (D2) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une : © ultras.org.ua

Retour sur la journée 5 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
4.8 (96.67%) 6 votes

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour sur la journée 4 de RPL 2018/2019 – Championnat de Russie de football

Un tapis superstar, un Ari qui pète les plombs et une avalanche de buts, voici ce qu'il faut retenir de...

Fermer