Retour sur la journée 24 d’UPL 2016-2017 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 11 avril 2017

Pour cette fin de saison 2016/2017, Footballski vous offre une nouvelle rubrique hebdomadaire. Huitième à l’indice UEFA, le championnat ukrainien était de manière injuste assez peu évoqué en ces pages. Désormais, à l’image de son homologue russe, le championnat d’Ukraine aura le droit à sa rubrique à l’issue de chaque journée. Avant d’aborder la 24ème journée, qui a eu lieu ce week-end, il convient de rappeler ce qu’il s’est passé au cours de cette saison particulière. Le nombre d’équipes a tout d’abord été réduit, passant de quatorze à douze clubs. La saison comporte désormais deux phases : une phase « régulière » durant laquelle toutes les équipes s’affrontent et une autre durant laquelle le championnat est divisé en deux groupes de six suivant le classement à l’issue de la saison régulière. Les six premiers jouent le titre et les places européennes tandis que les six derniers luttent pour ne pas descendre et tous les points empochés à l’issue de la première partie de saison sont conservés (lire ici).

En ce qui concerne les clubs, si les historiques Dynamo Kiev et Shakhtar Donetsk sont présents, ce n’est pas le cas du Metalist Kharkiv, relégué pour raisons financières. Le FK Dnipro (ex-Dnipro Dnipropetrovsk) est quant à lui bien présent après avoir été menacé de banqueroute cet été mais il a dû se séparer de la plupart de ses joueurs. Reparti avec une équipe très jeune et miné par les sanctions de la FIFA et de la fédération ukrainienne, le finaliste de la Ligue Europa 2014/2015 se bat pour ne pas descendre.

Revenons donc sur la 24eme journée qui est également la deuxième des play-offs.

Les résumés du week-end

Shakhtar Donetsk vs. Chornomorets Odessa

Invaincu cette saison face à une équipe ukrainienne et tranquillement installé en tête du championnat, le Shakhtar Donetsk sera selon toute vraisemblance sacré champion à l’issue de la saison. Le match face aux Chornomorets Odessa, loin des places européennes, devait être pour lui une formalité. Le match démarre plutôt bien pour le Shakhtar, puisque Bernard ouvre le score (26e) après une belle action collective et un une-deux avec Blanco Leschuk. L’avantage sera de courte durée pour les Mineurs : Andriyevskyi, d’une superbe reprise du pied gauche, trouve la lucarne d’Andriy Pyatov (37e). Par la suite, le Shakhtar se montre incapable de concrétiser sa domination et se fait surprendre en contre par son adversaire. Elias marque le but de la victoire à la 67ème minute pour le club d’Odessa. Tombé à Kharkiv face à une équipe tout en réalisme qui aura marqué sur ses deux seuls tirs du match, le Shakhtar ne terminera pas la saison invaincu comme le Dynamo Kiev il y a deux ans, mais il devrait tout de même remporter le championnat.

Dynamo Kiev vs. Olimpik Donetsk

Sergiy Rebrov expérimentait dimanche un nouveau système de jeu, en 3-4-3 au lieu du 4-3-3 habituel. C’est Mykola Morozyuk qui s’illustre le premier en déposant une merveille de centre sur la tête d’Artem Besedin qui conclut, curieusement seul, aux six mètres. Cinq minutes plus tard, Andriy Yarmolenko prend sa chance de 25 mètres pour ajouter le deuxième, bien aidé par la faute de main du gardien de l’Olimpik. Dès le retour en seconde période, c’est l’homme en forme du Dynamo, Denys Garmash, qui s’en va marquer le troisième, bien lancé en profondeur et seul face au gardien. La nette victoire 4 à 0 de Kiev est parachevée par Andriy Yarmolenko qui file au but, effaçant le défenseur et le gardien de deux insolents crochets du gauche.

Oleksandriya vs. Zorya Luhansk

Solidement installé à la troisième place, le Zorya Luhansk pouvait en cas de succès sur le terrain du FK Oleksandriya sécuriser sa place sur le podium (synonyme, sans doute, de qualification directe pour les poules de la Ligue Europa) et éloigner un prétendant direct. Il n’y a pas eu de but au terme de cette rencontre équilibrée. Le Zorya Luhansk n’a pas su faire montre de sa supériorité, pêchant par maladresse ou butant sur un Levanidov sérieux sans être exceptionnel. Le Zorya reste solidement installé sur le podium mais loin de la Ligue des Champions, tandis qu’Oleksandriya est toujours en course pour la Ligue Europa.

La lutte pour le maintien

  • Le maintien se rapproche pour le Stal Kamianske. Un doublé du Ghanéen Kwame Karikari en fin de rencontre (86e, 90e+4) a permis au Stal de battre le Volyn Lutsk et de prendre le large sur la zone rouge. À l’inverse, le Volyn s’enfonce encore un peu plus vers la D2.
  • Le Zirka Kropyvnytsky a lui aussi réalisé une belle opération en battant (1-0) le Vorskla Poltava, la meilleure des équipes en lutte pour le maintien. C’est le défenseur Espagnol Borja Ekiza, un ancien de l’Athletic Bilbao et d’Eibar, qui a inscrit le but de la victoire à l’heure de jeu.
  • Dans le duel entre deux équipes lourdement sanctionnées par les instances (six points de pénalité pour l’une, douze pour l’autre), le Karpaty Lviv et le FK Dnipro se sont neutralisés (2-2). Capitaine d’un soir du Dnipro, Oleksandr Svatok ouvre le score pour le Karpaty en marquant contre son camp (27e). Le Dnipro renverse la vapeur en dseconde période grâce à un doublé de Dobnyk (50e, 64e) avant que l’emblématique capitaine du Karpaty Ihor Khudobyak ne provoque le doublé malheureux de Svatok pour offrir un nul à son équipe (68e). Le Karpaty Lviv reste hors de la zone rouge tandis que le Dnipro ne décolle pas de son avant-dernière place.

L’équipe-type du week-end

La polémique du week-end

Le finaliste 2015 de l’Europa League continue son lent et inexorable déclin sans… que les joueurs sur le terrain aient grand chose à se reprocher ! Avec un effectif composé d’une majorité de jeunes et de quelques grognards ayant bien du mal à se faire payer, les hommes de Dimitri Mykhaïlenko réussissent une saison honorable avec cinq victoires, onze nuls et huit défaites. Ce qui devrait leur assurer un matelas de 26 points suffisant pour les éloigner de la relégation dans un championnat ne comptant désormais plus que douze équipes. C’était sans compter sur l’abandon total du club sur le plan financier par l’oligarque Ihor Kolomoïsky. En n’honorant aucune des dettes du club depuis plusieurs mois désormais, il ne cesse de pénaliser l’institution.

Après que la FIFA ait déjà retiré six points au club pour non règlement d’une dette de 125 000 dollars à son ex-joueur Danilo Souza, trois autres furent soustraits par le Comité de discipline et de contrôle de la FFU pour de multiples amendes non réglées, et six autres s’apprêtent à l’être sanctionnant les indemnités de départs (+ salaires) non payées à l’ancien coach Myron Markevitch. Au total, le club de l’immortel Ruslan Rotan est pénalisé d’un retrait de quinze points qui le plonge dans le fond du fond du classement de l’UPL. Et les dettes ne sont toujours pas payées…

Bonus : Ce week-end le Dnipro a couronné sa belle semaine d’un doublé contre son camp de son défenseur Aleksandr Svatok lors du match nul deux buts partout à Lviv face au Karpaty.

La « Persha Liga » ce week-end

En haut de tableau, l’Illichivets Mariupol s’est imposé 2-0 sur la pelouse de Sumy pour continuer sa remontée vers l’élite et possède toujours un matelas d’avance sur le Desna Chernihiv, vainqueur de la lanterne rouge Ternopil sur le même score. Seul le Veres Rivne peut encore empêcher ce tandem de monter après sa victoire 3-0 à Striy contre le Skala, mettant fin à trois défaites consécutives. Ensuite on notera également la victoire du Kolos Kovliyvka largement détaché en quatrième position, 1-0 contre l’Avanhard Kramatorsk grâce à Oleksandr Matveev. Ainsi que la victoire de l’Obolon en milieu de tableau face à un MFK Mykolaiv en difficulté, 2-0.

Les quatre derniers ont ainsi perdu ce week-end (le barragiste Mykolaiv, Sumy, Striy et Tenopil) alors que les trois autres équipes menacées ont fait 0-0 : Inhulets Petrove face à l’Helios Kharkiv ainsi que le Bukovyna Chernitsvy et le Hirniy Sport Horishni Plavni entre-eux. La bataille pour ne pas descendre s’annonce serrée, hormis pour un Ternopil quasi-condamné. Enfin les deux autres matchs du ventre mou ont également fini sur un score nul : Poltava – Naftovyk Ukrnafta Okhtirka 1-1 et Arsenal Kyiv – Dnipro Cherkasy 0-0.

Le but du week-end

Il fallait au moins ça pour battre le Shakhtar Donetsk cette saison. Le jeune Oleksandr Andriyevskyi, prêté aux Chornomorets Odessa par le Dynamo Kiev, a inscrit le but égalisateur face au Shakhtar grâce à cette exceptionnelle reprise du pied gauche.

 

Les tribunes du week-end

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Zirka Kropyvnytsky | © ultras.org.ua

Metalurg Zaporyzhya | © ultras.org.ua

Sokil Zolochiv (Ligue régionale) | © ultras.org.ua

Sambir (Ligue régionale) | © ultras.org.ua

Niva Ternopil (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

 

Karim Hameg, Mourad Aerts, Rémy Garrel et Adrien Laëthier.


Image à la une : © AFP PHOTO / YURI CORTEZ

Retour sur la journée 24 d’UPL 2016-2017 – Championnat d’Ukraine de football
4.5 (90%) 4 votes

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a vécu un week-end footballistique à Samtredia

Un week-end, une ville, un stade, deux matchs ; voilà une partie de mon week-end footballistique, mais surtout le contenu...

Fermer