Retour sur la journée 27 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 17 avril 2018

Le choc entre le Shakhtar Donetsk et le Dynamo Kiev a monopolisé l’attention ce week-end en Ukraine. Dans le même temps, le Vorskla Poltava a pris une option sur la troisième place tandis que le Karpaty Lviv voit le maintien se rapprocher.

Les résumés du week-end

Shakhtar Donetsk vs. Dynamo Kiev

C’était à quitte ou double pour le Dynamo Kiev, à Kharkiv, face au Shakhtar Donetsk. Une défaite, et le club de la capitale disait sans doute adieu au titre, car distancé de neuf points par son rival. Une victoire, et le suspense en championnat était entièrement relancé. Alors que le Dynamo aligne ce qui ressemble à son équipe type des dernières semaines (avec notamment le brassard de capitaine pour le jeune Tsyhankov, très en forme), le Shakhtar Donetsk doit lui faire face, à nouveau, à l’absence de Bernard. Taison joue donc sur le côté gauche de l’attaque (laissant le poste de meneur de jeu à Alan Patrick) tandis que Khocholava est préféré à Ordets dans l’axe de la défense.

Le début de rencontre est équilibré et les deux équipes se rendent coup pour coup. À une tentative lointaine de Stepanenko qui frôle le cadre (3e), le Dynamo Kiev répond par l’intermédiaire de Kędziora dont la tête, consécutive à un corner de Tsyhankov, trouve la transversale de Pyatov (7e). Deux minutes plus tard, Marlos voit sa spéciale (la même que celle d’Arjen Robben) terminer sa course de peu à côté (9e). C’est ensuite au tour de Besyedin, pour le Dynamo, de se procurer une occasion de but, mais sa reprise de la tête suite à un centre de Tsyhankov ne trouve pas le cadre (21e). L’opportunité suivante est la bonne pour le Dynamo Kiev : Shepelyev intercepte une très mauvaise relance de Khocholava à l’entrée de la surface, s’infiltre dans la défense du Shakhtar et bat Pyatov d’une frappe du gauche (32e), bien aidé par une déviation d’un Khocholava décidément très malheureux. Le Shakhtar encaisse au passage son premier but en championnat en 2018. Contraints de réagir, les hommes de Paulo Fonseca dominent totalement la fin de la première période et multiplient les occasions de but. C’est Facundo Ferreyra qui ouvre le bal avec une tête qui frôle le cadre de Boyko (34e). Marlos, du droit, trouve quant à lui la transversale (39e) avant qu’Alan Patrick, dans la foulée, ne manque le cadre. Rakitskiy rate quant à lui d’un rien l’égalisation, voyant son tir du droit être repoussé sur sa ligne par Burda (40e). Malgré une fin de mi-temps difficile, le Dynamo Kiev mène au score à la pause.

Le Shakhtar Donetsk continue de mettre la pression en début de seconde période. Alan Patrick voit notamment sa tentative être repoussée par Denys Boyko (58e). C’est le seul fait notable d’une deuxième mi-temps plutôt maîtrisée par le Dynamo Kiev. Comme souvent dans ce genre de choc, la situation s’envenime dans les dernières minutes. Entré en jeu, Dieumerci Mbokani tacle brutalement Taison qui réagit en lui adressant une claque. L’arbitre choisit d’avertir les deux joueurs, mais contrairement à l’attaquant congolais, Taison a déjà écopé d’un avertissement plus tôt dans la rencontre et le voilà donc expulsé.

Score final : 1-0 en faveur du Dynamo Kiev. Le Shakhtar Donetsk, qui a tout gagné en championnat en 2018 et qui n’avait, avant cette rencontre, pas encaissé le moindre but face à une équipe ukrainienne, a buté sur sa bête noire cette saison. En trois confrontations, il n’est pour l’instant pas parvenu à battre le Dynamo Kiev. Ce résultat relance le suspense en championnat : le Shakhtar n’a plus que trois points d’avance sur l’équipe entraînée par Aleksandr Khatskevich. Le suspense risque d’être présent jusqu’au bout et donc, probablement, jusqu’à la dernière journée où se tiendra un Dynamo Kiev – Shakhtar Donetsk aux allures de finale pour le titre de champion.

Zarya Lugansk vs. Vorskla Poltava

Lors de la saison régulière, le Vorskla Poltava s’était incliné très lourdement sur le score de 3-0 à « Lugansk » (sur le terrain d’exil du Zarya plus exactement). Depuis, de la même manière que c’était arrivé en automne, une défaite contre le Dynamo Kiev avait rompu la série faste du Zarya entre temps et deux larges défaites contre le Shakhtar Donetsk et le Dynamo Kiev avaient permis au Vorskla de reprendre la troisième place et de prendre un peu d’avance. L’enjeu de ce match était de recoller pour le Zarya ou de décoller pour le Vorskla.

Le début du match était dominé assez nettement par le Zarya qui se procurait une première occasion après à peine dix minutes de jeu. Hromov surmène Kobakhidze à l’avant gauche et sert Faupala dont la reprise à bout portant frôle inexplicablement le cadre. Un peu plus tard, c’est un long ballon venu de la droite qui ne passe pas très loin du cadre. L’une des seules, mais grosses occasions du Vorskla dans cette première mi-temps survient après la demi-heure de jeu quand Kulach est très bien servi dans la surface de réparation et force le gardien Lunin à la parade. Dans les minutes suivantes, Kravchenko a reprend un ballon après rebond, mais sa frappe file à gauche du poteau de Lunin. Juste avant la mi-temps, Silas est à la réception d’une passe en retrait originale de l’arrière du pied et provoque une bonne occasion pour le Zarya sur une frappe puissante tirée dans l’axe, mais la balle frôle la barre transversale. Une toute dernière occasion voit Hromov manquer de peu le poteau des montants visiteurs. Ces nombreuses occasions gâchées pour le Zarya ont été le tournant.

Dès la reprise, un coup-franc lointain est repris de la tête et une deuxième tête du capitaine Chesnakov termine dans les filets adverses (0-1, 49′). Après une occasion de chaque côté dont un retourné acrobatique de Iury et une parade de Lunin, Kulach fait le break à la réception d’une bonne passe en retrait de Sklyar (0-2, 73′). Iury se fait contrer sa frappe par le portier peu après, comme quoi le réalisme n’était que d’un côté ce dimanche soir. Enfin, sur une erreur énorme de Tymchyk (qui ne va pas gagner de point pour relancer sa carrière sur ce match), Serhiychuk court vers Lunin et le bat pour officialiser la revanche du Vorskla sur le Zarya (0-3, 90+1′) qui l’avait battu sur le même score quelques semaines plus tôt. Le Vorskla est plus que jamais proche de la troisième place derrière l’indétrônable duo.

Autre équipe à avoir réalisé une bonne opération dans le haut du tableau ce week-end : Mariupol, qui a battu (2-0) le Veres Rivne. Vyacheslav Churko, d’une superbe reprise (6e) et Andriy Totovytskyi (61e) ont permis au club de l’oblast de Donetsk de s’imposer et de s’emparer de la cinquième place au détriment de son adversaire du jour. Mieux encore : le Zarya Lugansk, quatrième, n’est qu’à un point.

La lutte pour le maintien

  • L’Olimpik Donetsk, qui tourne toujours au ralenti, a été tenu en échec (0-0) par Oleksandriya. Ce point acquis face à son plus proche poursuivant permet à l’Olimpik de conserver sa septième place avec trois points d’avance sur son adversaire du jour et de rester favori pour l’acquisition du « Trophée Prestige ».
  • Le Zirka Kropyvnytsky a effectué une très bonne opération en battant (2-1) le Chornomorets Odessa. Le jeune Dmytro Bilonoh a été l’homme du match grâce à son doublé (63e, 79e) qui a mis son équipe sur la bonne voie malgré la réduction du score tardive de Chorniy (90e+2). Toujours dixième et barragiste, le Zirka s’est détaché par rapport aux dernières places avec notamment quatre points d’avance sur son adversaire, lanterne rouge.
  • Le Karpaty Lviv a réalisé l’opération du week-end dans la lutte pour le maintien. En l’emportant (1-0) à Kiev face au Stal Kamianske, le club de Lviv a conforté sa neuvième place et n’a plus qu’un point de retard sur Oleksandriya, huitième. De son côté, le Stal retombe à l’avant-dernière place avec le même nombre de points que le Chornomorets Odessa, lanterne rouge. Le but de la victoire a été inscrit par le jeune Colombien Jorge Carrascal (34e), auteur de sa quatrième réalisation de la saison.

Les classements

Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

Lutte pour le titre :

 

1Shakhtar Donetsk2720346219+4363
2Dynamo Kiev2718635522+3360
3Vorskla Poltava2713593229+344
4Zarya Lugansk2791083938+137
5Mariupol27106113434036
6Veres Rivne2771282623+333

Lutte pour le maintien :

7Olimpik Donetsk2789102830-233
8Oleksandriya2751572224-230
9Karpaty Lviv27611102041-2129
10Zirka Kropyvnytsky2768131836-1826
11Stal Kamianske2757151836-1822
12Chornomorets Odessa27410132143-2222

Le but du week-end

Une très jolie frappe de Vyacheslav Churko a permis à Mariupol d’ouvrir le score face au Veres Rivne. Vainqueur (2-0), Mariupol a pris la cinquième place et peut même espérer terminer plus haut.

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Shakthar Donetsk | © ultras.org.ua

Krystal Kherson (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.

Retour sur la journée 27 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Predrag Stankovic, de la lumière à l’ombre

31 octobre 1996. Dans l’enfer du Marakana, Ronaldo, la star brésilienne du FC Barcelone, ne peut rien faire. En face,...

Fermer