Retour sur la journée 29 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 1 mai 2018

La course au titre se poursuit en tête du championnat avec les courtes victoires du Shakhtar et du Dynamo qui auront rendez-vous pour en découdre lors de la dernière journée. Derrière l’inséparable duo, le Vorskla voit le Zarya se rapprocher dangereusement pour la troisième place. La bagarre continue aussi en fond de classement pour le maintien où le Chornomorets Odessa a enfin quitté la dernière place après sa victoire sur le Stal. Retour sur la 29e journée d’UPL.

Les résumés du week-end

Mariupol vs. Shakhtar Donetsk

De retour non loin de ses terres, à Mariupol, le Shakhtar Donetsk n’avait une fois de plus d’autre choix que de s’imposer pour conserver son avance sur le Dynamo Kiev. Encore une fois, à cette occasion, Paulo Fonseca alignait une équipe remaniée en raison également de multiples absences. Le duo Kryvstov – Khocholava était titularisé en défense centrale, Alan Patrick était présent au milieu de terrain aux côtés de Fred tandis que le capitaine Taison, de retour de suspension, faisait son retour comme titulaire, épaulé aux postes offensifs par Oleksandr Zubkov et Viktor Kovalenko. Enfin, Kayode était titulaire à la pointe de l’attaque.

Plutôt terne, la première période est à l’avantage du Shakhtar. Ce dernier ne se procure toutefois que peu d’occasions. Zubkov, dans un style très « Marlosien », mettra Halchuk à contribution et obligera ce dernier à réaliser une parade difficile (36′) avant de rater le cadre du gauche (45′). Ce sera à peu près tout dans cette mi-temps qui s’achève sur un score nul et vierge.

Le champion en titre attendra la deuxième période pour se réveiller et ouvrira le score à la 65e minute alors même que Paulo Fonseca avait opté pour un choix offensif en faisant entrer Gustavo Blanco Leschuk en lieu et place d’Alan Patrick. Après une récupération haute, Taison, en bon meneur de jeu, lancera Ismaily sur le côté gauche d’une jolie talonnade. Le latéral brésilien parviendra à trouver Kayode dans la profondeur qui ne laissa aucune chance à Halchuk au moment de concrétiser. L’international nigérian, prêté par Manchester City, inscrivait par la même occasion son deuxième but de la saison. Il n’y aura à peu près rien d’autre à signaler dans la rencontre. Sans convaincre et sans vraiment briller, mais sans non plus être inquiété, le Shakhtar Donetsk s’impose (1-0) et conserve sa place de leader. Mariupol reste de son côté cinquième.

Zarya Lugansk vs. Veres Rivne

Le Zarya Lugansk et le Veres Rivne s’affrontaient pour que l’un officialise quasiment sa place en Europe la saison prochaine tout en se rapprochant de la troisième place et pour que l’autre remonte à hauteur du FK Mariupol. La première mi-temps est insipide avec une seule occasion du Veres sur un tir directement repris par le gardien et la triste statistique de seulement trois tirs tentés au total dans les 45 premières minutes. La deuxième mi-temps est plus agréable avec un Zarya de retour qui vit sa situation s’éclairer après l’expulsion d’Adamyuk pour une faute sur Hromov en position de dernier défenseur (50′). Le coup-franc suivant de Kharatin rase la transversale, puis la frappe puissante de Karavayev sur corner en fait de même. Kharatin se fait ensuite arrêter sa frappe puissante depuis la ligne de réparation par le gardien et finalement Iury se démarque de la défense centrale pour lober le gardien et ouvrir le score (1-0, 59′). Le reste du match se limite à des sauvetages de la part d’une équipe de Veres aux abonnés absents. Grâce à cette victoire la Zarya a sept points d’avance sur son premier poursuivant et dix sur son adversaire du jour. La qualification pour la C3 est mathématiquement assurée, mais la troisième place occupée par le Vorskla à seulement un point devant lui assurerait de jouer la phase de groupes. Sauf que le Zarya va devoir se confronter aux deux leaders avant la confrontation finale de la dernière journée. De son côté, le Veres a trois points de retard sur la première place qualificative. Mathématiquement, ce n’est pas irrattrapable, mais les choses ne s’annoncent pas particulièrement bonnes pour lui qui reste sur quatre défaites de suite et un seul but marqué dans les sept derniers matchs.

Vorskla Poltava vs. Dynamo Kiev

Ce duel du dimanche soir entre le Vorskla et le Dynamo n’offre que peu d’occasions chaudes en début de match. La faute à une bonne défense de Poltava et de ses latéraux capables de contenir les assauts adverses. Impuissant, le Dynamo cède même le contrôle du match et du ballon à un Vorskla entreprenant devant son public et dominateur jusqu’à la pause.
Le Dynamo se reprend finalement au retour des vestiaires, remet le pied sur le ballon et se procure enfin de vraies occasions. Le Slovène Verbić, puis Tsygankov, manquent de peu l’ouverture du score en s’essayant de loin. Le coach de Kiev, Aliaksandr Khatskevich opéré alors un changement à la pointe de l’attaque avec l’entrée de Dieumerci Mbokani. Bonne pioche, le Congolais ne met que quelques minutes pour trouver le chemin des filets, à la réception d’un centre à ras de terre de Kedziora peu après l’heure de jeu. Shaparenko, lui aussi entre en cours de jeu, manque de peu le break avec une frappe qui heurte lourdement le poteau de Bogdan Shust, le portier de Poltava. Le score minimal ne changera plus jusqu’au coup de sifflet final qui permet au Dynamo de prendre ses trois points malgré un match poussif.

La lutte pour le maintien

  • Le maintien n’est plus très loin pour Oleksandriya. Le leader de la deuxième moitié de tableau a conforté sa position en battant l’autre équipe en forme du moment, le Karpaty Lviv (2-1), à l’extérieur qui plus est. Si le Karpaty a rapidement ouvert le score grâce à Andriy Nesterov (5′), Yevhen Banada a ensuite égalisé pour les visiteurs (35′). En deuxième période, un but d’Artem Sitalo (52′) a offert la victoire à Oleksandriya, tranquille septième du classement. Le Karpaty reste quant à lui neuvième et premier maintenu « direct ».
  • De son côté, l’Olimpik Donetsk continue d’enchaîner les contre-performances, battu (0-2) sur le terrain du Zirka Kropyvnytsky. Serhiy Petrov (64′) et Oleksiy Chychykov (75′) ont offert la victoire au club de l’ex-Kirovohrad. Ce dernier, revenu à deux points du Karpaty et à trois de son adversaire du jour, reste dixième, mais est totalement relancé dans la course au maintien direct. L’Olimpik est quant à lui huitième et doit se ressaisir pour ne pas vivre une fin de saison difficile.
  • Les Chornomorets Odessa ne sont pas morts. En remportant le match de la peur à Kiev face au Stal Kamianske (2-1), ces derniers ont quitté la dernière place qu’ils cèdent à leur adversaire du jour. C’est pourtant le Stal qui avait ouvert le score grâce à Yuriy Klymchyk (22′) peu avant que Maksym Tretyakov n’égalise (25′). En seconde période, Ivan Bobko inscrira le but de la victoire (65′) pour le club d’Odessa, qui est désormais barragiste. Devenu dernier, le Stal n’a toutefois que deux points de retard sur les Chornomorets. Rien n’est fait.

Les classements

Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

Lutte pour le titre :

1Chakhtar Donetsk2922346721+4669
2Dynamo Kiev2920636023+3766
3Vorskla Poltava29145103434044
4Zoria Louhansk29111084339+443
5FK Marioupol29106133538-336
6Veres Rivne29712102728-133

Lutte pour le maintien :

7FK Oleksandriïa2971572726+136
8Olimpik Donetsk2989122834-633
9Karpaty Lviv29711112343-2032
10Zirka Kropyvnytsky2979132137-1630
11Tchornomorets Odessa29510142447-2325
12Stal Kamianske2958162039-1923

Le but du week-end

Il est signé Serhiy Petrov, le milieu de terrain du Zirka Kropyvnysky. Sa jolie reprise de volée en déséquilibre (à 1:01 dans la vidéo) a permis à son club d’ouvrir le score face à l’Olimpik Donetsk pour finalement l’emporter 2-0.

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © wbc.kiev.ua

Dynamo Kiev | © wbc.kiev.ua

Nikopol (D3) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.

Retour sur la journée 29 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Le football dans les RSS : #57 le Tadjikistan – Des Zambiens à Douchanbé

À moins d'un an de la Coupe du Monde, nous avons décidé de nous replonger dans l'histoire du football soviétique...

Fermer