Retour sur la journée 26 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 10 avril 2018

En haut, le Shakhtar Donetsk et le Dynamo Kiev engrangent des points, des buts et de la confiance avant leur affrontement décisif du week-end prochain. En bas, la situation est plus serrée que jamais et il est difficile de dire avec certitude qui descendra et qui s’en sortira. Voici un résumé de la 26è journée du championnat d’Ukraine.

Les résumés du week-end

Veres Rivne vs. Shakhtar Donetsk

À l’occasion de cette rencontre face au Veres Rivne, le Shakhtar Donetsk retrouvait l’Arena Lviv où il recevait durant ses premières saisons post-conflit. Pour gérer ce match face à la meilleure défense d’Ukraine, Paulo Fonseca alignait une équipe légèrement remaniée. Parmi les titulaires, Bernard, Butko et Stepanenko notamment étaient absents. Si Dodô est présent dans le groupe, c’est Ivan Petryak qui est titularisé sur le côté droit de la défense. Alan Patrick accompagne Fred au milieu de terrain tandis que Dentinho est titulaire sur l’aile gauche.

Cette équipe remaniée concède la première occasion de la rencontre : Pyatov s’impose de justesse devant Kulish, ralentissant le ballon juste ce qu’il faut pour que Rakitskyi ne repousse le ballon devant la ligne (3′). Passée cette frayeur, le Shakhtar se reprend petit à petit et fait s’approcher le danger des buts de Bandura, obligé notamment de s’employer pour capter sur sa ligne une tête de Khocholava (9′). C’est ensuite au tour de l’autre défenseur central de s’illustrer : Rakitskyi, sur l’une de ses montées rageuses, envoie une énorme frappe sur le poteau (16′). Le Shakhtar Donetsk finit par ouvrir le score à la 24e minute. À l’origine de l’action, un centre du Veres Rivne est repoussé par Pyatov. Dans la foulée, Fred envoie Taison affronter Bandura d’une passe en profondeur de l’extérieur du pied et le capitaine brésilien du Shakhtar ne tremble pas et ouvre le score. Ce but vient récompenser une emprise progressive du champion d’Ukraine sur la rencontre. Les occasions se multiplient et Petryak, notamment, oblige Bandura à s’employer (32′). Une minute plus tard, Borzenko manque d’un rien de dévier dans ses propres filets un centre d’Ismaily. Enfin, quasiment dans la foulée, Bandura empêche Alan Patrick de doubler la mise. Ce n’est qu’en fin de première période que le Veres se réveille enfin. Juste avant la pause, Kulish manque de peu l’égalisation, mais il ne cadre pas sa frappe. À la pause, le Shakhtar Donetsk a logiquement l’avantage au score.

En début de seconde période, le Veres Rivne manque une énorme occasion d’égaliser. Lancé à la limite du hors-jeu, Stepanyuk se retrouve seul face à Pyatov, mais il voit le gardien de la sélection ukrainienne remporter son duel. Le même Stepanyuk parvient ensuite à lober Pyatov… sans trouver le cadre (70′). Il s’agissait du tournant de la rencontre. Une dizaine de minutes après cette grosse occasion, un corner de Marlos est repris par Khocholava. Le défenseur géorgien contrôle le ballon de manière un peu chanceuse (du bras ?) avant de fusiller Bandura à bout portant et de doubler la mise (78′). Le premier but de David Khocholava sous le maillot du Shakhtar est celui qui va entériner le score de la rencontre. En fin de match, l’absence d’enjeu aidant, Paulo Fonseca offre enfin ses premières minutes de jeu à Dodô en le faisant entrer à la place d’Alan Patrick (87′).

En 2018, le Shakhtar Donetsk a donc remporté ses sept matchs même si ce succès face au Veres a été le plus court au niveau de l’avantage au score (2-0) et l’un des plus compliqués à obtenir. Du reste, le champion en titre n’a toujours pas encaissé le moindre but. D’excellent augure avant le choc du week-end prochain face au Dynamo qui pourrait bien s’avérer être déterminant.

Dynamo Kiev vs. Zarya Lugansk

L’ouverture du score arrive peu avant le quart d’heure de jeu sur un corner de Viktor Tsygankov qui échappe à tout le monde sauf à Mykyta Burda qui pousse le ballon au fond en surgissant au second poteau. Lugansk souffre terriblement face aux attaques répétées des locaux. Seule occasion côté visiteur, une tête de Checher qui rase le poteau d’un Denys Boyko peu inquiété. Dernière frayeur pour le Zarya avant de rejoindre les vestiaires, Viktor Tsygankov trouve la barre transversale sur un coup franc direct.

Les locaux enfoncent le clou en seconde période grâce à Benjamin Verbič qui reprend d’une superbe volée la frappe de Denys Garmash qui venait de s’écraser sur le poteau d’Andriy Lunin. Pas le temps de se remobiliser côté Zarya que le troisième but arrive. Artem Besedin bien lancé dans le dos de la défense vient asséner un coup de massue à Lugansk avec ce troisième but. Le Zarya manque l’occasion de revenir au score à la 69e après un penalty accordé pour une main de Burda dans la surface. Le français David Faupala se heurte à Denys Boyko qui garde la cage du Dynamo inviolée.  Le match se termine sur une nouvelle bonne percée de Verbič qui voit son tir repoussé par Lunin sur Tsygankov qui ne manque pas de fusiller le portier de Lugansk pour inscrire le quatrième pion de l’après-midi.

En battant (1-0) Mariupol, le Vorskla Poltava a conforté sa place sur le podium. Un but de Mikhaylo Serhiychuk (57′) a suffi au Vorskla pour s’imposer et conserver sa troisième place avec désormais quatre points d’avance sur le Zarya Lugansk. Mariupol ne profite pas, quant à lui, de la défaite du Veres Rivne puisqu’il reste sixième avec le même nombre de points que ce dernier.

La lutte pour le maintien

  • Au fond du gouffre, les Chornomorets Odessa ont su se relever et remporter une inattendue victoire (3-1) face à l’Olimpik Donetsk. Arrivé cet hiver, l’ancien international Oleksandr Hladkyy s’est illustré avec un doublé (33′ et 43′), inscrivant son deuxième but dans la foulée de l’égalisation de l’Olimpik signée Ivan Sondey (42′). En fin de rencontre, c’est une autre recrue hivernale, Ivan Matyazh, qui donne un avantage définitif aux Chornomomrets. Ironie du sort, Matyazh est natif de Donetsk et a porté à de nombreuses reprises (2009, 2011-2012 puis 2015-2017) le maillot de l’Olimpik. Toujours lanterne rouge, les Chornomorets peuvent se remettre à y croire. L’Olimpik est quant à lui toujours septième, mais sa position est de plus en plus menacée.
  • En battant le Stal Kamianske (2-0), Oleksandriya s’est donné un peu d’air dans la lutte pour le maintien. Yevhen Protasov (14′) et Vasyl Hrytsuk, sur penalty (36′) ont assuré en première période le succès de leur club. Oleksandriya reste confortablement installé à la huitième place et revient à trois points seulement de l’Olimpik tandis que le Stal est toujours avant-dernier et manque l’occasion de sortir de la zone des barragistes.
  • Le Karpaty Lviv a battu (2-1) le Zirka Kropyvnytsky, réalisant une superbe opération. Oleksiy Hutsulyak a ouvert le score pour le Karpaty (23′) avant que Dmytro Bilonoh n’égalise en début de seconde période (50′). La rencontre se tend ensuite quelque peu avec les expulsions de Lobai côté Karpaty (54′) et de Oganesyan côté Zirka (59′). Six minutes après cette dernière expulsion, Myakushko donne l’avantage au club de Lviv qui tiend son avantage jusqu’au bout et qui finit même en supériorité numérique après un nouveau carton rouge, cette fois pour Tsyupa (74′). Le Karpaty Lviv s’empare seul de la neuvième place avec trois points d’avance sur son adversaire, dixième et barragiste.

Les classements

Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

Lutte pour le titre :

1Shakhtar Donetsk2620336218+4463
2Dynamo Kiev2617635422+3257
3Vorskla Poltava2612592929041
4Zarya Lugansk2691073935+437
5Veres Rivne2671272621+533
6Mariupol2696113234-233

Lutte pour le maintien :

7Olimpik Donetsk2688102830-232
8Oleksandriya2651472224-229
9Karpaty Lviv26511101941-2226
10Zirka Kropyvnytsky2658131635-1923
11Stal Kamianske2657141835-1722
12Chornomorets Odessa26410122041-2122

L’équipe type du week-end

Le but du week-end

Déjà buteur face au Zarya Lugansk le 4 mars dernier, Benjamin Verbič a récidivé face au même adversaire à l’occasion de la large victoire du Dynamo Kiev (4-0). L’ailier slovène a inscrit le troisième but des siens en reprenant, en puissance, une magnifique frappe de Denys Garmash qui s’était écrasée sur le poteau d’Andriy Lunin.

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Zarya Lugansk | © ultras.org.ua

Chornomorets Odessa | © ultras.org.ua

Desna (D2) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.

Retour sur la journée 26 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#126 Les images de la semaine

Roumanie: le CSA Steaua plus fort que le FCSB "14/04, le Steaua Bucarest remplit la Național Arena!" La Tribuna 2...

Fermer