Retour sur la journée 28 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 24 avril 2018

Tous deux qualifiés pour la finale de la coupe, le Shakhtar Donetsk et le Dynamo Kiev continuent leur duel à distance. Le Zarya Lugansk peut quant à lui croire au podium tandis qu’en deuxième partie de tableau, trois équipes savent qu’elles seront sans doute encore là la saison prochaine.

Les résumés du week-end

Shakhtar Donetsk vs. Vorskla Poltava

Quelque peu remis de sa déception de la semaine dernière après sa nette victoire en demi-finale de coupe d’Ukraine, le Shakhtar Donetsk abordait cette rencontre face au Vorskla Poltava, troisième, avec l’obligation de ne pas perdre de points pour ne pas voir le Dynamo Kiev se rapprocher un peu plus. Malgré l’enjeu, Paulo Fonseca alignait une équipe assez remaniée. Taison, suspendu, était remplacé au poste de meneur de jeu par Viktor Kovalenko. Serhiy Kryvtsov était titulaire en défense centrale tandis qu’Oleksandr Zubkov était aligné sur l’aile gauche de l’attaque. Enfin, Larry Kayode était titulaire en pointe. Taras Stepanenko était capitaine.

Malgré cette composition expérimentale, le Shakhtar Donetsk se met en évidence le premier par l’intermédiaire de Marlos dont le tir rasait la transversale de Tkachenko (11′). À la 23e minute, le même Marlos retente sa chance, mais a plus de réussite : servi dans la profondeur par Fred, après un une-deux, il ne se fait pas prier pour remporter son duel avec Tkachenko et ouvrir le score. 1-0 ; c’était le score à la pause.

Marlos se met de nouveau en évidence en début de seconde période, à la conclusion d’une action entre gauchers. Une longue transversale de Rakitskiy termine dans les pieds de Ismaily. Le latéral brésilien se débarrasse de Dallku avant de servir en retrait Marlos qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond (47′). L’ailier ukraino-brésilien inscrit à cette occasion son seizième but de la saison. Trois minutes plus tard, le Shakhtar enfonce définitivement le clou grâce à Viktor Kovalenko, parfaitement positionné pour reprendre un centre de Bohdan Butko (50′). Le but fait suite à une longue séquence de possession et de pressing du champion d’Ukraine en titre. Peut-être trop en confiance après ce troisième but, le Shakhtar se relâche quelque peu. Trois minutes à peine après le but de Kovalenko, Yuriy Kolomoyets profite d’une relance ratée de Pyatov pour réduire le score. À la 62e minute, Kolomoyets se mue cette fois en passeur décisif. Libre de tout marquage, l’ancien attaquant du MTK Budapest a tout son temps pour centrer et pour trouver Serhiychuk, à la limite du hors-jeu. Après un contrôle de la poitrine (voire du bras) un peu chanceux, ce dernier bat Pyatov à bout portant pour inscrire son neuvième but de la saison. Une remontada était-elle à craindre pour le Shakhtar ? Pas vraiment : non seulement le club du Donbass conserve son avantage, mais en plus il l’accentue à deux minutes de la fin du temps réglementaire par Alan Patrick, entré en jeu à la place de Kovalenko, reprenant un centre de Dentinho pour inscrire le quatrième et dernier but des siens, à la suite d’un contre parfaitement mené.

Malgré quelques doutes, le Shakhtar l’emporte (4-2) face au Vorskla, maintenant donc son avance sur le Dynamo Kiev. Le Vorskla reste quant à lui confortablement installé à la troisième place, mais il peut craindre le retour du Zarya Lugansk.

Zarya Lugansk vs. Mariupol

Voilà au moins trois rencontres que le Zarya Lugansk enchaîne les sorties désastreuses. Il n’a plus marqué de but depuis plus de 300 minutes et reste sur trois corrections contre le duo et le troisième. Cette dernière place est désormais très compromise après une myriade de points perdus en comparaison au Vorskla sur les derniers matchs. La défaite n’était plus une option face à un FK Mariupol situé seulement un point derrière.

Après une demi-heure de jeu avec pas grand-chose sur le terrain, la première alerte est signée Iury dont la frappe lointaine et puissante est venue effleurer les montants. C’est cependant sur une erreur improbable que le FK Mariupol ouvre le score juste après. Le vice-capitaine Hordiyenko se rate totalement sur une passe simple au gardien Lunin. Myshnov saisit l’offrande pour aller marquer tout seul dans un but sans défense (0-1, 30′). La partie sent alors le roussi pour des joueurs de Lugansk qui ne réussissent plus rien depuis de nombreux matchs. Juste avant la mi-temps, Totovytskyi est à la réception d’un long ballon et file vers le but, mais son tir est rattrapé par Lunin.

D’entrée en seconde mi-temps, la première occasion est en faveur des visiteurs. À gauche, Totovytskyi délivre une passe en retrait pour Bolbat dont le centre est détourné par Lunin, puis mis en corner par la défense « locale ». Cependant, Karavayev lance la révolte pour le Zarya. Quand le ballon lui arrive directement en provenance du gardien, il s’élance vers le but adverse, prend à revers trois défenseurs, mais se fait finalement mettre son ballon en corner. On a dépassé l’heure de jeu. Pikhalyonok possède le ballon et tente de remonter. Hromov l’empêche et subtilise la balle dans un duel parfaitement maîtrisé. Il fonce en attaque et sert Iury dont la frappe parfaite ne laisse aucune chance au gardien Halchuk (1-1, 75′). Premier but du Zarya depuis près de 400 minutes ! Le Zarya a failli reprendre l’avantage par deux fois. D’abord, sur un corner superbe d’Andriyevskyi et directement rentrant, mais repoussé par Halchuk. Ensuite, sur une frappe lointaine et pleine de puissance de Iury qui contraint encore une fois le gardien à la parade. Peu après, Lugansk bénéficie d’un corner sur lequel Iury reprend de la tête et trouve Hordiyenko. Celui-ci se rachète de son erreur en première mi-temps en donnant l’avantage aux siens (2-1, 75′). Le temps fort ne s’arrête pas là. Grâce à un timing parfait, Hromov se retrouve en face à face avec Halchuk, mais se fait faucher de l’arrière par Kyryukhantsev, exclu directement et sans hésitation. En infériorité numérique, Mariupol est impuissant et doit concéder un dernier but lorsque Karavayev se démarque et reçoit le ballon en position de face-à-face avec Halchuk. Si celui-ci repousse le premier tir, le ballon revient vers Hromov qui convertit l’occasion en but du break (3-1, 90+2′).

Victoire d’un Zarya Lugansk qui devait se relancer, mais qui reste à quatre points du Vorskla lequel n’a qu’un seul des deux ténors encore à affronter contre deux pour Lugansk. Mariupol conserve une avance de trois points sur le Veres Rivne chez qui le Zarya va se déplacer la semaine prochaine. Pour Mariupol, ce match sera suivi par la réception du Shakhtar Donetsk.

Veres Rivne vs. Dynamo Kiev

Battu en février, par le promu, le Dynamo a pris sa revanche dimanche après midi et prenant les choses en mains dés les premières minutes. Un siège des cages du Veres où son portier Oleksandr Bandura doit se montrer ferme face aux tentatives de loin de Verbic et Besedin. La faille est trouvée au quart d’heure de jeu par l’intermédiaire de Volodymyr Shepelev qui délivre un centre millimétré pour Denys Garmash, oublié au second poteau, qui n’a plus qu’à ajuster Bandura du plat du pied.

Le Dynamo enfonce le clou dès la troisième minute de la seconde période avec un centre de Kedziora déposé sur la tête d’Artem Besedin qui décroise pour tromper Bandura. La réaction du Veres est quasi immédiate avec la réduction du score à la 52e par Cesar qui martyrise la charnière centrale du Dynamo à l’entrée de la surface avant d’ajuster Denys Boyko.
Le match s’emballe avec un nouveau but la minute suivante (53e), Artem Besedin domine son vis-à-vis défensif dans les airs pour inscrire de la tête le troisième but des siens sur un corner de Tsygankov.

Entré en jeu en fin de rencontre, le Paraguayen Derlis Gonzalez parachève la victoire de Kiev avec un quatrième but d’une frappe puissante dans la surface qui se loge directement dans la lucarne du Veres. La course poursuite entre le Dynamo et le Shakhtar reprend donc de plus belle.

La lutte pour le maintien

  • L’autre championnat a un nouveau leader. Oleksandriya l’a emporté (3-1) sur le terrain des Chornomorets Odessa. Serhiy Starenkyi a ouvert rapidement le score (7′) avant que le capitaine Vasyl Hrytsuk ne double le score sur penalty (24′). Ivan Bobko réduira le score pour les locaux en début de deuxième période (50′) avant qu’Artem Polyarus ne donne un avantage définitif à Oleksandriya (77′). Alors que les Chornomorets restent derniers, Oleksandriya s’empare de la septième place…
  • … en profitant d’un nouveau faux-pas de l’Olimpik Donetsk. Ce dernier, qui semblait intouchable il y a encore quelques semaines, s’est incliné à Kiev face à un Karpaty Lviv quant à lui en pleine forme (0-2). Ce sont deux jeunes, tous deux passés par le FC Séville, qui se sont illustrés : Maryan Shved a ouvert le score (22′) avant de rater un penalty (45’+4). C’est ensuite le Colombien Jorge Carrascal qui aggravera ensuite la marque en seconde période (58′).  Tout est relancé dans la lutte pour le « trophée Prestige » : Oleksandriya devance désormais l’Olimpik à la différence de buts tandis que le Karpaty Lviv n’est qu’à un point. Ce trio a une avance confortable sur les trois derniers.
  • En concédant le match nul (1-1) à Kiev face au Stal Kamianske,  le Zirka Kropyvnytsky a manqué une occasion se donner de l’air et une chance d’éviter les barrages, mais, à défaut, il s’éloigne de la dernière place. Tout s’est déroulé en quelques minutes en début de deuxième période : l’ouverture du score, pour le Zirka, par Serhiy Petrov (50′), l’expulsion pour cumul de cartons d’Ivan Tsyupa, auteur d’un tacle brutal sur Mykhaylo Meskhi (54′) et enfin l’égalisation du Stal par Orest Kuzyk, sur penalty (57′). Le Zirka Kropyvnytsky est dixième quatre points devant son adversaire du jour.

Les classements

Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

Lutte pour le titre :

1Shakhtar Donetsk2821346621+4566
2Dynamo Kiev2819635923+3663
3Vorskla Poltava28135103433+144
4Zarya Lugansk28101084240+240
5Mariupol27106113434036
6Veres Rivne2871292727033

Lutte pour le maintien :

7Oleksandriya2861572525033
8Olimpik Donetsk2889112832-433
9Karpaty Lviv28711102241-1932
10Zirka Kropyvnytsky2869131937-1827
11Stal Kamianske2858151937-1823
12Chornomorets Odessa28410142246-2422

 

Le point coupe d’Ukraine

Pas de pitié pour les « petits ». Le Dynamo Kiev l’a facilement emporté chez le SK Dnipro-1, pensionnaire de troisième division (4-1) tandis que le Shakhtar Donetsk, avec une équipe très remaniée, a triomphé de Mariupol (5-1) grâce notamment à un grand Taison. La finale de la coupe opposera donc le 9 mai prochain, à Dnipro, le Dynamo Kiev au Shakhtar Donetsk. Une finale qui en appellera une autre le 19 mai prochain à l’occasion de l’affrontement entre les deux géants pour la dernière journée.
En conséquence, le troisième se qualifiera directement pour les phases de groupe de la Ligue Europa tandis que le cinquième sera européen et participera au troisième tour préliminaire de cette même compétition.

Le but du week-end

Une fois n’est pas coutume, c’est un but inscrit en coupe d’Ukraine qui est choisi. Il est signé Taison, double buteur lors de la large victoire du Shakhtar Donetsk (5-1) face à Mariupol, et fait suite à une superbe action collective.

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Tavria Simferopol (D3) | © ultras.org.ua

Tavria Simferopol (D3) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.

Retour sur la journée 28 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#2 Semaine spéciale RB Salzbourg : On a discuté avec Average, rappeur autrichien et supporter de l’Olympique de Marseille

"Je viens de Linz, qui est un peu la ville alternative en Autriche. On se rapproche un peu de l'idée...

Fermer