Retour sur la journée 25 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 3 avril 2018

Après deux semaines de trêve, le championnat d’Ukraine entame sa dernière ligne droite. La 25e journée, durant laquelle seuls trois matchs ont vu des buts être marqués, a permis au Shakhtar Donetsk et au Dynamo Kiev de conforter leurs positions. De leur côté, les Chornomorets Odessa s’enfoncent un peu plus alors que le Karpaty Lviv n’a pas perdu l’espoir de se maintenir.

Les résumés du week-end

Mariupol vs. Dynamo Kiev

Quelques semaines après la décision du TAS d’attribuer une défaite sur tapis vert au Dynamo, le club de la capitale est finalement bien présent à Mariupol sous les yeux du président Porochenko présent dans les tribunes. Le début de match ne se déroule pas comme prévu pour le dauphin du Shakhtar qui voit une équipe de Mariupol menaçante se créer les meilleures occasions. Peu avant la demi-heure de jeu, Andriy Totovytsky profite d’un centre dans le dos de la défense pour ouvrir le score. La réaction attendue n’arrive qu’au retour des vestiaires avec l’égalisation. Mykola Shaparenko tout juste entré en jeu délivre un centre parfait pour Artem Besedin qui n’a plus qu’à ajuster le portier de Mariupol.

Nullement sonné par cette égalisation, Mariupol continue à semer la zizanie dans La Défense du Dynamo. Le promu passe tout près de reprendre l’avantage à l’heure de jeu avec un coup franc direct de Sergey Yarovsky frappé quasiment du milieu de terrain et qui vient surprendre Denys Boyko obligé de claquer le ballon sur sa barre transversale.
La tempête passée, le Dynamo repart de l’avant et inscrit le second but sur une inspiration géniale de Shaparenko qui reprend de volée un corner repoussé. Sa frappe se loge directement dans la lucarne adverse.

Kiev enfonce le clou peu de temps après avec un centre détourné de Kedziora qui profite à Viktor Tsygankov habile dans la surface qui se retourne et frappe pour inscrire le troisième. Toujours combatif, Mariupol réduit le score avec un doublé de Totovytsky qui profite d’un léger cafouillage dans la surface pour propulser le ballon au fond des filets. Par deux fois en fin de match, Denys Boyko doit s’employer pour conserver le score de 3-2 inchangé. Mission accomplie pour le Dynamo qui ramène les trois points de son déplacement.

Zarya Lugansk vs. Shakhtar Donetsk

Parfois, le passif des rencontres entre deux équipes renforce l’excitation engendrée par un avant-match. On pouvait dire que c’était le cas lors de ces retrouvailles entre le Zarya Lugansk et le Shakhtar Donetsk. Lors de leur dernière rencontre, le Zarya l’avait emporté de façon improbable avec une expulsion et deux buts de dernière minute. Le huitième de finaliste de la C1, allait prendre sa revanche ? Il faut dire que le Zarya est à nouveau moins flamboyant depuis que le Dynamo Kiev a interrompu sa deuxième série faste.Dès le début de match, le Shakhtar domine. Un joli numéro de Marlos dès le début de match (3′) débouche sur un tir au sol qui ne trouve pas le cadre. Le Shakhtar se procure une immense occasion quelques minutes plus tard sur une énorme erreur de la défense « locale ». Vasyl Pryima commet une énorme bourde en réalisant une mauvaise passe au gardien Lunin qui est interceptée par Ferreyra. Celui-ci, tout seul face à Lunin, tire sans hésiter, mais le gardien réalise un premier arrêt avant d’en réaliser un deuxième face à Taison sur qui le ballon était revenu. Enfin, Ordets se fait contrer par Sukhar à la troisième tentative. Encore quelques minutes après, Taison surgit de l’extérieur de la surface et arme une frappe croisée qui passe à la gauche du poteau de Lunin. Le gardien du Zarya réalise une énième perle d’arrêt alors que le ballon semblait inarrêtable sur un corner repris de la tête par Ferreyra. À l’approche de la 40e minute, le Shakhtar rate une occasion improbable. Sur un centre dévié d’Ismaily, Butko sert Ferreyra juste devant le but vide, mais l’Argentin rate son contrôle et le ballon se perd à gauche des cages. Vu la physionomie du match, on se dit que seuls des exploits à répétition de Lunin peuvent sauver le Zarya. Taison trouve Ferreyra et Marlos en profondeur qui se décalent à gauche ce qui crée un espace pour Taison. Celui-ci l’exploite à merveille et se retrouve servi seul face au but vide (0-1, 41′). Le Shakhtar a fait le plus dur et il aurait pu réaliser le break à deux reprises juste avant la pause. D’abord sur un centre de Butko venu de la droite détourné en corner par Sukhar, puis sur un nouvel exploit de Lunin qui rattrape sa défense aux abois sur un ballon obtenu par Alan Patrick et un tir de Mykola Matviyenko. La mi-temps est sifflée sur cet avantage généreux en faveur du Shakhtar.

Hyper dominateur en première mi-temps, le Shakhtar va continuer sur sa lancée après la reprise. Dès la 50e minute, Taison mettra Lunin à contribution, ce dernier détournant le ballon du pied. Le jeune portier ukrainien s’illustrera de la même manière deux minutes plus tard devant une frappe de Stepanenko consécutive à un corner frappé par Marlos. C’est autour de l’heure de jeu que le Zarya finira par craquer une deuxième fois : servi par un centre de volée en une touche de Butko, Ferreyra remportait son duel avec Lunin, inscrivant au passage son vingtième but de la saison en championnat (61′). Sonné, mais logiquement mené, le club de Lugansk attendra la 74e minute pour se procurer enfin une occasion en deuxième période par l’intermédiaire d’une improbable reprise de Tymchyk qui finissait sa course sur le dessus de la barre de Pyatov. La fin de rencontre virera au cauchemar pour le Zarya avec l’expulsion directe d’Opanasenko pour un pied très haut dans le visage de Butko (88′) et surtout avec un troisième but encaissé. Entré en jeu dans les arrêts de jeu pour remplacer Ferreyra, l’attaquant nigérian Olarenwaju « Larry » Kayode (prêté par Manchester City) fêtait dignement sa première sous le maillot du Shakhtar en marquant peu après son entrée en jeu en reprenant un corner de Dentinho, lui aussi entré en jeu en cours de partie, et en profitant de la sortie ratée de Lunin (90’+3).

Assez logiquement, le Shakhtar Donetsk remporte ce derby du Donbass. Les hommes de Paulo Fonseca remportent leur sixième victoire en autant de matchs en 2018 en championnat d’Ukraine, le tout sans avoir encaissé le moindre but. Un nouveau titre de champion se rapproche. Le Zarya Lugansk quitte quant à lui le podium après cette défaite.

La troisième rencontre du championnat des « Européens » s’est quant à elle terminée par un match nul (0-0) entre le Vorskla Poltava et le Veres Rivne. Le Vorska profite de la défaite du Zarya pour reprendre la troisième place à ce dernier tandis que le Veres reprend grâce à une meilleure différence de buts la cinquième place à Mariupol.

La lutte pour le maintien

  • Le Karpaty Lviv respire, les Chornomorets Odessa s’enfoncent. En l’emportant (3-1), le Karpaty s’éloigne de la dernière place occupée par son adversaire du jour. Une merveille de Jorge Carrascal a permis au club de l’ouest d’ouvrir le score (20′) avant que Maksym Tretyakov n’égalise sur penalty juste avant la pause pour les Chornomorets (45’+2). En seconde période, Maryan Shved (51′) puis la nouvelle recrue argentine Catriel Sánchez, qui avait remplacé le deuxième buteur de la partie (84′) ont offert la victoire au Karpaty Lviv. Les Chornomorets sont bons derniers tandis que le Karpaty est dixième et donc barragiste…
  • … à égalité de points avec le Zirka Kropyvnytsky, accroché (0-0) par Oleksandriya. Le Zirka est neuvième et échappe au barrage grâce à sa différence de buts, meilleure que celle du Karpaty Lviv tandis qu’Oleksandriya est huitième, deux points seulement devant la zone des barragistes.
  • Deuxième match consécutif sans victoire pour l’Olimpik Donetsk, tenu en échec (0-0) à Kiev par le Stal Kamianske. Ce nouvel accroc ne remet pas pour l’instant en cause la septième place de l’Olimpik, favori pour décrocher le « trophée Prestige » et qui compte six points d’avance sur son plus proche poursuivant Oleksandriya et neuf sur la zone des barrages. Le Stal redescend quant à lui à l’avant-dernière place, mais avec un seul point de retard sur le maintien.

Les classements

Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

Lutte pour le titre :

1Shakhtar Donetsk2519336018+4260
2Dynamo Kiev2516635022+2854
3Vorskla Poltava2511592829-138
4Zarya Lugansk2591063931+837
5Veres Rivne2571262619+733
6Mariupol2596103233-133

Lutte pour le maintien :

7Olimpik Donetsk258892727032
8Oleksandriya2541472024-426
9Zirka Kropyvnytsky2558121533-1823
10Karpaty Lviv25411101740-2323
11Stal Kamianske2557131833-1522
12Chornomorets Odessa25310121740-2319

 

L’équipe type du week-end

Le but du week-end

Il y en aura pour tout le monde.

Dans la lutte pour les places européennes, le prometteur milieu de terrain du Dynamo Kiev Mykola Shaparenko a permis a son équipe de reprendre l’avantage sur le terrain de Mariupol grâce à cette frappe incroyable. Le Dynamo l’emportera 3-2.

ШАПАРЕНКО! Який гол 🚀🚀🚀

Une publication partagée par Ф У Т Б О Л У К Р А Ї Н И (@theukrfootball) le 1 Avril 2018 à 8 :54 PDT

Des jolis buts, il y en a aussi dans la lutte pour le maintien. Dans la seule rencontre opposant des clubs de la deuxième moitié de tableau à avoir vu des buts être inscrits ce week-end, le jeune Colombien Jorge Carrascal, prêté par le FC Séville au Karpaty Lviv, a ouvert le score face aux Chornomorets Odessa en réalisant un festival sur son côté gauche avant de marquer dans un angle fermé. Vainqueur 3-1, le Karpaty a réalisé une très bonne opération dans le cadre de la lutte pour le maintien.

Les tribunes du week-end

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

FK Mariupol | © ultras.org.ua

FK Mariupol | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Chornomorets Odessa | © ultras.org.ua

Volyn Lutsk (D2) | © ultras.org.ua

Metalist 1925 (D3) | © ultras.org.ua

Metalist 1925 (D3) | © ultras.org.ua

Niva (D3) | © ultras.org.ua

Skala Stryi (D3) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.

Retour sur la journée 25 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Semaine #13 – 2018 : Les matchs du week-end

Vous êtes fans du foot de l'Est et cherchez à savoir ce qu'il se passe ce week-end ? De vendredi...

Fermer